Categories Menu

[SMASH] 101 : Pilot

Eh ben en ce moment, ça y va, les pilotes ! Alors, « Smash », késséssé ? C’est une série toute neuve made in NBC et produite par Steven Spielberg – encore lui – actuellement diffusée sur TF1 et qui raconte la création d’un spectacle musical sur Marilyn Monroe à Broadway. Quinze épisodes au compteur et une saison deux commandée avec plein de changements et un nouveau showrunner… ce qui n’est peut-être pas une mauvaise idée.

Rah, mais RAH ! Franchement, j’attendais ça depuis Maxwell Sheffield dans « The Nanny », quoi ! Une série consacrée à la création d’une comédie musicale de Broadway… gniiii, c’est électrisant !
Bah sauf que… non.

MAIS… il y a du potentiel, c’est pour ça que je ne vais peut-être pas lâcher « Smash » tout de suite. J’aime trop le concept des artistes qui rament à New York et se consument pour leur passion de la scène en enchaînant les auditions minables, et des créatifs bouillonnants d’idées qui peuvent aussi bien accoucher d’un flop que d’une légende.
A vrai dire, hélas, je voudrais ne pas regarder que je ne pourrais pas. J’ai un peu ça dans le sang, moi aussi.

Ce qu’il y a de bien, c’est que du coup, en attendant de peut-être un jour en dire du bien, pour l’instant j’ai surtout énormément de mal à en dire !

D’abord, j’ai profité de la diffusion sur TF1 et vu ce pilote en VF, d’où le peu de captures d’écran, je m’en excuse. Le replay, même en HD, ne se prête pas vraiment à cet exercice.
Et donc la VF, ça n’aide pas j’en ai peur. Ben oui, mon petit Emmanuel Curtil, je t’aime beaucoup, tu es très doué, j’adore ta voix et d’ailleurs, tu ne l’as jamais su mais quand on s’est croisés pour un taf, j’ai fangirlisé à mort à l’intérieur de moi-même, mais dès que je t’entends causer dans le poste, je vois au mieux le Roi Lion, au pire Tom Scavo, mais surtout Chandler Bing. Désolée, mais j’ai été de celles et ceux qui se trouvaient devant France 2 en 1996 lors de la première diff hertzienne de « Friends », que veux-tu.

Ensuite, Broadway, c’est passionnant et j’ai poussé des cris de joie à chaque fois que les protagonistes se baladent à Times Square, un coin que je connais désormais comme ma poche. (C’est pas ma faute s’il y a tout, là-bas.)

Malheureusement, il y a là-dedans un petit côté « Central Park West » qui d’ores et déjà me déplaît souverainement. Oui, Madame a des références, que voulez-vous. N’empêche que c’est là-dedans que j’ai pour la première fois croisé Captain Jack Harkness… ça doit être pour ça que John Barrowman et moi, ça colle aussi peu, d’ailleurs.
Bref, et cette impression s’insinue partout que c’en est dégoûtant. Par exemple, les personnages semblent à première vue tout droit sortis des pires soaps imaginables. Prenons Angelica Huston… non mais quelle idée ! Elle fait HYPER peur ! Je comprends bien qu’elle doive bosser, mais chaque fois que je la vois, d’une part j’ai envie de l’appeler Monsieur, d’autre part je redoute de la voir se fendre en deux tellement elle est tirée.

Maman !

Et puis ce côté : « Moi, je suis la grande dame du milieu, mais attention, je sais rester humaine. » Moui, bon. Je ne vois pas bien ce qu’elle apporte au truc à part son nom. Et visiblement, dans la série, son blé.
Ensuite, on a le metteur en scène, odieux, forcément briton et probablement queutard comme pas deux (ben oui, les metteurs en scène couchent toujours avec leurs comédiennes, voyons), dont l’appartement est évidemment super bien situé et qui tente de terrifier les jeunes recrues pour qu’elles lui tombent toutes cuites et reconnaissantes dans les bras. *baille*

Bonjour !

Cela dit, la présence de ce monsieur, HYPER charmant au demeurant, m’a permis de me rappeler à qui Sam Trammell me fait penser depuis quatre ans : à Jack Davenport alias Norrington dans « Pirates des Caraïbes ». Alle-fucking-luïa !

