Categories Menu

La WitchWeek (n°3)

Bon ben encore une semaine relativement monothématique puisque cette fois, je me suis fait…

– Ben la deuxième saison de The good wife, tiens ! Avec un sprint final impressionnant, j’y ai quasiment passé une nuit, trois/quatre épisodes avant la fin, ça a commencé à monter un truc de malade. Là, je me suis dit : « Ma bonne Sorcière, jusqu’au bout ! » De toute façon, il faisait une chaleur de chien, si c’était pour manquer d’air et rester réveillée, autant que ce soit à cause d’une bonne série ! (Je ne vous raconte pas la tronche le lendemain matin quand il a fallu se lever à 6h. Hem.)
J’attends bien sûr la suite avec impatience. Hi hi hi !
Du coup, pour me récompenser de mon bon goût, je me suis offert la première saison en DVD et je suis bien embêtée de ne pas pouvoir reviewer les deux saisons avant la reprise le 25 septembre, parce que ça se revoit très, très bien. A moins d’en faire deux par jour, je ne vois pas. (Cela dit, curieusement, ça se commente vite. Mmmmh… qui sait ?)

La Suite

Posted by on Août 26, 2011 in WitchWeek | 9 comments

Il est de ces couples de séries qui vous font battre le coeur…

Vous aimez une série, vous aimez ses personnages… et forcément, il y a toujours un petit couple qui se détache, vos chouchoux à vous, dont chaque scène vous remplit le coeur d’allégresse, de petits poneys et de galopades dans les coquelicots. Vous regardez vos captures d’écran précieusement rangées dans leur propre dossier et un sourire se dessine systématiquement sur votre visage. Vous voudriez qu’entre eux, ça dure toujours et chaque dispute vous met le coeur en miettes.
Eh bien voilà, c’est exactement ce que je ressens chaque fois que la Bonne Epouse me sert une scène entre Will Gardner et… et… Diane Lockhart.

La Suite

Posted by on Août 25, 2011 in The good wife | 9 comments

[THE GOOD WIFE] 101 : Pilot

« The good wife », cékoidon, te demandes-tu, lecteur inquisiteur. Eh bien « The good wife », c’est une série d’avocats emmenée par Julianna Margulies que tu connais forcément puisque c’était la copine à George. Le George. Dans « Urgences ».
Julianna Margulies, donc, est la Bonne Epouse de ce drama judiciaire qui n’est pas sans évoquer quelques récents développements politico-cracra dont nos médias ont fait leurs gorges chaudes ces derniers mois.
L’histoire, je te la donne : Alicia Florrick n’a pas de bol. Son mari (Mister Big), procureur, vient de démissionner suite à un scandale sexuel. Avocate au rencard depuis treize ans pour soutenir la carrière de bichon et torcher ses mioches, la voilà avec deux ados à gérer et la marmite à faire bouillir. Et surtout un mari en prison pour abus de pouvoir !
La série est créée par Robert et Michelle King et à la fin de chaque épisode – se terminant de préférence par un cliffhanger, si si, je te jure – tu reconnaîtras deux noms assez connus puisque la Bonne Epouse est produite par les frères Scott. Non, pas CES frères Scott, les autres. Tony et Ridley. Tranquille !

La Suite

Posted by on Août 25, 2011 in The good wife | 29 comments

FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top