Categories Menu

[THE NEWSROOM] 101 : We just decided to

Le Sorkin nouveau est arrivéééé ! Et en plus, c’est garanti deux saisons, merci HBO ! Donc voilà, Aaron Sorkin, génial créateur de « The West Wing », « Studio 60 » et « Sports Night » remet pour la troisième fois le couvert côté coulisses de la télé. Cette fois, c’est dans la rédaction d’une chaîne d’actualités que ça se passe. Et depuis quelques jours, cette nouvelle création déchaîne les passions de toutes parts.

Eh bien de mon côté aussi, ça déchaîne les passions. Honnêtement, j’ai été déçue. J’ai trouvé ça longuet, un peu poussif, bavard au possible, bien peu réaliste et je ne suis vraiment pas convaincue par la présence d’Emily Mortimer.

L’ennui c’est qu’à la base, c’est quand même bien bien galère pour moi de commenter ce pilote. D’abord, ce n’est pas « The West Wing », c’est vrai. En même temps, si on veut du West Wing, ben on n’a qu’à se faire les DVD, hein, personne ne nous en empêche.
Mais le truc, c’est que… tout part d’une si bonne intention. Aaron Sorkin veut tellement bien faire. Il se lâche avec une telle passion teintée d’un écoeurement qui semble tellement être le sien. Et il est sur HBO, il a enfin le droit de dire des gros mots… comment voulez-vous que je ne sois pas prise d’un espoir insensé, moi ???

Comment voulez-vous que je résiste quand il m’offre gracieusement une version fantasmée des coulisses de mon boulot ? Quand il donne à son personnage principal, pantouflard présentateur vedette d’un JT depuis vingt ans, une révolte en direct et l’envie de tout refaire en mieux ? (Perso, j’ai rêvé de voir PPDA faire ça un jour, douce ingénue que je suis.) Quand il me fait rêver à un journalisme libéré de toute entrave ? Quand il crie à la face du monde et surtout de l’Oncle Sam que non, les Etats-Unis ne sont pas le plus grand, le plus beau pays du monde ?

J’ai beau le trouver un peu prétentieux, Aaron, et son Jed Bartlet m’a parfois fait sourire avec ses idéaux… rien à faire. Il m’embarque quand il veut dans sa galère, et doublement quand je sais qu’en plus il aura au moins deux saisons pour s’exprimer.
J’y crois à mort. Je le crois capable de raconter des histoires fantastiques sur ce sujet qui de toute façon, même tout nu, me passionne. Parce que je sais qu’il y a des histoires fantastiques à raconter. Parce que si je devais faire une série, je ferais celle-là. Alors vous pensez bien que si c’est Sorkin qui la fait…

En plus, Jeff Daniels, il est bien.

Et Sam Waterston ressemble à Jean-Claude Narcy avec les sourcils d’Emmanuel Chain.

Et il y a Lettie-Mae Thornton.

Et si tout se passe comme il faut, j’ai déjà trouvé mon nouveau jouet.

Bonjour !

Oh, et aussi… parce que ça me fait trop marrer de sursauter chaque fois qu’un urgent tombe. Je me demande combien d’épisodes ça va me prendre pour ne plus réagir comme ça, tiens.
Bref… saisie d’un élan d’optimisme, je laisse à « The Newsroom » l’occasion de me surprendre en bien. Autant dire que je serai d’autant plus déçue si ça se casse la nénette en route.

Posted by on Juil 9, 2012 in The newsroom | 5 comments

5 Comments

  1. Just saying, à force d’entendre parler de The Newsroom, d’Aaron Sorkin, j’avais de plus en plus envie de récupérer le pilot, mais sur un coup de tête, j’ai récupéré l’intégrale de The West Wing qui trainait sur mon étagère depuis noël et je me suis décidée à découvrir cette série qu’on m’a plus d’une fois recommandée, et j’avance tranquillement (hum.) dans la deuxième saison.
    I regret nothing.

  2. Je te souhaite un bon mandat et plus si affinités ! LOL

  3. Quand je regardais TWW, j’avais l’impression de prendre une leçon et c’était bien… En regardant The Newsroom j’ai l’impression de prendre une leçon et ça me gonfle un p’tit peu.

    Probablement une question d’équilibre.

    C’est bien filmé, bien joué, bien écrit, mais……. ça manque un peu de ce je-ne-sais-quoi… du charme peut-être.

  4. C’est un petit peu ça, oui…

  5. Moi, au contraire j’ai beaucoup aimé ce pilote et je suis rentrée dedans assez facilement, j’ai aussi bien accroché sur les persos, plus que je ne l’aurais cru. Donc wait and see, mais pour l’instant les épisodes qui ont suivit sont bien passés aussi.

    Et puis quand je vois le temps qu’il m’avait fallu pour accrocher à TWW au tout début, j’ai du voir les quatre premiers épisodes sur deux mois, et tout le reste de la série en à peine deux semaines xD. Et en ce moment c’est légèrement le calme plat niveau visionnage donc je suis peut-être inconsciemment indulgente!

    Après, la seule chose qui différente (si on oublie qu’il n’y a pas Josh xD), c’est que dans TWW on débarque dans quelque chose de déjà établit, les persos se connaissent et bossent ensemble depuis un moment, la machine est déjà rôdé. Là, même si ils se connaissent, ça reste le "début" de quelque chose de nouveau. C’est sur qu’il faut rentrer dedans.

    Merci pour la review Sorci, et bon visionnage pour la suite! 😉

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top