Categories Menu

[GoT] 402 : The Lion and the Rose

Au moment de la diffusion de cet épisode, c’est bien simple, j’étais dans une phase de détestation universelle. C’est-à-dire que je détestais tout et tout le monde. (Enfin, sauf vous, évidemment ! Et Fat Walda.)

Je vous rassure, c’est toujours le cas. Du coup, je dois vous avouer que regarder Game of Thrones – et particulièrement cet épisode – m’a procuré un ravissement sans commune mesure. C’est formidable, ils sont tous très cons et très méchants, bref haïssables, et ils souffrent, youpiiii !

Gnéhéhé.

Allez… venez vous régaler un peu avec moi ! Mais oui, on est tous invités à la noce, soyez pas timides, donc !

 

 

 

 

Et voilà. Cette saga est formidable. Un fumier en chasse un autre.
Allez, on va décomposer les réjouissances en unités de lieu.

*FORT-TERREUR*

Ah, Ramsay Snow. Le type qui fait passer tous les autres personnages de la série pour de gentils lapinous parfaitement inoffensifs.

GAMEOFTHRONES_402-1_27

GAMEOFTHRONES_402-1_25

Et Ramsay, alors… comment il branche ses meufs ? Ben comme ça, en tuant des gens, de préférence leurs rivales. (Tiens, c’est une idée, ça !)

GAMEOFTHRONES_402-1_26

« Retiens ton bras, ma douce, et laissons les chienchiens bouloter la méchante fifille. »

Regardez comme il est flippant.

GAMEOFTHRONES_402-1_17

*tire la tronche, tire la tronche, tire la tronche*

GAMEOFTHRONES_402-1_16

*smiiiiiiile*

A cet instant, mon cœur a fait un bond immense dans ma poitrine. L’espace d’une seconde, toutes les souffrances se sont arrêtées. Grâce à la présence candide et si rafraîchissante de…

GAMEOFTHRONES_402-1_15

FAAAAT WALDAAAAAAAA !!! :coeurcoeurcoeur:
Fat Walda ! Fat Walda ! Fat Walda ! Elle est là, elle exiiiiiiste ! Mais pourquoi DIABLE n’est-elle pas en rose, cette chère Walda ???

GAMEOFTHRONES_402-1_14

Cours, Fat Walda, cours !!!

On l’aura compris, le Seigneur Sangsues s’est ramené un petit souvenir des Jumeaux.

GAMEOFTHRONES_402-1_13

J’aime beaucoup la broche en forme d’écorché. Vrai, je veux la même !

Bon, si vous avez bien suivi, Roose Bolton est (enfin, fut, que le cul lui pèle) un vassal du Nord.
Il a trahi son camp, ce qui est fort terreur et fort vilain. Quand on pense qu’il a contribué à la rébellion de Robert en combattant aux côtés de Ned… lequel ne lui a jamais totalement fait confiance, au demeurant. Beurk !

Appelé par Robb, il a donc confié Fort-Terreur, son fief, à son bâtard, Ramsay Snow, étant donné qu’il n’a pas (plus) d’autre héritier, son fils légitime Domeric étant mort dans des circonstances pour le moins fumeuses avant le début de l’histoire. Lord Bolton ne cache d’ailleurs pas ses doutes quant aux origines de ce décès inopiné.

GAMEOFTHRONES_402-1_11

Putain, mais il va pas arrêter de sourire ???

Vous vous en souvenez peut-être… enfin, disons si les Noces Pourpres ne vous ont pas totalement effacé le cerveau… cet affreux cafard baveux de Walder Frey a refilé à Lord Bolton une de ses nombreuses petites-filles en épousailles.
On l’appelle joliment Walda la Grosse (j’y suis pour rien, c’est pas moi, c’est eux), et figurez-vous que le Seigneur Sangsues l’a choisie parce que le vieux lui avait promis son poids en argent en guise de dot ! Ahem. Il a le sens pratique, le Seigneur Sangsues.

Enfin, somme toute, il s’en tire pas mal, le Roose… elle a l’air drôlement gentille, Fat Walda, pas fut-fut, mais gentille. Ce qui pour une Frey est déjà pas mal. Elle a quinze ans, aussi, faut dire, dans le bouquin. *dégueule*
Et figurez-vous que Lord Bolton a l’air de plutôt bien l’aimer. Ouf, c’est qu’on ne voudrait pas qu’il lui arrive malheur, non plus, à cette pauvre gosse ! Si vous voulez mon avis, elle n’a pas intérêt à se mettre à nous pondre des héritiers Bolton, cela pourrait ne pas plaire à son nouveau gendre.

Bon, mais alors… ça vous dit qu’on fasse plus ample connaissance avec Ramsay Snow ? Non ? Comment ça ? Je ne vous comprends pas.
En même temps, c’est pas comme si vous aviez le choix, en fait.

Donc s’il vous souvient bien, nous avions laissé le pauvre Theon entre les pattes griffues du bâtard qui lui a coupé quelques appendices et écorché quelques autres. Ce qui fait que son paternel n’est pas très content et qu’il le lui dit cash.