Nous avons également l’éternelle débutante ingénue, tout droit débarquée de son… Kansas natal ? Enfin, j’en sais rien mais elle a trop une tronche à s’appeler Meg Cummings et à débarquer du Kansas. (Je sais, aujourd’hui les références, c’est la gloire, mais que voulez-vous, je m’adapte au niveau.)

D’ailleurs, ses parents sont des bouseux qui n’aiment pas New York. What ?!?

Et nous avons aussi la blonde très blonde, mais peut-être pas si con que ça, ce qui reste à prouver, entre nous. Le genre de fille qui sourit tout le temps parce que the show must go on mais qui est toute cassée à l’intérieur. Le genre de fille qui a dû faire des films un peu olé olé pour tenter de se lancer une carrière et dont on a abusé parce qu’elle était trop naïve… une vraie Marilyn en somme. Et puis, le petit plus pour moi, c’est que Megan Hilty qui a vraiment une très grande bouche interprète Ivy Lynn a joué Glinda dans « Wicked », auquel ce pilote fait d’ailleurs allusion.

Heureusement, je trouve les deux scribes plutôt sympathiques et… normaux, ce qui est très rafraîchissant parce que tout ce que j’ai sus-cité fait très artificiel.
J’ai toujours eu un faible pour Debra Messing. Ne me demandez pas, c’est comme ça. Comme j’aime les roux, j’imagine que j’aime aussi les rousses. Là, je trouve qu’elle a un petit côté Tami Taylor des plus seyants.

Par contre, outre les poncifs déversés par hectolitres, ma principale critique concernant ce pilote, ce sont les petites histoires sur la petite vie des personnages : ON S’EN FOUT !
Que les gonzesses se fassent des croche-pattes sur scène passe encore, mais balancez-nous du processus créatif, merde, il y a TELLEMENT de choses à raconter dessus ! Pas besoin de se forcer à créer du drama autour, celui-ci se crée tout seul dès lors qu’on raconte l’histoire. Beurk ! Je veux de la coulisse, moi, point barre. Les valoches, on les laisse à l’entrée du théâtre et puis c’est tout.
Et pourtant, je vais continuer de regarder parce que malgré ces écueils, il y a moyen que ça me fasse rêver. Les numéros du spectacle sont vraiment beaux et bien intégrés, le fantasme des artistes est palpable… et ça, c’est quelque chose qui me touche.

Posted by on Juil 5, 2012 in Smash | 16 comments

16 Comments

  1. ah je m’attendais pas à cette review!
    je suis donc agréablement surprise, j’ai suivi cette série pour les mêmes raisons : j’adore brodway, j’adore les acteurs anglais et les blondes pestes/cassée …
    j’adore la référence à MEG CUMMINS : sunset beach si ma mémoire est bonne
    et moi aussi une de mes 1ères séries fut central park west : faut dire qu’à l’époque on manquait de choix ….

  2. Dans les années 90, je regardais beaucoup de merdes en attendant le X-Files du samedi. LOL (Et des fois, avec un peu de chance, le baby-sitting du mercredi soir chez des gens qui avaient Canal +, ce qui fait que je pouvais regarder Babylon 5. Rah.)

  3. Wahhh oui Meg Cummings, Sunset Beach, avec heu… Ahem je sais plus qui et son jumeau maléfique mouhahahaa (Je ne me souvenais même plus que j’avais vu ça xD)

    Bref, j’ai donc vu pour la première fois la bande annonce de Smash sur TF1, en me disant "hum bizarre, jamais entendu parler" ^^’ Fallait bien qu’à un moment donné même un truc associé à Spielberg, je passe à côté. Pourtant ça a pas du manquer de pub?!

    Je regarderai peut-être un jour en VO, en attendant je crois surtout que je vais rire en lisant tes reviews si tu continues! 😉

    Oh, et chaque fois que je vois Angelica Huston, je suis super triste à défaut d’être flippée (lol) parce que je la trouvait tellement parfaite dans la famille Addams, physique particulier certes – comme un peu tout les acteurs du film en fait, mais bon je ne la trouvais pas effrayante "avant" quoi.

