Categories Menu

[SPARTACUS] 104 : The thing in the pit

Alors, où en est donc ce cher Machin, depuis le temps ?
Rappelons que nous l’avions laissé en fort mauvaise posture après s’être fait maraver la goule par Crixus dans l’arène.

Eh bien pour le pauvre Machin, ça ne va pas bien fort.
Depuis qu’il s’est fait ridiculiser dans l’arène par notre ancêtre le Gaulois (je sais, c’est dur à concevoir), le voilà honni de tous.

SPARTACUS1042013-04-25-19h46m34s194

SPARTACUS1042013-04-25-19h46m31s149

Décidément super seyants, vos sleups, les garçons, ouaip !

Ses petits copains le raillent ouvertement et ils ne veulent même plus jouer avec lui à la récré.

Et son Dominus, jusque là assez bon client, est super fâché vu que la disgrâce de ses gladiateurs retombe toujours forcément sur sa poire. Et puis c’est pas tout ça, c’est qu’il a des factures à payer et comment vous dire… il est un peu dos au mur, le Dominus.

SPARTACUS1042013-04-25-19h19m13s159

« Tu me déçois, Machin ! »

Du coup, il décide d’envoyer Machin dans la fosse. En gros, c’est un peu comme il lui disait : « Machin, tu n’as pas été sage, alors va te mettre au coin, s’il te plaît. »

Batiatus : If the beast cannot be tamed it must be unleashed.

Et alors là, si vous pensiez que l’arène, c’était déjà pas gégé, attendez d’être sous-terre.
Déjà, on passe les trois quarts de l’épisode à entendre : « Quoi, dans la fosse ??? Mais mon pauvre Quintus Lentulus, tu as perdu le peu de cigare qui te restait ! » Ou bien : « Ah ah ah, la fosse, mais trop la honte, quoi. » Parfois aussi : « Bon, OK, on va dans la fosse, mais avec une couverture sur la tête et en regardant par-terre, d’accord ? »
Bref, pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre que la fosse, c’est caca.

Et de fait, c’est vrai que c’est pas super bien tenu et qu’il y aurait un petit effort à faire sur la déco.
Je ne vous parle même pas de la clientèle.

SPARTACUS1042013-04-25-19h30m11s94

Alors lui, mais super charmant, quoi !
Que je vous explique pour ceux qui ne connaissent pas ou qui auraient été frappés par une amnésie bien commode : lui, c’est un peu le caïd du coin. Et histoire que ses adversaires chient dans leur froc avant qu’il leur fasse le cul, eh bien ce gentil monsieur s’enfile sur la tronche le visage écorché de ses précédentes victimes ! C’est pas beau, ça ? Non mais c’est d’un raffinement, d’une classe… j’adore !

(En vrai ça doit être l’une des deux fois où j’ai gueulé : « Aaaaah, c’est dégueulaaaaasse ! » J’ai l’estomac solide, mais pour le coup, c’est vraiment DEGUEULASSE ! Le deuxième truc vraiment ignoble, c’est dans la saison 2, et là, j’ai pas pu regarder.)

Enfin, autant dire que Machin commence à se faire légèrement du souci pour sa petite gueule.

SPARTACUS1042013-04-25-19h30m24s228

C’est qu’en sus, on le répète un certain nombre de fois au cas où on serait légèrement dur de la feuille : « Dans la fosse, la règle, c’est qu’il n’y a pas de règle. Mwahahahahah. »

Heureusement, Machine, la femme de Machin, continue à lui prodiguer de bons conseils grâce à la connexion cosmique qu’ils ont tous les deux.

SPARTACUS1042013-04-25-19h36m55s39

Sura : You push yourself too far.
Spartacus : And yet I live.
Sura : For how long ?
Spartacus : As long as it takes.
Sura : Then kill them all.

C’est marrant, c’est une phrase qui revient souvent, ça. On se demande bien pourquoi.

Bon, pendant que Machin prépare ses fesses, il se passe des petites bricoles à la surface.
D’abord, la Domina se plaint de façon fort vocale de la sécheresse.

