Categories Menu

The end of time (1)

« It is said that in the final days of planet Earth everyone had bad dreams. In England everyone dreamt of terrible things to come but they forgot because they must. They forgot their nightmares of fire and war and insanity, they forgot except for one. »

Et le seul qui n’a pas oublié, c’est le commandant Jacques-Yves Cousteau !

Hum. Pardon.

Bon, sans plus de cérémonie, hop, on commence avec les questions. Comment, s’il vous plaît, ce petit pépé gentil qu’on a trop trop envie d’adopter surtout quand comme moi, on est en très fort déficit de grand-père, pourquoi est-ce qu’il est attiré comme par un aimant vers cette église qui renferme, par le plus grand des zazards, un vitrail avec dessus le Tardis ? Hein ? C’est pour le moins singulier.

Pourquoi est-ce qu’il voit des dames blanches qui lui parlent de légendes ?

Dame blanche : They call it the legend of the blue box. This was a site of a convent back in the 1300s. It?EUR(TM)s said a demon fell from the sky and a man appeared, a man in a blue box. They called him the sainted physician. He smote the demon and then just disappeared.

Franchement, je commence à me poser de sacrées questions, moi. Clairement, pépé Wilf, il est d’une manière ou d’une autre relié au Docteur. Seulement c’est bien difficile de dire si ce lien il vient du présent ou du futur. En tout cas, quand on pense que Captain Jack a cherché Ten pendant plus d’un siècle et que Wilf, il le cherche pendant quelques mois et PAF ! Il le retrouve comme ça, avec son club de copains retraités. Mmmmmmh.

Au passage, ce vieux est formidable. C’est un des vieux les plus fabuleux que j’aie vus à la téloche, et je suis bien contente que RTD se soit rendu compte de ce qu’il pouvait apporter à la série après son bref passage dans Voyage of the damned. Il est tout simplement merveilleux, tellement qu’il volerait presque la vedette aux deux autres lascars.

Avant d’en revenir au héros de cet épisode, hop, un petit détour par la planète des Oods.

Hé bé. Franchement, moi, je serais Ten, j’aurais super méga la honte. Non mais attendez. Franchement. Ca fait genre quatre saisons qu’on surveille sa braguette en cherchant un semblant d’activité, et là, comme ça, il est tout content de nous annoncer qu’il s’est tapé – on vous le donne en mille – une reine, oui, parfaitement. Et pas n’importe laquelle ! La Reine Vierge, Elizabeth Première, rien que ça. Ah ben pas étonnant qu’elle ait eu l’air tellement en pétard à la fin de Shakespeare Code s’il l’a mariée et plantée là !

The Doctor : Got married ! That was a mistake. Good queen Bess. And let me tell you, her nickname is no longer, eeeeh, anyway…

Je suis bien contente qu’Ood Sigma accueille cette information avec autant d’enthousiasme que moi !

Cent ans, qu’il a mis à revenir, cet âne bâté. Cent ans qu’il sait qu’il va crever et qu’il a été convoqué par notre ami tentaculé, et il a fallu qu’il aille se remettre des eaux de Mars en se faisant sauter et en brûlant la chandelle par les deux bouts (si vous me passez l’expression) ???
Et encore, ça fait son malin avec la nouvelle clé du Tardis et ça soupire parce que ouuuuuuh… Ood Sigma, c’est pas un marrant.

The Doctor : I locked it like a car. That’s funny. No ?

(Ptain, c’est quand même laid, un Ood.)

Non, décidément, Docteur, n’insistez pas, c’est bide sur bide, là.

Allez, finie la rigolade ! Le petit malpoli a donc été convoqué par les vieux Oods pour être mis au courant de leurs rêves. Sont gentils, les Oods, mais côté interprétation, c’est comme niveau sexitude, sont pas tout à fait au point.

(Non mais vous croyez qu’il va finir par se tenir tranquille ?)

Ood : Returning, returning, it is slowly returning, and the dark and the fire, and the blood are always returning to this world. It is returning, and he is returning and they are returning, but too late, too late, far too late he has come. He comes to us every night. I think all the people of the universe dream of him now. Events are taking shape, so many years ago and yet changing the now. There is a man so scared. You should not have delayed because the lines of divergence have been drawn across the earth even now, the King is in his counting house, and there is another, the most lonely of all, lost and forgotten. We see so much but understand little.

On est évidemment trop ravis de ce petit voyage dans le temps qui va nous permettre de nous remettre en mémoire des passages super jouasses de la vie de notre Ten à nous.

Mais à ça s’ajoutent de précieuses informations. J’imagine que peu de gens ignoraient encore qu’on allait assister au retour du Master et que tout le monde se demandait bien comment RTD allait ramener John Simm avec une pauvre bague récupérée dans les cendres.

Alors perso, le coup du Book of Saxon et de la confrérie cachée… euh… bon. Soit. C’est pas la série la plus logique et la plus sensée de la Terre. Admettons. J’ai vraiment bien aimé qu’on aille tirer Lucy Saxon de sa cellule, la pauvre gosse, c’est déjà ça.

Maintenant, le coup de la petite fiole et du club pour contrer le retour du Master…

Bon, bon, bon. Soit. Boum, donc.

Alors, puisque malgré ça, le Master marche de nouveau parmi nous (enfin, quand il ne vole pas), parlons un peu de John Simm. Alors oui, donc, pas de souci, je suis toujours méga-amoureuse de lui, surtout avec son look décoloré et sa capuche de caillera. Ouh là là, il a beau être un peu parti du carafon, il est quand même super-slurpy, le Master ! Et même qu’il se la joue un tout petit peu à la dark side !

Hiiiii !
Alors effectivement, après son petit accident de poussette, il a un peu de mal à donner le change et son féroce appétit n’aide pas. Surtout qu’en plus, il doit se planquer vu qu’il est un peu Harold Saxon, l’ancien premier ministre de Grande-Bretagne.

Non mais est-ce que c’est comme ça qu’on se tient, quand on est un ancien premier ministre ET un Time Lord ??

Oui, bon, le Time Lord a définitivement un léger pet’ au casque. Son petit passage par la case décès n’a pas arrangé le psychopathe qu’il était déjà avant.

Toujours excellent, le Simm, donc. Le petit ennui, c’est que j’ai eu quelques énormes envies de rire en le voyant se la jouer Flying Man.

Et sans encore parler de la fin, j’ai presque trouvé qu’on commençait trop fort sur le Master et qu’on ne ménageait pas assez sa présence. C’est précieux, un Simm, tout de même, ça s’économise, ça ne se gaspille pas. Le pousser au bout de ses possibilités d’acteur aussi vite, je ne sais pas si c’était vraiment judicieux.

