Categories Menu

[GLEE] 222 : New York

Ce qu’il y a de bien, c’est qu’en partant filmer le final de saison à New York, il y a au moins un truc qu’ils ne pouvaient pas foirer : New York.

J’y étais l’an dernier à peu près à la même époque que le tournage, autant dire que ça m’a fait un petit coup au coeur de voir Central Park avec ses premiers bourgeons.

(Où l’on se rend compte qu’au printemps, trois ou quatre jours d’écart entre deux séances de tournage, ça se voit tout de suite au niveau des feuilles !)

Bref, à part cela, un final de merde pour une saison de merde. Que j’ai regardée d’un oeil (histoire au moins d’épargner l’autre) et écoutée d’une demi-oreille. Ca n’en valait pas plus. Et histoire de couronner le tout, le peu de tension qui restait m’a été totalement éventée sur Twitter le lendemain de la diff. Je pense que la personne se reconnaîtra.
Autant dire que je ne suis pas certaine d’être devant cette série l’année prochaine !

Posted by on Mai 26, 2011 in Glee | 20 comments

20 Comments

  1. Alors ce qui est incroyable avec Glee, c’est qu’ABSOLUMENT TOUT LE MONDE n’en dit que du bien, et TOI Sorcière tu n’en dis que du mal. Moi, je n’ai jamais vu, je précise. C’est pour ça que ton avis m’intéresse, d’autant que jusqu’à maintenant j’ai toujours trouvé que tu avais raison et été du même avis, quelle que soit la série. Du coup, argumente: qu’est-ce que cette série a de si mauvais? Et en quoi ce final était-il particulièrement un final de merde? Sérieux, quand je tombe sur un avis différent de celui du plus grand nombre, comme ici, j’aime en savoir plus!

    …bon, sur ce, Game of Thrones.

  2. Le début de la saison 1 était vraiment sympa, frais, délicieusement féroce par moments, et drôle, surtout. La saison deux est décousue, les personnages deviennent tous désagréables au possible, certains disparaissent complètement pendant des épisodes entiers, les chansons n’ont plus aucune âme, parfois on ne voit même pas le rapport avec l’épisode et surtout, il arrive qu’on ne voie même pas la différence avec la version originale ! J’avais beaucoup de tendresse pour les personnages, au début. Là, soit au mieux, ils m’agacent, soit au pire, je n’en ai plus rien à battre. Seul Kurt a eu une intrigue à peu près valable, cette saison. Ils ont commencé à faire quelque chose d’intéressant avec Santana (lebanese !) mais ça a un peu tourné au grand n’importe quoi. Sue s’en est bien sortie, à certains moments. C’est dommage parce que le tout début était vraiment prometteur. Mais à un moment donné, ils ont arrêté de vouloir intégrer les chansons à l’intrigue. Face à l’engouement du public, ils ont préféré tricoter des intrigues autour de chansons susceptibles de vendre un max… et ça, il n’y a pas moyen que ça tienne debout, malheureusement.

  3. (Ah oui, quant au final, il était terriblement gnangnan-nunuche, longuet et ennuyeux. Les quelques dernières minutes, un peu improbables, étaient chouettes cela dit.)

  4. C’est marrant, d’un côté je sais que tu as raison, même si bon, t’es quand même un peu dure, mais ça n’empêche pas que pour cette série, je perds toute objectivité.
    Je suis des tas de séries, et même parmi mes préférées, je suis très critique, et je ressors de chaque épisode avec un état d’esprit bien défini. Mais alors pour Glee, que ce soit très bon, absolument merdique, ridicule, mignon ou gnangnan – et j’en suis à chaque fois parfaitement consciente – , ça change pas, c’est juste que je m’amuse comme une folle devant cette série.
    C’est ma petite oasis entre tous les dramas que je regarde.
    Et puis surtout, vu que je n’en attends rien, contrairement aux séries auxquelles je suis réellement attachée, je ne suis ja-mais déçue. Pratique !

  5. Oui mais tu te rends bien compte que la série a été chouette à une époque et qu’elle ne l’est plus autant, non ? Moi, c’est le genre de truc que j’ai du mal à tolérer. En même temps, j’ai continué à regarder, hein ? Je me disais que peut-être, ça redeviendrait comme avant. D’ailleurs, j’ai exactement le même problème avec House ou SPN. Sauf que ces séries-là on cinq ou six saisons de plus derrière elles, donc l’usure se justifie davantage.

  6. Je suis vachement partagée en ce qui concerne Glee: d’une part j’aime pas la tournure que prennent les évènements, c’est devenue une série trés médiocre et y a un certain manque de continuité (le super plan de Quinn c’était de se couper les cheveux?? vraiment?? Que devient the League of Doom?) mais en même temps j’ai une grande faiblesse pour certains personnages, je veux savoir ce qu’il va leur arriver et j’aime beaucoup les numéros musicaux.
    Pour cet épisode en particulier, sans trop en dévoiler, j’ai adoré Rachel et Kurt et j’ai DETESTE Rachel et Finn!!! Finn c’est un gars sympa, mais Finchel c’est pas possible quoi, ils sont pas compatible. En plus Rachel est détestable quand ils sont ensemble, alors que je l’aime plutôt bien quand elle est seule.
    Sinon à part la décision de Will, j’ai plutôt aimé ce final bien gnangnan.

