Categories Menu

La WitchWeek (n°10)

Alors là, cette semaine (enfin, la semaine dernière, plutôt, hum, hem, hihihi), comme pour me venger du mois de février, j’ai littéralement englouti tout ce que je pouvais ! Bon, la deuxième partie de la semaine a légèrement été consacrée à la consommation surexcessive de mes DVD de *cough* The Nanny (pas cher sur l’Amazone). Honnêtement, c’est hilarant, ce truc. Du coup, plus du tout envie de bloguer, tiens ! Pour couronner le tout, j’ai aussi commandé la saison 1 de Who’s the boss (pas cher non plus, la madame elle est servie) et… bah, vous savez quoi, avec un chien vautré sur vous et le plaid rabattu sur l’ensemble de la chose, faut avouer que… c’est délicieusement régressif, tout ça ! Par contre, retenez-moi, si ça continue je vais être obligée de commander l’intégrale de… DR QUINN FEMME MEDECIN ! (J’aurais bien dit La petite maison, mais c’est pas comme si le Dark Side les avais pas déjà. Ah ah ah !)

A part ça, tout de même, j’ai maté des bricoles un peu plus glorieuses, genre :

Justified, eh bah oui. Le Dark Side ordonne, j’exécute. Allons, allons… dans le 1×01, Timothy Olyphant, avec son chapeau sur la tête et son petit rictus supérieur, je n’aurais qu’un mot : UNF !

C’est bien simple, même mon battlestar à poil ras était fasciné. (Mon chien regarde la télé et kiffe les soirées séries. C’est mon chien, quoi.)
Par contre… le 1×02, on s’est un petit peu endormis dessus. TimOly est très relaxant, comme bonhomme. J’ai quand même eu le temps de le voir en petite tenue, hein, et d’apercevoir Kristin Bauer-vampire-emergency-blah. Aaaaah. Si ça continue, je vais ressortir mon intégrale de Deadwood tellement il me prend l’envie de le voir dans un western pour de vrai !

The Walking Dead. Eh ben même que j’ai fini la saison 1, dites donc, ne serait-ce que pour voir combien de ces tocards allaient survivre sur six épisodes. Autant dire que les pertes sont trèèèès lourdes parce qu’on n’a pas forcément à faire à des flèches. Et que la situation est quand même un tout petit peu désespérée et que m’est avis qu’ils n’ont plus qu’à tous crever parce qu’on voit pas trop comment ça pourrait aller mieux, mais bref ! Ne nous mentons pas, cette série possède un très fort pouvoir addictif. De façon amusante, c’est un taf qui m’a remise sur le chemin de cette agréable production dont les deux premiers épisodes m’avaient un peu… moui, bon, sans plus. J’ai donc eu le plaisir de retrouver Michael Rooker (avec lequel j’ai fait plus ample dernièrement, justement à cause du taf) en train de se gondoler menotté sur les toits de notre riante cité d’Atlanta… hé hé hé.

Au demeurant, j’ai été surprise d’assister aussi vite à la petite réunion familiale et j’ai toujours autant envie d’encastrer la Tancredi.
En cours de route, j’ai beaucoup apprécié la délicieuse attaque du camp et la petite piqûre de rappel genre… youhouh, que fait-on des vieux et des impotents en cas d’attaques de zombies ? Ah ben on attend qu’ils se fassent boulotter, miam miam !
Affreux. D’ailleurs lors de l’attaque, j’avais le battlestar sur les genoux, gâté pour sa toute première soirée canapé. Après avoir validé Timothy, elle m’a tapé un vieux flip pas piqué des vers devant l’assaut des zombaïs. Et moi, après, je vais promener l’intrépide engin en pleine nuit. Ouiiiii !
Bref, j’ai laissé tout ce petit monde sur un final de saison tout à fait explosif.

Et ce au terme d’un épisode croquignolet au possible.

Ca, c’est le scientifique qui vient de mettre une balle dans la tronche de sa femme zombifiée, non sans avoir observé à l’IRM comment un cerveau vire zombie. Char-mant ! (On va attendre un peu pour la suite, hein.)

