Categories Menu

TIMELESS Saison 1

Bonjour mes minions !

minions

 

Alors ? Ça biche ?
Je reviens vers vous en cette belle journée pour vous parler de ma dernière découverte.
Et là, je dois vous dire que je ne comprends pas. Je ne comprends pas que personne ne soit venu me voir pour me dire : « Votre Affreuseté, j’ai trouvé la série que c’est la réincarnation de Stargate SG1. Il faut que vous la regardassiez. »

Et là, j’aurais fait :

danielJgif

Et puis après, j’aurais quand même un peu regardé, hein ?
Non mais en réalité, ce qui m’a donné envie de regarder (ne me jugez pas), c’est…

via GIPHY

Donc ça, c’est Abigail Spencer, Priyanka Chopra et Janina Gavankar qui débarquent au mariage du prince Harry et de Meghan Markle. (Qu’on a tous regardé, ne faites pas les innocents.)
Et sur Tumblr, une légende disait : « Tiens, un épisode de Timeless que je n’ai pas vu ! »

De mon côté, je me suis plutôt dit : « Oh putain, Meghan Markle a invité toutes ses copines de Beauxbâtons ! »

beauxbatons

Mais du coup, ça m’a donné envie de jeter un œil, voire les deux.
OK, il m’aura fallu plusieurs mois pour me lancer, mais quand j’ai vu que la première saison était sur Netflix, go, go, go !

Alors « Timeless », c’est quoi donc ?
Eh bien c’est une petite série très chouette, vois-tu. Abigail Spencer…

TimelessS1bis_27

Je sais, elle a une tête à claques, de prime abord.

… y joue le rôle de Lucy Preston, une historienne qui se fait réquisitionner pour une mission très spéciale : voyager dans le temps pour sauver notre réalité menacée par un terroriste temporel qui a pour but d’empêcher l’Amérique de devenir ce qu’elle est en court-circuitant tous les grands événements de son histoire. (Moi, perso, vu ce que ça donne aujourd’hui, je l’aurais laissé faire, mais bon.) Et ce type, c’est Goran Visnijijgic.

TimelessS1_6

Voilà, c’est comme ça que ça s’écrit.

Que curieusement, je ne déteste pas. (Trop.) (Mais c’est bien parce que je suis nostalgique d’Urgences et qu’il était vachement chouette dedans !)

Alors, c’est-y pas prometteur, ça ? C’est-y pas digne de la Trilogie du Samedi ? Siiii !

Tu veux en savoir plus ? Ouiiiii !
Alors clique. 😉
Tention, je spoile, t’es prevenu(e) !

 

 

Alors voilà, un jour, on vient tirer Lucy Preston de ses livres et de ses cours, on l’emmène dans un endroit secret géré par des gens un peu bizarres, et on la colle dans ce machin…

timeless

Écoutez, moi la première fois que j’ai vu l’engin, j’ai commencé à entonner : « Chevron one encoded. »
Eh bien visiblement je ne suis pas la seule puisque dans un épisode, voyez donc qui on nous sort :

TimelessS1_36

WALTER ! Le Chevron Man ! (Hurlements, trépignements, hystérie.)
Évidemment, si vous n’avez jamais vu un épisode de SG1, vous ne pouvez pas comprendre, et j’en suis bien désolée.

Bref, on colle notre historienne coincée dans le truc avec deux illustres inconnus. Il n’y a de la place que pour trois, ce qui est bien pratique pour l’intimité et pour empêcher des gens qu’on n’aime pas trop de monter à bord. Comment ça, nous accompagner pour être sûr qu’on ne fait pas de conneries là-bas ? Ah ben non, y a pas de place. Allez, on vous racontera, salut !

En fait, la plus grosse machine a malencontreusement été volée par Goran Visnijinic alias Garcia Flynn Rider). On demande donc à Lucy Preston d’aller sauver l’Amérique, parce que sinon, culpabilité, tout ça tout ça.

D’emblée, on ne comprend pas bien pourquoi cette meuf-là et pas une autre, mais il y a une explication, vouiche.