Ramsay : We’ve been flaying our enemies for a thousand years. The flayed man is on our banners ! (« Mais Papaaaaaa-euh ! »)

GAMEOFTHRONES_402-1_8

« Oh oui, écorcher des gens, miam-miam, c’trop bien, j’adore ! »

Lord Bolton : My banners, not yours. You’re not a Bolton, you’re a Snow.

GAMEOFTHRONES_402-1_7

Et voilà. Tout est là, dans cette phrase. Tout ce qui fait de Ramsay Snow le jumeau maléfique de Jon Snow. Ils partagent le même désir de faire partie intégrante d’une famille dans laquelle ils n’ont pas leur place. Mais si l’un, sans jamais vraiment accepter sa condition de bâtard, a transcendé ce désir pour devenir celui qu’on connaît et a tant aimé son père, ses frères et sœurs, l’autre, élevé de loin par un père polaire, s’est laissé consumer par ce besoin de reconnaissance.
Vous voyez ? Ramsay Snow, c’est un Jon Snow qui a grandi du côté obscur de la Force.

Il est terrifiant, en tout cas, Papa Bolton. Et plus il parle posément et calmement, plus il me fiche les miquettes. Brrrrrr…
Curieusement, je l’aime bien quand même. Je pense que c’est lié à l’acteur que je trouve, malgré tout, extrêmement sympathique. Et il a une très belle voix.
Toutefois, entre le Régicide qui flanque les petits garçons par la fenêtre et le Seigneur Sangsues qui plante le Jeune Loup en traître, je commence à me demander où est mon problème !

Bref, pour résumer les épisodes précédents : en bonne planche pourrie de nature, Lord Bolton, convaincu que la cause des Stark était perdue depuis la victoire de Lord Tywin à la bataille de la Néra, s’est retourné contre les siens. (A sa décharge, c’est pas faute d’avoir fait remarquer au Jeune Loup qu’il était en train de se viander.)

Et le voilà donc gouverneur du Nord. En théorie, du moins. Pour que cela soit effectif, encore faudrait-il dégager les Fer-nés qui squattent toujours Moat Cailin, une forteresse en ruines qui, grosso merdo, protège le Nord des invasions sudistes. D’où l’idée d’échanger Theon contre le lieu en question. Sauf que le vieux Greyjoy, il n’en veut même pas de son héritier !

GAMEOFTHRONES_402-1_9

En plus, il est bien amoché, maintenant.
Et il a un nouveau nom, et une nouvelle personnalité parfaitement servile.

Ramsay : Theon was our enemy. But Reek… Reek will never betray us.

Je vous préviens, Reek, je vais l’appeler Schlingue, comme dans le bouquin, parce que ça m’amuse trop. (Enfin, c’est un amusement tout relatif, je vous rassure.)

Lord Bolton : I place far too much trust on you.

Il lui dit ça comme s’il lui annonçait qu’il y a de la pintade farcie au menu ce soir.
En tout cas, Michael McElhatton joue hyper bien l’impassibilité légendaire de Roose Bolton. Je suis très impressionnée.

GAMEOFTHRONES_402-1_6

Et attention, là, dossier !

Ramsay : Reek… did you murder the Stark boys ? (Mais oui, bien sûr qu’il les a liquidés, les petits Stark ! Hein, Schlingue ??)
Theon : No, my Lord. Just two farmboys. (Raaaaaaah, mais ta gueule-euh !)

Finie la cavale discrète pour les petits Stark !

Ramsay : The Starks have always ruled the North. If Bran and Rickon (qui ça ?) are alive, the country will rally to their sides… now that Robb Stark is gone. Oh… that’s right, Reek. Robb Stark is dead. Sorry. I know he was like a brother to you. But my father put a knife into his heart. How do you feel about that ?

GAMEOFTHRONES_402-1_4

GAMEOFTHRONES_402-1_3

GAMEOFTHRONES_402-1_2

Ah le psychopathe, le bourreau ! Mais il faudrait lui tordre le cou, à cette espèce de malade ! En même temps, ça me priverait de la présence d’Iwan Rheon à l’écran, et je crois bien que ça me ferait de la peine, snif.

En tout cas, là, le show fait un super job d’interprétation. Le personnage est déjà complètement timbré dans le bouquin, mais à l’écran, on touche au sublime. Et surtout, ces acteurs ! Ils sont vraiment formidables.

Bon. Parlons peu mais parlons bien. Je ne vous cache pas, amis non-lecteurs, qu’envoyer Ramsay à Moat Cailin, c’est commencer à piocher allègrement dans le cinquième bouquin. Oui, celui qui est sorti genre l’an dernier. Ahem !
Donc si Ramsay est envoyé à Moat Cailin pour bouter les Fer-nés… mais et Quentyn, alors ?? (Non, ne cherchez pas, vous ne voulez pas savoir.)
Je vous le dis, ça y est. Mais comment qu’on va faire ?? Si ça continue comme ça, l’intrigue des Bolton et de Theon va être la première à rattraper les bouquins et après, QU’EST-CE QUI SE PASSE ?? Je suis très inquiète. Il faut vraiment qu’il se grouille d’écrire, le vieux ! (Et faut pas que je le dise trop fort, sinon il va nous massacrer un des derniers Stark.)