The Big C. Eh bah ouais, aussi. J’avoue, je ne suis pas la plus grande fan de Laura Linney et le sujet est plus un repoussoir qu’autre chose. Mais j’aime bien Oliver Platt. Et le format est pratique. Et j’obéis aveuglément aux ordres du Dark Side. Alors pourquoi pas.

Le démarrage a été difficile, et puis il faut reconnaître que cette pauvre nana qui essaie désespérément de commencer à vivre maintenant qu’il ne lui reste plus que quelques mois, c’est assez fort. Et voué à l’échec ? En attendant, la voisine est classe, le frangin marrant, le gamin à baffer comme il se doit… et dans le 1×05, on a une scène d’épilation plus vraie que nature…

… suivie de l’entrée en fanfare d’Idris Elba. Rrrrr. Rrrrr.

Skins. Parce que ce n’est pas une raison pour laisser tomber les vieux copains. D’autant que l’épisode 6×06 était centré sur Nick. Et que j’adore Nick. Ne me demandez pas pourquoi.

En plus, comme je kiffe Franky, je comprends parfaitement sa fascination pour la vibrante rouquine, et il faut bien admettre que ce n’est sûrement pas un hasard s’il tombe fou amoureux de la chérie de son taré de frère… avec lequel il entretient une relation bien complexe.

Homeland, ah oui, j’ai regardé l’épisode 1×02 parce qu’en espionnant le Betaseries de Marge, j’ai vu qu’elle aussi, alors c’est vrai, j’avais un peu de paperasse à faire, j’ai mis ça en fond… bon c’était peut-être pas une super idée. En tout cas, comme ces gens sont formidablement haïssables ! (Sauf Inigo, cela va de soi.) (Et le merveilleux voisin de House.) Et puis la scène de fin… waouh. Non, ça claque bien, pas à dire. J’éviterai la paperasse, next time.

A noter que cet épisode m’a permis de découvrir le générique et que celui-ci m’a filé une irrépressible envie de me defénestrer.

Bon, je cherche toujours à retrouver un rythme de visionnage / reviewage à peu près potable, c’est pas encore tout à fait ça. Mais je sens que ça vient. J’avoue : ça fait du bien de se reposer un peu aussi.
Et à part ça, dans le Chaudron hebdo :

– Comme une semaine sans parler de Benedict Cumberchou serait l’équivalent d’une crêpe chaude sans Nutella, voilà t’y pas qu’il aurait été question qu’il joue le Master dans Doctor Who. Ah ? Bon, j’avoue que je n’y ai pas vraiment cru pour la bonne et simple raison que ça fait deux ans qu’on fantasme tous sur une possible apparition dans c’te série. Mais après tout, peut-être que si on souhaite tous très fort à une chose, elle peut se réaliser ??? Oh ! Attendez, en parlant du Master, c’était pas justement comme ça que…
– A part ça, oui, il paraît que Lucy Liu est John Joan Watson sur la CBS. *hurlements de rire* Donc oui, j’imagine qu’après plus d’un siècle d’ambiguïté, les « choses » vont enfin arriver. Je suggère aux gens que cela froisse de tout simplement s’éviter l’ulcère en pensant à autre chose, par exemple en se faisant l’intégrale de la série de la Beeb. Perso, hors de question de hurler au scandale avant de m’être assurée que c’est pas de la daube, bébé. (Non parce que la dernière fois que ce genre de truc est arrivé, on a eu BSG, donc bon.)
– A part ça, non, il n’y aura pas de session de tournage en avril à Pierrefonds, je sais, c’est tragique. (Pas pour moi qui n’aurais de toute façon pas pu y aller. J’ai une boutique HBO à aller dévaliser en pleine diff de « Thrones » à… NEW YORK, BABY !) Et puisqu’on parle de GoT… la saison 1 est sortie en DVD et Bluray, raaaah, gniiiii, sluuuuurrrrp, à moaaaaaaa !
– Pour finir, en parlant de tournage… c’est parti pour celui de la saison 3 de « Downton Abbey », wouhouh !

