Categories Menu

Le mois de mars ’12 du Dark Side

Ça y est les canards, c’est le printemps! On est contents sans savoir pourquoi, on sent les brumes dépressives de l’hiver laisser enfin passer des coins de ciel bleu, et on trouverait presque que Desperate, c’est trop bien. Heureusement, ces quelques jours d’insouciance et de Bisounoursland sont comptés: le retour prochain de Games of Thrones, à lui seul, saura étouffer dans l’œuf ce moment de frivolité et nous replonger dans une angoisse sinistre et neurasthénique. Ouf!

Mais bon, restons sur ce petit moment tourné vers les bons sentiments et la joie de vivre. Un mois de mars raconté par un Dark Side tirant presque sur le gris clair, c’est juste en dessous….

 

Ça me rend hystérique de bonheur et d’extase

Castle 4×17 4×18 4×19: Un formidable, magnifique épisode sur un tueur de contes de fées.

Le petit chaperon rouge…

Blanche-Neige….

Et la belle au bois dormant. Très original, très bien mené et restant dans la veine « délire absurde mais un peu crédible » de cette formidable saison 4.

Les deux épisodes suivants sont un peu plus classiques, mais on nous tient par l’arc Castle/Beckett, qui devient relativement tendu. Y a de l’eau dans le gaz entre nos deux tourtereaux, et j’aime pas ça du tout.

Spooks 5×02 5×03 5×04 5×05 5×06 5×07 5×08 5×09 5×10, saison 9 et saison 10: OH MON DIEU que j’aime cette série. ??a y est, j’ai vu la fin, et ça m’a rendue toute tristounette de savoir que jamais je ne reverrai Harry grogner dans son fauteuil parce que le Home Secretary est un politique idiot à courte vue. Ces dernières saisons sont merveilleuses, très courtes et très nerveuses, ne nous épargnant aucune horreur, aucun deuil et aucune déception. Le monde, c’est moche, et les britons ont pas peur de le dire. Mention spéciale à la tirade de Ruth, qui, après avoir assassiné un homme (qui l’avait un peu mérité hein quand même), explique à Harry qui s’inquiète pour elle que, non, en fait, ça roule poupoule. Et que c’est bien ça qui est grave.

« The truth is much worse. The truth is that I’m fine. That I’m ready to go back to work. That I killed a man last night, and I’m fine. »

Pas glop. Mais le génie, c’est d’équilibrer tout ça avec de charmantes façons très britones de faire de l’espionnage. Par exemple, chez, les britons, on fait de l’espionnage international à l’occasion d’une petite sortie bucolique à la plage.

So british. Et sinon, chez les britons, pour faire de l’espionnage, il faut….

…. être beau gosse…

… ou être beau gosse ….

….. ou être chevalier en exil / journaliste en mal de titre de noblesse….

…. ou être la copine du Docteur….

…. ou celle de Sherlock …..

…. ou avoir fait de brillantes études à Villevieille ….

…. ah oui! Ou, sinon, être beau gosse!

Ben quoi? J’argumente!

Ça me fait des guilis sympathiques

Fringe 4×01 à 4×14: Quelle belle enfumade bien menée! Et voilà qu’on te recommence tout, que comme Peter n’a jamais existé, eh ben on va reprendre quasi toutes les intrigues et tous les méchants des saisons précédentes, et tout refaire puisque les issues permises à l’époque par Peter ne se sont pas produites! Voyez-vous, d’ordinaire, ce genre de tour de passe-passe aurait légèrement tendance à m?EUR(TM)agacer et à me donner l’impression qu’on me prend pour une grosse truffe. Mais, bizarrement, là ça passe. Je supporte ça très bien, ça me fait même un peu ricaner. D’autant que ça me surprend à chaque fois, et que je hurle « Ah mais oui! ??a non plus ils ont pas pu le régler sans Peter! ». Ce nième nouveau monde (ou nième version temporelle de je ne sais plus quoi) me plaît bien, même s’il ne faudrait pas trop pousser et me régler ça avant la saison suivante, avant de ne plus savoir qui est qui dans ce bordel.

En plus le nouveau générique est joli. Reste que je n’ai toujours aucune sympathie pour Peter, et que plus ça va et plus je trouve que Joshua a la charisme d’un banc d’huîtres.

Non mais sérieux il est posé là comme une jarre d’huile! Et puis son côté « E.T. téléphone maison », ça me fatigue… Heureusement, on voit un peu plus Nina Sharp ces derniers temps.

House 8×13 8×14: Il n’y aurait pas grand-chose à dire et j’aurais sûrement piqué un roupillon s’il n’y avait pas eu…. le Dr Park en train de tripper!

et voilà qu’elle nous confond Chase avec Lapinou…

… et qu’elle nous fait une descente toute mimi!

