Categories Menu

La scène qui me fait sangloter…

« Et le gamin il me regarde et il me dit : « Vous savez ce que c’est des pingouins ? » « Non », je lui fais. « Des pingouins c’est des oiseaux qui volent pas et qui vivent sur la glace. » Il était mignon, ce môme. Intelligent. Et puis curieux de tout.« 

« Après ils me l’ont repris. Pour l’emmener à Rome. Pour en faire un soldat. Je leur ai dit : « Mais il est trop petit pour partir là-bas. » Mais ils l’ont emmené quand même.« 

Oh oui, c’est celle-là. Autant toute la saison me crève le coeur, autant le parcours d’Arthur qui part à la recherche de ses enfants – qu’il n’a pas – et se retrouve face à son enfance à lui, je trouve ça d’une tristesse sans nom… autant ça, ces pingouins à la con, ils m’ont fait chialer. Guy Bedos, quoi. GUY BEDOS ME FAIT PLEURER, mais d’où, je vous le demande ???

Posted by on Déc 3, 2010 in Kaamelott | 14 comments

14 Comments

  1. P’tain cette scène elle me fait le même effet. Et même pas honte de le dire.
    La coup de poing final surtout : "On picole. Et on augmente les doses. On accélère le processus."
    La seule phrase où il ne rudoie pas son fils (le vrai) en lui adressant la parole. Sinistre. Cette série m’aura fait passé par tous les états.

    J’en profite pour dire merci à la Sorcière pour ces reviews à la fois passionnées, tout en restant un minimum objective (pas toujours si simple ;)). C’est toujours un plaisir de lire tes billets.

  2. Ben c’est très gentil, hein, je n’essaie même pas d’être objective, mais si je donne le change alors tant mieux ! LOL

  3. C’est ma scène préférée… de tous les livres probablement.
    Avec une préférence pour le "j’parle moins maintenant. Plus je vieillis, plus je ferme ma gueule".

  4. Eh ben moi c’est les pingouins. C’est fou…

  5. Awww oui je me souviens de ça! Qu’est ce que ça peut être triste! Et Astier…Pfiou, ba il m’épate hein quand même XD!
    Parce que c’est vrai qu’avant de voir le livre VI, je n’avais jamais réalisé à quel point ça pouvait être triste! ^^’

    Mais ça reste vraiment génial…. Ah et puis c’est la semaine "final de saison" qui a commencé…Caprica, Sons of Anarchy….Déjà je suis bien perturbée, alors Merlin ça va m’achever XD!

    Donc revisionnage du début de Kaamelott ça réanime! XD

  6. Oh, mais cet épisode, je l’avais vu, il y a une éternité, sans avoir vu le reste de la série d’ailleurs, et ça m’avait saisie, cette mélancolie, alors que je croyais que c’était une série comique?EUR?

  7. Grand épisode. Je pleure aussi à chaque fois. Surtout quand Arthur montre son collier et commence à lui parler. C’est super émouvant.
    Certes, Guy Bedos ( que j’adore par ailleurs) pouvait paraitre étrange dans ce rôle, mais il le fait très bien.
    Pauvre Arthur quand même 🙁

  8. Moi c’est la scène avec Patrick Bouchitey qui m’a beaucoup ému…

    Très fort aussi…

  9. Oui, affreux. Le coup des 14 ans. Et quand il dit qu’il n’a fait que parler de son fils. Si, si, que de son fils. Snif. Que c’est bien écrit…

  10. l’histoire du fils du pêcheur ?

    ce qui m’a touché c’est à la fin quand il répond "je parle moins maintenant, je terrasse plus mes ennemis par l’éloquence. Plus je vieillis, plus je ferme ma gueule"

  11. C’est moi ou je vais finir par avoir l’air con avec mes pingouins ? LOL

  12. Les pingouins c’est adorable. ??a lui va bien d’avoir été ce genre d’enfant.
    Et surtout c’est touchant de voir enfin quelqu’un qui l’aime comme ça… parce qu’avouons-le à part Perceval (qui le montre pas trop devant lui vu qu’il est trop occupé à faire ses conneries) il est pas gâté niveau affectif.

  13. ben, y a Guenièvre qui l’aime aussi. Bon, elle s’y prend comme un manche, c’est vrai.

  14. Très grosse écriture Astier, je pleure à chaque lecture de cette scene

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top