Categories Menu

La WitchWeek (semaine 41)

tumblr_n90dqsse8u1rfkd8lo1_500

Ouh là là, ce fut une drôle de semaine, remplie de manques et de frustrations !
Et surtout remplie de captures d’écran perdues, aïe aïe aïe kékonvadevenir ?

Bon, je vais essayer de vous parler de mes séries de la semaine (dernière) avec la moitié de mes images.

Cliquez !

 

 

 

 

– J’ai comme toujours commencé la semaine par l’épisode 4×05 de Masters of Sex. OK, j’ai été attendrie par les retrouvailles de Libby et Billou, surtout qu’ils étaient franchement assez rigolos.
Et j’ai même failli m’étrangler de rigoulade lorsque cette chère Libby lui a proposé un pétard !

mastersofsexs04e05_14

Que Billou a fumé, dis donc, ça se détend chez les Masters ! (C’est pas du luxe, vous me direz.)

Seulement, j’ai bien vu arriver le truc. Oui, vous savez, le truc du bonhomme qui s’est cassé parce qu’il en aime une autre, mais qui finalement se dit que c’était pas si mal chez Bobonne et qu’on y était bien confortable. (D’autant qu’on s’est fait larguer.)

mastersofsexs04e05_8

Bref, le bonhomme qui n’a peur de rien.
Et là, le bonhomme se faire recadrer, mais d’une façon ! Même pas agressive, rien, juste… mais Billou, enfin… t’es bête ou quoi ? Qu’est-ce que tu fais là, tu sais bien qu’on ne s’aime plus.
Et puis surtout, ce que j’ai adoré, c’est que Libby lui dise : « Hé oh, moi aussi j’ai le droit de connaître ce genre d’amour et surtout, je le mérite. »

mastersofsexs04e05_9

Oh, Libby, cette saison est la tienne. Enfin !
Allez, rentre chez toi, mon petit Billou. Et réfléchis.

Sinon, nous retrouvons Helen, la chérie de Betty, enceinte jusqu’aux oreilles, et qui sur l’insistance d’icelle, annonce à ses parents que non, elle n’est pas une petite épouse de fonctionnaire bien comme il faut, mais qu’elle est une horrible lesbienne qui s’est fait inséminer. (Satan, quoi.)
On s’en doute, cette conversation ne se solde pas par des effusions d’amour et de compréhension.

mastersofsexs04e05_1

Mais plutôt par des larmes et des portes qui claquent.
(Et la vache, Sarah Silverman vous a un look à la Natalie Wood, un truc de malade. Natalie Wood rencontre Ali MacGraw.)

Vivi de son côté se tape sa petite révélation personnelle.

mastersofsexs04e05_2

Et merde. Billou est son héros, en fait ! (C’est fou, ça, nous on le sait depuis le premier épisode, qu’est-ce qu’on est intelligents !)
Billou qui nous fait un brillant exposé sur le fait que nous sommes tous des déviants sexuels, et qui accepte de reconnaître qu’il en est un pour sauver sa boîte et Vivi, quitte à ce que le monde lui jette des cailloux en attendant de comprendre que… nous sommes tous des déviants sexuels.

mastersofsexs04e05_3

Du coup, la Vivi lui fait une superbe déclaration et c’est ensemble qu’ils vont affronter la presse.

mastersofsexs04e05_5

Et en plus, notre Billou comprend ENFIN que les alcooliques anonymes, ça marche aussi pour les gens qui sont accros à un attachement malsain. (Oui, vous savez, les gens qui regardent en boucle des vidéos de gens qu’ils aiment en train de faire certaines petites bricoles, par exemple.)

Bon, je trouve cette saison moins enlevée que la première mais un chouïa moins désespérante que la troisième, pour l’instant. Par contre, clairement, on ne retrouvera jamais l’ambiance sulfureuse de la deuxième. Ah, c’était bien, en ce temps-là.

gifryan

– Sinon, je ne vais pas revenir sur ma déception de ne pas avoir eu d’épisode de Westworld la semaine dernière. Nous en filer deux d’un coup pour nous appâter et nous lâcher comme ça, comme de vieilles bouses moisies, pantelants devant nos écrans… je savais que j’aurais dû me méfier !