Honnêtement, je ne suis pas la plus grande fan d’Abigail Spencer, je l’avais aperçue dans Mad Men et j’avais déjà envie de lui tirer des claques. (Cela dit, j’ai toujours eu envie de baffer tout le monde dans Mad Men.)
Mais bon, comme c’est le personnage principal, ben on est bien obligé de s’y faire. Et ça va. On ne sait jamais trop si on la trouve adorable ou exaspérante.

TimelessS1_32

Il y a ce mot horrible, « attachiante », mais non merci. Nous dirons qu’elle est un peu compliquée, mais brave.

À titre personnel, j’ai souvent envie de lui donner à bouffer, mais on a dit plus le physique.

LeeGif

(Lui, en vrai, c’est un faux gros, je précise pour les béotiens qui ne connaissent pas BSG.)

En tout cas, Lucy Preston est la conscience de cette série, le baromètre éthique, dirons-nous. Enfin, la pauvre fait ce qu’elle peut parce qu’elle se retrouve régulièrement face à des choix impossibles.
En fait, je dirais même qu’est la Danielle Jackson de « Timeless ». La conscience, mais aussi l’encyclopédie parlante. Notre Danny Boy parlait 23 langues, notre Lucy Girl, elle, connaît toutes les dates de l’histoire par cœur. Genre tu lui dis 14 août 1765, et elle te dit répond : « Ce jour-là, à 18h32, George Washington a lâché un pet à Mount Vernon, Virginie. » La reine des questions jaunes au Trivial Pursuit.

Dans cette aventure, nous avons aussi – je vous le donne en mille – le soldat un brin agacé, meurtri par le décès de sa femme, bouffé de culpabilité et légèrement suicidaire sur les bords. Et le fameux soldat est – je vous le donne en mille – un beau brun aux yeux bleus qui est un peu insolent au début mais adore faire des grosses blagues une fois qu’il est à l’aise, et qui est très très gentil, au fond de lui.

TimelessS1_12

gifrenner

Autant vous dire qu’il m’a rappelé un – voire deux, mais surtout un – gars de la franchise Stargate. Même s’il a des oreilles nettement moins intéressantes. (J’en vois deux-trois qui rigolent au fond de la salle, oui, ceux qui me fréquentent depuis 2004, là. Ah ah.)

Bien entendu, si vous connaissez vos classiques, vous savez que le trio ne peut être complet sans un bon geek. Ce bon geek de la plus belle eau s’appelle Rufus, et il est magique.

TimelessS1_19

Déjà, Rufus est un génie. C’est quasiment lui qui a inventé la machine à voyager dans le temps.
Ensuite, Rufus est la caution pop culture. Au moins un clin d’oeil à Star Wars par épisode sinon ça ne vaut pas.

TimelessS1_15

Ça, c’était une gemme !

Et puis Rufus souffre en silence car il est très amoureux de sa collègue, et s’il est très doué en maths et en physique, est à peu près nul en amour. (Ce qui fait de Rufus mon animal-totem.)
Par chance, après avoir frôlé la mort une bonne demi-douzaine de fois et craint à chaque retour de mission que l’histoire ait été changée, il finit par déclarer sa flamme à Jiya. Et ils vécurent heureux et passèrent de longues soirées devant leur console.

TimelessS1_24

Mais la Team Time ne serait pas complète sans Time Dad et Time Mom.
En gros, Time Dad, c’est Elon Musk. Joué par PATERSON JOSEPH !! Le successeur que j’avais choisi à David Tennant dans le rôle du Doc, si vous vous souvenez bien. PATERSON JOSEPH ! (Désolée, je ne peux pas l’écrire en minuscules.)

TimelessS1bis_8

Je vénère cet acteur. D’ailleurs, c’est quand j’ai vu qu’il jouait dans la série que je me suis décidée.
Bref, Connor Mason est un génie et homme d’affaires un peu taré qui a inventé la machine à voyager dans le temps mais se retrouve un peu dépassé par sa création. À vrai dire, il s’est piteusement fait dérober sa machine principale et s’efforce de sauver les meubles, sauf que ce n’est pas possible. De plus, il a des accointances (un peu forcées) avec une organisation très louche dont nous reparlerons plus tard. Bref, on passe un peu cette première saison à se poser des questions sur Connard, euh, Connor Mason.