Et sinon rien à voir mais je pense que de son côté, Rickon, dont on n’a plus de nouvelles, est en train de regarder tomber les noix de coco à Dorne pendant qu’Osha peaufine son bronzage. Bref. En parlant de ça…

*LE GRAND CHNORD*

Bon, là pareil, on avance très très vite avec Bran « Teen Wolf » Stark. Qui commence à nous faire le coup des visions.

6GAMEOFTHRONES_402_3

5GAMEOFTHRONES_402_3

4GAMEOFTHRONES_402_3

Sauf que dans le bouquin, c’est pas des visions mais un « guide ». Donc il commence à me manquer un certain personnage. Cela dit je me demande si on n’aperçoit pas ce guide dans les visions, hem.
Et du coup, avec cette histoire, je ne comprends pas le choix des scénaristes d’avoir zappé les visions (enfin, les vraies, je précise, pas celles à la noix de Drogo et de son fils) de Daenerys à la fin de la saison 2. Non parce que ça se rejoint, quand même, au bout d’un moment.

3GAMEOFTHRONES_402_3

Toujours est-il qu’au final, Bran voit… l’ombre d’un dragon sur Port-Réal. Laissez-moi vous dire tout de suite qu’on n’y est pas ! (C’est vraiment dégueulasse, d’ailleurs, j’espère que ça les a amusés de nous coller ça, ces gros cons.)

Plus intéressant et surtout bien plus intrigant, une voix étrange qui murmure : « Look for me… beneath the tree. »

2GAMEOFTHRONES_402_3

Et « NORTH. » Hi hi hiiii !

Bran : I know where we have to go.

En attendant et je le comprends, Teen Wolf est grognon, il a grand-faim et passe de plus en plus de temps dans la peau de son loup, et ça, c’est pas bien, selon les Reed.

7GAMEOFTHRONES_402_3

Jojen : I know it’s tempting. If you’re trapped inside of him too long, you’ll forget what it was to be human.

8GAMEOFTHRONES_402_3

En même temps, être humain, c’est quand même bien la merde, je vous ferai dire.

*PEYREDRAGON*

Oh, tiens… bonjour les Florent !

GAMEOFTHRONES_402-2_4

Oh, tiens… au revoir les Florent !

GAMEOFTHRONES_402-2_5

R’hllor, j’adore.

Les Florent, c’est qui donc, me demanderez-vous éperdus ? Eh bien il s’agit de la belle-famille à grandes zoreilles de notre roi en déroute, Stannis Baratheon lui-même. Puisqu’il a épousé une dame Florent, Selyse de son prénom, totalement barrée de la cabezza. Les sectes, laissez-moi vous le dire, c’est nul.

GAMEOFTHRONES_402-2_3

Voilà, donc cette dame Selyse est la dernière des fanatiques.
Si dans le bouquin, il me semble que c’est le tonton Allester qui brûle pour avoir voulu faire la paix avec les Lannister, là, on dit que c’est le frère de Lady Selyse et qu’il n’a pas voulu rejoindre le culte de R’hllor. Et c’est mal, très mal, il faut me purifier tout ça par le feu très très vite. Dont acte.
On remarquera que cette charmante petite flambée ne rend pas vraiment le sourire à sa Majesté. Hem.

Et comme la Lady Selyse de la série est définitivement ravagée, elle s’inquiète beaucoup pour sa fille qui non seulement ne sert à rien puisqu’elle est défigurée par une vieille attaque de léprose (du coup amuse-toi pour la marier), mais qui en plus a son petit caractère. Ce qui n’est pas une bonne chose, bien sûr, et mériterait d’être puni par le fouet.
Ah ben là, c’est pire que le fouet, elle lui envoie carrément la sorcière rouge pour lui faire son sermon. Merci bien.

GAMEOFTHRONES_402-2_2

« Salut la gosse ! Alors, tu m’as vu faire barbec’ avec ton cher tonton ? »

Melisandre d’Asshaï ou l’argument ultime pour la séparation de l’église et de l’état !

GAMEOFTHRONES_402-2_1

« Cause toujours, tu m’intéresses. »

J’adore cette petite Shôren. Hyper futée, hyper courageuse. Et hyper triste. Dommage qu’il n’y ait pas Bariol, cela dit. Et Edric Storm. *soupir*
Hyper bien castée, en tout cas, elle me plaît beaucoup cette petite.

Melisandre : There is only one hell, princess… the one we live in now.

9GAMEOFTHRONES_402_3

Bon, là-dessus au moins, nous nous rejoignons, ma bonne dame.

*PORT-REAL*

Ah ! J’ai évidemment gardé le meilleur pour la fin.

Bon, ça commence doucement avec les retrouvailles des deux frangins Lannister.

Tyrion : A toast to the proud Lannister children : the dwarf, the cripple, and the mother of madness.

GAMEOFTHRONES_402-1_22

GAMEOFTHRONES_402-1_23

Vous savez quoi ? J’ai beau enrager du traitement de Jaime cette saison, s’il y a une chose qui m’a bien plu, c’est de revoir les deux frères Lannister renouer quelque peu. On avait déjà entrevu une relation fraternelle assez forte, et pas mal d’amour entre eux, mais cette saison (et ce n’est pas pour rien), on met l’accent dessus, plus probablement que dans le livre (il faut dire que les chapitres PoV de Jaime et Tyrion, ça aide aussi), et c’est important. Très.