Je crois que j’adore ce personnage et la dimension burlesque qu’instille l’actrice. Avec en plus tout l’affaire mère – père – ou pas père de House, ça a suffit à me tenir éveillée, et même à réveiller un peu d’intérêt de ma part.

Louie 1×09 1×10 1×11 1×12 1×13 2×01: vraiment, y a pas à dire, c’est excessivement drôle, dans son genre très new-yorkais. Le démarrage pied au plancher de la saison 2 m’a collée au fond de mon siège, avec un rythme endiablé, une angoisse maximale, et une chute… vertigineuse. Si vous aussi, le Pet Ultime, ça vous fait rire, regardez Louie!

Misfits 3×04 3×05: mais c’est bien! Et même très très bien! Je vous laisse profiter des reviews de Sorci pour le détail, mais en gros on se fait plaisir devant cette saison. De l’action, de la romance, du voyage dans le temps, que demander de plus?!

Safétrotropeur!!!! Laissez-moi sortir!!!

Boardwalk Empire 1×02: je crois que ces gens me font peur. Avec en plus ce rythme de narration que je n’arrive pas à saisir et ces bizarreries qui me fond tourner le cerveau à vide (c’est moi ou la mère de Michael Pitt elle a 5 ans de plus que lui??), ce truc me stresse un maximum. J’arrive pas à savoir à quelle sauce on veut me manger, et j’ai pas trop l’habitude de pas capter les intentions des séries dans les 10 premières minutes. Je dis pas que c’est pas bien, attention hein, juste que ça me fait flipper.

Dexter 6×01 6×02 6×03 6×04 6×05 6×06 6×07 6×08 6×09 6×10: mais que cette saison est GORISSIME! Rha mais le truc des Cavaliers, et l’Ange, et le revival de Carrie au bal du diable, mais …. c’est grave dégueu! Bwark! Donc pas de captures parce que ça compromettrait votre digestion. Heureusement pour mes nerfs que le Mystère Mystérieux est éventé (enfin pour moi en tous cas) à peine à la mi-saison (j’ai eu le malheur de partager ma trouvaille avec Mr Dark quand ça m’a sauté à la figure, et apparemment c’est un peu saoulant quand je beugle les solutions sans qu’on m’ait rien demandé, même qu’il paraît que ça « pourrirait la série » pour les autres… vous me voyez fort perplexe). Du coup forcément quand à la fin de l’épisode 10 on vous fait « Tadada! En fait il y avait un Mystère Mystérieux dont voilà la solution à laquelle vous ne vous attendiez pas du tout! », ben ça vous fait pas tomber de votre canap’. Du coup ça s’équilibre pas mal, ça reste du Dexter dégueu, mais pas trop stressant puisqu’on cape la fin très vite. J’ai juste un petit stress qui monte sur le coup de Debra et de la psy, je sens que ça ça peut tourner très très mal…

Homeland 1×03 1×04 1×05 1×06 1×07 1×08 1×09 1×10 1×11 1×12: mais ces gens sont des grands malades! Voilà une bonne série tord-boyaux où de toute façon, vous savez dès le générique que ça va aller de mal en pis, que le monde est pourri ma bonne dame et qu’on échappera à aucune merde. Sans la britonnerie de Spooks qui nous permettait de respirer de temps en temps. Là, c’est apnée en permanence.

Une folle…

… un grand malade…

… et des plans qui font peur!

Rha mais arrêtez donc de me viser comme ça! Je suis une innocente spectatrice et de toute façon je suis hors de votre juridiction!
Sinon, c’est vachement bien. Mais bon faut pas sortir d’une grosse déprime, c’est pas super fun… et ça fait peur!

Ça sert à rien mais ça me fait bien rigoler

30 rock 6×10 6×11 6×12 6×13 6×14 6×15: comme toujours, les épisodes sont très inégaux. J’avoue m’être quand même bien bidonnée devant Alec Baldwin qui embauche… William Baldwin pour jouer…. le rôle d’Alec Baldwin!

Et je salue le choix de Cynthia Nixon pour jouer le rôle de Julianne Moore, c’était également fort cocasse.

Reste que 30 rock reste indéniablement la série qui utilise le mieux les gags visuels.

Ça, par exemple, c’est hilarant.

Community 3×11 3×12: Malgré une reprise un peu molle qui m’a fort inquiétée, nous voilà repartis sur de bons rails grâce à un très bon épisode basé sur les sosies. J’ai particulièrement apprécié que Britta et Troy soient désignés comme « both versions of Michael Jackson ».

Bien vu, effectivement!