(C’est vrai qu’on ne s’attend pas non plus à ce que Russel quitte la série en faisant dans la mesure. Etant donné qu’il a l’habitude d’évoluer entre le sublime et le too much, faut bien que ça dérape un peu dans le n’imp’ de temps en temps.)

En même temps, j’ai pris un tel pied à suivre la petite partie de cache-cache entre les deux Time Lords ! Ces deux acteurs, j’avais tellement envie de les revoir rejouer ensemble, je n’osais même pas espérer que ça puisse être dans Doctor Who.

Et je suis toujours bouleversée par la musique obsédante qui accompagne les scènes du Master. C’est très spectaculaire, personnellement, ça me glace les os.
Heureusement, pour me dégeler un coup, ce pauvre Ten se fait violenter par une vieille aux mains baladeuses. Ah ah ! Bien fait ! Ca lui apprendra à se taper des têtes couronnées et à les larguer comme toutes ses autres copines, à ce casanova à deux balles !

Good boy !

Comme il ne faudrait pas qu’on s’habitue à la rigolade, paf. La scène qui va vous plomber pour la semaine (d’où l’intérêt de diffuser les deux épisodes à une semaine d’intervalle si vous ne voulez pas observer un deuil de trois mois comme après Children of Earth).
Wilf a donc retrouvé Ten et il est bien content, pépère. Même si Ten, il commence à se demander à qui il a affaire.

Ca faisait longtemps, notre Sainted Physician, qu’il n’avait pas eu un visage ami en face de lui. Du coup y a tout qui sort sans prévenir. Oui, lui, Docteur Dix, va mourir. Et ça ne l’amuse pas du tout. Parce que c’est vraiment pas marrant, de se régénérer.

The Doctor : Even if I change, it feels like dying. Everything I am dies. Some new man goes sauntering away. And I’m dead.

Aaaaaaaw.

Quand j’ai vu cette petite tête, j’ai cru que j’allais éclater en sanglots.
RTD peut être brouillon tout ce qu’il veut, là, il a eu un coup de génie. C’est la première fois que le Docteur sait qu’il va mourir, qu’il va quitter cette enveloppe pour une autre, qu’il va devenir un autre. Et malgré toutes les conneries qu’il a pu faire depuis qu’il le sait, il ne peut pas l’oublier, il y pense et ça le dévore. Ses autres incarnations ont été prises par surprise, lui, il sait ce qui l’attend. C’est génial de nouveauté et aussi de cruauté. Pauvre Ten.
Et histoire de le rendre encore plus malheureux, à cet instant précis…

Oh, j’ai hurlé. DONNAAAAAA !!! The best companion ever !

Elle, elle est gérée avec finesse et intelligence. On ne la voit que très peu, là, de loin, le temps de la regarder faire son sketch et elle repart.

Pauvre Docteur. Comme il aimerait la reprendre. Comme elle lui manque cette Donna désormais si triste et qui ne sait pas pourquoi. Si elle avait été à ses côtés, sur Mars, jamais il n’aurait cédé à l’appel des sirènes. Lui qui croyait si bien faire en repartant seul.

Qu’est-ce qu’ils sont bons, là, juste à cet instant-là, les deux acteurs. Ils n’auraient pas pu être meilleurs que là, juste là. Quand Wilf tend les mains, bouleversé, sans oser toucher le dieu qui se trouve en face de lui. J’ai trouvé cette scène merveilleuse.

(Et sérieux, ce vieux, il me rend bête.)

C’est à peu près à ce moment-là, alors que le Docteur s’apprête à retrouver le Maître qu’on découvre qui nous raconte en fait l’histoire.

« And so it came to pass that the players took their final places making ready the events that were to come. The madman sat in his empire of dust and ashes little knowing of the glory he would achieve, while his saviour looked upon the wilderness in the hope of changing his inevitable fate. Far away the idiots and fools dreamt of a shining new future, a future now doomed to never happen. As Earth rolled onwards into night, the people of that world did sleep and shiver, somehow knowing that dawn would bring only one thing, the final day. »

Et voilà comment Doctor Who s’offre un James Bond.
Il y a du Noël, dans sa manière de raconter cette histoire, un peu à la manière d’une vieille légende. C’est à peu près la seule chose qui nous rappelle que c’est la période des fêtes, d’ailleurs, à part le déguisement de Wilf au début de l’épisode.
Et alors comme ça, Ten est le sauveur du Master, hein ? Oh oui, pitié, bibiche, sauve-le, ne le tue pas !

(Là, j’imagine que tout le monde a arrêté de respirer.)

(Oui, bon, perso, j’ai recommencé à respirer en le voyant se la jouer Heroes.)

Tssss. Heureusement, ça ne dure pas trop longtemps. Ca m’aurait agacée.
En revanche, j’ai cru que j’allais m’évanouir, quand…

Dieux du ciel.

Incroyables, ces deux acteurs. Je crois que c’est leur plus beau quart de seconde commun de toute la série. Et Ten qui entend enfin le fameux battement.

The Master : IT’S REAAAL !!!

(Bon, j’espère qu’ils vont tout nous raconter sur ces quatre coups, parce que ça commence à être urgent.)

C’est là qu’on bascule dans le truc chiant dont je n’ai pas encore parlé parce que même si c’est indispensable, à mes yeux, c’est l’intrigue de trop. Celle des deux crétins dégénérés qui cherchent la vie éternelle, là. C’est gavant. Faut toujours qu’il y ait un humain débile qui veut faire des expérience pour se la jouer Time Lord à la petite semaine, chef des Cybermen, grand général des Daleks ou meilleur pote des Sontarans. Et ça, on sait d’avance que ça ne réussit à personne.

Surtout pas à ce monsieur qui m’a l’air encore moins intéressant que les autres sus-cités.

Et qui nous fait donc enlever le Master et assommer le Doctor.

Je vais me calmer en retrouvant ma Donna.
Ma Donna qui se marie, qui a parfois un visage bien pensif…

Mais qui me fait aussi bien marrer avec sa tarée de reum. (Celle-là, elle ne vaut pas tout à fait Jackie Tyler, mais pas loin.)

Oh, Doctor-Donna n’est pas loin sous la surface. Ca se voit comme le nez au milieu de la figure. Ne serait-ce que par le bouquin qu’elle offre à son papy.

(Par pitié, RTD, ne nous la tue pas, j’en mourrais si c’était le cas. )

Papy, d’ailleurs, salue le discours de la Reine…

… qui a bien changé.

Alors. Je suis terrifiée à l’idée de ce que Wilf va faire de cette arme que la Dame Blanche lui suggère de sortir de sa boîte. Vraiment.

