Categories Menu

Ces scènes magiques qui font FNL (1)

Parfois, quand j’ai le temps de réfléchir à autre chose qu’à « Putain je vais être en retard » et « Où est-ce que je bosse aujourd’hui, au fait ? », je repense à certaines vieilles séries et je me demande ce qui faisait leur magie, ce qui a fait que j’ai passé tant d’heures à enchaîner les épisodes il y a des années de cela.

En revoyant cet épisode de la saison 3, et plus particulièrement cette scène, je me suis souvenue. C’est ça, FNL. Des scènes toutes simples mais des moments de grâce, avec une caméra complice, au plus près des protagonistes.

SPARTACUS_106_00227

Là, on a deux personnages qui se sont cherchés, qui se sont trouvés, qui se sont perdus, et qui se réunissent (enfin, j’ai envie de dire). Ils ont passé leur première nuit ensemble, boum, sans prévenir, loin de tous, au milieu d’un épisode très touffu, assez survolté, violent, même. Et là, c’est le petit matin, cette agitation leur est totalement passée au dessus, la lumière est laiteuse, feutrée. Pas une seule parole n’est échangée… juste quelques regards, un sourire.

SPARTACUS_106_00230

SPARTACUS_106_00234

SPARTACUS_106_00232

SPARTACUS_106_00235

SPARTACUS_106_00242

Ça fait chaud au cœur, c’est un moment intime et doux qu’aucun parent, aucune défaite ne va venir gâcher. Un moment rare dans cette série où personne n’est épargné, surtout pas Matt Saracen.

Fichtre. Qu’elle était bien cette série.

Posted by on Fév 9, 2015 in Friday night lights | 1 comment

1 Comment

  1. Haaannnnnnn mais je fonds! Ils sont trop mignons, leur histoire est trop adorable et… ben ouais, c’est vrai, arriver à nous montrer l’amour et nous y faire croire comme ça tout en pudeur et en simplicité comme ici, c’est l’une des forces de FNL!
    Ah, Sorci, tu fais faire des bonds à mon petit cœur de fan avec ces retours sur FNL!

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top