Categories Menu

[MISFITS] 301 : Episode one

Ben écoutez, je dois vous avouer que le Dark Side et moi-même avons passé un assez agréable moment devant cet épisode !
Bon, en ce qui me concerne, je suis très loin de l’enthousiasme du début de la saison 2, je crois que le fait que je n’aie pas commenté la fin de la saison trahit une certaine lassitude. Curieusement, je l’ai trouvée vraiment bien, cette fin de saison 2, amusante et tout, y compris le Spécial de Noël. Mais je ne sais pas… ça n’est pas venu.
Et là, je pense parler en notre nom à toutes les deux en disant qu’on n’en attendait pas grand-chose, de cette reprise.

Ben pourtant, elle fait plutôt bien son travail !

N’en déplaise à sa Margesté (Maiky, qu’as-tu fait ?), le départ de Robert Sheehan m’a vraiment contrariée. Je m’attendais donc à ce qu’il me manque… eh bien pas du tout ! (Ou si peu.)
Faut dire qu’on ne perd pas au change puisque le nouveau est… ben dix fois pire !
Limite too much pour moi, d’ailleurs !

Non parce que Sheehan, il était mignon et limite distingué. Lui, il n’est pas mignon DU TOUT.

Il s’appelle donc Rudy et il a… des petits soucis, il faut bien le dire. Disons qu’à la base il est sans doute un petit peu limite, mais là, avec son super-pouvoir qui a pour particularité de le dédoubler, à la fois niveau physique et personnalité (ce qui est EXTREMEMENT troublant), ben ça ne l’arrange pas vraiment.

Vachement bien foutu, et bonjour le boulot du gars pour jouer les deux personnages qui occupent quand même vachement de place dans cet épisode.

Et nos chouchous ? Ben écoutez ça va comme ça peu, quoi.
Bien sûr, le principal intérêt de cet épisode est de découvrir ce qu’ils ont récupéré comme trucs intéressants après avoir vendu – manches qu’ils sont – leurs pouvoirs à un mystérieux type.

Il va d’ailleurs falloir qu’il m’explique ce qu’il branle sur une photo avec Lamia, parce que je trouve ça très chelou et pas bon signe du tout !

Bref. Autant vous dire qu’à part Alisha qui était vraiment très emmerdée avec son pouvoir à l’époque et qui ne pouvait qu’y gagner au change, ils se sont bien fait enfler.
Curtis, par exemple, se retrouve avec la faculté de se transformer en nana. Ouais, trop bien ! Apparemment, il restait plus que ça.

(Pratique pour échapper à une course-poursuite avec les flics, cela dit.)

Barry semble être désormais capable de voir le futur. C’est un petit peu flou pour l’instant, mais apparemment, ça lui évite de se viander comme une merde pendant son entraînement de super Yamakasi.

Mais bon. On sait tous qu’en fait, son super pouvoir, c’est d’être HYPER mimi !

Tellement qu’on ne perd pas de temps pour nous le flanquer à moitié à oilp !

Gnüvz.

La plus mal lotie est sans doute Kelly qui a dû prendre un pied d’enfer en choisissant le super-pouvoir qui rend super-intelligent. Sauf que quand elle dit qu’elle est capable de concevoir des têtes nucléaires de A à Z, on la regarde en rigolant et en se tapant les cuisses avant de la flanquer dehors.

Kelly : I’m a fockin’ rockit scientist !

M’enfin comme ces braves petits ont quand même sacrément le chic pour attirer la merdouille, les voilà qui se retrouvent malgré eux embarqués dans des histoires pas possibles à cause de Rudy. L’occasion d’ailleurs d’apprendre que c’est Alisha qui déniaisa le bonhomme il y a des années de ça. C’est tout à fait passionnant, n’est-ce pas ?
Ca pourrait foutre la merde entre Simon et elle, mais pas du tout. Attendez, c’est bon, quoi, Simon, il est déjà bien content d’avoir une copine, s’il vous plaît !