Desperate Housewives 8×15 8×16 8×17 8×18: c’est pas comme si c’était passionnant, mais bizarrement je m’amuse pas mal en ce moment à Wisteria Lane. J’oserais même dire que le ..hum.. départ d’un certain personnage m’a paru convaincant et assez bien traité, presque je l’ai pas vu venir. Petit coup de chapeau à la flippante mini-Bree

… et à la présence de cette formidable institutrice! Attention petit quizz: dans quoi l’avez-vous vue il y a 20 ans??? (réponse en fin de billet)

Happy Endings 2×16 2×17 2×18 2×19 2×20: après quelques épisodes sans intérêt basés sur les deux personnages dont on à rien à cirer -Alex et Dave-, la suite a été endiablée: une rigolote chasse au trésor de Max et Penny, le flippant « Kerkowitch way » des deux sœurs folles-dingues, et une fausse baby shower que j’ai trouvée franchement culottée; preuve que cette série est capable de tenter des expériences hors des « sujets acceptés et labellisés » par le politiquement correct US. Satisfaisant ET drôle!

Modern Family 3×17 3×18: rien que pour ça, ça valait la peine de regarder…

Ça me fait roupiller

Parks and Recreation 4×17 4×18: il a forcément dû se passer un truc, mais quoi donc?? Mystère… Seule Donna ces temps-ci arrive à me faire me fendre d’un sourire. Va falloir redynamiser tout ça!

The Big Bang Theory 5×19: RAS à part le week end de jeu video, qui ne peut que me faire sourire, en bonne geek qui se respecte. Comme, avec Sorci, on a eu la bonne idée de faire exactement la même capture, je vous redirige…. voili voilà.

The Mentalist 4×17 4×18: Bon on nous sert un peu trop le même refrain tout le temps. Darcy accuse Jane de travailler avec Red John, blablabla… Allez, faut que ça avance sinon je vais vraiment utiliser cette série comme somnifère!

White Collar 3×16: j’ai sûrement dû roupiller quelque part, parce que je crois n’avoir rien compris à ce qui s’est passé. Déjà, je n’ai réalisé qu’il y a quelques jours que la saison était finie -soit presque un mois après la fin de la diff-. Comme quoi le « final » n’a pas été très efficace sur mon cerveau. J’ai levé une paresseuse paupière devant le Mystère Mystérieux du père flic corrompu et de la vieille sous programme de protection des témoins, mais je crois que j’ai encore rien compris. Bref, j’ai dormi.

Ça me rend ma jeunesse et mon innocence télévisuelle

Friends saison 1, saison 2, 6×09 6×10 6×11 6×12 6×13 6×14 6×15 et quelques autres: Aaaaaah voilà, quand on s’ennuie devant les nouvelles productions et qu’on commence à ruminer sa misère, un bon vieux retour aux sources, c’est la base. Je n’arrive pas à croire que ces images toutes décolorées, remplies de jeans qui arrivent sous les seins, de choucroutes de cheveux et de références à Warren Beatty et Joan Collins aient pu être la pointe de la modernité. Mais en fait si, et à vrai dire je m’amuse toujours autant devant, c’est quand même assez increvable. J’ai en particulier bien profité du gâteau de Thanksgiving de Rachel au b? »uf et aux petits pois, du numéro de danse des Geller et du très célèbre: « You’re dead inside! »

Et puis surtout, il y a cette fameuse infirmière, que j’ai vue dans Desperate et dans Friends à 10 minutes et 20 ans d’intervalle… Incredible, mais oui c’est la même que l’institutrice d’au-dessus!

Woups… plus de 150 épisodes, on sent que j’ai eu quelques jours de congés…. Vous remarquez la cruelle absence de la suite de Farscape, mais l’Ignoble Personnage qui n’est pas venue pour que l’on continue la série se reconnaîtra et apprendra qu’une poupée vaudou à son effigie a été fabriquée… et utilisée! Et que je boude!

Pour finir, mon conseil printanier du mois de mars: vous avez la pêche? Les oiseaux, les petites fleurs, ça vous donne de la joie et de l’espoir que tout ira définitivement bien? Vous avez foi en l’humanité et en l’avenir? Même le retour de Game of Thrones, ça vous fait pas flipper? Alors, vous êtes d’attaque pour vous faire l’intégrale de Spooks (MI-5 en français), 10 saisons et 86 épisodes vous attendent, histoire de vous remettre le moral au fond du puits! Cool, non?

Posted by on Avr 1, 2012 in La mensuelle du Dark Side | 17 comments

17 Comments

  1. Ah, pour Boardwalk, la relation entre Jimmy et sa môman est une des plus intéressantes pour moi. La question de la différence d’âge y contribue, justement. Et Kelly MacDonald déchire sa race.