Pour tout vous dire, à ce moment-là, je me suis dit : « C’est lui qui va tuer Ten. »
Je me suis bien vite empressée de me dire : « Mais noooooon. »
N’empêche que j’y ai vraiment pensé. Je me doute que cette arme va jouer un rôle central dans l’issue du dernier épisode de Ten, mais à part tuer le Docteur ou le Master, je ne vois pas. Et ça me fait chier d’avance d’imaginer Wilf en train de tuer quelqu’un, j’avoue. A moins qu’il n’y soit obligé. Façon Dumbledore, par exemple.
Bref, j’ai très peur.
En attendant, Wilf est enfin intronisé « companion ».

Et il n’est pas au bout de ses surprises, notre vieux. Rooooh, quand il voit la petite jeune fille à piquants verts (qui fait effectivement grave penser à Bannakaffalatta).

Wilf : Oh my lord ! She’s a cactus !

Bon, j’avoue que c’est là que j’ai commencé à tout doucement dériver à cause du trop-plein d’informations, du coup, je ne me souviens plus trop de ce que les cactus font ici. En tout cas, c’est des sales planqués et j’espère bien qu’ils vont filer un fameux coup de main au Doc pour se rattraper !

Après moult agitation et moult traîtres sourires du Master…

(Sérieux, on est censé se méfier, quand il fait cette gueule-là. Encore plus que d’habitude, quoi.)

… eh bien la machine supposée guérir tout ce qui ne marche pas, y compris les planètes un peu malades, comme c’est commode, nous gobe le Time Lord tout de traviole…

Et là, tout le monde se met à grave bugger, partout sur la planète. Y compris Barack qui s’apprête à tenir son discours de Noël. (Ce qui ne se fait pas, aux States, si mes souvenirs sont bons. RTD, va te mettre au coin !)

Non-non-non, qu’ils font tous.

Sauf Wilf, rangé dans la machine juste à temps. Et Doctor-Donna.
Si-si-si, qu’il fait, le Maître.

Alors pendant que Donna se retrouve à gérer ses souvenirs qui reviennent…

Ten, lui, se retrouve à gérer plus de six milliards de Masters.

Et vous savez quoi ? Quand je pense au nombre de fois où j’ai espéré que John Simm revienne dans la série… je n’arrive pas à croire que ce fumier de Davies nous le rende multiplié par autant de milliasses. Les mecs, ce type se fout de nous personnellement !

The Master : The human race has always been your favorite, Doctor. But now, they are no more. There is only the Master Race !

Ok ! Bon. Mon petit canard, tu te doutes bien que ça ne va pas aller, cette histoire-là. Tellement pas que je sens bien que les augustes parents des deux petits cons de Time Lords vont venir en personne leur tirer les oreilles !

« And so it came to pass, on Christmas Day, that the human race did cease to exist. But even then, the Master had no concept of his greater role in events for this was far more than humanity’s end. »

« This day was the day upon which the whole of creation would change forever. This was the day the Time Lords returned. For Gallifrey ! »

« For victory ! For the end of time itself ! »

Manman, la classe qu’ils ont !!!
Eh ben j’ai pas compris, mais c’est pas grave. J’ai pas compris pourquoi les Time Lords reparaissent alors que la race humaine disparaît, ça vraiment, je comprends pas, mais je salue quand même l’idée qui est monstrueuse. Je ne sais pas comment RTD va goupiller ça, mais s’il tend le bébé tel quel à Moffat, je me dis que c’est quand même un bel enfoiré !
Il a récupéré un Docteur anéanti par la disparition de sa planète et des siens, c’est bien joli de boucler la boucle de cette manière.
Bon. Encore quatre jours à attendre pour voir partir David Tennant. Autant dire qu’après m’être replongée dedans, je n’ai vraiment plus envie que ça s’arrête. A vrai dire, je me sens même plutôt pas bien et j’ai l’impression qu’on essaye de m’arracher un bout d’entrailles.

Et regarder cette capture, ben ça aide pas.

(Rien à faire, c’est vraiment « ooooh, bibiiiiiche ! » qui me vient chaque fois que je vois cette pauvre petite bouille toute triste. C’est grave. Je vais aller me coucher, maintenant.)

Posted by on Déc 25, 2009 in Doctor Who Episodes | 46 comments

46 Comments

  1. "Pour tout vous dire, à ce moment-là, je me suis dit : "C’est lui qui va tuer Ten.""
    Pareillement 😐 L’histoire racontée par la madame est plus que louche, Wilf’ n’a jamais tué personne, and so what ? Je redoute.. M’enfin, si ça semble aussi "évident" (ou non?) devant l’épisode, peut-être n’est-ce qu’une embrouille mindfuck de plus made in RTD (?) (I want to believe!)

    Sinon dans un total souci d’équité, 6 millions de Masters okay bien, donc je réclame 6 millions de Tens en compensation, non mais. 😀 Humour à défaut de hurler, déni total sur l’épisode, encore beaucoup trop proche, parce que mon dieu cette fin! Jamais je n’aurai été imaginer un bordel mental pareil. (et secrètement j’adore, c’est une mouise pas possible et c’est trop bon. Rien compris non plus à l’histoire des Time Lords 2.0, si ce n’est que ce fut la grosse claque, et que j’adhère carrément > où?! quand?! comment!? pourquoi?! )

    A propos des 4-knocks-bordel-on-veut-savoir (sans spoilers, du DW magazine il me semble) DT: "(…) and if you think you’ve figured out what that means, you’re wrong!"
    JG: "But when you do figure it out, it’s a sad day."

    ;-(

    *Ne veux pas voir la fin*
    Enfin si. Enfin non. Enfin maÿrde, c’est énormissime. L’effet DW, c’est le bien.

  2. Seigneur qu’il a du s’amuser, Simms, à jouer soixante fois lui-même, dans soixante costumes différents… J’ai été morte de rire tout le long.

  3. les 4 coups c’est pas quand le Master tape avec la barre de fer sur un bidon ?

    Je redoute vraiment la 2e partie en tout cas 🙁

  4. oh j’avais pas du tout capté qu’il parlé de queen Elizabeth the first ^^ Et moi qui pensait qu’on serait jamais pourquoi c’est son plus grand ennemi. Dans les 5 phases du deuil ça s’appelle comment quand on se met a brûler la chandelle par les deux bouts plutôt que d’affronter la réalité : le déni non ? (colère, négociation, dépression, acceptation)

    il aurait fallu ne pas connaitre DW pour ne pas savoir The Master reviendrait et j’avais lu que le James Bond (le pire du lot) viendrait jouait les time lord, mais le final m’a juste scotché à mon siège ! Gallifrey is back ! Alors juste comme ça, c’est possible que ten soit puni par le conseil suprême des Time Lord pour l’histoire sur Mars et qu’en punition cette incarnation soit tué ? (il a faillit modifié la trame du temps) une idée qui m’est venue en passant.

