Categories Menu

WitchWeek (semaine 40)

Bien le bonjour, humbles minions !
Ici une SorciWeek tout à fait rocambolesque et diversifiée !

Au sommaire, entre autres : du cowboy de synthèse, de la Queen à deux balles et du geek fatigué.
C’est chargé, allez, je vous emmène.

Cliquez !

 

 

 

– Hop, point de WitchWeek sans le Billou de la semaine. Et ooooouuuuh, cet épisode 4×04 de Masters of Sex m‘a laissé une bonne petite envie de TOUS LES BUTER !

gifroll2
Par contre, bravo à Libby qui torture un peu ce pauvre Billou, et elle a bien raison, non mais oh.

mastersofsex_s04e049

Sérieusement, la conversation sur leur vie sexuelle pendant leur mariage est halluuuuucinante. Je ne COMPRENDS PAS pourquoi Bill ne prend pas des notes à ce moment-là. Comment peut-on étudier le sexe depuis vingt ans et être aussi nul en la matière ??? C’est à se taper la tête contre les murs !

mastersofsex_s04e048

Ma théorie : s’il est aussi nul, c’est qu’il n’a pas envie d’être bon.

Cela dit, je dois reconnaître que cette petite complicité retrouvée, tout en étant forcément provisoire, est assez chouette.

mastersofsex_s04e045

Mais attention, ma Libby ! Le bonhomme qui revient parce que ce serait bien pratique, c’est no way !

Par contre, je plains le nouveau collègue. Non mais le coup de la soirée échangiste, c’est sympa quand au fond t’as pas du tout envie de prêter ta femme. Pauvre vieux.

mastersofsex_s04e044

Cette conversation entre Virginia et Art fait totalement écho à celle de Billou et Mrs Dan dans l’épisode de la semaine dernière. Du coup, grosse révélation pour Vivi. C’pas de bol, hein ? Fallait ouvrir les yeux un peu plus tôt, darling !

mastersofsex_s04e041

Mais bon, qu’elle se console : celui qui a le plus la grosse loose, c’est quand même invariablement ce pauvre Lester.

mastersofsex_s04e046

– Ensuite de ça, je ne sais pas ce qui m’a pris, mais j’ai fait une indigestion de drama d’époque britannique avec Victoria. Il faut dire que c’est lourd et très sucré.
J’aime bien la figure historique, et je trouvais intéressant que le personnage principal soit une femme amenée à devenir un personnage central dans l’histoire de l’Europe. Sauf qu’en fait, non.
M’enfin, c’est quand même dommage d’avoir visiblement un budget faramineux et d’en faire un soap en ramenant l’histoire de cette femme à celle de ses relations (principalement amoureuses) avec les hommes !
J’ai donc regardé tous les épisodes à ma disposition, c’est-à-dire les sept premiers, mais j’ai arrêté avant la fin du septième. J’en pouvais plus, c’est vraiment trop tarte.
En fait, j’ai fait le plein d’images grandioses :

victorias1_13

victorias1_12

victorias1_11

victorias1_20

victorias1_2

Avec Victoria, c’est un peu Sissi toutes les semaines !
Comment ai-je tenu six épisodes et demi me demanderez-vous ? Facile :

victorias1_6

J’adooooore Rufus Sewell.

gifchou

C’est un peu la caution « vieilles », en fait. Déjà, le mec, il est quand même un cran au-dessus des autres. Il a même presque réussi à me rendre Jenna Coleman supportable. (Je peux pas, je vous jure, je peux pas.)

victorias1_14

Le reste du casting, hors Sewell, est assez correct, avec une mention particulière pour David Oakes, qui joue le frangin d’Albie et que je trouve très chouette en plus d’être fort mignon. Ça nous change de Juan Borgia !
Bon, il y a une tentative assez maladroite de donner dans le « downstairs », je trouve ça moyennement géré et pas très intéressant alors que clairement on essaie d’aborder la condition de la femme (et plus précisément de la femme de basse extraction). Ça pourrait être passionnant, mais non !

victorias1_5

Après, les intrigues de cour, je m’en bats un peu les verrues, mais les belles robes, les trônes, les mecs à favoris… ça me plaît. Alors je ne sais pas. Je vais peut-être continuer à regarder en faisant autre chose. (Touiller mes potions, par exemple, ou tirer mes poils de nez.)
Prévenez-moi quand même si Lord M est de retour ! <3

En attendant, je continue à tout miser sur The Crown.

– Cette semaine, je me suis terriblement ennuyée devant l’épisode 10X03 de The Big Bang Theory. Tellement bien d’ailleurs que j’ai fini par faire d’autres choses et le laisser en vague fond sonore. Pas passionnant, leur histoire de Flash en plastoc.

tbbts101

Par contre, j’aime beaucoup ce que Bernadette a fait de la cuisine de Ma Wolowitz ! On partait de très loin, tout de même.

tbbts102

– À part ça, sachez que lorsque vous me dites « J’ai trop chialé devant l’épisode 2×05 de Poldark » quand je ne l’ai pas encore vu, je devine tout de suite la raison ! (Et ça fait un peu chier.)

