Categories Menu
[GoT] 401 : Two swords

[GoT] 401 : Two swords

Eh ben ayé ! C’est reparti pour le moment que les trois quarts de la planète attendaient, à savoir la reprise de Game of Thrones ! Ah ah, c’est que j’en ai, des machins à dire sur le sujet, moi ! (Bon, OK, ça m’aura pris dix jours.)

Alors sans plus attendre, voilà le moment que les trois quarts d’entre vous attendaient (sans plus y croire et je vous comprends), à savoir le retour des reviews de Game of Thrones par moi-même ! C’est-y pas beau ? Vous z’êtes-t-y pas trop gâtés ? Grave si, bande de petits gorets.
Ah, vous mériteriez que je vous donne à boulotter à Tonton Walder, tiens !

Eh ben ayé ! C’est reparti pour le moment que les trois quarts de la planète attendaient, à savoir la reprise de Game of Thrones ! Ah ah, c’est que j’en ai, des machins à dire sur le sujet, moi ! (Bon, OK, ça m’aura pris dix jours.) Alors sans plus attendre, voilà le moment que les trois quarts d’entre vous attendaient (sans plus y croire et je vous comprends), à savoir le retour des reviews de Game of Thrones par moi-même ! C’est-y pas beau ? Vous z’êtes-t-y pas trop gâtés ? Grave si, bande de petits gorets. Ah, vous mériteriez que je vous donne à boulotter à Tonton Walder, tiens ! En guise de hors-d’oeuvre : oh, la belle intro ! C’est bien, ça, de commencer sur un symbole presque oublié, depuis tout ce temps : Glace, l’épée de Ned Stark, qui apparaît, accompagnée par la douce et triste petite musique de Winterfell… Musique bien vite dévorée toute crue par les sinistres Pluies de Castamere, aussitôt que surgit...

La Suite

Posted by on Avr 16, 2014 in Game of Thrones | 31 comments

Courrier n°28

 

Mais c’est que j’ai du courrier, moi !
Aujourd’hui, je réponds donc à la missive de Nina, trouvée un peu par hasard sur le paillasson alors que je faisais un brin de Higitus Figitus...

 

  Mais c’est que j’ai du courrier, moi ! Aujourd’hui, je réponds donc à la missive de Nina, trouvée un peu par hasard sur le paillasson alors que je faisais un brin de Higitus Figitus...     Salutations ! Je viens sur ton blog depuis quelques années maintenant, et merci pour tes reviews plus droles les unes que les autres 🙂 Une question me taraude : Tu ne regardes pas American Horror Story ?! J’adorerai lire tes reviews sur cette série.   Greetings ! Alors, effectivement, j’ai jeté un oeil à American Horror Story, mais je me suis heurtée à plusieurs difficultés : – D’abord, je me suis spoilée un truc très important avant même de commencer le visionnage. – Ensuite, je peux pas blairer Dylan McDermott. Je le trouve vraiment mauvais acteur, et en plus son personnage m’inspire la plus profonde antipathie. Beurk ! – J’aime trop Friday Light Nights pour supporter de voir Mrs Coach Taylor en chier comme ça. Je souffre, comprends-tu ? Bref, je n’arrive...

La Suite

Posted by on Avr 11, 2014 in Courrier des lecteurs | 3 comments

Hart of Dixie, Saison 1

Hart of Dixie, Saison 1

In-cre-di-ble. Alors lГ , c »est une série dont je ne pensais pas vous parler ici. Mais vous savez quoi ? Il ne faut jamais dire « fontaine ».
Il se trouve que j »avais besoin cette semaine de me vider le cerveau, genre encéphalogramme plat, genre limite trГ©panation.
Alors aprГЁs avoir regardé « Orgueil et préjugés » puis « North and South », aprГЁs avoir vidé ma réserve d »Euphytose et envisagé l’achat d »un nouveau sac Г  main, je me suis dit : « Merde, que faire, maintenant ? »

C »est lГ  que j »ai appelé les copines Г  la rescousse. Et qu »elles m »ont balancée vers « Hart of Dixie ». Hop, une saison en quatre jours ! (Oui, j »ai peu dormi, j »avoue.)
Bon, aprГЁs, je ne vous cache pas que ce n »est pas la série dont je suis la plus fiГЁre, mais il me fallait un galop d’échauffement avant de me mettre Г  des choses un peu plus… intéressantes. (Entre-temps, c »est fait, ah ah, mystГЁre.)