Quant à Time Mom, c’est l’agente Denise Christopher qui supervise l’opération sauvons l’Amérique et recrute l’équipe susnommée. Un peu raide au début, mais alors… gros love sur elle par la suite.

TimelessS1_17

Mère de famille LGBT, ne fout jamais un pied dans la Time Machine mais est toujours là pour engueuler/consoler/prendre les grosses décisions. Et elle prend toujours LES BONNES. Je vous dis pas la charge mentale qu’elle doit se traîner, celle-là.

Eh ben dites donc, vous ne trouvez pas que cette distribution envoie du pâté ? Regardez-moi cette extraordinaire diversité ! Ça, ça me fait extrêmement plaisir.

Alors, pour vous situer, nous avons donc notre Team Time, et leur mission va être de suivre les déplacements du vaisseau-mère (la même Time Machine en plus grand et en plus blanc) dont s’est emparé Garcia Flynn Rider et de s’interposer pour qu’il ne détruise pas le cours de l’histoire. Dès le premier épisode, on est mis au parfum : le mec a décidé, pour une raison qu’on ignore, de décaler de quelques heures le crash du Hindenburg.

TimelessS1_14

Et là, j’entends très clairement Eric Kripke, co-créateur de la série, qui accoucha autrefois de Supernatural, dire en rigolant : « Bon, les gars, on a un coquet budget pour le pilote de cette série, faisons simple : on explose le Hindenburg. »

KRIPKE. JE TE VOIS.

Et cet événement a un impact très important sur l’histoire, chose que découvrent rapidement nos voyageurs temporels. Forcément, des gens qui devaient mourir à l’origine ne meurent plus, et d’autres qui ne devaient normalement pas mourir calanchent joyeusement. Et dans le cas de Lucy, eh bien cela signifie que son père ne rencontrera pas sa mère, et que sa sœur est rayée de la surface de la Terre.

TimelessS1_7

Ce qui signifie aussi, puisqu’elle est toujours là, que son père n’est pas son père ! Elle se retrouve aussi flanquée d’un fiancé inconnu, ce qui est bien gênant, tout de même, et qu’elle va mettre toute la saison à congédier.
C’est la perte traumatisante de sa frangine qui va l’amener à poursuivre cette aventure, parce que forcément, si elle veut la récupérer, il faut encore traficoter avec le temps.
De son côté, Wyatt le mignon militaire se dit aussi que cette machine temporelle pourrait être un bon moyen de découvrir qui a tué sa femme, et éventuellement d’intervenir pour que ce meurtre ne se produise pas et qu’il récupère Bobonne.
Évidemment, la perte d’un être cher est un thème omniprésent dans cette première saison, et si au début, il y a de grosses frictions entre l’historienne et le soldat, ben forcément, c’est quelque chose qui les rapproche. (Beaucoup.) (Hin hin.)

TimelessS1_18

Vous vous en doutez, je me suis empressée de sauter dans le bateau.

titanic gif

Mais c’est pas gagné, parce que Wyatt nous fait bien bien suer avec sa Jessica pendant des plooooombes et des ploooombes. Je vous jure qu’elle devait vraiment être géniale, cette Jessica, pour qu’il nous emmerde à ce point avec elle. D’ailleurs, ce cornichon-là va jusqu’à « enlever » Rufus et à réquisitionner le vaisseau pour retourner dans le passé et empêcher les parents du tueur de Jessica de se rencontrer. Mais bien sûr, ça ne marche pas du tout, et non seulement sa Jessica ne lui est pas rendue, mais en plus, il tue le père sans le faire exprès. Complètement con ! Donc à son retour en 2017, il se retrouve en cabane à chouiner à gros bouillons.

TimelessS1bis_6

Pauvre bibiche.
Toute une saison, donc, pour qu’il accepte son statut de veuf, et à force de missions qui l’obligent à fréquenter de très près sa partenaire…

TimelessS1_21

Genre cet épisode à la fois très marrant et très tragique avec Bonnie & Clyde où entre nous ça n’est pas passé très loin, et qui est le premier d’une longue série d’interruptions mal placées.
Dans le dernier épisode de la saison, il s’en faut de pas grand-chose non plus.