Concernant Jaime, ce n’est finalement pas avec Ser Ilyn Payne que son entraînement de nouveau gaucher aura lieu. Ce qui me soulage, quelque part. Non parce que Ser Ilyn merci mais non merci.
Non, il aura donc le plaisir de croiser le fer avec Ser Bronn, au moins, on est assurés de rigoler un coup.
Ce qui est totalement dingue, c’est qu’à la base, il s’entraînait avec l’exécuteur royal parce que celui-ci, dépourvu de langue, ne risquait point de papoter concernant l’étendue de l’infirmité du Commandant de la Garde Royale. Et là, c’est à la plus grande gueule de Port-Réal, voire de tout Westeros, qu’il va se frotter ! Énorme, trouve-je.

GAMEOFTHRONES_402-1_20

Oh la belle épée !

GAMEOFTHRONES_402-1_19

C’est ici que Ser Bronn vient amener ses conquêtes un peu trop bruyantes. C’est dire si l’endroit est discret !

Bon, après, la rupture de Tyrion… peu me chaut ! Vraiment je n’ai jamais réussi à m’investir dans cette histoire, peut-être parce qu’elle est nettement plus romancée que dans le bouquin et que j’en connais l’issue. Là, je me demande si ça ne va pas changer façon Robb Stark.

GAMEOFTHRONES_402-2_19

Je veux dire, si même Varys est inquiet, il va falloir envisager des trucs !
Tyrion décide donc d’employer la manière forte pour dégager la pupute, pour son bien à elle, vu qu’elle a été découverte par Cersei et qu’elle risque la corde si Papou Lannister se penche sur son cas. Et la manière forte, c’est d’être extrêmement désagréable et lui dire des trucs affreux. Mais vrais.

Shae : I am yours and you are mine.
Tyrion : You’re a whore !

GAMEOFTHRONES_402-2_7

Le pauvre Ser Bronn se mange d’ailleurs une gifle venue de nulle part parce qu’il a le malheur d’être dans le coin. J’avoue, j’ai ri et je me suis repassé la séquence. Je suis horrible, je sais.

Fiou, heureusement, les noces approchent, ça va nous changer les idées !
D’ailleurs, le matin, c’est le moment des cadals, youpi, youpi !

GAMEOFTHRONES_402-2_15

Un bouquin de la part de Tyrion. Et attention, super rare, il n’en existe que quatre !

GAMEOFTHRONES_402-2_18

Nous apprécierons la nouvelle couronne du roi.

Et là, Joffrey semble tout content, merci Tonton, même que maintenant qu’on a gagné la guerre, on a le temps de bouquiner, c’est pratique.
La réaction de Tyrion et Sansa : magnifique.

GAMEOFTHRONES_402-2_17

What the f… ?

GAMEOFTHRONES_402-2_16

WHAT THE F… ???

Et sinon, regardez un peu ce qu’on a là…

GAMEOFTHRONES_402-2_13

Gros recast de Baby Tommen ! Mignon comme tout, au passage… (Il était déjà très mignon en Martyn Lannister dans la saison 2.)

Bon, rassurez-vous, le gros bouquin que Joffrey Bieber (oups, ça m’a échappé) trouve formidable un peu plus tôt, c’était pour rigoler. Aussitôt que son vieux papi lui offre sa nouvelle épée reforgée de celle de Ned Stark, il se rattrape.

GAMEOFTHRONES_402-2_12

Et massacre le bel ouvrage sous le regard réjoui de sa chère petite maman.

GAMEOFTHRONES_402-2_11

Très honnêtement, je pense que Tyrion et Sansa forment le couple le plus normal de Port-Réal.

GAMEOFTHRONES_402-2_10

GAMEOFTHRONES_402-2_9

Enfin bref. Juste pour dire : je pense, mes amis, que de l’acier valyrien véritable aurait tranquillement traversé la table. Mais bon, personne ne me comprend, que voulez-vous.
Et puisqu’on s’amuse bien, que pensez-vous de donner un nom à cette adorable épée ?

Joffrey : Widow’s Wail, I like that. Hah… Every time I use it, it’ll be like cutting off Ned Stark’s head all over again !

Pleurs-de-veuve ? Mais oui, c’est formidable, qu’est-ce qu’on rigole !
D’ailleurs, tenez, tout Port-Réal est en joie : le roi se marie !

12GAMEOFTHRONES_402_4

Direction, donc, le Grand Septuaire de Baelor. (C’est cette chose imposante que vous voyez au milieu.)

9GAMEOFTHRONES_402_4

Bien beau et fort réussi, tout cela.

8GAMEOFTHRONES_402_4

Et en un clin d’oeil, voilà notre Marjorie drapée du manteau nuptial de son époux. Ce qui a l’air de la réjouir au plus au point !

7GAMEOFTHRONES_402_4

Quelle horreur.

6GAMEOFTHRONES_402_4

Best bitchface ever, au passage.

Allez, vas-y, Marjorie ! Tue-le avec tes cheveux !
Et pendant ce temps, nous avons ma Sansa qui observe tout ça d’un air de se dire qu’un peu plus et c’était pour sa pomme.

