Categories Menu

[SPARTACUS] 105 : Shadow Games

Rain, by Jupiter’s cock, would you fucking RAIN !

Voilà, malgré des conditions météorologiques plutôt défavorables, ce cher Machin est donc maintenant un vrai gladiateur, docile et tout, sauf quand il s’agit d’aller poutrer du collègue dans l’arène. Là, il a le droit de se lâcher. Ca tombe bien, il va être servi !

En ce jour, Batiatus, son boss, reçoit en effet le magistrat Calavius qui vient lui annoncer une SUPER nouvelle ! Heureusement, ce bon Quintus a enfilé ses plus beaux atours.

SPARTACUS-10500009

Grande classe.

Des jeux s’annoncent et guess what, Batiatus décroche le primus. Youpi ! Allez hop, c’est pour Crixus, ça, forcément.

SPARTACUS-10500015

Ah oui mais attention, Jean-Claude. Le primus, c’est avec en face… Theokoles ! L’Ombre de la Mort en personne ! (Je vous renvoie là aux gens qui se fendent spontanément en deux rien qu’à l’évocation du colosse.)

SPARTACUS-10500025

« What the f……… »

SPARTACUS-10500026

« Oh shit. »

En clair : mince, alors. Et devinez qui est derrière tout ça ? Ce CHER Solonius. Qui ferait sans doute à peu près tout pour faire plonger Batiatus.
Bon, comme c’est pas très sympa, cette histoire d’Ombre de la Mort, on décide que Crixus ne sera pas seul à affronter Theokoles. On va lui coller Spartacus avec. Ah ah ! Il va être ravi, le Gaulois !
Et de fait, ces deux crétins commencent par se battre comme des chiffonniers, de préférence cul nu. Ah ben c’est sûr que ça va vachement les aider dans l’arène, ça.

SPARTACUS-10500097

Bromance at its best.

Du coup, Doctore prend les choses en main. Histoire que les deux garçons aient une chance de s’en sortir, il leur apprend à faire de super cabrioles. Ne ricanez pas, qui sait, ça peut servir.

SPARTACUS-10500075

On voit les fils. Je vous jure ON VOIT LES FILS !

Car souvenons-nous… Doctore est bien le seul à ne pas avoir quitté l’arène les pieds devant après avoir affronté Ze Shadow of Death.

SPARTACUS-10500160

A défaut de l’avoir vaincu, Doctore a survécu aux terribles blessures infligées par le vilain monsieur. Mais on peut dire que s’il est resté marqué dans sa chair (et pas qu’un peu), pour notre ami prof d’EPS, c’est surtout l’humiliation de ne pas être parvenu à vaincre le bonhomme qui lui fait un peu tirer la tronche.

SPARTACUS-10500154

« Mais aïe-euh !!! »

Et là de tomber la cuirasse pour nous montrer un peu de quoi il retourne. Laissez-moi vous dire que j’avais quelque peu hâte qu’il nous montre ce qu’il cachait là-dessous !

SPARTACUS-10500147

(Et je ne parle pas de ses cicatrices. Hé hé hé.)

SPARTACUS-10500158

Mâtin quel bel homme !

En attendant, entre sauts acrobatiques et tartes dans la gueule, je crois que c’est la première fois que Machin et Cricri échangent deux paroles. Autres que « je te conchie, sale chien » s’entend.

SPARTACUS-10500191

Toujours nus, évidemment. Soyons sérieux, un peu.

Et donc nos deux gaillards devisent gentiment sur leurs motivations profondes de se battre dans l’arène. Honnêtement, Machin n’est pas très convaincu par les désirs de gloire de Crixus. Lui, ce qu’il veut, c’est récupérer sa femme et bonne nuit.
En tout cas, c’est pas mal de nous rapprocher un peu les deux fortes têtes. A priori, on se dit qu’ils ont le crâne tellement épais que jamais ils ne se comprendront. Vous me direz qu’on a peut-être pas tout à fait tort. En attendant, ils font une bonne team pour, peut-être, faire vaciller Theokoles.

SPARTACUS-10500105

Ceci n’est pas un commentaire.

Bon, sinon, ce qui m’amène là, c’est que… tadaaaaa ! Ilythia est de retour ! Comme elle nous avait manqué !