TimelessS1bis_31

Le faux sourire très : « Salut, c’est gentil d’être passé, mais tu te casses histoire que je puisse lui lécher la poire, d’accord ? »

En même temps, la perte d’un être cher est aussi ce qui lie Lucy à l’antagoniste number 1 de la saison 1, à savoir Garcia Flynn, puisque lui-même affirme avoir perdu sa famille et vouloir la récupérer en changeant l’histoire. (Décidément, ces gens ont tous le même objectif dans la vie, c’est fascinant.)
D’ailleurs, ce personnage est vraiment le plus intéressant du lot. Au début, on le voit vraiment comme un gros taré, un mec qui n’a rien à perdre et qui est prêt à foutre un bordel monstre pour venger femme et enfant. Et d’emblée, dès le premier épisode, on comprend que sa (future) relation avec Lucy va s’avérer centrale.

Moi, en réalité, ce qui me fait mourir de rire, c’est que le gars est tellement grand qu’il surplombe tout le monde, donc on a une foultitude de plans en contreplongée. Je les ai collectionnés, regardez…

TimelessS1bis_41

TimelessS1bis_28

TimelessS1bis_23

Que voilà un bougre bien gaillard ! (Il kiffe quand même un petit peu Lucy, hein, le coquinou.)
Bref, on découvre assez rapidement que cet Everest sur pattes en a en réalité après une très mystérieuse organisation appelée Rittenhouse, qui s’avère au fil des épisodes être absolument tentaculaire. Et petit-à-petit, l’ennemi n’est plus forcément Garcia Flynn, mais Rittenhouse. Du coup, ça devient un bordel pas possible. On court officiellement après Flynn sauf qu’on sait que c’est Rittenhouse le grand méchant, mais comme ils sont partout, les gens de Rittenhouse, et qu’ils ont les pleins pouvoirs, ben ma foi on est pieds et poings liés, donc la mission ne sert absolument plus à rien !

D’ailleurs, même Connor Mason est totalement manipulé par Rittenhouse.

TimelessS1bis_13

Et il arrive même un moment où on veut remplacer Time Mom a la tête de la mission, et tous ces braves gens sont évidemment des gens… de Rittenhouse.

TimelessS1bis_24

(Putain, Bobby est un agent de Rittenhouse. IDJITS !)

TimelessS1bis_4

Vas-y, M’man, mords-y l’oeil !

Pire encore, il s’avère au bout d’un moment que Rittenhouse a planqué des agents temporels dans différentes époques. Et aussi que l’organisation existe depuis plus de trois siècles. La Team Time a même l’occasion de buter son créateur, mais bien entendu, trop de valeurs, tout ça, tout ça…

Enfin c’est un beau bordel. Tellement qu’au bout d’un moment, on se rend compte que le vrai père de Lucy est en réalité un des boss de l’organisation. Et l’ultime rebondissement de la saison, celui qui met notre héroïne littéralement à genoux, c’est que sa mère aussi, en est.

TimelessS1bis_15

Cette mère qui est son modèle et qu’elle vénère depuis toujours, au point d’avoir choisi le même métier qu’elle. Et qui était, grosso merdo, tout ce qui lui restait de famille. Ça fait plaisir !

TimelessS1bis_20

« Mais ma chérie, tu ne comprends pas, tu es l’héritière de deux longues lignées de Rittenhouse, tu ne peux pas ne pas rejoindre notre secte ! »

gifdolorousedd

Bon, mais outre le fait que cette gentille série n’est pas trop trop prévisible (honnêtement je m’attendais vraiment à pire) l’un des trucs les plus kiffants, c’est quand même les fringues. Ça commence modestement…

TimelessS1_5

Et puis très vite, on découvre que…

TimelessS1_39

Mais c’est la garde-robe du Tardis, ma parole ! En plus, il se passe toujours des trucs intéressants, dans les vestiaires. (Hin hin.)

Voici donc un petit échantillon des tenues de notre Team Time.

TimelessS1bis_21

cristina-gif

TimelessS1bis_32

gifcristinaadorable

TimelessS1bis_0

gifcanon

TimelessS1_11

gifcristinabof

TimelessS1_3

cristnagif7

Et ce qui est drôle, c’est aussi qu’ils ont leurs périodes préférées. Ne nous leurrons pas, Wyatt est toujours particulièrement à l’aise dans les épisodes Far West.