SPARTACUS1042013-04-25-19h23m52s139

Alors pour se changer les idées, elle convoque son passe-temps préféré. Qui vient de se manger un râtal comass de sa cops. La gueuse lui a rendu son collier parce que bon, ça risquerait de trop se voir. Du coup, c’est ballot, la Domina croit que ce modeste présent est pour sa pomme et la voilà avec le bazar autour du cou.

SPARTACUS1042013-04-25-19h32m40s48

Dégoûtée, quoi !
Du coup, la bougresse lui fait… une SCENE ! Je ne vous mens pas, une vraie scène, limite elle tape du pied. Mais comment ? Mais la Domina porte le collier ! M’enfin ça va pas bien, l’aut’, non ???

SPARTACUS-10400015

SPARTACUS-10400020

La vraie Naevia, 100% d’origine contrôlée.

Bon, faut dire qu’il est pas bien fin, le Crixus. S’il croit que la gosse, elle va s’amuser à parader avec un collier comme ça…
Du coup, comme il ne sait pas bien quoi répondre et que de toute façon, quoi qu’il dise il aura l’air d’un sot, ben il l’embrasse un peu.

SPARTACUS-10400026

De son côté, la Domina a d’autres soucis de quincaillerie puisque les fameuses émeraudes qu’elle avait achetées pour se la péter devant Ilythia lui ont coûté un peu cher… alors elle va tenter de les revendre histoire de mettre un peu de beurre dans les épinards.
Là, c’est trop pas de bol… qui vient flanquer la truffe dans les petites affaires honteuses de Mme Batiatus ? Solonius et ses inénarrables bouclettes !
« Mais ma petite dame, vendez-le-moi, votre collier, je vous le prends au tarif plein ! »

SPARTACUS1042013-04-25-19h43m43s15

« Bitch, please. »

Nan, mais comme Lucretia n’est pas SI dans la merde que ça, elle va vendre son collier demi-tarif à l’autre monsieur, c’est pas très grave, merci bien, allez bisou et salut.
On va dire que c’est un peu le seul truc intéressant dans cet épisode : quelle partie de leur dignité les Batiatus sont-ils prêts à abandonner pour se faire un peu de blé ? Et à quoi refuseront-ils de s’abaisser ?
Car il faut préciser que Quintus avait interdit à Lucretia de vendre ses bijoux.

Quintus : I commanded you to do no such thing.
Lucretia : Commanded ? You mistake me for a slave.

Personnellement, je lui aurais broyé les noisettes pour appuyer mon propos, mais bon.
Comme toujours, c’est super intéressant de voir à quel point Lucretia se sent concernée par les dettes du ménage, entend bien contribuer et faire des sacrifices pour maintenir les finances à flots, et combien ça fait chier son mari qu’elle doive renoncer à ses bijoux. Outre que c’est la tehon d’aller refourguer ses émeraudes à la dérobée.

SPARTACUS-10400041

Lucretia : Your worries are my worries, Quintus. You are never alone.

SPARTACUS-10400042

Ils sont abjects mais comment les détester tout à fait quand ils s’aiment si fort, hein ?

SPARTACUS-10400045

Si ça reste faiblard sur certains aspects, une chose est sûre, ils ne se sont pas plantés sur le développement du personnage de Batiatus. Belle complexité, on ne sait jamais si on doit l’admirer ou le détester, et John Hannah qui l’incarne n’y est pas pour rien.

Et puis finalement, quand on y regarde bien, on se rend compte que Spartacus (enfin, Qui-qu’il-soit) et son Dominus ont exactement le même objectif dans la vie : se faire des thunes, vite, et bien.

L’ennui, c’est que Machin est mignon mais naïf. Il croit que tout le monde vit selon ses convictions à lui, ainsi que son propre code de l’honneur. Alors cet imbécile heureux demande à Batiatus de tout miser contre lui puisqu’il a la cote. Et il se laissera crever pour que son Dominus rembourse sa dette, à condition qu’il sauve Sura après la mort de Machin. A-DO-RA-BLE.