SPARTACUS-10500082

« Quoi ? Un soutien-gorge ? Mais pour quoi faire, ma bonne amie ? »

SPARTACUS-10500083

Ilythia : Oh, devine quoi, j’ai fait appel à une rebouteuse pour régler ton petit souci de stérilité.

SPARTACUS-10500085

Lucretia : Je suis ravie, Thérèse. RA-VIE !

Ilythia, la BFF absolue.
Car rappelons-le en effet… Batiatus et Lucretia s’aiment très fort et regrettent bien de ne pas être parents.

SPARTACUS-10500164

Ils sont ignobles mais tellement choux.

Bref, du coup, on a droit à l’examen en règle avec les questions qui vont bien.

SPARTACUS-10500170

Oui, bon, OK. Xéna-choute le reconnaît, elle a un amant régulier. Mais vraiment pas de quoi en faire un Paris-Brest.

SPARTACUS-10500171

Mais quelle connasse !

SPARTACUS-10500172

Et les voilà donc toutes les deux à regarder pensivement une chandelle en forme de phallus ailé. Ouiiiii, tout va bien !
Bon, entre-temps, on se doute que la cher épouse du légat est venue un peu tâter du bonhomme, attendez, vous ne croyez tout de même pas qu’elle vient juste pour rendre service aux copines !
Heureusement pour Machin, elle n’en a guère après ses fesses. C’est plutôt Crixus qu’elle vise, ce qui est, vous l’avouerez, beaucoup plus drôle pour tout le monde !

SPARTACUS-10500118

SPARTACUS-10500115

Pendant ce temps, en ville, il se passe des choses au poil. Batiatus est de sortie, est c’est là qu’on comprend qu’il ne faut pas trop le titiller non plus.

SPARTACUS-10500180

En effet, l’infortuné Ovidius, qui était à l’origine de l’attentat essuyé par notre ami laniste, rentre chez lui pour trouver tout son monde égorgé. Ou presque.

SPARTACUS-10500181

Tout ceci est fort sympathique !
Et comme Ovidius se montre tout à fait coopératif et lui avoue gentiment que Solonius l’a payé pour assassiner son concurrent, il est prêt à faire preuve de mansuétude.

Ovidius : You are not going to kill me then ?
Batiatus : No, my slave is going to kill you.

Et là-dessus, il donne à Barca un ordre dont on n’a pas fini de parler.

SPARTACUS-10500186

Celui de liquider le gamin.

SPARTACUS-10500190

C’est con parce que quelques minutes plus tôt, on le trouvait bien mimi avec son petit Pietros.

SPARTACUS-10500061

SPARTACUS-10500062

Pendant ce temps, au Ludus, c’est la fête du slaïpe.

SPARTACUS-10500198

Nondidiousse.

En effet, c’est pas de bol car Batiatus est en virée et la Domina, eh bien il faut qu’elle se fasse culbuter fissa si elle veut être fécondée rapport à ce que ce doit être exécuté dans l’heure, avant que le phallus ailé n’ait fini de fondre. Je vous jure, c’est la vérité, je n’invente rien.
Du coup, ben qu’est-ce qu’elle fait, la brave femme ?

SPARTACUS-10500201

Ben elle appelle son plan B, c’te blague.
Et là, hum, attention… Crixus se la joue hard to get !

SPARTACUS-10500202

Nan, mais il la trouve très jolie et tout, seulement… seulement voilà, forniquer la veille d’un combat important, c’est des coups à avoir des jambes de laine le lendemain dans l’arène, quoi !

SPARTACUS-10500205

Honnêtement, au premier visionnage, j’en REVENAIS PAS qu’il foute un râteau à Lucretia ! Fucking incredible ! En plus, il sait y faire, le petit salopiot. Il la prend par les sentiments, il sait très bien qu’elle en pince pour lui et que s’il suggère à la Domina qu’elle risque de lui coûter sa tête pour un moment sympathique, elle va dire OK, bonne nuit.

SPARTACUS-10500208

Seulement il ne se doute pas que renoncer à cette petite partie de jambes en l’air lui coûte encore plus cher que cela n’aurait été le cas en temps normal.

SPARTACUS-10500212

Tout ceci est franchement super joliment filmé.
Et c’est là qu’on se rend compte que… huuuummmm… le coup de rester chaste la veille d’un combat, eh bien ce n’est pas valable pour tout le monde.

SPARTACUS-10500220

Quelques larmes bien placées et vlan ! Voilà Naevia et Cricri bien dans la merde.