    Le papi c’est comme la petit-fille. Ils n’arrêtent pas de croiser le docteur. Donna est Doctor-Donna mais qu’est-ce qu’est le grand père

  5. OMG!!!
    Pour commencer ce commentaire qui va durer trois plombes, ou je vais crier, raconter ma vie, qu’on s’en fout completement d’abord, mais j’en ai besoin mdr, comme dans chacun de mes com sur DW,et où je vais faire des phrases illisibles, sans aucun sens. J’en suis désolée d’avance d’ailleurs…

    Tout d’abord, je dirais que, très chère sorcière, tu es une sorte de génie de la review, parce que j’en avais des "re" frissons rien qu’en lisant, et qu’en plus j’ai compris un tas de truc grâce à toi lol!
    Je n’ai vu l’épi que ce soir, ayant attendu que ma très chère beegees et moi soyons dispo ensemble pour regarder notre premier epi de DW commun (Oui, j’ai conscience que c’est le début de la fin!)

    Et ce ui en ressort en premier c’est que Bernard Cribbins me tuera c’est certain. Déjà à la fin de la saison 4, je n’étais plus qu’une espèce de flaque géante, tellement je ne voyais plus rien pour cause d’yeux très embués, mais là…
    La scène dans le café et DONNA! O_O C’était juste horriiiiible!

    David Tennant et John Simm sont fantastiques. Bon le master vole et lance des éclairs?! Hum oui bien sur O_o! Le fait est qu’il joue très bien les dingues quand même.

    Les Naismiths! Alors bon, eux, ils craignent. Ils sont humains quoi! Le truc étant que leur nom me fait tripper, vu..bah le mien mdr! Et les "cactus", j’ai pas bien compris ce qu’ils faisaient là non plus mais bon…
    Pi vas y qu’on se paye un James Bond et qu’en plus c’est un Timelord, et que les TimeLord ils sont tous là, et qu’il y a des Master partout, et que Donna commence à se rappeler…WAHHHH!

    Enfin, grâce à toi Sorcière, j’ai capté l’histoire pour le mariage, et la relation à the shakespeare code (oui Nais, faut se reveiller!) Pi Wilf qui pourrait tuer le doctor…ça ne m’avait même pas effleurer l’esprit. Eh ba, ça craint ça! (oui ce n’est qu’une théorie bien sur! Mais tu as de bonnes intuitions parfois.Souvent.Bon d’accord quasi à chaque fois mdr!) En tout cas, la dame en blanc, elle ne m’inspire guère confiance.De toutes façon dans DW, quand quelqu’un commence à prendre une arme, on sait que c’est mal barré ^^’
    Mais j’ai vraiment pas envie que ça s’arrête, et bon sang ce que c’est court une heure!!!

    ps : La dernière capture et tirée de l’extrait qui se trouve dans le générique de fin? Parce que perso je ne l’ai pas regardé, et la capture ne me dis rien…Je veux juste être sur que j’ai pas occulté un truc dans l’épi même lol!

    Et merci pour la review! Merci beaucoup, parce que franchement ça fait du bien de te lire, et de commenter ^^ (comme le montre ce pavé!Pardon…^^’)

  6. Pour l’allusion à la Queen Bess, c’était pas gagné, tout de même pour nous Frenchies. Moi, j’ai vu le vieux film avec Bette Davis et Errol Flynn, la Reine Vierge, donc forcément, ça a tout de suite tilté. Et oui, la dernière capture vient du teaser, je n’ai pas pu résister, sorry. :-/

  7. Bon, alors spéculation time : déjà; les 4 coups, ce ne sont pas ceux du bidon, pour moi c’est juste un truc bidon pour nous balader. Moi je dis que le Postillonneur il a enfermé un Time Lord (ou un bout) dans la tête du Master. Et que 6 milliards de Master, ça doit servir dans le plan… 6 milliards de TOCTOCTOCTOC !!

  8. J’ai pas bien compris ta théorie, mais il est évident que les four knocks, c’est pas ceux du bidon.

  9. Allez je vais faire un effort mental surhumain là ; j’ai réussi à ne regarder que les commentaires et pas la review avant d’avoir vu l’épisode… C ‘est super dur quand même ^^

  10. Moi même je ne suis pas sûr de comprendre… mais je pense qu’il y a un Time Lord dans la tête du Master, d’où le battement de c? »ur qu’il entend. Et je présume que ce sera lui qui frappera 4 fois, une fois libéré. Parce que Matt Smith ou le Narrateur, ce serait décevant…

  11. Merci Sorcière pour cette review.
    C’est vrai qu’il est gonflé le Ten de venir 100 ans après et de s’être marier à Elizabeth Ière. Il brule la vie pa les deux bouts mais comme je le comprends. Il était déjà perturbé su Mars mais maintenant qu’il sait qu’il va mourir, ça doit être terrible pour lui. D’ailleurs la scène avec Wilf à ce sujet est magnifique. J’en ai pleurer de voir Ten aussi affecté par ce qui l’attend.
    J’ai adoré Wilf et j’ai adoré le Master. Plus fou que jamais. Et pour le prix d’un, on en a six milliards. Il sait faire les cadeaux de Noël RTD !
    J’ai hâte de voir la suite pour voir comment tout ça va être traité et pour connaitre le pourquoi du comment du retour des Time Lords. Mais d’un autre côté, ça sera la fin de Ten… :(.

  12. Maiky, mais en fait… si tu vas par là, ça peut carrément être le battement de ses coeurs à lui, non ? Et puis, encore un Time Lord dans la tête du Master ? Tu trouves pas qu’ils sont assez nombreux, là-haut ?? 😀

  13. C’est vrai qu’à la base the master il avait déjà brûlé ses 13 vies. A la fin de la saison 3, on apprend que ce sont les Time Lord qui lui on redonné un corps pour se battre au cours de la guerre du temps. Peut-être qu’ils avaient vu venir quelque chose. Ils savaient que le maître irait se cacher dès que les choses tourneraient mal et ils lui ont implanté une espace de sauvegarde de gallifrey.

    j’espère que c’est pas le pauvre Wilf qui va nous tuer Ten. Je l’aime bien le pépé moi

  14. Je ne sais pas trop quoi penser de cet épisode…! Je pense que j’en attendais plus que ça, je l’ai trouvé assez brouillon en fait mais tout devrait prendre sens avec la 2ème partie (j’espère!)
    Je n’ai pas aimé la résurrection trop simple du Master, ça m’a fait tiquer et je me suis demandé pourquoi maintenant et pas avant si c’était aussi facile !
    Et pis, j’ai très peur que tout le truc des Timelords (très Star Wars en plus), ça nous fasse un gros "reset" de toutes les années du new Who qu’on connait et qu’on reparte à zéro comme si tout ça n’était jamais arrivé pour le Doctor et ça me plairait pas du tout, du tout !