Tout commençait trop bien pour que ce soit honnête.

poldarks04e05_25poldarks04e05_28

Tout le monde était réconcilié et heureux…

poldarks04e05_22

La #TeamChacunChezSoi avait le vent en poupe, ma foi.

poldarks04e05_16 poldarks04e05_15

Ce pauvre Francis se montrait merveilleux (c’est pas souvent) avec Demelza et ses complexes d’infériorité. Cette petite conversation où chacun comprend très bien de quoi il s’agit est tout à fait formidable.
Même le docteur arrivait ENFIN à scorer, la vache, c’est pas un rapide.

poldarks04e05_19

Et là… bam.
Bon, ce n’est pas comme si je ne l’avais pas vu venir, je pense que même les gens qui ne regardent pas l’avaient vu venir ! D’autant que Poldark est une institution en GB.

poldarks04e05_10

Moi, je kiffe la tronche de Demelza qui semble se dire : « Ciel, mon mari ! »

poldarks04e05_9

Ça se fait encore la répudiation ?? Popol, je te surveille, mon vieux !

– Le gros, gros morceau de la semaine, c’est la nouveauté HBO qui a fait un foin pas possible ces derniers mois : Westworld. Vous pensiez bien que je n’allais pas rater ça ! Je ne me suis même abonnée à OCS quasiment que pour cette série.
Eh bien écoutez, après avoir fini le deuxième épisode, je ne sais pas trop pourquoi, mais je ressens un certain manque et j’attends la suite avec impatience. J’en déduis donc qu’ils y collent de la drogue, dans leurs séries !
Bon, c’est pas Game of Thrones. Je veux dire que t’as pas envie de te défenestrer après chaque épisode comme c’était le cas dans la saison 1, ou alors te pieuter le lundi soir pour te réveiller le lundi suivant. Mais il y a comme un goût de reviens-y. D’ailleurs, je viens de me rendre compte qu’ils ont filé les deux premiers épisodes ensemble et que le prochain est pour dans une semaine !

gif horreur
Je pense vraiment vous claquer un billet à l’issue de la saison 1, donc je ne vais pas m’étendre, mais dans Westworld, il y a des codes scifi bien connus, des individus de synthèse instrumentalisés à des fins commerciales mais qui semblent s’éveiller à une nouvelle conscience (et ça risque de faire TRÈS TRÈS mal, jurisprudence BSG), une humanité à gerber et quelques acteurs pas dégueulasses.

westworldsaison1_40

Oh putain, Ed Harris, comme tu me fais flipper, mon vieux !

westworldsaison1_37

westworldsaison1_5

westworldsaison1_10

westworldsaison1_32

Je n’ai évidemment aucune idée de la qualité du truc sur le long terme, mais comme on semble bien parti pour une série d’au moins cinq saisons, j’ai envie de vous dire : allez-y si vous aimez les séries d’anticipation qui vous font réfléchir à l’état de notre société actuelle et que vous n’êtes pas du genre à trop vous effaroucher devant votre écran.

Allez, je vous dis à mercredi. Cette semaine, il y aura bien un article cinéma, mes verrues y ont veillé. Bisous venimeux, les amis !

 

Posted by on Oct 10, 2016 in WitchWeek | 5 comments

5 Comments

  1. Ah, il y a David Oakes dans Victoria ? Et il joue un mec sympa ? Mince, c’est vrai qu’il est mignon. Je vais peut-être regarder la suite « en diagonale » alors…
    Tu m’as bien fait rire en décrivant cette série. J’avais complètement zappé le côté Downton Abbey.

    Westworld, ça commence très bien bien. Pleins d’idées très intéressantes, beaucoup de potentiel, faut voir vers où les scénaristes vont aller avec tout ça. Et la musique de Ramin Djawadi est super !

    • Oui, il joue le beauf de Vicky ! Un coquinou de première, celui-là ! 😉
      J’ai adoré l’ambiance musicale de Westworld, c’était trop bien fait… les clins d’oeil aux chansons célébrissimes et tout ça…

  2. Merci de m’avoir fait découvrir Poldark. Je me la suis engloutie en quatre jours, cette série est de toute beauté. Bon, au début je m’attendais un peu à voir Jamie et Claire Fraser surgir au détour d’une falaise, pis j’ai réalisé qu’il y avait trente ans d’écart. Et qu’Aidan Turner est mieux en tout point que Sam Heughan – tête comme jeu d’acteur.

    La fin de l’épisode cinq est tristissime mais j’ai vraiment peur pour Demelza. Ross a intérêt à se rappeler pourquoi il l’a épousée et à ramper à ses pieds sinon ça va barder. Mais plus le temps passe, moins il fait preuve de discernement, ce garçon…

    • Oh, il pense avec son petit cerveau, c’est pour ça. 😉
      Contente que ça te plaise, en tout cas !

  3. En fait, Victoria c’était une réunion Doctor Who / Torchwodd / Sarah Jane Adventures 😀

    Je viens de voir le fameux épisode de Poldark. J’avais réussi à me spoiler la mort de Francis en allant voir l’article wikipedia du bouquin …
    N’empêche que ça m’a fait une peine monstre de me dire que je ne reverrai plus mon petit Kylounet 🙁

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top