Quand même, quand je repense à la suite… elle était bien jolie, leur histoire, en ce début de saison 1.
Et au passage, c’est un bien bel épisode pour Crixus. D’autant que là, Naevia lui sert le même refrain que Machin.

Naevia : Glory… is that all you care about ?

SPARTACUS-10500221

Crixus : Not all.

Bon, là-dessus, c’est pas tout ça, mais on a comme qui dirait un combat mythique sur le feu.

SPARTACUS-10500242

Attention, Machin est au taquet !

SPARTACUS-10500245

C’est qu’il serait peut-être temps qu’on nous le dévoile, ce fameux Theokoles, depuis le temps qu’on nous tease avec ça.
A un moment donné, je me suis presque dit qu’on ne le verrait même pas… mais si. Tenez, le voilà dans toute sa splendeur !

SPARTACUS-10500248

SPARTACUS-10500252

Oukilélaid !!!

Bon mais avant, je parie quand même que vous vous demandez quel mec on est allé chercher pour jouer Theokoles, s’il mesure vraiment trois mètres de haut et s’il est vraiment albinos. Ecoutez, pas tout à fait, mais quand même, je suis pas sûre que je prendrais l’ascenseur avec lui ! Reuben de Jong mesure 2 mètres 08, il n’est pas albinos, certes, mais il est bien lutteur professionnel.

Capture d’écran 2013-06-09 à 17.16.11

Croyez-moi, vous n’avez pas envie d’embêter Reuben de Jong !
Pour en revenir à notre combat, c’est un peu à hurler de dire. D’abord, les deux nabots y flanquent une pichenette, et là… non mais je vous jure, Theokoles tombe raide !

SPARTACUS-10500260

Bon, OK, la pichenette le fait saigner un tout petit peu. M’enfin un gros machin comme ça, ça doit bien avoir douze, treize litres d’hémoglobine dans le corps.

SPARTACUS-10500274

Et mon duo de crétins de se mettre à rigoler comme des abrutis qu’ils sont, tout contents d’avoir buté Theokoles. Vous avouerez qu’ils sont adorables, non ??

SPARTACUS-10500263

Evidemment, le colosse prend bien son temps histoire de faire son petit effet, mais aussitôt que les deux autres nazes se mettent à faire la révérence, un silence de mort s’abat sur l’arène… et Theokoles se relève pour enfin se livrer à son activité préférée qui est, rappelons-le, le lancer de nains.

SPARTACUS-10500280

Et une fois qu’il a bien lancé ces deux nains-ci, fatalement, il y en a un qui commence à se lasser et qui lui plante un tout petit peu son sabre dans le bide. Mais croyez-moi ou non…

SPARTACUS-10500282

… il en faut plus pour décourager définitivement Theokoles.

SPARTACUS-10500285

Ce que j’aime dans cette série, c’est qu’elle est redoutablement réaliste.

Du coup, comme ça commence un peu à lui chatouiller la tripe, il s’agace pour de vrai, Theokoles. Oh hé, hein, maintenant ça suffit la rigolade, il va tuer tout le monde comme ça on sera tranquille.

SPARTACUS-10500291

Pour résumer, Cricri n’est pas en super posture.

SPARTACUS-10500289

SPARTACUS-10500295

Pour tout vous avouer, il en est même un peu réduit à se rentrer la boyasse à l’intérieur de l’abdomen, ce qui est légèrement dégueulasse.
On en oublierait presque que… mais oui, nous avons aussi un Machin dans l’arène ! Vous vous souvenez de Machin, pas vrai ? Eh bien Machin qui jusque là était parti ramasser des fraises ou bien cueillir un bouquet de coquelicots, se met à courir, courir, et prenant appui sur le bouclier du pauvre Crixus, exécute un triple saut périlleux qui impressionne terriblement Theokoles.

SPARTACUS-10500300

Et comme la morale de cette histoire, c’est qu’on est toujours plus fort à deux que tout seul (c’est fou, on a du mal à y croire), eh bien notre Cricri, quoique fort amoché, chope son couvre-chef…

SPARTACUS-10500309

… et donne un ultime coup de pouce à Machin.

SPARTACUS-10500311

Déjà que Theokoles a pris un gros coup au moral face aux acrobaties de Machin, autant dire que cette illumination le tue quasi sur le coup !

SPARTACUS-10500312

« Ah ! Quoi ?! De la lumière ??? Je… JE MEURS !