Trapgif
Pour me consoler, j’ai décidé de regarder quelque chose… comment vous expliquer. Un épisode pifomètre, tout seul, sans lien. L’épisode qui une fois regardé vous dit : « Quittons-nous bons amis et à jamais. » Vous voyez ? Pas l’épisode qui vous dit : « Tu vas être obligée d’en regarder 256 autres après, ah ah ah ! »
Bref, un épisode de 40 ou 50 minutes qui se suffit à lui-même, qui vous raconte une histoire du début à la fin, avec un investissement minimal. Pas un film, quoi. Une sorte de nouvelle, mais en version télévisée.
Et ça, c’est la spécialité de Black Mirror. Je vous en avais parlé il y a quelques années, parce que le premier épisode de cette série d’anticipation mettait en scène Rory Kinnear (qui m’a sauté au visage comme étant l’un des meilleurs acteurs britanniques de son temps, ce qui s’est vérifié dans moult autres fictions de qualité) en premier ministre du Royaume-Uni. Je ne reviendrai pas sur les fâcheuses affaires qui lui arrivent dans cet épisode culte.

giphy

<3 <3 <3

(J’vous jure, je l’aime.)

Oh, et il y en avait un à vous fendre l’âme avec la merveilleuse Lady Sybilounette.

black_mirror_couple

Bref, la particularité de Black Mirror, c’est de se questionner sur notre société et son lien à la technologie et aux médias numériques. Et c’est aussi d’inviter des acteurs formidables.
Dans l’épisode 2×01 que j’ai vu la semaine dernière, nous avons une bouleversante Hayley Atwell.

blackmirrors02e01_12

Et un absolument adorable Domnhall Gleeson.

blackmirrors02e01_13

D’aucuns savent que j’entretiens une certaine inclination pour ce bonhomme-là et que si je vivais dans l’univers Harry Potter, Fleur Delacour aurait beaucoup de souci à se faire.

tumblr_nmmc4p17ei1rpw1jyo4_500

Dans cet épisode, c’est l’histoire d’un gentil petit couple brisé par un accident de voiture. Lui meurt, elle se retrouve seule, et à son enterrement, une connaissance lui parle d’un service qui, grâce à toutes les traces laissées sur Internet par l’être aimé, te permet de converser avec lui. Enfin, virtuellement, puisqu’il est mort.

blackmirrors02e01_16

Évidemment, elle n’a pas envie de le faire. Mais dans un grand moment de solitude, elle s’y hasarde. Et comme nous sommes dans une série d’anticipation et qu’il faut que ce soit un minimum creepy, l’expérience va aller bien plus loin.
Franchement, la performance d’Hayley Atwell est à vous tirer des larmes. Avec ça que c’est filmé avec grâce et pudeur. Une petite merveille.

blackmirrors02e01_9

Le deuxième épisode de la saison 2 m’a moins plu, sans doute parce que je trouve l’actrice principale globalement moyenne. C’est pas de bol, elle m’a toujours un peu agacée, y compris dans Being Human.

blackmirrors02e02_5
Alors elle, elle se réveille un jour sans se souvenir de qui elle est, sort pour essayer d’en savoir plus et se retrouve traquée par des gens avec des fusils pendant que le reste des gens qu’elle croise la photographient. Hyper flippant !

blackmirrors02e02_1

Elle croise sur son chemin Riley Blue (oh my God, c’est bientôt le retour de Sense 8 !!) et ses ennuis ne s’arrêtent pas là.

blackmirrors02e02_2

En réalité, cet épisode est atroce, brrrrr. Je n’en dirai pas plus pour ceux qui ne l’ont pas vu parce qu’il y a un rebondissement de dingo.
En tout cas, j’attends d’être dans de bonnes dispositions pour me faire la suite et je conseille à tout le monde de regarder cette formidable série, c’est la Quatrième Dimension de notre temps !

– J’ai forcément dû regarder l’épisode 2×06 de Poldark, mais impossible de remettre la main sur mes captures d’écran, VLC a dû me faire une petite farce et les envoyer dans la matrice.
En tout cas, ça m’a BIEN énervée ! Ah, le Popol, il chie pas du tout dans la colle ! Il passe son temps à ignorer bobonne, à faire ses petites affaires dans son coin, et à la fin, le voilà qui revient avec un petit cadeau et de jolies paroles, ainsi qu’éventuellement une soirée un peu romantique (et par romantique, je veux évidemment dire « viens, on baise ») pour rassurer la #TeamChacunChezSoi…

giffuckingkiddingme

Bon, mais l’important, c’est que Caroline commence à vraiment me plaire et que ça m’a brisé le cœur d’apprendre qu’on avait perdu Francis pour du faux cuivre.

