Categories Menu

[COMMUNITY] 101 : Pilot

Tiens, cette semaine, j’ai commencé « Community » ! Pas découragée par le fait que la série semble se diriger tout doucement vers une annulation… faut dire que le Dark Side m’a filé les trois premières saisons il y a quelques temps, donc ne serait-ce que par politesse… voyons si cette série va réussir le PRODIGE de faire rire la Sorcière insensible. (Si vous comprenez l’allusion, vous êtes vieux.)

Mon avis ? Moui. C’est rigolo. Assez prometteur. Il y a matière à taper assez fort. En tout cas, pour commencer, j’ai adoré l’intro !

Dean : What is community college ? Well, you?EUR(TM)ve heard it?EUR(TM)s all kinds of things. You?EUR(TM)ve heard it?EUR(TM)s loser college for remedial teens, 20 something dropouts, middle aged divorcees, and old people keeping their minds active as they circle the drain of eternity. That?EUR(TM)s what you heard, however, I wish you luck !

Super !

Cela dit, à première vue, c’est à peu près à ça que ressemble la fine équipe que nous allons suivre.
A commencer par Jeff.
Jeff est avocat. Jeff arrive en terrain conquis pour un diplôme qui n’est à ses yeux qu’une formalité. Au cours des trois premières séquences durant lesquelles il apparaît, Jeff va tenter d’utiliser Abed, un camarade de classe, pour arriver à Britta, tenter d’utiliser Britta pour avoir du sexe et tenter d’utiliser une vieille connaissance pour dégoter les résultats de tous les examens du semestre.

(Han, il est terrible, lui !)

Je crois que nous pouvons d’ores et déjà affirmer qu’à la base, Jeff est un gros enfoiré !

Et il ressemble beaucoup trop à Peter Krause.
J’en profite pour dire qu’en revanche, je ne trouve PAS du tout que Britta ressemble à Elizabeth Shue !

Bref, à force de manigances, Jeff fonde un faux groupe d’étude qui finit par devenir réel, malgré ses efforts pour que cela n’aboutisse pas.

On y trouve tout ce qui se fait de plus hétéroclite en matière d’étudiants : un vieux, une carafe filtrante, une mère désespérée, un autiste, un petit con et Mrs Peter Campbell (OMG!!! OMG!!!). Bref, toute une petite troupe de bras cassés mignons comme tout.

Et donc à force de vouloir semer la discorde dans ce petit groupe, Jeff les rapproche, fondant une véritable petite communauté.

C’est un peu tôt pour donner un avis tranché, mais j’ai bien envie de m’en faire un de temps en temps ! A voir !

Posted by on Déc 1, 2011 in Community | 11 comments

11 Comments

  1. C’est une question d’état d’esprit. Si t’as des attentes élevées tu finiras pas le premier semestre (ou ça marche en semestres, c’est amusant). Par contre en avalant les épisodes on peut passer le cap de la première saison avec satisfaction. Ce qu’il y a c’est qu’au début il faut deux épisodes de Community là où un seul de Big Bang ou de Modern Family peut te fournir la quantité souhaitée de sourires. Faut juste être prévenu que c’est pas la comédie de la décennie.
    Mais après quand on est rentré dedans, qu’est ce qu’on se marre. Pour deux fois rien en plus.

  2. C’est clairement pas "haha" drôle, et très très inégal. Il faut pas s’installer devant avec détermination et rituel, c’est plutôt à consommer en style "fast-food". Mais quand ils arrivent au miracle d’être très drôle, c’est exceptionnel.
    McHale c’est un mec du stand-up et John Oliver (qui vient aussi du stand-up) fait partie de l’équipe du Daily Show. ça donne une idée du contexte de la série, c’est la famille des "sketches idiots" un peu dans le genre de 30 rock.

  3. Ditto. Certains perso mettent plus de temps que d’autres à se trouver. Mais une fois la saison finie, impossible d’arrêter !

  4. Non mais s’il n’y en a qu’un à regarder, c’est le dernier de la première saison: Modern Warfare…

    Celui-là il est dans le top du top toutes séries confondues…

  5. Du coup, j’ai vu : J’aime beaucoup Jeff le sans scrupule et ses efforts à la con pour draguer Blonde et choper les résultats des exams, tout comme Abed qui me fait rire ! J’ai moins aimé le groupe justement mais ça reste un pilot et je lui laisserais aussi le temps de s’installer !

    PS : je trouve que Britta ressemble à Milla Jovovich, pas Elizabeth Shue !
    PPS : RDV au 2ème !

  6. c’est cool que tu es commencer a regarder community. merci 🙂

    Je suis d’accord avec les commentaires au dessus certain episodes sont moyen moyen mais la serie devient meilleurs et je suis devenu accro aux differents personnages.

    mais la serie vaut le coup. il y a des episodes cultes comme modern warfare ou plusieurs episodes de la saison 2…

    bonne continuation a greendale

    😉

  7. Très heureuse également que tu regardes Community.
    Arnaud a raison, cette série sait finir en beauté!
    Et Abed est un des meilleurs personnages de série TV actuellement.

  8. C’est une des rares séries estampillées "drôle" qui ai réussi à me faire pleurer de rire plusieurs fois 😀 Je ne sais pas si je suis spécialeement receptive à cet humour, si j’aime particulièrement les personnages, ou l’écriture, ou quoi, car honnêtement, cette série a ses défauts (c’est un peu tout le temps la même chose.) Mais l’écriture est très fine, je trouve, on s’attend souvent à des lourdeurs qui ne viennent finalement pas, et il y a quelque chose de rare dans les séries : les personnages ne sont pas cons. Ils ne se font quasiment jamais mener en bateau, ils comprennent vite ce qui se passe. Et ca bon sang, apposé à Merlin, ça fait tellement du bien 😀
    *A dévoré les deux premières saisons en… Six jours ? Huit jours ?*

  9. Ah et je dois ajouter que, étant en DAEU (l’équivalent français de l’uni communautaire) et étant "twenty-something dropout", cela me parle particulièrement, comme situation.

  10. Forcément. ^^

  11. J’ai du regarder toute la première saison pour apprécier la série à sa juste valeur. L’épisode 10 est tout simplement hallucinant. j’ai hâte que tu le regardes pour donner ton avis.
    dommage qu’elle se dirige vers une annulation.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top