SPARTACUS-10400089

Autant dire que Batiatus peine à retenir le fou-rire qui l’étrangle.

SPARTACUS-10400090

Le pire, c’est que le boss lui laisse une chance de capter.

Batiatus : Ouais mais bon, qu’est-ce qui te dit que je vais la sauver, ta gonzesse ?
Spartacus : Beeeeen… t’as promis.
Batiatus : Ah ouais, c’est vrai, si tu le dis. Bon, ben OK, marché conclu, mec !

Franchement, mais qu’est-ce que Batiatus en a à foutre de Machine, exactement ???  Ah, il a promis ? Mmmh-mmmh. Ah ben, s’il a promis, alors, forcément…
Et là, mais alors, c’est vraiment pas de cul. Batiatus parie sa dernière chemise sur Ixion, le gentil garçon que doit affronter Machin.

SPARTACUS-10400066

(Un visage de cauchemar, ni plus ni moins.)

Mais tandis que Machin s’apprête à se faire laminer la margoulette de bon coeur, v’là-t-y pas que Batiatus se ramasse un attentat ! Du coup, Machin ne sait plus quoi faire ! Si Batiatus crève, c’en est fini de tout ! Alors Machin prend sur lui d’expédier Ixion les pieds outre (bon débarras, entre nous) et bute tranquillou l’assassin.

SPARTACUS-10400070

Fastoche. C’est là qu’on se dit qu’avec un peu de motivation, Machin est invincible. Encore faut-il qu’il arrête de geindre, un peu.
Enfin, chaque chose en son temps.

Batiatus est donc vivant. Mais fauché de chez fauché.

SPARTACUS-10400074

Et extrêmement fâché.

SPARTACUS-10400078

« Tu me déçois, Barca ! »

Et je ne vous dis pas l’accueil de la bourgeoise une fois rentré au logis.

SPARTACUS-10400080

Putain de Thrace qui ne veut pas crever, hein ?

SPARTACUS-10400085

Bon, honnêtement, je crois qu’à mes yeux c’est l’un des épisodes les plus faibles de la série, en terme de narration en tout cas. J’étais pas super emballée à l’idée de le revoir, il ne s’y passe pour ainsi dire rien, c’est un bain de sang quasi-permanent, c’est l’occasion pour les mecs qui font la série de se lâcher un peu niveau créativité sanguinolente, ce qui peut ravir les fanboys avides de tripaille, mais c’est clairement pas pour ça que je regarde cette série… Andy Whitfield doit y prononcer grand max trois répliques, en même temps, c’est aussi l’occasion pour lui de laisser parler son regard, et ça marche plutôt pas mal, même si au premier visionnage, j’ai dû me dire qu’il avait juste un air bovin.

Et sinon…

SPARTACUS-10400001

Entre lui…

SPARTACUS-10400061

Et lui, c’est officiel.
Je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que Barca eût fait un formidable… enfin un très bon… enfin qu’il n’eût point démérité aux côtés d’Agron, de Gannicus et des autres.

SPARTACUS-10400057

Ces trucs-là, j’en peux plus. Limite je préfère quand ça baise.

SPARTACUS-10400079

Par contre, je trouve Lucy Lawless assez formidable. Très juste dans tout, alors qu’elle a un rôle vraiment casse-gueule.
Bref, hop, c’est fait, passons à la suite. Cette fois, Machin va peut-être enfin commencer à jouer le jeu !

Posted by on Mai 10, 2013 in Spartacus : blood and sand | 16 comments

16 Comments

  1. The pit, ou l’épisode du fond du puits, sans propos, sans jeu, sans narration…. failli arrêter après celui-là, moi…. mais en fait c’est pour mieux remonter et être brillant après ! (et puis en saison 2 cet épisode se rend utile, on va dire que c’était pour ça…)

  2. J’étais pas encore dedans à l’époque (j’irais même jusqu’à dire que j’étais très loin) mais je me souviens très bien l’écorché aux mille visages oui ! Me rappelais pas qu’il était si laid par contre (ah ces slips !!)