gifdavid

Il me manque beaucoup, Francis. <3

– Pour finir, j’ai trouvé le quatrième épisode de la saison 10 de The Big Bang Theory vraiment super rigolo. Je regrette de ne pas avoir retrouvé mes captures d’écran parce que le comique de situation était pas mal du tout. Grâce à une inondation tout à fait opportune, on envoie donc Amy et Sheldon vivre ensemble cinq semaines chez Penny pendant qu’enfin notre couple marié se retrouve un peu seul. Fiou ! Bien ouej, il était temps que ça bouge un peu. Ça faisait un moment que je me demandais comment ils allaient réussir à faire en sorte que Sheldon emménage avec Amy. Et sa bague, bon sang de bonsoir, quand est-ce qu’il la fait péter ??

Bref, c’est tout pour aujourd’hui, j’espère avoir le temps d’écrire le billet cinéma demain, sinon, on reporte à la semaine prochaine. Mes verrues sont débordées, que voulez-vous. On vous embrasse quand même tous sur les deux joues !

 

 

 

Posted by on Oct 18, 2016 in Fourre-tout, WitchWeek | 10 comments

10 Comments

  1. Hello Sorci !

    Je me souviens de cet épisode de Black Mirror avec Hayley Atwell, c’est vraiment une excellente actrice. C’est l’épisode que j’avais préféré. Par contre, l’autre, je n’en ai qu’un vague souvenir, comme quoi…
    La saison 3 revient fin octobre sur Netflix, je crois.
    Pour Sense8, imdb indique que la saison 2 reprend en décembre, je croyais que c’était seulement un christmas special. Si c’est bien ça, c’est une très bonne surprise ! 😀
    Westworld, je pense que ce serait une excellente série à binge watcher sur Netflix. C’est vraiment frustrant d’attendre une semaine avec à chaque fois plus de questions que de réponses, c’est comme regarder Lost pour la première fois !

    • Non non c’est bien la saison 2 de Sense 8 ! J’ai tellement hâte !!
      Westworld, je peux pas attendre, je suis trop curieuse ! Par contre, ça fait quelques jours que je chope la saison 3 de The Fall, et je me demande si je ne vais pas réussir à attendre de l’avoir complète. C’est pas sûr car j’ai très envie de regarder !

      • Si tu veux mon avis, tu fais bien d’attendre la fin de The Fall avant de tout regarder, car comme tu le sais, ça avance trèèès lentement.

      • T’as raison, je parie que c’est exaspérant. 😉

  2. hello!
    J’ai souvent entendu parler de Black Mirror sans jamais vraiment me pencher dessus. Et là, ta description de ces deux épisodes me donnent vraiment envie, donc pourquoi pas tenter l’aventure. Je t’en dirai des nouvelles 😉

    De mon côté, à part un pauvre épisode de Versailles, ma semaine de visionnage a été très pauvre. Ah si, j’ai vu le premier épisode de The Night Manager, c’était sympathique.
    Je voulais aller voir Miss Peregrine et les enfants particuliers mais pas eu le temps. (Un commentaire très Mordredique entre Alexander dans Versailles et Asa dans Peregrine)

    Bonne semaine sorcy 🙂

    • Ah oui, tu peux tenter. Par contre, c’est bizarre, hein, mais du bizarre bien fait ! Les épisodes sont inégaux mais je trouve que ça vaut le coup. Et à chaque fois tu as ta petite claque qui fait réfléchir.

  3. Oh tu m’as spolié? BBT !
    Mais c’est super cool comme nouvelle. Donc merci ?

  4. Black Mirror c’est une série de dingues…. Flippante et angoissante mais qui donne vraiment à réfléchir, parce que rien n’est du domaine de l’impossible dans ce qu’ils proposent. Y a que les britons qui peuvent faire un truc pareil.
    Comme Lizbeth, j’ai commencé The Night Manager parce que bon, Hiddles est quand même toujours très très très très agréable à regarder, et manifestement la réalisatrice le trouve très cinégénique. Hugh Laurie est parfait en (vrai) méchant et les nanas sont supers aussi.

    • Ouais, c’est vraiment bien The Night Manager, je me le referais volontiers !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top