Categories Menu
Dans les salles obscures (ou pas) #6

Dans les salles obscures (ou pas) #6

Hello my little minions !

Bon, logiquement, j’aurais dû poster mon deuxième Potter, mais j’ai 80 captures et suis censée en sélectionner 10, tandis que de son côté le Battlestar est malade, ce qui est nécessite moult envoûtements et autres sorts de guérison, bref, un investissement de chaque instant.

Comme j’ai tout de même regardé deux très chouettes films cette semaine, je me suis dit : autant claquer un petit billet à ce sujet !

Et donc, ces deux films, ce sont « Florence Foster Jenkins », avec Meryl Streep, Hugh Grant et Simon Helberg, et « Danish Girl », avec Eddie Redmayne et Alicia Vikander.

Cliquez !

 

 

La Suite

Posted by on Nov 2, 2016 in DVD, cinéma, et autres... | 8 comments

Dix captures pour un Potter (1)

Dix captures pour un Potter (1)

Bonjour à tous, chers Moldus, Cracmols et autres éventuels apprentis mages !
Ah, voilà un billet que je voulais faire depuis bien longtemps. C’est pas pour dire, mais le sorcier à lunettes a quand même largement démocratisé le concept « magie » ces derniers temps. Vous vous rendez compte que nous vivons dans un monde où des gens sains de corps et d’esprits s’amusent à se passer des ballons avec un bâton entre les jambes ? Mais qu’est-ce qu’on serait devenus sans J. K. Rowling, je vous le demande ??

Bon, ce serait peu dire que Harry Potter a révolutionné ma vie. Voyez-vous, je suis née d’une femme qui m’a toujours traitée de « sorcière ». Je ne suis pas sûre que c’était franchement un compliment, mais aujourd’hui, grâce à Harry, c’en est un !

Mais bref.

Je ne vais pas m’amuser à vous re-raconter la saga dans ces billets, point du tout, je veux dire… il reste bien quelques égarés qui n’ont vu ni lu Harry Potter, mais j’estime qu’ils sont quasiment perdus pour la patrie.
En revanche, raconter un film avec dix captures d’écran d’instants mythiques, c’est un chouette défi et ça me parait dans mes cordes. Alors c’est parti pour un Harry Potter à l’École des Sorciers !

Cliquez, bande de sang de bourbe !

 

 

La Suite

Dans les salles obscures (ou pas) #5

Bonjour, bonjour, mes bien chers Sorcinautes !

Je dois vous avouer que j’ai eu quelques hésitations à poster ce billet, mais comme vous le savez, les plaisirs coupables, sur le blog de la Sorcière, cela n’existe pas ! Il n’y a que des plaisirs tout court. Alors je vais vous parler de trois films vieux comme mes robes (c’est pas peu dire).

Veuillez cliquer, s’il vous please.

 

 

La Suite

Posted by on Oct 19, 2016 in DVD, cinéma, et autres... | 8 comments

Dans les salles obscures (ou pas) #3

Dans les salles obscures (ou pas) #3

Hola, chers sorcinautes !

Une fois n’est pas coutume, dans ce billet ciné, je m’en vais vous parler d’un documentaire.
Vous allez voir qu’il y a quand même un lien avec les séries puisqu’il s’agit du documentaire tourné par Adam Nimoy – lui-même réalisateur – sur son père : « For the love of Spock« . (« Pour l’Amour de Spock », ça fait naze en français.)

capture-decran-2016-09-27-08-55-57
A la base, ils avaient entamé le tournage ensemble, pour célébrer le cinquantième anniversaire de la première série et puis hélas, Leonard s’en est allé le 27 février 2015.
Adam a choisi de poursuivre le projet. Il l’a en partie financé grâce à un Kickstarter : plus de 600 000 dollars récoltés, principalement pour payer les droits des extraits et des photos qui coûtent une blinde.

Le résultat, c’est un documentaire émouvant, un hommage à l’homme, à l’acteur et au père, un peu un testament.

mv5bmjm2mjg4mjk5nl5bml5banbnxkftztgwmte1ote5ote-_v1_sy1000_cr006821000_al_
Honnêtement, si vous aimez Star Trek, vous ne pouvez pas rater ça. Je vous promets que ça va vous tirer des larmes. Moi j’ai chialé comme une madeleine, mais bon, on sait tous que je ne suis pas une référence. Hem.

 

 

 

La Suite
Dans les salles obscures (ou pas) #2

Dans les salles obscures (ou pas) #2

Salutations, chers sorcinautes et bienvenue dans cette deuxième édition !

Alors, voyez-vous, le Hobbit et moi, nous n’avons pas toujours été très potes. À vrai dire, je crois m’être assoupie pendant chaque film au ciné. La sieste a été particulièrement longue pendant le troisième que j’ai vu lors d’un marathon… soit à une ou deux heures du mat’ après avoir sifflé les deux premiers. Ce qui fait que j’ai fini à peu près comme ça.

deadgif

Honnêtement, ces films, je ne les ai pas trouvés terribles terribles, sur le coup, surtout que j’ai quand même été marquée à vie par l’expérience Trilogie de l’Anneau. Mais je me suis dit que j’allais leur redonner une chance, par loyauté envers Peter Jackson et par amour pour tous ces acteurs mirifiques. (Même Cumberbatch.)

Du coup, je me suis procuré les trois versions longues. Avec leurs bonus. (Je les ai achetés, oui monsieur-dame.)
J’ai regardé les trois films un peu comme une série, en coupant de temps en temps parce que franchement, bon… c’est un peu longuet. Eh bien ça passe beaucoup mieux comme ça !
Pour tout vous dire, j’ai même chialé à gros bouillons, avec les sanglots et tout. (Euh, c’est quand même un putain de massacre, leur affaire, tous les beaux y passent, y pouvaient pas tuer un peu des moches ?)

Mais le meilleur, ce sont les bonus. Et là, je vous en parle en tant que meuf ayant épluché absolument tous les bonus des versions longues de la trilogie du Seigneur des Anneaux, et écouté toutes les pistes de commentaires. Donc bon.

Là, en préambule, Peter Jackson nous annonce neuf heures d’extras rien que pour le premier film. Je me suis levée et j’ai crié : « BRING IT ON, DADDY ! »

Bref, je vais vous parler de quelques unes des choses merveilleuses que j’ai vues et apprises dans ces bonus et qui m’ont rendu le film, ses personnages et ses acteurs nettement plus attachants.

gifhobbit

Mais je peux vous dire que ces près de trente heures de vidéo (pas tout à fait finies, d’ailleurs), c’était pour ainsi dire mon Everest.

Cliquez, mes précieux !

 

 

La Suite

Posted by on Sep 21, 2016 in DVD, cinéma, et autres... | 6 comments

Page 1 sur 912345Dernière page »
FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top