Vous avez besoin d »une série un peu girly, irritante juste ce qu »il faut, d »une série feelgood pas trop prise de tГЄte, de personnages auxquels vous raccrocher pour cause de quotidien sinistré et vous avez déjГ  vu « My mad fat diary » ? Bref, « Gilmore girls » vous manque mГЄme si vous avez conscience que ce sera chaud de retrouver aussi bien ?
Foncez.

Alors, « Hart of Dixie », Г§a parle de quoi ? Pour une fois, fastoche. DГ©jГ , je vous prie de noter le rigolo jeu de mots : Heart of Dixie, c »est le petit nom de l »Alabama, situé au coeur du Dixieland, le sud des Etats-Unis.
Bref. Zoe Hart (ah ah, vous voyez oГ№ on veut en venir ?) est une jeune péronnelle tout juste diplГґmée de mГ©decine, avec des dents qui rayent le parquet. VoireВ  qui labourent la croГ»te terrestre sur vingt mГЁtres de profondeur.
Elle veut devenir chirurgien comme son papa. A New York, de préférence, non parce que attendez… on a la classe oГ№ on ne l »a pas. Et Zoe Hart a la classe.
Donc, tout juste diplГґmée genre avec le chapeau ridicule encore sur la tГЄte, elle reГ§oit la visite d »un gentil papy qui semble tout droit débarqué de Narnia et qui lui demande fort urbainement de venir bosser chez les trous-du-cul de sa ville d »Alabama oГ№ on manque cruellement de toubibs.

HART_OF_DIXIE_SAISON1_23

Et lГ , Zoe Hart (qui est quand mГЄme de la belle graine de connasse) le prend de trГЁs trГЁs haut. Quoi ??? Bosser chez les bouseux ??? En Alabama ??? En tant que médecin GENERALISTE ??? Mais l »ancГЄtre est tombé sur la tГЄte, ou bien ???

HART_OF_DIXIE_SAISON1_26

Bref, elle lui tapote gentiment l »épaule en lui disant qu »il est adorable et elle l »envoie se faire cuire un oeuf.
Seulement quelques années plus tard, Zoe se fait larguer par son mec. Pire encore, sa carriГЁre fait du sur-place et pour avancer, il faut qu »elle fasse une année de médecine générale en cabinet. SCAN-DALE !
C »est lГ  qu »elle reГ§oit une carte postale du mГЄme gentil papy.

DOWNTON_ABBEY_40102882

Et que sur un coup de tГЄte, elle décide de tout plaquer et de se rendre Г  Bluebell, Alabama, pour exercer. Genre Docteur Quinn, femme médecin, quoi.

DOWNTON_ABBEY_40102883

Et de fait, Zoe Hart s »apprГЄte Г  rencontrer de drГґles d »indiens…

La suite, c »est SPOIIILLLEEEEEER !

In-cre-di-ble. Alors lГ , c »est une série dont je ne pensais pas vous parler ici. Mais vous savez quoi ? Il ne faut jamais dire « fontaine ». Il se trouve que j »avais besoin cette semaine de me vider le cerveau, genre encéphalogramme plat, genre limite trГ©panation. Alors aprГЁs avoir regardé « Orgueil et préjugés » puis « North and South », aprГЁs avoir vidé ma réserve d »Euphytose et envisagé l’achat d »un nouveau sac Г  main, je me suis dit : « Merde, que faire, maintenant ? » C »est lГ  que j »ai appelé les copines Г  la rescousse. Et qu »elles m »ont balancée vers « Hart of Dixie ». Hop, une saison en quatre jours ! (Oui, j »ai peu dormi, j »avoue.) Bon, aprГЁs, je ne vous cache pas que ce n »est pas la série dont je suis la plus fiГЁre, mais il me fallait un galop d’échauffement avant de me mettre Г  des choses un peu plus… intéressantes. (Entre-temps, c »est fait, ah ah, mystГЁre.) Vous avez besoin d »une série un peu girly, irritante juste ce qu »il faut, d »une série feelgood pas...

La Suite

Posted by on Fév 18, 2014 in Fourre-tout | 6 comments

« Well, you know what they say : Veronica Mars… she’s a marshmallow. »

Just when I thought I was out, THEY PULL ME BACK IN !

 

(Double référence, vous suivez, un peu ?)

 

tumblr_n0w6kaxHXU1r1adkko1_1280

Ah là là. Jamais je ne pourrai ne pas les aimer. Jamais je ne pourrai ne pas les shipper à mooooooooort malgré tout ce qu’ils m’ont fait. (Et ils m’en ont fait, des tours pendables, ces sales gamins.)

tumblr_n0w6kaxHXU1r1adkko2_500

Je vous demande de vous arrêter !