Et de toute façon il est bien trop intelligent pour faire des histoires à cause d’un truc qui est arrivé il y a genre dix ou quinze ans. Un vrai faux problème, en somme.
Bon, par contre, le Rudy², lui, ne gère pas bien du tout, au point que le Rudy de base décide qu’il vaut mieux se séparer de son jumeau, parce que bon, ça devient un peu boulet, cette affaire, pis lui, il a une nouvelle cops et tout, pis il la prend bien par derrière et tout, donc, allez hop, du balai !
L’ennui, c’est que Rudy², lui, avait légèrement dragouillé une autre nénette, elle aussi de corvée de travaux d’intérêt général. Et comme elle est un petit peu pas très claire et qu’elle dispose d’un sympathique pouvoir d’arrêter le temps, elle finit par régler son compte à sa rivale.

Non sans avoir flanqué le surin dans la main de… Rudy ! Surprise !

Faut vraiment s’emmerder dans la vie, mais bref.
Comme cette grosse nouille d’Alisha n’arrivait pas à dormir à cause qu’elle était une grosse tepu dans sa jeunesse, elle décide justement de rendre une petite visite à Rudy, ce qui on s’en doute n’est pas tout à fait l’idée du siècle.

Où l’on découvre qu’Alisha est donc capable de regarder à travers les yeux des gens.

Oui, super. Ca lui permet de comprendre que la blonde s’apprête à les suicider. Gros scoop !
Allez hop, un bon coup de tatane dans la chetron et nous voilà avec non plus UN cadavre, mais DEUX !

Et grâce à Rudy² qui n’a pas eu le coeur de disparaître de la vie de son jumeau, voilà mes deux lascars décrochés.

Enfin c’est pas tout ça mais il faut se débarrasser des corps. Pas de souçaïe, c’est pas comme si on n’avait pas l’habitude !

Ironie de la chose, c’est pour une pauvre voiture malencontreusement « empruntée » que nos quatre repris de justice se retrouvent à la case départ.

Lui, j’arrive pas à croire qu’il soit encore en vie !

Voilà, c’était sympatoche. Mine de rien, c’est une bonne idée, cette redistribution des cartes, car on était bien coincés avec le pouvoir de Curtis qui réglait à peu près tous les problèmes, bien secondé par celui de Kelly.
Je suis curieuse de savoir comment ils vont exploiter les nouvelles aptitudes de nos chers losers… et ce en limitant les incohérences. Ah, le bon temps où ça ne risquait pas d’arriver vu le peu de background dont on disposait…

Posted by on Déc 9, 2011 in Misfits | 11 comments

11 Comments

  1. "I’m a fockin’ rockit scientist !" XD Cette phrase m’avait tuée !

    Sympatique review !
    Voilà une série qui sait se renouveler, on ne s’ennuie jamais c’est clair.
    Je fais partie de ces gens qui ont laissé tomber (temporairement) depuis le départ de Nathan, qui est irremplaçable. Mais en toute bonne foi, je dois avouer que Rudy est marrant et que son pouvoir est intéressant.
    J’espère aussi fortement qu’ils ne vont pas s’emmêler les pinceaux par la suite, parce que c’est dingue tout ce qui c’est passé en seulement deux saisons.
    Tu as l’oeil pour avoir reconnu Lamia. J’adore retrouver des têtes de séries fantasy comme Merlin ou Game of Thrones dans d’autres plus modernes.

  2. C’est fou, moi je me suis ennuyée à mourir devant cet épisode et pas encore eu le courage de voir la suite pour l’instant. Je pensais bien que Nathan allait manquer, mais au delà de ça, j’ai vraiment eu cette impression qu’il manquait quelque chose à l’épisode sans réussir à pointer du doigt ce que c?EUR(TM)était.

  3. Aïe Aïe Aïe Misfits qu’es tu devenu …

    Cette saison 3 manque terriblement de punch je trouve. Le personnage de Rudy est vraiment intéressant, le cast d’origine lui est un peu à la ramasse. J’espère que Rudy² survivra à la nouveauté !
    Niveau structure de la série on nous les recole au community service d’office sans vraie justification, il y a ENCORE des morts/disparitions inexpliquées et personne ne semble même se donner la peine d’enquêter. ça n’est pas très crédible. Ces jeunes ne semble pas avoir de familles (sauf Nathan mais on nous l’a éjecté avec toute l’histoire complexe qu’on avait mis deux saisons à bâtir autour) ni même d’amis en dehors du community service.
    Bref, ça fait quand même un truc très hors sol. J’aimais bien ça dans les deux premières saisons parce que c’était assumé et qu’on nous donnait des scénarios délirants, qu’il fallait bien donner un début à la série focalisé sur son "core casting". Mais là on tourne un peu en rond, avec des "monster/power guy of the week" et j’ai du mal à m’intéresser aux tentatives de développement des personnages, trop stéréotypées.