Posted by on Fév 26, 2012 in WitchWeek | 19 comments

19 Comments

  1. Ah ben c’était quand même rempli^^ Pis bon, faut voir la perte du DD comme un retour de karma pour ta future semaine/mois à NYC !!

    J’suis un peu pareille concernant le Holmes américain, j’attends de voir avant de cracher dessus. Ca risque d’être vraiment très différent de la BBC alors bon, autant attendre…

    J’crois bien que c’est la première Witchweek où je connais (ou alors j’ai vu) tout ce dont tu parles 😀 Concernant, Skins, j’aime beaucoup cette saison, j’suis un peu tristoune que ce soit la presque dernière (j’aime bien Aldo moi xD).

    Bonne semaine qui s’annonce !

  2. Mes premières vacances depuis… genre… euh… je sais même plus ! LOL (Pis je pars avec l’Héritière et sa frangine. *SoProud*)

  3. Y aura pas assez d’une boutique HBO pour vous 3 😛 Pis j’t’ai pas dit, je te file une liste bien sûr ! Profitez bien 😀

  4. Donc j’ai encore oublié de regarder Skins… Merci encore une fois!^^’
    Et toute ma compassion pour la situation DD en crise!

    Sur une note complètement hs, il y a Psych en bruit de fond à la tv pendant que je bosse, c’est, je crois, la première fois que je regarde et donc il y a Dulé Hill dedans. A chaque fois que mon regard se dirige vers l’écran je couine Charliiiie! Que ce soit Bsg, TWW, ou DW, une fois que j’ai vu quelqu’un dedans c’est foutu xD!

    Et oui info trop trop bien : des vacances à NYC! Waaaaah!
    Profites-en bien Sorci *v*

  5. Bonne vacances Sorci! La boutique HBO, quand j’y suis allée, je me suis trompée de porte et je suis rentrée ‘chez HBO’…ahahah ce qui m’a valu un ‘what you doing here’ d’un gros malabard costaud….xD donc la boutique, la porte d’à côté, merci monsieur :p Du coup, t-shirt GoT en sale à -50 %, j’avais pas perdu ma journée!
    Le blu-ray va m’occupe jusqu’au 1er avril heureusement!

    Pour le sherlock CBS, j’ai bien ri comme tout le monde….mais même s’ils font un truc d’une qualité exceptionnelle….QUI peut égaler Cumberbatch et Freeman??? Je vous le demande…xD!

  6. Je n’ai pas vu les 3/4 de ce dont tu parles mais je me marre tellement en lisant ta chronique que je m’en fiche. Merci de me faire rire chaque semaine et hâte que Merlin reprenne pour découvrir tes critiques toujours justes et hilarantes.

  7. C’est gentil, les gens, mais les vacances, c’est pas encore pour tout de suite ! 🙂 (Hélas.)

  8. SUUULLLLLLLYYYYYYYYYYYY !!! 😀

  9. Un Sherlock américain ? Je suis contre, par principe. Les américains reprennent toujours les séries british pour les "réarranger" à leur sauce. Et c’est pas forcément mieux.
    Game of Thrones en blu-ray, il me le faut ! D’ailleurs, je vois que tu évoques souvent les bandes-annonces de la saison 2. je me demandais si tu avais vu les de "The Borgias", dont la seconde saison va commencer à peu près en même temps que celle de Game of Thrones, et si tu comptais reviewer les épisodes comme l’année dernière.

  10. Justifiiiiiiiied! Ma grande obsession du moment. Elle commence gentiment la saison 1, mais elle finit par être sérieusement addictive. J’espère qu’on en reverra un peu sur ce blog 🙂 Chanceuse que tu es d’avoir 2 saisons et demi à découvrir!

