Categories Menu

[Californication] 103 : The whore of Babylon

Hank : Once upon a time, I wrote a book. People seemed to dig it, so I wrote another and one after that. That’s when Hollywood came knocking at my back door. As soon as I cashed that check, I wrapped my lips around the mighty erection that is the film industry and sucked hard, just like a good whore should. Unfortunately, I had to be taught not to orphan the balls.
Todd : Moody !
Hank : Ladies and gentlemen, Todd Carr, the caramel-coated, chrome-domed auteur who took my precious little novel, wiped his ass, and transformed it into the craptastic crowd-pleaser also known as Crazy Little Thing Called Love.

Hank : Once upon a time, I wrote a book. People seemed to dig it, so I wrote another and one after that. That’s when Hollywood came knocking at my back door. As soon as I cashed that check, I wrapped my lips around the mighty erection that is the film industry and sucked hard, just like a good whore should. Unfortunately, I had to be taught not to orphan the balls. Todd : Moody ! Hank : Ladies and gentlemen, Todd Carr, the caramel-coated, chrome-domed auteur who took my precious little novel, wiped his ass, and transformed it into the craptastic crowd-pleaser also known as Crazy Little Thing Called...

La Suite

Posted by on Fév 5, 2009 in Fourre-tout | 8 comments

[Californication]102 : Hell-A woman

Bon, ben, une fois de plus, j’échoue à vous produire une review de House ou du Docteur. Pas la grande forme, ces temps-ci, dites donc.

Donc voilà. Après un premier épisode qui pose les bases de la série, on va rentrer tout de suite dans la mise en situation. Et là, il est fort, le Moody. Parce que pour moi, cet épisode, c’est surtout UNE scène. Celle-ci.

Increvable. Mon premier gros fou rire devant cette série. Ces deux grands adolescents qui se fument un pèt’ tranquille dans la chambre de leurs hôtes avant de décider de niquer, et puis qui, au moment de se faire choper, dégueulent de concert, c’est fabuleux !

Bon, ben, une fois de plus, j’échoue à vous produire une review de House ou du Docteur. Pas la grande forme, ces temps-ci, dites donc. Donc voilà. Après un premier épisode qui pose les bases de la série, on va rentrer tout de suite dans la mise en situation. Et là, il est fort, le Moody. Parce que pour moi, cet épisode, c’est surtout UNE scène. Celle-ci. Increvable. Mon premier gros fou rire devant cette série. Ces deux grands adolescents qui se fument un pèt’ tranquille dans la chambre de leurs hôtes avant de décider de niquer, et puis qui, au moment de se faire choper, dégueulent de concert, c’est...

La Suite

Posted by on Déc 31, 2008 in Fourre-tout | 7 comments

[Californication] 101 : Pilot

Allez, j’ai besoin de me changer les idées, ce soir, et je suis sûre que vous en avez marre 1) d’attendre ma review de House qui ne vient pas 2) d’attendre ma review de Doctor Who qui ne vient pas 3) de bouffer du BSG à toutes les sauces. Eh bien moi aussi, alors ce soir, j’oublie tout ça et je vous parle un peu de Californication dont j’ai regardé les trois premiers épisodes pendant mes vacances.

Allez, j’ai besoin de me changer les idées, ce soir, et je suis sûre que vous en avez marre 1) d’attendre ma review de House qui ne vient pas 2) d’attendre ma review de Doctor Who qui ne vient pas 3) de bouffer du BSG à toutes les sauces. Eh bien moi aussi, alors ce soir, j’oublie tout ça et je vous parle un peu de Californication dont j’ai regardé les trois premiers épisodes pendant mes...

La Suite

Posted by on Déc 31, 2008 in Fourre-tout | 17 comments

Top