    Par contre John Simm! Trop bien, il est excellent ! Mais, j’ai quand même eu un gros WTF RTD ! Des Master partout ! Qu’a-t-il pris pour penser à un truc pareil ! Haha, démentiel !
    L’énergie de David Tennant et John Simm dans cet épi était vraiment agréable à regarder et la scène du café m’a touchée plus que ce que je ne l’aurai cru…! Wilf et Ten étaient très chouettes dans cette scène !
    Et puis ben Wilf, Sylvia et Donna, ça faisait trop plaisir de les revoir, et égaux à eux-même ! Wilf est vraiment génial !

    J’ai hâte de voir le suivant parce que pour l’instant, on sait pas trop où on nous emmène… !

  15. Pfiouuuu le machin, mais le machin quoi !!!

    Bon, je dois avouer que je suis probablement une très mauvaise spectatrice, parce que j’ai passé tout l’épisode la bouche ouverte en me répétant :
    – 100 ans ont passés depuis la dernière rencontre Ood/Docteur = WTF ? (et il s’est marié le saligauuuuud !)
    – Retour du master/explosion du master/re-retour du master = WTFFFF ??
    – Wilfred et son apparition féminine = WTFFFFFFF ???
    – TIME LORDS = WT*couic* ^^’
    Bon du coup, je suis hyper dans le resssenti, et il suffit de la ptite scène du café Wilf/Ten pour qu’on lâche les eaux, ou la multiplication des Simm pour pousser des cris.
    Mais quand même quoi. Bonjour l’épi de noël ! (*imagine les ptis anglais traumatisés devant leur télé*).
    Donc j’ai trouvé ça franchement génial, et comme je le disais à Naïs, il se passe beaucoup de choses dans cet épi alors qu’on reste dans les mêmes lieux avec les mêmes persos :
    Ten/Wilf/Donna/Master/Les Naismith qui se retrouvent au terrain vague/chez la famille Noble/chez les Naismachin.
    Du coup, ça donne un épi tendu et intense, et vachement émotionel alors qu’il n’y a pas forcément de grandes effusions.(je n’imagine même pas le prochain)
    Bon et puis le sommet de tout ça étant bien sûr le retour des Time Lords. Que perso, quand j’ai capté que Timolty Dalton (aaahh quelle voiiiiiix) en était un, limite si j’avais pas envie de me prosterner XD Quelle classe, mes aïeux ! (bon mis à part le fait qu’ils sont un peu terrifiants et qu’ils ont pas l’air de vouloir du bien à l’univers).
    J’ai l’impression que notre pauvre Ten s’en remettra jamais… c’est vraiment la fin des haricots hein.

  16. Arf, non mais je suis grave apparemment, même avec le costume et tout, j’avais tellement pas capté qu’ils étaient Time Lords les rouges, avant qu’on nous sorte le dantesque "this was the day the Time Lords returned. For Gallifrey". J’avais été imaginer que la voix-off était une sorte de Dieu quelconque qui voyait tout ça d’en haut. *sort* (‘fin du coup, être dans la choucroute jusqu’à la toute fin, c’est pas plus mal non plus, parce qu’après c’est un peu le "WTF?!’ du siècle quand les neurones se remettent enfin en place !)

    "J’ai l’impression que notre pauvre Ten s’en remettra jamais… "
    Et le pire, c’est qu’on va se prendre une énorme claque, et qu’on va tendre l’autre joue de bon c? »ur pour s’en reprendre une..

    Un petit truc qui m’est passé en tête durant l’épisode aussi :
    The Doctor : Even if I change, it feels like dying. Everything I am dies. Some new man goes sauntering away. And I’m dead.

    ??a me semble un petit peu étrange, un chouilla hyperbolique même, il y a quand même une grande continuité entre Nine et Ten (en ce qui concerne Rose par exemple) Le "new man" me laisse un peu perplexe. Enfin, je n’sais pas, j’ai un peu buggué sur cette réplique, mais si Ten le dit..

  17. La continuité, c’était un peu Rose, aussi… qui l’a aidé à faire la transition…

  18. pour moi pareil. Je pense que les 4 coups sont les battements de c? »ur du Master, 2 fois 2 c? »urs. L’expression " il sonnera 4 fois" est probablement juste là pour nous embrouiller. D’ailleurs le Doc dit quelque chose au master quant il lui fait écouter le bruit dans sa tête, du genre ‘it’s your insanity", et "what’s in your head ?".

    Donc soit le Master est simplement taré, soit effectivement il pourrait bien y avoir "quelque chose" dans sa tête. Et alors là, ben j’en ai juste aucune fucking idée !! Mais dans les deux cas, je ne pense pas qu’on ait assez d’informations pour se faire une réelle idée.

  19. bon je crois pas qu’on puisse baliser en spoiler, ou alors je sais pas comment faire ! Donc je vous préviens, ne pas lire si vous ne voulez pas en savoir plus, bien que je ne pense pas vraiment savoir ce que je vais dire. Mais pour moi, après avoir vu l’épisode une 2e fois, et avec des subs fr ( c’est toujours ca de mieux !!) certaines choses me paraissent déjà plus claires.

    Alors déjà la nana que vois Wilfried, pour moi c’est clair et net, c’est une Time Lord. Ou du moins elle fait partie de leur peuple.
    [D’ailleurs petite question, qqun sait il s’il y a déjà eu des Times Lord femmes ? Je sais que dans le film comique avec Mister Bean, une des versions du Doc est une femme, mais j’en sais pas plus !]
    Donc la nana, oui pour moi c’est une Time Lord, j’en suis intimement persuadé. Elle veut sauver le Docteur, et compte certainement le faire avec l’aide de Papy Cousteau. Et cela, j’imagine qu’elle le fait sans en avoir informé ses pairs. Sic !
    Je vois pas d’autre raison de sa présence en fait, et qu’elle apparaisse comme ca au Papy. Ca et le fait qu’on l’aperçoit dans le preview à la fin…:)

    De meme, ben le Papy Cousteau, je pense que tout comme Donna, il a une particularité plus que spéciale. Comme le dit le Docteur, certains l’ont cherché pendant des années, et lui, vas y que jtapel tous mes potos du 3e ages, et ca y est c’est gagné. Plus fort que Jack, quand même quoi !!
    J’irais pas jusqu’à dire qu’il a un lien direct avec les seigneurs du temps, mais je pense qu’on en est pas loin…

    Ensuite pour le Master, ben oui il n’est pas si fou que ca finalement. Le Docteur pensait qu’il l’était, c’est pour ca qu’il dit " c’est dans ta tête", genre non c’est pas possible. En fait, j’imagine que l’instant d’une seconde, il se rend compte qu’il avait tort, à propos de la folie du Master. Et crie ensuite "mais bordel mon vieux mais y a quoi dans ta tête ?!"
    Donc effectivement, il y aurait bien quelque chose de bien plus mystérieux dans la tête de Master. Maintenant allez savoir quoi…
    Et j’imagine que ce qui effraie le Docteur ce n’est pas qu’il ait eu tort, mais bien que le fait que le Master ait effectivement qqchose dans la tête, et qu’il n’ait absolument aucune idée du pourquoi du comment.