  4. On ne nous a pas éjecté Nathan, c’est Robert Sheehan qui a choisi de se casser ! Pas facile de composer autour de ça, je trouve qu’ils s’en sortent plutôt pas mal.

  5. Merci pour cette review qui traduit bien ce que j’ai pensé de l’épisode: pas inoubliable, mais bien rattrapé et prometteur pour la suite. Je n’aimais pas du tout Sheehan, donc pour moi le Rudy est un improvement plus qu’autre chose. Mais ce qui restera au plus profond de ma mémoire de tout l’épisode, c’est la frange de la blonde… je n’arrive pas à définir si je la trouve ignoblissime ou si je veux la meme. 🙂

  6. Ah, nous on a tranché : ignoblissime ! Mais bon, je pense que les racines, ça n’aide pas. 😀

  7. Aaaah j’appréhendais tellement sans Nathan… Je venais de finir la saison 2 donc forcément, je le voulais !!

    Ben, j’ai pas beaucoup aimé cet épisode-là moi ! Bien sûr, il fallait introduire Rudy et lui donner en 40 mn autant d’épaisseur qu’à Nathan mais ça faisait trop too much dégueu et en plus, ça écrasait complètement les autres. Bref, mal dosé au niveau de Rudy qui paraît pourtant bien plus sympathique après parce que touchant via son pouvoir. J’ai bien cru que j’allais laisser tomber Misfits après celui-là…

    Mais il y a les autres et effectivement, redistribuer les cartes des pouvoirs, c’était rafraîchissant ! Sinon j’étais ravie de retrouver l’agent de probation qui me fait beaucoup rire 😀

    Très jolie review^^

  8. merci pour la review, pour moi c’est très agréable de la lire maintenant que j’ai vu les épisodes suivants.. car je dois dire que je n’avais pas été emballée par ce premier épisode ; je trouvais Rudy vraiment pas mal campé, mais c’est plutôt pour les autres personnages que je trouvais la transition vraiment pas soignée.
    Et puis je regrettais le changement de pouvoirs, car les pouvoirs initiaux étaient tellement liés aux personnalités de chacun que je doutais que cela fonctionne aussi bien avec de nouveaux pouvoirs
    Mais ! les épisodes suivants m’ont vite convaincue, le ton me semble un peu différent mais c’est toujours aussi bien et si la relation entre le personnage et son pouvoir est moins évidente on y trouve quand même de quoi penser…

    et moi non plus je n’avais pas reconnu Lamia… quel oeil !

  9. J’attends avec grande impatience la review d’un épisode situé un peu plus loin dans cette saison(que j’apprécie de plus en plus au fur et à mesure de son avancée).
    Je ne peux que plussoyer au sujet de Simon ^^

  10. Arrivée à plus de mi-saison 2, j’adore toujours autant cette série ! Le seul reproche, c’est vrai : la petite bande originelle est plutôt en retrait pour l’instant, ça me déçoit un peu. J’ai été contente qu’on en apprenne plus sur le mystérieux dealer de pouvoirs, même si je suis un peu étonnée de l’importance qu’il a prise (heureusement qu’il est à croquer, lui, au moins !). Ah si, je n’aime pas les nouveaux pouvoirs, en plus ils ne servent à rien.
    Après, le côté un peu seuls au monde des personnages, l’absence non seulement des flics mais aussi du reste du monde (les rues sont toujours désertes), ça me plaît bien, j’aime beaucoup le grand n’importe quoi assumé, le côté "on n’a pas les sous pour mettre des figurants partout alors on n’en met pas" (du coup quand on voit passer quelqu’un on se doute qu’il ne va pas faire long feu LOL ), tout ce qui leur arrive est totalement impossible, mais après tout, avoir des pouvoirs, c’est impossible aussi, c’est juste de la fiction, faut juste se laisser aller ! 😉
    Ce que je préfère avec Misfits, c’est les fous rires déments que je pique devant !

  11. Oups, saison 3 je voulais dire ! Elles sont trop courtes, ces saisons !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top