  4. les années 90 ah que de souvenir … !
    Oui xfiles le samedi soir que je regardais avec ma baby sitter: tu me gardais peut être on a environ 8 ans de différence !!!
    Oui autres avantages de la VO : l’accent so british de ne notre chère metteur en scène !
    j’attend la saison 2 avec impatience car je suis resté sur ma fin concernant la saison 1

    HS (excuses à l’avance) :heu sorci en parlant d’acteur anglais que tu affectionne en général comme moi : as-tu entendu parler de Tom hardy ? pardon je fait ma fan hystérique mais juste que ça voix en VO me fait juste grrrrrrrrrrrrrrrr

  5. Ah ben oui je le connais d’Inception mais je te le laisse, il ne me fait absolument rien !

  6. il m’a également laissé indifférente dans inception mais après je l’ai vu dans d’autre film et là révélation (torse nu et tatouée) !
    bon j’arrête j’ai honte on dirait une gamine !

  7. Smash c’est une des nouvelles séries que j’ai adoré cette année. Il faut dire que les comédies musicales c’est mon truc. J’ai du mal à résister. En puis, Marilyn m’a toujours un peu fait rêver (tant mieux parce qu’on en mange) et j’aime beaucoup comment la série aborde le côté humain de la femme avant l’icone
    Les passages de la réalité aux numéros sont très bien fait (façon Chicago). La série arrive à alterner les chansons actuelles et les créations originales et on passe un bon moment. On voit vraiment le show se monter et toutes les galères du monde du spectacle

    En plus, il y a Jack Davenport (un des gars de Coupling/Six Sexy). Je ne pourrais pas l’entendre en français et avec la voix de Chandler, j’adore sa voix ! Son accent anglais, miam. Ses cheveux impossible dans la série. Et puis j’adore son jeu (accessoirement ;p)
    Sur le coup, ça m’a fait rire de voire Debra Messing dans une série musicale. Dans Will&Grace son personnage était particulièrement mauvaise en chant. Mais un truc horrible. Ce qui nous avait valut quelques scènes cultes. Je sais ça ne veux rien dire, mais la coïncidence m’amuse. En tout cas j’étais contente de la retrouver et je la trouve très bien de ce rôle
    La seule du casting avait qui j’ai mis du temps à accrocher, c’est Megan Hilty/Ivy Lynn. Mais il y a une grand possibilité que ça vienne de son personnage

  8. Meg Cummings, je vais pas m’en remettre ! 😀

  9. regarde haven, et dis nous ce que tu en penses, Merciiii 🙂
    PS: ton blog est super

  10. Ah désolée je prends pas les commandes ! LOL

  11. Même pas pour quelques reviews de la saison 2 de Game of Thrones?
    (sifflote, et s’éloigne l’air de rien avant de prendre des coups…)

  12. ?EUR ton avis ? J’aimerais bien, sauf que je n’ai pas quatre heures à consacrer à ça pour l’instant. ??a viendra quand j’aurai le temps et là, vous serez tous trop contents parce que ça coupera un peu l’attente ! 🙂 (Et il faut arrêter de parler de coups ou de frapper, j’ai vraiment horreur de ça. Même si c’est une façon de parler.)

  13. Bah oui, ma pauvre, je me doute bien que si tu ne les fais pas c’est que tu voudrais bien mais que tu n’en as pas le temps. Bon, ça n’en sera que meilleur quand ça viendra! 😉
    (Et pour les histoires de coups, je m’en souviendrai. Parlons plutôt de… câlins façon Thor?! 😀 )

  14. C’est vrai qu’elle fait peur, Anjelica Houston sur ces captures, elle qui était si incroyablement belle en Morticia Adams ! Enfin, ça doit faire un bail, maintenant?EUR?

  15. Elle pourrait jouer dans Transamerica, c’est vrai qu’on a envie de l’appeler Monsieur LOL

  16. Cette série pourrait être géniale, quel potentiel! mais franchement, la saison 1 est juste naze. J’ai eu du mal à tenir jusqu’au bout, et pourtant ce serait mon truc. C’est trop dommage. J’espère que la saison 2 rétablira l’ordre des choses.

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top