    Quant aux 4 coups, Timothy Dalton semble bien le confirmer dans le preview, comme je le pensais ca correspond bien au battements de coeur d’un Time Lord !! La question ici aussi, c’est lequel ??!! Et je doute vraiment que ce soit le Master…

    Bon je m’étale pas trop, ca reste de la pure théorie pour certaines choses hein ;). J’espère me tromper pour certaines, et ptet avoir raison pour d’autres. !

  20. Les Time Ladies, ça existe, petit ignorant, puisque j’en suis une ! :p
    (Oui, sérieusement, il y en a et moi aussi je me suis dit que c’en était une.)

    Pour Donna et Wilf, j’ai même pensé à un lien de parenté avec le Doc.

  21. ceci est juste un travail mentale personnel et n’engage que moi mais dans les 6 milliards de personnes, combien seront a l’origine de point fixe dans le temps? Le fait que l’episode d’avant nous rappel le coup a payer pour tenter de changer ces points fixes ne doit pas etre le fruit du hasard… Et pour le coup, Le Maitre va casquer, car j’ignore combien de ces humains intouchable le maitre vient de tuer mais il y en a forcement plusieurs…

  22. Bah vindieu, une petite claque quand même cet épisode!!
    surtout avec le coup du café et des révélations sur la résurection, qui est quand même une mort à part entière pour Ten!! j’ai quand même failli versé ma petite larme en voyant la scène!! encore plus à cause de Donna!!

    Sinon, c’est vrai que ça soulève pas mal de questions tout ça!! les 4 coups, on en sait pas beaucoup plus, si ce n’est que ça n’a pas l’air d’être l’explication de Ten dans la saison 3, avec le coup de la folie dû à la plongée dans le vortex du temps!! donc l’hypothèse de la "mémoire" des times lords (un peu à "l’ancienne" dans SG1!) mis dans sa tête lorsqu’ils lui ont redonné ses 13 vies me parait pas mal!!

    Aussi, j’ai très peur pour le flingue!! ils vont quand même pas obliger Wilf à nous tuer Ten!!! ce serait affreux!

    Sinon, petite fierté personnelle, j’ai compris de suite le coup de Queen Beth!!

  23. Sorci ==> wi mais toi tu es NOTRE Time Ladie, c’est encore pas pareil. Tu traverses le temps et l’espace pour nous bonifier l’esprit avec tes superbes reviews et tu nous fait rêver à ta manière. C’est que c’est pas rien LOL

    Et pour le lien de parenté, ben pareil qu’avec les time lord, je pense en effet très fortement à quelque chose de ce genre, donc wi, pourquoi pas carrément avec notre cher Docteur.

    Surtout que : quand la nana dit à Wilfried " vous êtes un ancien soldat, vous étiez en retard, la guerre était gagnée et elle vous a ignorée" , j’imagine que je suis pas le seul, mais pensant déjà que la nana est une Time Ladie, forcément dans ma tête j’ai cache pensé à la guerre du Temps !
    Ce qui me fait donc penser que le vieux Wilfried, sous ses airs de gentil papy, n’est peut être pas si humain que ca. Ou que comme Donna, les lignes du temps convergent fortement vers lui. D’ailleurs la nana dit bien " vous êtes le seul à vous tenir au coeur de la coïncidence"…
    Et pareil pour le flingue, j’ai dans l’idée que le devoir de soldat de Wilfried selon la nana serait plutôt de tuer le Master que le Docteur. De toute manière je le vois pas tuer le Docteur, je suis sûr qu’il n’aura jamais la force de faire ca, il préférerait certainement se tuer plutôt que ca !

    lugarbleiz ==> ben j’avais même pas pensé à ca !! c’est pas con du tout ca, c’est clair que du coup, les conséquences sont énormes. Et le Docteur est donc un sacré petit joueur face au Master dans ce domaine.

    Raoul le grand ==> "l’hypothèse de la "mémoire" des times lords (un peu à "l’ancienne" dans SG1!) mis dans sa tête lorsqu’ils lui ont redonné ses 13 vies me parait pas mal!! "
    ben ca non plus c’est pas con non plus 😉 ceci pourrait très bien expliquer cela !!

    Et là, je me rends compte que désormais c’est trop tard pour moi. Je me mets à poster des théories sur Doctor Who comme jamais malgré moi. Cette série m’aura vraiment pris au dépourvu. C’est grave, Docteur ? huhu LOL

  24. Peut-être bien que Wilf a une montre gousset planquée quelque part… Sinon, le Docteur sait qu’il va mourir, s’il demande à Wilf de le tuer, le vieux le fera par dévouement.

  25. Ah dernier truc ! j’avais lu sur subfactory un com de IceFreak, THE encyclopédie vivante sur Doctor Who !! Je vous assure, ce mec il a tout vu et revu depuis le début de la série originale. C’est assez hallucinant les infos qu’il peut débiter sur cette série !!

    Bref il disait que la réapparition des Time Lords pouvait s’apparenter à celle de Davros. Quant Dalek Caan fait un saut d’urgence, il a je crois dévérouillé la Medusa Cascade, ce qui a libéré Davros, et peut être ainsi en même temps, les Time Lords.

  26. awi si le Doc le lui demande, mais j’ai quand même un gros doute, vu la pureté et l’innocence de Wilf 🙂

  27. awi si le Doc le lui demande, mais j’ai quand même un gros doute, vu la pureté et l’innocence de Wilf 🙂

  28. bon ben avec la très aimable autorisation de Ice Freak, je vous colle le post en question :

    Doctor Vs Time Lords : Spoilers et théories

    Alors, par où je commence.
    Déjà, quand l’histoire Dr Who a commencé en 63, le premier docteur était en exil sur terre, exil cependant volontaire afin de permettre à sa petite-fille, Susan, de compléter son éducation.