5GAMEOFTHRONES_402_4

Sansa : We have a new queen.
Tyrion : Better her than you.

Tu m’étonnes.

Bon, une fois ces chers enfants bien unis comme il faut, détendons-nous avec une petite conversation formidable entre Papou Lannister et Mamie Tyrell. Très honnêtement, ça ne fait que parler gros sous, mais ils sont si drôles à force de s’envoyer des petites piques, n’étant ni l’un ni l’autre dupe de la finesse et du venin de l’autre, que pour être honnête, j’aurais presque eu envie de les marier en cet instant !

1GAMEOFTHRONES_402_4

Est-ce qu’ils ne seraient pas super mignons, dites ??
Oh, et la réplique ultime quand son gros balourd de fils, le père de Loras et Margaery, Lord Mace, débarque…

3GAMEOFTHRONES_402_4

Lady Olenna : Not now, Mace.

Oh merde. Et ceci est le Sire de Hautjardin, hein, attention. Gloire ! Gloire !
Au moins, on comprend direct qui c’est le chef, dans le Bief.

Et on enchaîne sur le banquet nuptial. Alors, je ne vous cache pas qu’attendant avec impatience l’issue de cette petite fiesta, j’ai trouvé le tout bien long. Vous me direz que ça aurait pu l’être encore plus étant donné que le menu compte… 77 plats. En même temps, avec le recul et un deuxième visionnage, ce qui est appréciable, c’est que tous les acteurs sont là. Tous les personnages centraux de la capitale. C’est la plus grande réunion d’acteurs principaux de la série depuis le premier épisode. Et on les voit tous se croiser, se surveiller de loin, s’affronter verbalement… c’est plutôt génial.

De plus, l’avantage ici, c’est qu’il n’y a pas seulement le point de vue de Tyrion, comme dans le livre, ce qui permet d’ajouter la conversation entre Cersei et Brienne, qui aurait bien pu avoir lieu si la Brienne du bouquin avait été dans le coin à ce moment-là. Ou celle de Jaime et Loras. Ou la drague entre Mamie Tyrell et Papou Lannister. Ou Oberyn qui vient titiller Cersei. Entre autres délices.

Bon, mais pour l’instant, c’est Mamie Olenna qui vient se faire bien voir de la miss Stark et exprimer ses condoléances au sujet des Noces Pourpres.

17GAMEOFTHRONES_402_5

Lady Olenna : War is war, but killing a man at a wedding… horrid ! What sort of monster would do such a thing ?

C’est vrai, ça. Franchement c’est très moche, bouh, quelle honte !

16GAMEOFTHRONES_402_5

Cette klepto de Mamie Tyrell. Ah, ah, ah, la vieille rouée !

Sinon, voir Joffrey Bieber balancer des piécettes à Sigur Ros, j’avoue ça m’a fait quelque chose.

15GAMEOFTHRONES_402_5

Et maintenant, « Wonderwall » !

La tronche de Marjorie qui a l’air d’être sur le point de se pendre à l’écoute de la cent vingtième interprétation des Pluies de Castamere est impayable.

14GAMEOFTHRONES_402_5

Mais de toute évidence, elle se fait moins chier que Varys qui tire une gueule de douze pieds de long pendant absolument tout le banquet ! J’en étais pétée de rire à chaque plan tellement il a l’air d’être sur le point de dégobiller d’ennui.

13GAMEOFTHRONES_402_5

Heureusement, d’autres ont l’air de bien se marrer.

12GAMEOFTHRONES_402_5

Je pense qu’Ellaria a prévu de faire un saut au Burning Man, après le banquet.

11GAMEOFTHRONES_402_5

Oberyn, c’est plus fort que lui, faut qu’il branche tout ce qui passe !
(Fût-ce un Tyrell.)

Mais attention, la rose a des épines. Et je ne parle pas que de la robe de Marjorie. (Qui est sublime, doux Jésus, ai-je jamais vu un truc aussi beau ?)
Bref, notre chevalier aux Fleufleurs ayant légèrement bousculé le Lord Commandant, celui-ci en profite pour lui dire deux trois bricoles.

10GAMEOFTHRONES_402_5

Ser Jaime : If you were to marry Cersei, she’d murder you in your sleep. If you somehow managed to put a child in her first, she’d murder it too, long before its first breath. Luckily for you, none of this will happen. Because you’ll never marry her.
Ser Loras : And neither will you.

9GAMEOFTHRONES_402_5

LORAS TYRELL, MESDAMES ET MESSIEURS !
Mouché, le Régicide.

Bon, là par exemple, on est en pleine science-fiction. Jaime et Loras parlant de ce mariage, c’est absolument n’importe quoi puisque d’une part, dans le bouquin, Jaime n’assiste pas aux noces, et d’autre part, à ce moment-là, Loras n’est pas franchement en état de se marier. (Pour des raisons que je n’évoquerai point, on ne sait jamais.)

Mais comme c’est GRRM qui a écrit cet épisode, je m’incline. Je soupçonne toutefois les deux autres pendards d’y être pour quelque chose, ainsi que pour la scène qui oppose Cersei à Brienne.