C’est magnifique, vous avouerez.
Il ne reste alors à Machin qu’à porter le coup fatal. Oh, je ne vous cache pas qu’il lui faut un certain temps pour arriver à le saigner à blanc, le gaillard.

SPARTACUS-10500316

Mais en s’y reprenant à plusieurs fois, hop, nous voilà bien débarrassés. Pour de vrai, cette fois.

SPARTACUS-10500320

Ouais, vas-y, Machin, mords z’y l’oeil !
Incroyable mais vrai : Machin a vaincu Theokoles !

SPARTACUS-10500325

Mais oui, je sais, c’est fou !
Et attention, ce n’est pas tout. Alors que le public se met à scander ce nom qui n’est pas le sien, l’impensable se produit.

SPARTACUS-10500330

SPARTACUS-10500331

Mais oui, de la pluie ! Si c’est pas dingo, ça !
Voilà donc notre Machin élevé au rang de légende.

SPARTACUS-10500350

Voilà comment Machin, l’improbable Thrace, devient enfin Spartacus, Porteur de Pluie.

SPARTACUS-10500353

Et là, je crois pouvoir vous assurer que Machin comprend enfin ce que c’est que la gloire. Et qu’il se rend compte que finalement, c’est pas si dégueulasse que ça !

Oh, et on vous rassure : non, Crixus n’est pas tout à fait crevé. 😉

Posted by on Juin 9, 2013 in Spartacus : blood and sand | 8 comments

8 Comments

  1. aaaahh spartacus, une grande histoire d’amour… et c’était pas facile au début, du sang, du sexe, ambiance buddy-buddy, mecs huilés et seins qui dépassent, encore du sexe et des litres et des litres de jus de tomates.

    Mais plus je regardais plus j’accrochais. Les manigances des Batiatus pour accéder au pouvoir, machin qui court après sa femme et Cricri qui veut rester le plus populaire de son ludus (et en passant pécho la petite esclave 😀 ).

    Faut dire que le jeu des acteurs y est pour beaucoup, et j’ai adoré les personnages féminins (Lucretia, Illythia power !).

    Bref j’ai vraiment passé un super moment sur cette série même si c’est pas la joie tout le temps…

    PS : Je me souvenais même plus que la petite Naevia était différente dans la saison 1, elle était toute mimi.

  2. La vache, ma mémoire pourrite y ait sans doute pour quelque chose mais entre les changements d’acteurs et les virages à 180° qu’ils prendront tous dans les saisons suivantes… J’ai l’impression de n’avoir jamais vu cette saison-là xD

    J’aurais vraiment aimé voir ce que notre Naevia original aurait donné sans ce changement de casting…

    Très beau billet, grosse poilade lors du moment BFF Ilythia/Lucrecia !

    • Ravie d’avoir pu rafraîchir un peu ta mémoire ! 😉

  3. « Un soutien gorge ma bonne amie mais pourquoi faire? » « Ceci n’est pas un commentaire. »

    Mes deux légendes préférées de cette review 🙂

    Merci Sorci pour la review!!

    • C’est très vilain, mais j’en ris moi-même ! 😀

  4. Aaaah j’adore cette formidable Ilythia qui vient s’encanailler chez les pécores ! Franchement cet épisode marque le virage positif de la série. À partir de là, on commence vraiment à être hameçonnés…

    • Avec elle, c’est la fête à la capture d’écran !! 😀

  5. Ouaiiiiis, une review!!! Ah, mon Dieu mon Dieu, cet épisode 5 de Blood and Sand! Dommage que j’étais au boulot, donc en public, donc pas vraiment libre de me lâcher, mais devant ce billet, ces commentaires, ces captures, j’étais quelque part entre le rire, les larmes et la jubilation! Ah, ce moment où Machin devint Spartacus! Ah, ce sang, ce sexe, ces manigances, ce nekketsu (un terme japonais qui veut dire « sang brûlant » et désigne les émotions exacerbées pendant le combat, ça me paraît adéquat.), et Barca, Varro, Crixus et Naevia! Qu’est-ce que j’ai pu kiffer cette série… Merci Sorcière pour ce sympathique moment!
    Allez, une dernière fois pour la route? OK: « oh putain, c’est Theokoles! – SCRRRAAAACPLSHSHSH!!! » Ha ha ha!

Répondre à LL Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top