Categories Menu

[OUaT] 204 : The Crocodile

Et après le troisième épisode, j’ai enchaîné sur le quatre !

Alors bon, perso, Rumple, j’ai toujours eu un peu de mal. Forcément, Robert Carlyle, on en attend grand comme ça, donc quand on se retrouve avec un personnage qu’on a du mal à comprendre ou tout simplement auquel on a du mal à s’identifier ou à s’attacher, ça fait râler.
Surtout, surtout quand ce personnage avec lequel on a un peu de mal se retrouve affublé d’une pimbêche chiante comme la pluie.

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile5

La vache, cette Belle, je sais qu’elle n’est pas aidée dans la vie, mais qu’est-ce qu’elle est pénible !!! Rien que sa façon de parler en nasillant mollement m’est insupportable. Bouh qu’elle m’agace !
Au demeurant, elle a vraiment des yeux d’une couleur admirable. Waouh. Sont-ce les mers du sud que je vois dans vos mirettes ?
Et je loue évidemment ses efforts pour s’affranchir de la domination des hommes de sa vie. Là dessus, rien à redire.

Par contre, on a quand même parfois envie de lui dire, à cette péronnelle : « Non mais franchement, chérie. Tu sais à qui tu as à faire ? Tu sais sous le toit de quel bonhomme tu habites ? Oui ? Mais alors pourquoi tu nous fais CHIER, hein ??? »

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile4

Évidemment que c’est un affreux Jojo et qu’il fait de la magie ! Évidemment que JAMAIS il n’arrêtera quel que soit l’amour qu’il porte à sa Belle. Mais prends-le donc comme ça, ton bonhomme, fais-lui la leçon tous les soirs s’il le faut, accepte d’être son Jiminy Cricket et arrête de nous péter les noisettes à faire genre je pars à l’aventure toute seule sans un sou vaillant (mais avec une tenue de rechange, on notera) si c’est pour lui proposer d’aller se bouffer un Mac Do à la fin !

Bref, tout ça, on s’en branle légèrement de ce côté-ci de la Toile.

En revanche, ce qui est très intéressant, c’est qu’on découvre que Rumpel a tendance à être un peu bloqué dans un fonctionnement qui l’amène à se faire larguer assez régulièrement. Là, ça va encore parce que la Belle se retrouve à aller bouquiner à la biblio et à dormir chez Mamie (quoi qu’il lui arrive aussi une histoire de mine que je n’ai pas bien comprise parce que je sommeillais), mais par le passé, notre ami Tracassin s’est fait abandonner comme un malpropre par sa bourgeoise qui se faisait mortellement chier à la baraque et avait honte d’être maquée avec un infirme… lequel, au surplus, n’avait pas les couilles d’aller se faire couper en tranchettes sur le champ de bataille. Un peu une connasse, quoi.

Et du coup, courant les cabarets, elle rencontra un fort beau pirate qui, comme par hasard, lui proposa de partir avec lui histoire de « divertir ses hommes ». En réalité, le beau capitaine pensait plutôt à son propre divertissement puisqu’on comprend plus tard qu’il se l’est gardée pour lui tout seul, le polisson !
Tout cela attriste fort notre pauvre Rumpel qui n’est pas foutu de tirer le fer pour défendre son mariage. Et vous me direz, à quoi bon puisque la bougresse ne veut plus de lui et l’a déjà remplacé !

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile2

Du coup, il se retrouve bien seul, et la suite, on la connaît… la guerre contre les ogres, le fils perdu…

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile12

Mais voilà, devenu démon, Tracassin finit par recroiser sa femme, et là, mazette, ça fait mal.

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile6

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile7

« Le divorce ? Que dalle ! »

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile8

Le pauvre pirate paye bien cher son arrogance passée. Finie la belle histoire d’amour. Et le voilà également manchot. Entre ça et le fait qu’il ait traité Rumple de crocodile, autant vous dire qu’on commence à comprendre à qui on a à faire !

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile13

Et là, j’ai envie de dire : « How you doin’ ? »

Nous sommes en effet en présence du fameux capitaine Crochet, rien de moins. Flanqué de son Mouche, comme il se doit. Lequel possède un haricot magique, voyez-vous ça.

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile14

En route, donc, pour « Neverland ».
Par contre, là où tu me déçois, Hook…

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile15

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile16

Mais quelle idée de s’acoquiner à pareille gueuse, mon garçon, franchement !
Bon, tu repasses quand tu veux, au demeurant.

Ah et pour finir…

OnceUponATime - 204 - TheCrocodile3

… inutile de dire que j’ai beaucoup apprécié !

Posted by on Mai 2, 2013 in Once upon a time | 5 comments

5 Comments

  1. Ah Emilie de Ravin que j’appelais affectueusement « tête de poisson » à l’époque de Roswell (pour être juste les pauvres gens de Roswell méritaient tous un surnom du genre) ahem! Bref autant dire qu’il m’en aura fallu du temps pour arriver à me réconcilier avec la demoiselle. Lost a légèrement aider, du moins le peu de temps que j’ai supporté la série. Mais alors dans OUAT, même si il y a des moments très WTF, je dois dire que ça va, malgré les récents épisodes!

    Même si j’apprécie la série bien plus que je ne l’aurais imaginé – je me souviens que les toutes premières photos promo m’avait fait hurler – je me remet quand même difficilement du fait que Robert Carlyle est bloqué dans ce rôle (tout comme c’était le cas dans SGU! ^^’)

    Après, Hook, effectivement, il revient quand il veut xD!

    • Emilie de Ravin, je la trouvais super charmante avec son gros bide au début de Lost… et après son enlèvement, le personnage est devenu super relou et même la présence du Hobbit n’a pas rattrapé le coup… Sur la fin, j’en parle même pas, ! 😀

      • Oh oui Charlie!!! L’enlèvement, ça me rappelle de vagues souvenirs, je crois que je n’ai vraiment pas du tenir longtemps en fait, je sais que j’ai vu le dernier épisode de la série et j’avais du revoir des morceaux du reste entre deux, assez pour voir qu’ils avaient tué quasiment tout les persos que j’aimais bien!xD
        Ah et je me souviens que la VF de son perso dans Roswell (puisque pas vraiment de Vo disponible à ce moment là) était horrible et donnait des envies de meurtres – sans parler du rôle. Donc après forcément, elle avait déjà pas grand chose pour elle!

  2. on notera que tout bon pirate se doit de posséder du khol sous peine d’être renier 🙂

    J’aime beaucoup Robert Carlyle (déjà dans SGU) et son personnage de Tracassin (plus facile à écrire tiens) qui a pris une sacré importance au fil des épisodes et qui mine de rien se paye un bon background. Encore un a qui il aurait fallu donner un chocolat chaud et faire un câlin, puis lui expliquer que le côté obscure de la force ce n’est pas la solution (même s’ils ont des cookies). En fait il lui manquait n pote avec que se soûlait un bon coup et se dire que « toutes les bonnes femmes sont pareilles »

    Sinon, je sais que la Belle de disney est chatain, mais je tique toujours en voyant Emilie de Ravin sans les boucles blondes de Claire (ou de Tess dans Roswell)

    • Pareil, je la préfère en blonde, j’ai jamais trop compris pourquoi ils l’avaient casté elle, dans ce rôle. Et bingo pour le khol !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top