8GAMEOFTHRONES_402_5

Laquelle se fait énormément toucher par Marjorie, ces derniers temps.
Bref, encore une fois, ceci ne risquait pas d’arriver dans le bouquin, Brienne n’étant pas sur place. Et la Cersei du livre n’en ayant strictement rien à carrer de son existence.

Jamais elle ne se sent menacée par cette grande fille pas très jolie. Alors que là… quand bien même elle semble totalement désamourée de son frère, vas-y que je te tape une scène complètement ridicule et particulièrement soapesque. (Après, j’ai kiffé, je l’avoue honteusement.)

4GAMEOFTHRONES_402_5

Cersei : Ouiiii, c’était vachement sympa de sauver mon frère, et tout, grand merci, grand merci.
Brienne : Oh, ben de rien, et puis c’est lui qui m’a sauvée, en fait. Hihi.
Cersei : Ah bon ? C’est marrant, on m’avait pas dit ça ! (Oups.)

6GAMEOFTHRONES_402_5

5GAMEOFTHRONES_402_5

J’adore Jaime qui semble se dire : « Uh oh. »
Et Varys au premier plan qui continue à bouder. 😀

Seulement là, ça tourne au vinaigre. Cersei en profite pour balancer deux trois scuds à la Fillette, laquelle se rebiffe dignement.

Brienne : I don’t serve your brother, your Grace.
Cersei : But you love him.

3GAMEOFTHRONES_402_5

2GAMEOFTHRONES_402_5

Oups, c’est un peu gênant !
Et là, la Brienne de la série a l’air de se dire : « Oh, merde. C’est vrai en plus ! »
Ah, Brienne. Je l’adore et c’est probablement l’un des rares personnages fondamentalement bons de cette saga, mais entre un roi gay et un manchot amoureux de sa sœur… il serait temps d’envisager de réfléchir un peu au sens de la vie, je crois.

Bon, maintenant que ma Cersei est bien échauffée, il est temps qu’elle s’en prenne plein la poire !

9GAMEOFTHRONES_402_6

Donc bonjour, bonjour, voici Ellaria Sand, ma meuf, elle est bâtarde mais ça ne gêne personne, n’est-ce pas ? Et puis, de toute façon…

Prince Oberyn : I suppose it is former Queen Regent now.

Et BAM ! Le prince Oberyn est en forme, attention ça va fuser ! Et vas-y que – insulte suprême ! – je t’appelle la Reine « Lady Cersei », ce qui semble amuser l’intéressée au plus au point.

7GAMEOFTHRONES_402_6

« Humph, humph, humph. »

La tête ! 

Oberyn : Bastards are born of passion, aren’t they ? We don’t despise them in Dorne.
Cersei : No ? How tolerant of you.
Oberyn : I expect it is a relief, Lady Cersei, giving up your regal responsibilities. Wearing the crown for so many years must have left your neck a bit crooked. (Et re-BAM !)
Cersei : I suppose you’ll never know, Prince Oberyn. It’s a shame your older brother couldn’t attend the wedding.
Tywin : Please give him our regards. With any luck, the gout will abate with time and he will be able to walk again. (Oui, concentrons-nous un peu sur les tares des Martell, pour changer.)

5GAMEOFTHRONES_402_6

Oberyn : They call it the rich man’s disease. A wonder you don’t have it. (Et c’est reparti pour un tour !)

6GAMEOFTHRONES_402_6

Quel farceur, ce prince Oberyn. Oh, je l’aime, je l’aime !

Tywin : Noblemen in my part of the country don’t enjoy the same lifestyle as our counterparts in Dorne. (Peut mieux faire.)
Oberyn : People everywhere have their differences. In some places the highborn frown upon those of low birth. In other places the rape and murder of women and children is considered distasteful.

2GAMEOFTHRONES_402_6

Oberyn : What a fortunate thing for you, former Queen Regent (un dernier petit coup pour la route, quand même), that your daughter Myrcella has been sent to live in the latter sort of place.

3GAMEOFTHRONES_402_6

4GAMEOFTHRONES_402_6

Ah, c’est merveilleux.
On le savait poète, mais là, il nous prouve qu’il manie aussi bien le verbe que l’épée, le prince Oberyn. Putain que je le kiffe. Allez hop : 100 000 points pour la maison Martell !

Et pendant ce temps, à Vera Cruz, Varys continue à s’éclater.

1GAMEOFTHRONES_402_6

Bon, mais vous ne pensiez tout de même pas que Joffrey allait tirer sa révérence sans nous faire une dernière fois l’étalage de ses talents ? Si ? Ah, mes sweet Summer Kids, que vous êtes mignons.
Car histoire de fêter ses épousailles avec le plus de raffinement possible, Sa Majesté nous ressert la guerre des cinq rois… avec des nains. Charmant ! Délicat ! Exquis !

41GAMEOFTHRONES_402_7

PENNY !! OU EST PENNY, MERDE !

40GAMEOFTHRONES_402_7

Je vous rassure : Renly, fesses à l’air, chevauche Ser Loras (qui quitte la table, d’ailleurs) et Stannis Lady Melisandre, hein ? Il faut que ce soit de bon goût jusqu’au bout !