TimelessS1_10

D’ailleurs, il n’aurait pas détesté mourir à Fort Alamo.
Rufus, lui, est complètement dingo des années 80.

TimelessS1bis_25

Et Lucy est comme un poisson dans l’eau dans les années 50.
Et puis aussi, ce qui est super mignon et rafraîchissant, c’est de les voir rencontrer leurs héros historiques.

TimelessS1bis_19

Joséphine Baker. Qui vaut une grosse émotion à Rufus.

TimelessS1bis_18

Je ne rentrerai pas dans les détails, ah ah.

TimelessS1bis_22

Elliot Ness. (Qui m’a valu une grosse émotion à moi puisque c’est mon boyfriend de Vancouver. Il m’attend depuis trois ans, ce brave Misha, ça fait longtemps depuis notre dernière rencontre, hi hi.)

En parlant de ça, si vous croyez que je ne sais pas EXACTEMENT où a été tournée cette scène, vous vous fourvoyez.

TimelessS1bis_34

Pour tout vous dire, c’est là que j’ai croisé Scully en 2015.
Bref !

TimelessS1bis_29

Al Capone, of course ! Extra cet épisode, d’ailleurs, où Elliot Ness étant zigouillé dès le début, il faut trouver un moyen de pincer Al Capone sans lui.

TimelessS1_30

Davy Crockett, oh, c’est bon ça !

TimelessS1_29

George Washington. Obligé.

TimelessS1_27

Jesse James, énorme.

TimelessS1_22

Le Vegas des années 60, c’est pas mal aussi.

TimelessS1_8

Bonnie et Clyde. Et j’en passe, et des tonnes et des tonnes.

Alors oui, parfois l’histoire recèle des surprises, les héros ne le sont pas tant que ça, ou le sont plus encore que ne le racontent les livres. Bref, on n’est jamais à l’abri d’une petite découverte décevante ou amusante.
C’est toujours un peu excitant de les voir découvrir dans quelle époque ils vont se rendre au début d’un épisode. Enfin moi, en tout cas, j’adore. Et ce n’est pas souvent que je peux dire ça parce que je ne suis plus trop dans les séries à formule, dont le principe est toujours le même (genre monster of the week) mais là, c’est très confortable, et ça l’est d’autant plus que la saison 2 explose totalement ce concept.

Alors voilà : regardez Timeless, c’est très sympa ! Cela vous demandera un tout petit peu de cerveau mais pas trop, vous aurez des émotions fortes mais pas trop non plus, c’est gentil comme tout et plutôt joli. Et honnêtement, ils sont super mignons, nos trois compères de la Team Time.

TimelessS1_13

Mon image préférée de toute la saison.
Sur ce, je vous laisse… à la prochaine, pour la saison 2, ou bien pour ma nouvelle découverte proclamée sur les réseaux so(r)ciaux : une série qui est de toute évidence la fille illégitime de BSG et de Lost. Vous êtes sûrs qu’on est en 2018 ??

 

Posted by on Nov 29, 2018 in Timeless | 4 comments

4 Comments

  1. Merci pour ta review !

    Je dois dire que moi aussi, cette petite série fait partie de mes derniers coups de cœur. Et moi aussi j’ai tout de suite pensé à Stargate en la découvrant, forcément…! *nostalgie*

    Ce qui m’a donné envie de regarder cette série : le thème du voyage dans le temps, le fait de parcourir les grandes dates de l’histoire américaine et…Goran Višnjić, j’avoue ! D’ailleurs, je trouve que c’est vraiment le personnage qui donne du relief à l’histoire, je le trouve excellent, avec l’ami Rufus qui effectivement ne manque pas une occasion de placer une ptite référence geek, on adore !

    J’ai hâte de découvrir le nouvel et dernier épisode, qui doit tout clôturer. Dommage qu’il n’y ait que 2 saisons…!

    • Ouais, dommage… mais il y a dix ans, on n’aurait pas eu d’épisodes de clôture. 🙂 Le fan service s’est amélioré !!

  2. Flyyyyyyyyynn <3 <3
    C'est un commentaire très constructif visant à exprimer mon amour pour ce personnage. Il est totalement génial et adorable.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top