    L’étape suivante dans la relation entre le docteur et le conseil des time lords se situe à la fin de sa seconde incarnation. Afin de sauver de nombreux soldats d’un jeu de guerre sur un planète, il trahis le commandement premier des time lords ("never to interfere") et doit subir un procès, ce dernier se concluant par une régéneration forcée et une amnésie partielle, le rendant incapable de piloter le tardis dans le temps et dans l’espace, il se retrouve donc coincé pour la majorité de sa 3ème incarnation sur terre.
    Cet exil prendra fin quand les time lords feront appel aux 3 premières incarnations du docteur afin de stopper omega.

    Continuant ses aventures terrestres aux côtés de UNIT et de Sarah Jane Smith, il est finalement convoqué sur gallifrey, l’obligeant à laisser Sarah Jane sur Terre. Sur sa planète, le docteur devra combattre le master, et faire face à une civilisation Time Lord décadente qui va le dégouter.

    Il retournera cependant sur Gallifrey pour sauver sa planète d’une invasion sontarenne, à l’issue de laquelle il prendra le poste de Lord President of Gallifrey, mais il l’abandonnera pour s’enfuire en compagnie de K9 Mark II.

    Durant sa 5ème incarnation, il sera kidnappé avec ses 4 premières incarnations dans la death zone, ou il devait être un pion du président du conseil (plus haute autorité de la société des time lords,dans sa quête du secret de rassilion (le secret de l’immortalité), mais le docteur finira par le mettre en échec, ce qui ébranlera politiquement toute la société Time Lord.

    Durant sa sixième incarnation, il sera à nouveau jugé pour interférence dans les affaires des races inférieures, et sera condamné à voir son compagnon être détruit (physiquement et mentalement) ainsi que la planète de celui ci par les time lords.
    Enfin, durant sa 7ème incarnation, la mission d’accompagner les restes du master sur gallifrey lui fut confié par les time lords alors que celui ci s’y rendait pour rendre visite à sa famille.

    Les seuls faits connus concernant la 8ème incarnation et les time lords concerne les batailles ayant eu lieu durant the last great time war. Le docteur n’a décidé de joindre la guerre qu’après avoir assisté au meurtre d’une jeune enfant au prises avec les daleks, mais est fait prisonnier par les daleks durant environ un mois. Il parvient enfin à s’echapper, emportant avec lui un artefact Time Lord nommé The Key of Rassilion, qu’il utilisa pour dévérouiller la Medusa Cascade à l’aide d’une arme activée par the key, le de-mat gun, ayant la capacité de retirer du temps et de l’espace n’importe quoi.

    On peut supposer qu’il n’ai pas pu controler le De mat gun, et ait accidentellement causé la fin de la civilisation Time Lord en même temps que celle des Daleks, The Key of Rassilion ayant plus tard servi à vérouiller The Medusa Cascade, provoquant ainsi le Time Lock de la guerre, avant que l’emergency time shift de Dalek Caan ne la déverouille, permettant le retour de Davros, et peut-être en même temps celui du retour des Time Lords.

    Désolé c’est très long, mais vraiment très intéressant à lire !!!

  29. Moi, je suis trop fatiguée pour lire ça ce soir, je pense que je vais être fainéante et attendre 2010 ! 😀

  30. Ba en fait ils nous font un petit historique résumé des relations doctor/timelords dans le confidential si ça vous dis de le voir en images ^^ (Pour une fois que j’ai pas oublié qu’il y avait un confidential ^^)

    ps *reflexion du jour* : J’adoooooooooooooore ce blog! XD

  31. J’ai lu tous vos commentaires tres interraissant, et j’ai juste une petite remarquer, nous savons que le docteur à changer le point fixe qui a envoyer l’humanité dans l’espace et donc par reaction de cascade tous les points fixe de l’humanité futur à cette événements ont aussi été annulé par reaction en chaine, ainsi je ne pense pas que l’intervention du master ne lui cause des souccis à ce niveau là, puisqu’étant prévoyant comme il est, il aurait etait capable de repiquer le Tardis et le re-cannibaliser pour s’eviter ces soucis …

    Ainsi c’est bien l’alteration du point fixe précédent du docteur qui par reaction en chaine à surement permis au Master de revenir avec son plan délirant mais peut etre aussi permis aux Masters de revenir ….

  32. Dsl j’avais zapper de conclure…

    … Et donc tout cela conduit à la mort du Docteur, d’ou ce que dit le Oood

  33. Oh, trivia certes, mais ohmy, comme Murray Gold a encore fait des merveilles ici !

  34. -> kurty : Bien sur que les Time Lady existe !Avec qui le docteur s’est-il marié et a-t-il eut des enfants sinon ? En plus dans l’histoire de DW l’autre Bad Time Lord contre qui se bat le docteur n’est autre qu’une Dame = The Rani

    hu un peu content parce que dans mes com plus haut je demandais si le conseil des Time Lord pouvait punir Ten pour son action sur Mars en le forçant à se régénéré. Visiblement ça lui est déjà arriver donc ça peut re-arriver !
    -> nicox1 : Ten a changé ce point fixe, mais la miss Adélaïde se suicide remettant les choses en place.

    J’avais aussi évoqué la résurrection de The Master par les Time Lord et l’idée d’une sauvegarde de Gallifrey (façon Kandor après la destruction de Krypton si je ne m’abuse = superman)

    Pépé Wilf un Time Lord qui s’ignore, bonne idée mais je ne pense pas. D’abord parce que sa fille serait à moitié Time Lord est ne se serait pas transformé en Master, ensuite Donna au quart Time Lord aurait pu mieux supporter d’être Doctor-Donna à mon avis (son côté humain ne pouvait supporté l’esprit d’un seigneur du temps). En plus le professeur YANA commence a être perturbé quand il entend les mots Tardis, voyage dans le temps, etc … Wilf lui ne tilt pas.

    Ouh que j’ai hâte d’être le 2 pour voir la suite !

  35. (Ouin, la machine n’a pas voulu de mon commentaire. Je reposte, mais en condensé)

    Avant de commencer, je tiens à dire que je retire ce que j’ai dit sur Waters of Mars et le Docteur tournant Master.

    Au premier visionnage de l’épisode, j’étais assez partagée… J’oscillais entre le grand sourire niais et le wtf? Je l’ai revu ensuite, histoire de meiux faire le point (et juste avant de me coucher, ce qui n’est pas malin de ma part. J’avais dans la tête le rire du Master ET le "For Gallifrey!" des Timelords)
    Allons-y, comme il dirait.