38GAMEOFTHRONES_402_7

35GAMEOFTHRONES_402_7

34GAMEOFTHRONES_402_7

Je vous épargne la tête de déterré de Varys étant donné que ça fait trois plombes qu’il tire la même.

Même Marjorie a du mal à cacher l’horreur que lui inspire cette scène.

37GAMEOFTHRONES_402_7

Et là, on se dit : mais il va crever, oui ??

Oh les regards assassins qu’elle balance à son époux !
Quant à la pauvre Sansa, c’est le calvaire silencieux.

36GAMEOFTHRONES_402_7

Non parce que se farcir la décapitation de Robb Stark version nain, merci bien.

Sérieusement aviné, le jeune marié se fend encore d’une cruauté et d’une vulgarité magnifiques en demandant à son oncle d’aller lui-même jouter avec ses collègues nains. Et comme Tyrion a le malheur de lui faire une réponse intelligente quoique légèrement insolente, ma foi, ça dégénère à une vitesse dingue.

33GAMEOFTHRONES_402_7

Tout cela fout une ambiance du tonnerre !

32GAMEOFTHRONES_402_7

Du coup, Joffrey lui demande de lui remplir sa coupe désormais vide. Oups !

30GAMEOFTHRONES_402_7

Et c’est Sansa qui va la ramasser. Oups !!

28GAMEOFTHRONES_402_7

27GAMEOFTHRONES_402_7

Oups, oups, oups.

26GAMEOFTHRONES_402_7

25GAMEOFTHRONES_402_7

Joffrey : Kneel before your king.

Et là, Marjorie est une fois de plus formidable.

24GAMEOFTHRONES_402_7

Margaery : Look, the pie !

Maintenant, à chaque moment un peu gênant de ma vie, c’est-à-dire à peu près tout le temps, je crierai : « Look, the pie ! »

23GAMEOFTHRONES_402_7

Du coup, notre sublime monarque s’en va pourfendre la galette.

22GAMEOFTHRONES_402_7

21GAMEOFTHRONES_402_7

20GAMEOFTHRONES_402_7

J’ai adoré ce petit détail macabre. Hi hi hi !

Et c’est sur une petite scène fort romantique que…

19GAMEOFTHRONES_402_7

18GAMEOFTHRONES_402_7

Oh… ben alors ? Keskispasse ?

17GAMEOFTHRONES_402_7

Oh ben oui, rebois donc un coup pour faire passer cette méchante tourte au pigeon.

16GAMEOFTHRONES_402_7

Non, ça passe pas ? Flûte alors.

15GAMEOFTHRONES_402_7

Et là, Marjorie commence à sérieusement s’inquiéter pour sa couronne.

14GAMEOFTHRONES_402_7

Lady Olenna : Help the poor boy ! Idiots, help your king ! (Oh God.)

13GAMEOFTHRONES_402_7

Et dans son petit coin, Ser Dontos, qui a bien fait l’imbécile pour amuser la galerie, entreprend d’escamoter Sansa.

12GAMEOFTHRONES_402_7

Elle-même se dit sans doute que putain, ça fait chier de se casser alors qu’on commence enfin à rigoler un peu ! THE NORTH REMEMBERS, BITCHES !

11GAMEOFTHRONES_402_7

10GAMEOFTHRONES_402_7

C’est horrible ? Ben figurez-vous que dans le bouquin ça l’est bien plus puisqu’il s’arrache la gorge pour tenter de reprendre son souffle.
J’avoue que là, c’est quand même pas mal joué. Oui, on le hait tous. Mais à cette seconde, la seule chose que j’ai vue, c’est un gamin qui supplie sa mère du regard pour qu’elle l’aide. Et c’est une mère impuissante qui regarde crever son fils.

Oh, et du coup, presque je comprends pourquoi Jaime est là. Outre le fait que pour ne pas l’oublier, il fallait bien qu’on l’occupe.
Non, c’est surtout pour que Joffrey puisse rendre l’âme devant ses deux parents. Joli tableau, je l’admets.

8GAMEOFTHRONES_402_7

9GAMEOFTHRONES_402_7

7GAMEOFTHRONES_402_7

4GAMEOFTHRONES_402_7

3GAMEOFTHRONES_402_7

6GAMEOFTHRONES_402_7

5GAMEOFTHRONES_402_7

Joffrey Baratheon 1er… rest in pie.

Putain, ces Baratheon, ils tiennent vraiment pas l’alcool.

Ah, mais qu’il revienne donc à la vie pour pouvoir crever une deuxième fois, par pitié !
Au final, ce qui est triste dans cette histoire, c’est qu’on ne le verra plus jamais se faire gifler, snif. (Je blaaaague.)

En tout cas, ce rôle a tellement dégoûté Jack Gleeson qu’il ne veut plus rien avoir à faire avec le business et qu’il a mis un terme à sa carrière d’acteur. (Je déconne. Sauf qu’il a réellement mis un terme à sa carrière d’acteur.)

Franchement, j’aurais jamais cru dire ça, mais il me manquera. Jack, pas Joffrey. Non, Joffrey… OH HAPPY DAY ! Enfin un qui mérite de mourir et qui meurt pour de vrai ! Quatre bouquins pour avoir ça, les mecs, vous vous rendez pas compte ?