    Pour Community, j’ai ouï-dire que NBC a diffusé ces épisodes dans le désordre. C’est par le 312 qu’il faut reprendre, puis le 311, et après continuer sur le 313 etc…

    Pour le dernier P&R, moi je me suis bidonné avec Jerry, being Jerry, sous l’oeil incongru de Donna. LOL
    Quand à 30 Rock, je trouve cette saison vraiment bien, le hiatus forcé et l’ajout de nouveaux personnages aux noms à coucher dehors, comme Hazel Wassername, Chris Cross, ou Gaylord Felcher ! LOL

  2. Y a de l’eau dans le gaz entre nos deux tourtereaux, et j’aime pas ça du tout.
    ——–
    je suis encore toute chamboulée par la semaine dernière tient

    Homeland : quand je pense que j’ai faillit passer à côté de cette série pour cause d’anti-patriotisme/américanisme/terrorisme/… et puis j’avais lu la review de sorci sur le 1er épisode en passant … et là le bug. Un week-end en apnée que heureusement la saison 1 était fini sinon j’aurais mouru d’attendre l’épisode suivant !!! ça c’est de la série. je ne sais pas depuis quand j’ai été autant chamboulée autant par les scénarios, les acteurs et la façon de filmer. Good good good

    A propos de Dexter et le Mystère Mystérieux, je me souviens avoir trouvé la solution 2 ou 3 épisodes "trop tôt" mais je n’avais personne avec qui partager ma théorie et donc à spoiler vu que tout le monde gardait la série "pour plus tard". Bien gore cette saison, mais pas beaucoup de suspens pour la fin de mon côté, par contre un bon cliff pour te laisser sur le cul.

    White Collar : tout allait trop bien vers la fin. Avec The Suit, l’histoire du trésors, Sara, etc … Je sentais que ça allé partir en cacahuète. Quand j’ai vu le général Landry passé la porte des étoiles, je me suis dis que ça sentait le pâté pour Neal

  3. @maiky "Pour le dernier P&R, moi je me suis bidonné avec Jerry, being Jerry, sous l’oeil incongru de Donna." oui c’est exactement cette scène qui m’a faite marrer, mais c’était bien la seule…

  4. @keger OMG OMG OMG OMG!!!!!

  5. Aaaah Richard Armitage… j’vais pêtre regarder Spooks moi tiens…

  6. Je connaissais pas spook et je vais essayer.

    j adore Carrie (homeland) même quand elle pete les plomb.c est normal de pêter les plomb de temps en temps…

  7. Ah ben elle quand elle pète les plombs c’est dans les grandes largeurs….

  8. Ner jamais faire les choses a moitié…

  9. Effectivement, je rebondis sur le com de Maiky, le coup de la mother dans BE, c’est important de trouver qu’elle a l’air d’avoir le même âge que lui. Y a tout un truc derrière cette constatation et perso, c’est un des aspects qui m’a tenue – très malgré moi – devant la série.

  10. (Et je précise que j’avais reconnu l’infirmière de Friends avant la deuxième capture. J’ai entendu son rire de hyène aussitôt que j’ai vu sa tronche et c’est ça qui m’a aidée à la replacer ! LOL )

  11. Je n’en attendais pas moins! Of course! 😉

  12. Je rebondis sur l’infirmière (métaphoriquement parlant), en conseillant aux novices de tester The Middleman, si ce n’est pas déjà fait, afin de retrouver Mary Pat Geason dans un rôle aux sarcasmes taillés sur mesure ! ART CRAWL! 🙂

    (Sinon, c’est pas dans Spooks qu’elle était, Keeley Hawes, avant de succéder à John Simm aux côtés de Gene Hunt ?)

  13. Ah ben vu que son mec c’est Matthew McFadyen, ceci expliquerait cela !

  14. Effectivement, elle a fait 3 saisons, c’était la délicieuse Zoe…. De toute façon ils sont une tripotée d’acteurs britons à être passés par Spooks, au rythme des "renouvellements" de personnages.

  15. alors peut-être que je me trompe, mais il me semble être tombée en zappant sur une scène de Spook avec Hugh Laurie himself. En tout cas je me souviens qu’il était dérangé en pleine opéra (Wagner je crois, une histoire de Walkyries), qu’il travaillait pour le MI-6 et qu’il était très "aimable" avec le patron du MI-5

    Je n’ai pas suivit ton conseil pour Spook, par contre je suis tombée dans le piège du combo Tina Fay/Alec Baldwin. Je n’avais jamais regardé 30 rock et maintenant j’en suis à la 2ème saison. Pauvre de moi.

  16. On a même beaucoup vu l’ami Hugh dans la première saison! Mais après il est devenu bien trop cher pour ça j’imagine… snif!

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top