    Après les très bonnes dix premières minutes, j’ai trouvé le retour du Master un peu too much. Se battre à coup de fioles, moué ( ‘peut pas faire une metacrisis comme tout le monde? Toujours à se faire remarquer çui-là). En tous cas, ça m’a fait plaisir de revoir Lucy, qui en aura bavé tout au long, la pauvre.
    Pareil pour le fait de lancer des éclairs et de voler, j’ai eu du mal. Bon, c’est vrai qu’on se doutait que Rusty n’allait pas faire dans la mesure.

    Il y avait aussi du très bon, dans cet épisode. Le Doc’ et le Master dans le terrain vague et la scène du café… j’ai bien l’impression qu’on ne nous avait jamais montré le Docteur aussi vulnérable et terrifié.
    En ce qui concerne les quatre coups, j’étais pourtant persuadée qu’il s’agissait du moment où le Master tapait sur le bidon (scène que j’ai adorée, soit dit en passant).

    Par rapport aux Naismith, j’ai trouvé que leur relation était (et c’est le moins que je puisse dire) glauque. A tel point que j’avais cru mal comprendre quand il disait"My daughter".

    Enfin, j’ai eu un peu de mal face au monde envahi par le Master (et il n’aurait pas un petit problème avec le président des States? :p ), mais alors, le retour des Timelords, quel final, mes aïeux! (déjà que j’appréciais le concept du narrateur…)

    Et merci Sorcière pour tes reviews, c’est toujours un plaisir de te lire!

  36. Enfin The Rani elle n’apparait que dans 2 épisodes …

    En Time Lady la plus connue reste Romana !

    qui fut compagne du 4ème doc et que l’on a déjà vus se regénérer ^^

    ( celon les bouquin elle était presidente de gallifrey au début de la time war )

  37. Pour la femme en blanc, RTD semble vouloir nous faire penser au White Guardian de Doctor Who Classic (qui au passage, a largement la capacite de réassembler la clé du temps afin de, pourquoi pas… faire réapparaitre Gallifrey).

    Pour Adélaide, cela fait 1 an que le Dalek lui a laisser la vie sauve, or elle vient de mourrir, donc pas de descendance qui se marie et donc pas de nouvelle race qui apparait… Mais la ou le Maitre a fait fort est qu’il a generer un paradoxe puisque si l’espece humaine disparait, elle ne pourra pas le sauver sur la plage et il ne pourra pas rencontrer le docteur et redevenir le Maitre (ni meme Harold Saxon au passage), sauf qu’un paradoxe ben cela dechire l’univers si je me souvient bien des explication du Docteur, d’ou la possible apparition du gardien… (mais bon cela n’est qu’essayer de donner un sens a une possible erreur scenaristique ^^)

  38. lugarbleiz, ton avis me semble tout à fait intéressant en effet. C’est vrai que si on pense à tous les lois et conséquences, y a bien un paradoxe, et pas des moindres.

    Bon le seul hic, c’est pourquoi les Time Lord reviennent à ce moment précis. Ils auraient tout à fait pu venir lors quand le Master a crée le paradoxe avec les humains du futur.
    D’ou pourquoi je pense que l’idée de la faute au Dalek Caan c’est tout à fait possible ^^

  39. je ne sais pas pour Dalek Caan mais sir Dalton dit : "But even then, the Master had no concept of his greater role in events for this was far more than humanity’s end." => la résurrection des time lord découle d’une action du maître, çaparait évident

    En parlant de Dalek Caan, il avait bien prédit que l’un des compagnon du docteur allait mourir, non ? mais à part Donna qui perd la mémoire tout le monde s’en est sortit à la fin de la saison 4. Du coup je suis bien inquiète pour le pépé Wilf et son pistolet 😕

  40. ben dans la preview on entend will proposer le revolver au docteur fin d’eliminer le maitre et on voit (toujours dans la preview) le doctoeur tenant l’arme a la main devant le conseil des timelords pointant l’arme vers la camera sans une seule hesitation donc quoi que soit ce que le docteur doit tuer, il n’en a aucune hesitation… En plus la prediction du ood parle de tenebres qui approche,quelque chose de plus grand que le Maitre, et je ne pense pas que ce soit Gallifrey… Si la dame en blanc est bien le White Guardian, le probleme pourrait venir de son alter ego (qui a deja voulut a plusieur reprise s’attaquer au temps lui-meme…)

  41. S’il vous plaît, on évite de parler des previews, tout le monde ne les regarde pas à la fin des épisodes…

  42. oups désolé, comment supprimer afin que le réécrive sans la preview (et donc uniquement parler de ma theorie sur le Black Guardian)?

  43. Je peux l’éditer, copie-colle ce que tu veux garder et je l’enlève. 😉

  44. voila le nouveau message:

    la prediction du ood parle de tenebres qui approche,quelque chose de plus grand que le Maitre, et je ne pense pas que ce soit Gallifrey… Si la dame en blanc est bien le White Guardian, le probleme pourrait venir de son alter ego (qui a deja voulut a plusieur reprise s’attaquer au temps lui-meme… Et cela a plusieurs reprise). Par contre apres verification, la clé du temps a été détruite par le doctor lors d’une aventure audio afin que personne ne l’utilise sachant qu’elle permet de faire a peu pres tout ce que Bad Wolf peut faire sans la contre partie mortel…

  45. alors je me suis refait l’épisode en rongeant mon frein (pourquoi j’ai pas bbc 1?!) et deux choses me sont venues à l’esprit:

    – une plutôt triviale : si Ten amis 100 ans à venir ça veut dire que notre chère Docteur a passé la barre des 1000 ans nondidiou ! ça en fait des bougies sur le cupcake ça.

    – la seconde m’a interpellée : quand Ten voit la cité des Oods, il dit que ce n’est pas normal que leur espèce évolue trop vite. Quelque chose (quelqu’un ?) accélère le processus. Du coup je repense à "Planet of the Oods" où un Ood était sortit de la tête d’un humain et là j’imagine bien un p’tit time lord nous sortir de la tête de Sigma façon poupée russe.

  46. Bon que dire… un délice dès le départ. La petite blue box dans le vitrail, rien que pour ça, on veut regarder Doctor Who ! Tout ces petits détails, ces clins d’oeil, ces folies, j’adore !

    Papy Wilfred, on l’adore. Il est parfait.

    J’aime beaucoup aussi le fait que le Doctor ne veuille pas mourir 700 ans après…

    Le retour furtif mais absolument pas banal de Donna.

    La scène finale avec tout plein de Master est délirante. Du pur sucre pour moi !

    Et le retour des Time Lords… Ils sont tarés les scénaristes. J’adore ! J’attendrais un grand moment de calme avant de regarder la suite… je ne vais pas attendre longtemps cependant !

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top