Voilà. Et je vous rappelle donc que ceci n’est que le deuxième épisode.
Au revoir.

PS : Lorsqu’on s’amuse au jeu des trônes, il faut périr ou périr. Il n’y a pas de moyen terme, non, non. Juste on périt et puis c’est tout. AHAHAHAHAH !!!

 

 

 

 

Posted by on Mai 29, 2014 in Game of Thrones | 9 comments

9 Comments

  1. Ouiiii, une nouvelle review ! c’est le genre de truc qui illumine la journée 🙂
    Superbe épisode, superbe review.
    J’ai beaucoup aimé la mort de Joffrey, il ne se griffe pas la gorge (ce qui aurait pu faire un peu « trop », tout comme pour Cat lors des Noces pourpres), mais on compense largement avec le sang en plus. Enfin, moi je l’admet haut et fort, sans Joffrey, ce sera plus pareil. Et même Ramsay ne saurait être un remplaçant à la hauteur.
    Au fait, ne t’inquiètes pas, tu n’es pas la seule à aimer les personnages un peu timbrés. Entre Roose, Jaime, le Limier, Littlefinger et j’en passe… Perso, je peux pas les détester, seulement les adorer.
    C’est marrant parce je n’ai pas eu la même impression en ce qui concerne Margaery lors de la prestation de Sigur Rós, j’ai cru qu’elle écoutait avec attention et une sorte de fascination (genre elle protectrice des arts et des lettres).
    Sa robe est en effet très belle, mais Oberyn et Ellaria sont les mieux fringués je trouve.
    Ah, ça donne envie de voir la suite !

  2. Quel grand bonheur ce mariage… je me suis régalée 😉

  3. welcome back sorci, toujours un plaisir que de te lire.
    bon ben vala l’hecatombe continue sauf que la on va pas pleurer c’est un méchant qui trépasse, youpi oh joie , alegresse the fucking king bastard is dead ,mon cher et tendre qui me disait toujours, ptain mais jamais il creve cuila? il a été tellement surpris qu’il a du se repasser la scene au moins 5 fois d’affilee,les yeux brillants d’émotion a chaque fois, puis la il m’a regardé<ouais mais la le ptit con il est mourru,y'a plus de méchant, du coup ça risque d'etre un peu moins interessant nan?<
    t'inquietes pas chouchou du crevard y'en a à revendre et j'ai le pressentiment que la saison4 c'est pas la leur.

  4. Ah, j’attendais une review de cet épisode !
    Jamais le son d’une toux n’avait résonné de manière aussi douce à mes oreilles. Je ne lis pas les bouquins (enfin si, une fois que la saison est finie), du coup je ne m’y attendais pas. J’ai frétillé sur mon canap dès que je l’ai entendu s’étouffer.
    La tête des gens pendant le show avec les nains est géniale.
    Mon nouveau chouchou, c’est Oberyn. Et ce depuis ses premières minutes dans la saison.

  5. Une review! Et un grand cru en plus, la review du royal wedding!!
    Les battles verbales entre Olenna, Tywin, Cersei, Oberyn etc sont exquises. Le « former queen regent » est particulièrement bon.

    La joute des nains est d’un mauvais goût fantastique, les réactions de tous nos personnages principaux délicieuses. Je me suis repassé le passage plusieurs fois, juste parce que les costumes de Loras et de Mélisandre me faisaient beaucoup trop rire. Genre, il a pas osé… Ben si. Tu m’étonnes que Varys fasse la gueule 🙂

    Quant à Lady Margaery, pardon, Queen Margaery maintenant, elle doit se dire qu’elle a vraiment tiré le gros lot. Faut-il avoir les dents longues et le savoir-faire politique de Highgarden pour garder sa royale contenance à peu près passable pendant à côté de ce bouffon!
    (Comme toi, j’ai trouvé le « Oh look, the pie! » mythique!)

    C’est pas du tout logique que Jaime s’entraîne avec Bronn, mais ça donne des scènes tellement sympas que je n’ai pas le coeur à y redire quoi que ce soit 🙂

    A bientôt pour l’épisode 3! (enfin peut-être, c’est toi qui vois.)

    La bise à tes verrues,
    Malf’

    PS : mais comment ont-ils mis les pigeons dans la tarte?

  6. Raaah, une nouvelle, une vraie, une grande, une belle, une longue review de la Sorcière!
    Et alors qu’est-ce que tu étais inspirée, et que de détails croustillants tu as remarqués qui m’avaient échappé!
    Cet épisode était le meilleur de la saison à mes yeux.
    Tout y est, parfaitement réussi, la bêtise et la vulgarité de Joffrey, l’embarras de ses convives, toutes les petites intrigues et à-côtés, c’est absolument délectable.
    On est tous d’accord, la mort de Joffrey fait un bien fou, et Oberyn est franchement fabuleux; ma qué caliente!!!
    Merci Sorcière pour cette belle review qui m’a encore fait passer un bien bon moment de rire.

  7. Excellente critique, quel délice à lire. Je me suis régalée -presque autant que ce cher Joffrey- de bout en bout !

Répondre à Camille Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top