Dites donc. Vous savez tout de même que la petite Ronnie fête ses dix ans cette année ? Foufou, non ? 2004, l’année de sortie de la première saison.
Allez, je vous laisse pleurer sur toutes ces années passées en attendant la sortie du film. Pourvu que ce soit pas trop pourri, hein ? Non parce que j’ai jeté un œil au pitch et j’ai failli vomir.
C’est spoiler, c’est en majuscules et c’est juste after the jump si vous êtes sur la page d’accueil. Sinon… you shall not pass, âmes pures et immaculées, n’allez pas plus loin et épargnez-vous des souffrances prématurées… vous découvrirez la triste réalité bien assez tôt.

 

SPOIIIIIILEEEEEERS !

Just when I thought I was out, THEY PULL ME BACK IN !   (Double référence, vous suivez, un peu ?)   Ah là là. Jamais je ne pourrai ne pas les aimer. Jamais je ne pourrai ne pas les shipper à mooooooooort malgré tout ce qu’ils m’ont fait. (Et ils m’en ont fait, des tours pendables, ces sales gamins.) Je vous demande de vous arrêter ! Dites donc. Vous savez tout de même que la petite Ronnie fête ses dix ans cette année ? Foufou, non ? 2004, l’année de sortie de la première saison. Allez, je vous laisse pleurer sur toutes ces années passées en attendant la sortie du film. Pourvu que ce soit pas trop pourri, hein ? Non parce que j’ai jeté un œil au pitch et j’ai failli vomir. C’est spoiler, c’est en majuscules et c’est juste after the jump si vous êtes sur la page d’accueil. Sinon… you shall not pass, âmes pures et immaculées, n’allez pas plus loin et épargnez-vous des souffrances prématurées… vous...

La Suite

Posted by on Fév 14, 2014 in Veronica Mars | 6 comments

[THE WALKING DEAD] 409 : After

[THE WALKING DEAD] 409 : After

Salut la compagnie !

Ouais, je sais… Une revenante, que vous vous dites.
Mais qu’a-t-il bien pu arriver à La Sorcière ?? Well… life happened ! 😀
Allons, allons… vous savez ce que c’est.

Bon, en attendant, comme j’ai trois secondes devant moi, je me suis dit que je pourrais vous parler un peu de la série que j’ai le plus suivie ces derniers mois : celle de nos amis zombaïs.

En résumé :

– Des gens qu’on peut détester sans aucune retenue. (Non parce que les pauvres, OK, ils ne sont pas gâtés par la situation, mais qu’est-ce qu’ils sont cons !)
Des sensations fortes. (Ah oui, ça, elles le furent.)
Une intrigue somme toute pas trop difficile à suivre quand on est légèrement surmené comme c’est mon cas. (Non parce que j’ai pas trop la tête à regarder des trucs, en ce moment.)
– Une certaine distance avec la vie réelle. (Je vous avoue que mon inquiétude face à une possible invasion zombiesque est proche du néant.)
– Et des épisodes qu’on peut s’enquiller seul ou en plaisante compagnie sans craindre l’overdose… bref, c’est tout à fait bien, c’t’affaire-là !
– Sans parler du fait que comme vous le savez, le gore, bah ça ne me traumatise guère, au contraire, ça me fait gondoler d’importance. Hihihi, il a des asticots qui lui sortent du crâne !

Allez, sur ce, je vous retrouve after the jump pour causer un peu de cette reprise. Beware, my minions : SPOILEEEEERS !

Salut la compagnie ! Ouais, je sais… Une revenante, que vous vous dites. Mais qu’a-t-il bien pu arriver à La Sorcière ?? Well… life happened ! 😀 Allons, allons… vous savez ce que c’est. Bon, en attendant, comme j’ai trois secondes devant moi, je me suis dit que je pourrais vous parler un peu de la série que j’ai le plus suivie ces derniers mois : celle de nos amis zombaïs. En résumé : – Des gens qu’on peut détester sans aucune retenue. (Non parce que les pauvres, OK, ils ne sont pas gâtés par la situation, mais qu’est-ce qu’ils sont cons !) – Des sensations fortes. (Ah oui, ça, elles le furent.) – Une intrigue somme toute pas trop difficile à suivre quand on est légèrement surmené comme c’est mon cas. (Non parce que j’ai pas trop la tête à regarder des trucs, en ce moment.) – Une certaine distance avec la vie réelle. (Je vous avoue que mon inquiétude face à une possible invasion zombiesque est proche du...

La Suite

Posted by on Fév 12, 2014 in The Walking Dead | 17 comments

Top