    Homeland est une série sublime, ma nouveauté préférée de la rentrée 2011. Et puis du coup j’ai enchainé sur Band of Brothers pour revoir Damian Lewis. Je crois que c’est le cast le plus magnifique de l’histoire : si on ajoute Kirk Acevedo, Jamie Bamber, Michael Fassbender, Neal McDonough, David Schwimmer,Simon Pegg, Michael Cudlitz, Donnie Wahlberg, Colin Hanks et une apparition de Jimmy Fallon à notre rouquin, what can go wrong?

    Bonne semaine à tous

  11. J’avoue que je crque aussi sur Nick et ranky. Par contre, si l’on ne peut plus revoir le frangin, ça ne me dérange pas !

    Et en avance… BONNES OUACANCES !!!

  12. *Nick et Franky *self facepalm*

  13. @Nais: ahhh Psych!! J’ADORE cette série! Je suis pliée de rire devant chaque semaine! Je n’ai vu Dule Hill que dans cette série, donc pour moi, c’est Burton Guster for ever! xD

  14. C’est un Battlestar de poche si elle tient sur tes genoux!!

    Pour l’histoire de Benedict en master ça avait été évoqué il y a deux ans effectivement, lors d’une convention ou un truc comme ça, je crois que c’était une question d’un spectateur. Moffat avait répondu que s’il faisait ça, John Simm le tuerait tout vif, et qu’en plus être à côté de Matt et Benedict c’est trop dur parce qu’il se sent "extra ugly". Me semble bien qu’il a dit aussi que c’était pas possible de mettre ensemble ces 4 pommettes! Mais bon, même si j’ai fait un croix sur l’espoir de le voir dans un régulier du casting, il serait sublime en guest non? Ou alors chez Merlin, mais il y aurait encore plus un problème de fracas de pommettes!

  15. on a vu tout Homeland wiz ze chewi (une des rares séries qui trouve grâce à ses yeux d’intello chiant) et donc oui c’est formid’ d’un bout à l’autre, impec’, et vraiment super qualité scenar, acteurs, mise en scène, rythme, tout.
    et sinon, zappage de générique à chaque épisode, réaction épidermique, seul truc qu’on a pas aimé dans cette série…

    ah et tiens cette semaine j’ai commencé Grimm, et en fait, j’aime (vu deux épisodes)
    ça a un petit goût de Buffy, me demande pas pourquoi…

  16. La première saison de The Walking Dead est bien, mais la seconde saison en est très loin. C’est une des rares séries que j’ai arrêté en cours de route parce que c’était vraiment devenu n’importe quoi.

    Par contre comme tout le monde j’approuve Homeland.

    Et en nouvelles séries les pilotes de Touch et Awake ont été diffusés, difficile à juger sur un seul épisode mais la suite est diffusée ce soit (pour Awake) et dans deux semaines (pour Touch).

  17. @Galynette : non, je ne me suis pas encore penchée sur les Borgia, j’espère que la nouvelle saison tiendra la route, je trouverai bien le moyen d’en parler un peu !

  18. Dr Quinn j’avoue que je me la retape de temps en temps le soir sur Gulli… J’avais du mal à l’encadrer mais je trouve Jane Seymour bien moins agaçante depuis que j’ai vu Somewhere in Time.

    Sinon le HBO Shop j’y suis allée après la diffusion de la S1, c’est pas mal mais j’aurais préféré qu’il y ait plus de goodies (la boutique en elle-même est riquiqui déjà je trouve), cela dit il y a les classiques tshirts, mugs, galurins, porte-clefs en forme de bouclier Stark (la klasse !). Y’avait pas Ice cela dit, faut sûrement s’incruster dans un épisode de TBBT pour poser les yeux dessus. Par contre comme le précise Lily, la porte du bordel n’est pas évidente à repérer…

    Personnellement dans la série "régression" je m’enchaîne du Buffy à tire-larigot après captation totalement inopinée sur je ne sais plus quelle chaîne de la TNT de l’épisode "Beauty and the beasts", celui qui à l’époque m’a fait lire L’Appel de la Forêt (et qui marque le retour d’Angel, accessoirement).

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top