    PS: j’adorerais un spin-off Blaine/Kurt/Rachel a NY ou suivre Brittany et Santana… je sais pas… à la fac? LOL

  7. Brittany à la fac ??? Ouhla, on bascule dans la SF, là ! 😀

  8. Sinon, le truc fun aurait été que Rachel embrasse le Dark Side et se goinfre proprement le jeune St James qui est tout à fait taillé pour elle.
    (Ouais, moi, par contre, j’ai un gros faible pour Groff.)
    Je veux dire, ok, c’est une raclure et j’aime bien Finn, mais bon…

  9. Yep final assez mauvais, les dernières minutes étaient sympas cependant. Et quant aux personnages, Kurt, Santana et Blaine ont été les seuls vraiment intéressants cette saison pour moi. J’espère vraiment qu’ils vont relever le niveau dans la saison 3 (et faire venir Blaine dans l’équipe parce que Finn en lead masculin ça le fait pas trop en fait). Apparemment ils vont engager de nouveaux scénaristes, ce serait bien que ceux-là savent écrire des scénarios corrects.

    D’ailleurs je dirais pas non à un spin-off avec Kurt, Blaine et Rachel, cette idée commence à être assez populaire d’ailleurs (bizarre quand même).

  10. J’adhère, quel ennui, cette saison…

  11. Merci pour ces éclaircissements, Sorcière et vous tous. Je vois tout à fait ce que vous voulez dire, et ça ne me donne vraiment pas envie de me mettre à cette série.

  12. Pardon de donner mon avis mais Glee , je n’ai jamais pu supporter plus de 5 minutes.

    Entendre braire une chanson toutes les 5 minutes, je peux pas . Je sais pas , peux-être mon avesrion viscérale à la comédie musicale ?

    Par contre j’ai 2 nièces de 10 et 13 ans, qui regardent ça , qui adorent ça. La Cible de cette série est probablement là, non ?

  13. Ben si tu as autant d’adultes qui regardent, c’est peut-être parce que la cible n’est probablement pas QUE là, non ?

  14. J’adhère complètement à ton analyse. C’était creux au possible, niais et terriblement mal géré. Les scénaristes ont vraiment opté pour la dynamique des losers, alors que s’ils avaient gagné, ils auraient eu à gérer des situations nouvelles qui auraient pu aboutir à quelque chose de très chouette.

    La saison 1 (en tout cas, la première partie de saison) était très drôle, avec les flash-backs absurdes ("All byyyy myseeelf, bouhouhou"), les petits "jingles" chantés (qui ont disparu en cours de route), Sue délicieusement machiavélique !

    Puis, ils se sont pris au sérieux. Sue est devenue juste bonne à être méchante, à surjouer, à devenir absurde, mais absurde malgré elle. Les cheerleaders sont passées à la trappe. Ses quelques minutes au journal télévisé, petit concentré de méchanceté, idem.

    Emma n’a plus servi à grand chose. Ses névroses sont devenues une caricature. Elle a disparu des 3/4 des épisodes, tout comme Beiste dont on n’a plus entendu parler. Schue était là, peut-être, mais insipide.

    Non franchement, la saison 1 était plus construite, ils avaient encore quelques scénaristes, et les ont perdus sur le chemin. Les personnages, plus nombreux, étaient mieux présentés, plus fouillés, plus construits. Les adultes n’étaient pas systématiquement mis de côté.

    C’est pour moi une énorme déception ! J’espère qu’ils se reprendront pour la saison 3.

  15. Tout est dit ! Le truc c’est que je ne vois pas pourquoi ils le feraient puisque leurs reprises se vendent et que les concerts affichent complet. :-/

  16. Ouip, mais il faudrait qu’ils dinstinguent le côté bêtement musical (qui fait recette) de la partie série/scénario (qui sombre tout doucement).

    Sur ce plan, SMASH va se positionner en concurrent, parce que, à première vue, ça a l’air correctement intégré. Mais le public-cible n’est pas le même, donc rien n’est sûr…

    Wait and see !

  17. J’ai été sacrément déçue par ce final aussi ! La saison fut aussi très très nulle ! A quoi les scénaristes ont pensé sérieusement ? Ils ont fumé quoi ?

  18. Glee ou comment faire comme Heroes et gâcher une bonne idée pour en faire … ça.

    Non la première saison, enfin la première moitié, était géniale. Les chansons étaient toutes top, remixées, pas calquées sur l’originale. Et les mash ups ou les a capella étaient légions.

    Depuis … rien ne va. Aucune continuité dans l’écriture des personnages. Des contradictions en voici en voilà. L’humour ? Mouif, il serait encore là si …
    Musicalement … c’est franchement naze en fait. Mis à part quelques bijoux (dont l’épisode Rumors dans son ensemble), y’a pas grande chose à sauver. Go your Own way, For Good, Fireworks, Teenage dream et le singing in the rain / umbrella. Le reste, je m’en souviens déjà plus !

  19. Autant avec Heroes, c’était difficile de redresser la barre une fois que les scénarios tirés par les cheveux ont été pondu, autant Glee a les moyens de faire mieux.
    Je ne pense pas qu’on puisse (pour le moment) comparer les 2.
    Wait and see.

  20. Bah Glee aurait embauché de nouveaux scénaristes. Ca aidera têtre !

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top