  3. Ahah, tes reviews de Spartacus sont peut-être les plus drôles de toutes, et ce n’est pas peu dire. Faut dire qu’il y a matière à se marrer (ou pas, on sait jamais trop avec cette série…).
    Batiatus est vraiment un personnage intéressant à suivre, l’un de mes préférés avec le petit Crixus, mais lui pour d’autres raisons 🙂
    Par tout hasard, le 2ème truc super dégueu n’aurait pas un rapport avec un égout ? Parce que pareil, pour moi y’a eu le coup du masque en peau humaine et ce truc d’égout.

    • Ecoute non, mais je crois que c’est une réaction plutôt personnelle. Il n’y a pas grand-chose qui me rebute, j’avais par exemple adoré, dans la saison 2, je crois, le type littéralement fendu en deux au niveau de la tronche, avec le cerveau qui frémit. Trop beau ! Mais il y a une scène de torture que je n’ai pas supportée. Ca ne me dit plus rien ce truc d’égout, d’ailleurs !

  4. « La vraie Naevia, 100% d’origine contrôlée. » It is fucking known !

    Ca fait limite zarb de voir Manu Bennett tout rasé et épilé et huilé comme ça, il fait trop « propre » !

    J’avoue que pour moi, c’est dans la fosse que j’ai commencé à apprécier les scènes de combat. Pas de fond vert dégueu, quoi !

    Next time: Theokoles !

    • Pareil, ça m’a fait bizarre de le revoir comme ça, c’est pas le même bonhomme !

    • Aaaaah c’est à ça que ça servait, faire des vrais combats sans fond vert…. pas con, mais j’avoue qu’il y a très peu de combats de gladiateurs qui m’ont plu de toute façon, j’en avais fait un groupe « globalement dégueu » dans ma tête. (Theokoles c’était bien ceci dit, ainsi que celui de saison 2 qui est jouissif).

      • T’as terminé la série au fait ??

      • Nan, je veux pas je fais de la rétention. Si je finis, après c’est fini, tu vois (imparable!). Je suis pas sûre ni d’accepter que ce soit terminé, ni d’être en état de supporter le tsunami émotionnel qui s’annonce. Déjà je hurle des obscénités aux articles historiques sur le sujet, et j’attends sincèrement d’eux qu’ils changent la fin. Je pense qu’on peut diagnostiquer une forme costaud de déni ! 🙂

  5. Spartacus : blood and blood and blood… 🙂 La série péché pas si mignon que ça. Et +1 pour Naevia 100% AOC, j’ai jamais pu me faire à l’autre…

    • C’est clair, l’autre c’est juste complètement absurde. À chaque fois qu’elle apparait à l’écran il me faut trois secondes pour me rappeler qui elle est censée être…. tss tss

  6. Aaaah, Machin, le retour! Ça fait plaisir!
    Bizarrement rien ne me choque dans cette série, je la regarde avant tout comme un gros défouloir, donc le côté violent et gore sans beaucoup de scénario de cet épisode ne m’a pas dérangée.
    C’est vrai que le changement de Naevia nuit vraiment à la série, je préférais 100 fois la première, l’autre j’y arrive pas, pour moi ce n’est pas elle.
    Par contre, un truc particulièrement insoutenable dans la saison 2…? J’sais pas, je ne vois pas, je ne me rappelle plus… c’est dire si rien ne me choque!

  7. ptain , faut aimer le boudin ou etre charcutier pour regarder spartacus ou bien ?tout ça m’a l’air un peu trop bloody pour moi actuellement, je vais attendre la fin de GOT avant de m’y atteller, histoire de me reposer un peu les maxillaires crispees, surtout que je me suis laissée alle a jeter un oeil sur hannibal , grand bien m’en a pris mais que c’est stressant boudiou, au passage un grand merci au danemark grand fournisseur d’acteur mimi tout plein a croquer( mads mikkelsen, nikolaj coster- waldau ainsi que mon époux bien aimé viggo mortensen )

    • En même temps, dans le genre, GoT se pose pas mal aussi, hein.

    • Mâchez danois!

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top