Categories Menu

[MISFITS] 304 : Episode four

LAWL.

J’aimerais vous dire qu’on trouve cette saison pourrie. J’avais vraiment envie que Nathan me manque, mais en fait, pas du tout ! Avec le Dark Side, on a peu de temps pour regarder des séries ensemble et ma foi, c’est avec un bonheur tout à fait béat qu’on se coule devant ces épisodes, qu’on rigole ou qu’on se désole, on passe de très bons moments même si on a un peu de mal à comprendre où ils vont. Et à vrai dire, même s’ils ne vont nulle part, ben on s’en fout un tout petit peu : on pro-fi-te.

Bon, clairement, dans cet épisode, ça rigole pas vraiment. C’est même plutôt plombé du début à la fin, tout ça à cause d’un brave pépère qui visiblement s’est employé à éviter soigneusement les épisodes des 35 saisons au total de « Doctor Who ». Chapal, faut le faire quand on habite en Grande-Bretagne, mec !
Non parce que soyons honnêtes : si ce monsieur – qui, je n’en doute pas, en a sans doute chié des ronds de chapeau à cause des crimes nazis – n’avait vu ne serait-ce qu’un épisode de « Doctor Who », il saurait que ce qu’il s’apprête à faire est au mieux inutile, au pire très con.
Car voilà, le brave homme a réussi à récupérer le pouvoir de Curtis, et comme qui dirait qu’il décide de se la jouer « Let’s kill Hitler ».

Effectivement, quand on a vu que ça partait dans ce sens-là, on s’est un peu inquiétées. Ben oui, c’est pas comme si c’était un concept inédit, hein. Mais finalement, ce concept, « Misfits » se l’approprie super bien et parvient à en faire… ben du pur « Misfits ».

Bien sûr, c’est super intéressant de voir comment les différents personnages se positionnent dans cette réalité modifiée : certains sont encore vivants (mais pas bien longtemps).

Ce qui aura permis à Josef Altin de refaire un petit passage.
Certains collaborent, d’autres endurent, et un petit nombre résiste.

Et au milieu de tout ça, on a un personnage de plus en plus central qui commence à me rendre légèrement hystéro sur les bords.

A force de répéter « ptain, il est pas mal, lui, il accroche bien la lumière, il a un truc, la caméra l’aime bien », beeeeeen ouais, clairement il devient très très intéressant ! Et là, son pouvoir qui lui permet d’absorber tous les pouvoirs des autres prend évidemment tout son sens.
Au delà de ça, ayant à la base un gros coup de coeur pour Kelly que je trouve fabuleuse…

… je trouve leur petit penchant réciproque totalement irrésistible. (En clair : I ship them like crazy !)

Du coup, ça tombe bien parce qu’au terme d’un micmac genre je lui prends son pouvoir, je le bute, je le refile au voisin que je bute aussi, mais ahah ! En fait je l’avais gardé et je le file à ma cops…

… et ce au cours d’une scène qui n’est pas sans nous rappeler un certain « I think you need a Doctor. » Eh bien c’est Kelly qui sauve notre monde des nazis, vainqueurs de la deuxième guerre grâce à un malheureux téléphone portable tombé entre les mains de Hitler.

Et Kelly en profite pour lui mettre une bonne branlée, au Führer. Dans une scène absolument mythique. Allez, je lui laisse le mot de la fin parce que franchement, la chère enfant le mérite.

Kelly : Oy Hitler ! What you’ve gotta be such a dick ?!

Posted by on Mar 30, 2012 in Misfits | 5 comments

5 Comments

  1. Un de mes préférés de la saison avec l’épisode de départ centré sur Curtis et un atre pas mal dans le genre. J’ai pas vu Dr Who donc je me suis sentie assez libre de l’apprécier comme il fallait et la Kelly représente à elle toute seule l’ambiance Misfits dans cet épisode 😀

    Très sympa, je m’en rappelle !

  2. Hein, hein qu’il tape bien dans l’? »il le beau gosse, hein ! LOL

  3. Mais quand même, un jour il faudra qu’on leur explique un truc aux personnages de film : ok, déjà, ça sert à rien de retourner dans le passé pour le changer, mais en plus, si vraiment vous y tenez, allez tuer Hitler quand il était tout petit et protégé par personne, enfin ! Quelle idée d’aller se fourrer dans un tel guêpier ! 😀

  4. Même symptômes ici, j’adore Kelly, le mossieur il est joli, hop hop hop ! 😀

  5. Un épisode particulièrement réussi car il était hyper casse-gueule !

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top