Categories Menu

Podcast 417 : Someone to watch over me

C’est mardi, c’eeeeeest… PODCAST !

Bon, on dirait que God a décidé de me faire chialer en soulignant de manière aussi dramatique le fait qu’il s’agit du dernier script signé Bradley Thompson/David Weddle, leur chant du cygne, comme il dit. Pour rappel, on doit à Bradley et David notamment les épisodes Downloaded, Exodus, Maelstrom etc. Ron avait bossé avec eux sur Deep Space Nine. Il les a retrouvés lors d’une projection de la minisérie et après ça, il a eu envie de retravailler avec eux. Et ils sont devenus des scénaristes centraux de la série. Je crois d’ailleurs qu’ils ont démarré sur les deux épisodes de Kara, dans la saison 1. Comme quoi.

Et oui, j’avais bel et bien reconnu la crinière de David Weddle, chez Joe, tout au début, à côté de Katee. 🙂
Brad ne doit pas être très loin, paraît-il.

Arf. Ron doit virer l’engeance féline, ça fait un bruit d’enfer dans le micro ! 😀
« Get the fuck out of here, Jesus Christ… « 
Et ça miaule derrière !

C’est vrai que ça doit être super rigolo pour Aaron Douglas et Grace Park de jouer ceux qui ne se sont pas vus depuis longtemps alors qu’ils ont plein de scènes ensemble. C’est un bel hommage au talent des deux acteurs.
D’ailleurs, Ron ajoute que souvent, ce sont les acteurs eux-mêmes qui détectent les petites incohérences des personnages et qui permettent de rectifier le tir.

Tiens, selon Ron, l’idée de projection est venue dans la saison 3 parce qu’il redoutait que le plateau de tournage du basestar ne soit trop limité pour pouvoir y tourner de longues scènes et que c’était un bon moyen d’échapper un peu à ce piège.
Finalement, ils n’en ont pas eu besoin autant que Ron le pensait, et ils avaient pas mal de problèmes de budget, sachant que les scènes extérieures coûtent plus cher que les scènes en studio, donc la projection est un peu passée à la trappe.

Ah ben oui, évidemment, la question que tout le monde se pose : pourquoi Kara ne reconnaît pas son père ? Personnellement, ça ne m’a pas choquée parce que je sais que le cerveau peut bloquer un tas de choses, surtout quand ça concerne des souvenirs d’enfance. Et on sait tous que Kara a eu une enfance super sympa et que l’absence de son père n’a pas dû aider. Donc elle a sans doute enfermé ses souvenirs à double tour dans un petit tiroir très loin, et c’est le fait de rejouer la chanson que son père lui a apprise qui fait remonter tous le reste. C’est très crédible, en fait, de mon point de vue.
C’est en gros ce qu’explique Ron.

Ah, c’est intéressant, ça ! A l’origine, dans la minisérie, Boomer n’était pas un cylon (ça devait arriver beaucoup plus tard) et le Chief était plus âgé. Il craquait pour la jeunette, était conscient que c’est pas bien, mais ne pouvait pas s’en empêcher. En plus, elle était son supérieur, bref, chouette dynamique, comme le dit God.
Finalement, David Eick a trouvé que ce serait génial que Boomer soit un cylon dès la minisérie.
Pour caster Tyrol, ils ont vraiment cherché un acteur plus âgé, d’ailleurs, Ron n’était pas impliqué, il bossait sur Carnivàle, à l’époque. Et apparemment, Aaron Douglas a vraiment déchiré, il était plus jeune que prévu, mais voilà, c’était lui. Il a donc fallu changer cette dynamique. Clair que Tyrol est plus âgé que Boomer, mais plus tant que ça.

Il s’extasie sur les qualités de Michael Nankin, le Ron. Nankin, c’est l’un de leurs meilleurs réals, selon lui. Il a toujours prêté une attention accrue aux scripts qu’il devait mettre en images, et Ron n’hésite pas à dire qu’il a toujours fait des épisodes meilleurs que ce qui était sur le papier. Les scénars étaient bons, mais Nankin les a rendus excellents.

Par exemple, dans la scène entre Boomer, Athéna et Helo, il n’était pas prévu que Boomer et Helo aillent jusqu’au bout, ça ne devait être qu’un baiser. Et Nankin a trouvé hallucinant que ça n’aille pas plus loin, c’était l’occasion où jamais et selon lui, ça pouvait juste être énorme. Et Ron est juste deg’ de ne pas y avoir pensé le premier. 😀
C’est clair que quand on y pense, y a vraiment que dans BSG qu’on peut faire ce genre de truc ! Arf…
« This is brutal stuff. »

Bien sûr, la question, là, c’est : est-ce que Helo peut se rendre compte qu’il ne s’agit pas de sa femme ? Physiquement, c’est clair qu’elles sont identiques, mais Boomer vient de prendre une douche, tout ça, les repères sont brouillés, quelque part. C’est vrai que ça colle. Et puis hein, comme je le disais aux blondes, Helo, il a envie de tirer son coup avec sa femme, et puis point barre.
(Moi, je ne peux m’empêcher de m’amuser du fait qu’au début, c’était Boomer que Helo voulait se faire, c’était d’elle dont il était amoureux en secret… Athéna n’est venue qu’après.)
Petit bonus : ça écorne un tout petit peu l’icône qu’est Helo, et quelque part, c’est pas plus mal. Comme le dit Ron, il y aura forcément un impact sur la manière qu’a Athéna de voir son petit mari qui jusqu’à présent frisait, à ses yeux, la perfection.

Nan mais RON ! Lorsque Boomer et le Chief chargent la caisse dans laquelle se trouve Héra, ce sans-coeur s’exclame : « It is so horrible that it makes me laugh. » 😀

J’entends Watchtower derrière et j’en ai des frissons. God a l’air très content de revoir ça, également. Et fier. Notamment de ses acteurs. Il pourrait en parler pendant des heures. « They are the show. They really are the show. »

Et quand Athéna nous pousse son fameux hurlement : « It’s so horrible it must be Battlestar Galactica. »

Ouaip. :-/

Bon, ben sur ce, goodnight et good luck, et au prochain podcast. (Plus que trois. Ptain.)

11 Comments

  1. Super ta review mais c’est normal que ce soit noté 418 alors que tu parles du 417 ?

  2. Nan ! 😀

  3. La sorcière était vraiment fatiguée 😉 Sinon super intéressant ce podcast, on apprend plein de petits détails super important, qui nous permettent de bien cerner certains évènements je trouve, notamment sur la scène Helo/Athéna/Boomer. Merci Sorcière !

  4. "Plus que trois" Meuh c’est juste trop horriiiiiible! Ahem désolée mais quand même! Je trouve cela dit que la semaine est loooongue jusqu’à vendredi c’est terrible!En manque de BSG!

    Merci Sorcière pour cette review de podcast 😉

  5. moi perso, je vais mater le 18, et ensuite essayer ( et je dis bien essayer) de me mater les 3 dernier en un seul coup, histoire de me prendre une claque comme jamais !

  6. Après avoir regarder 4 fois someone to watch over me depuis samedi, j’ai décidé hier soir de me refaire Maelstrom c’est très étrange j’ai l’impression de me reprendre les épi avec une intensité décuplée c ‘est magnifique!!!^^

    Bon après Starbuck qui explose, Lee et Adama en larmes…Moi beuaaaa snif! C’est trop bien!XD

    Nan, nan quand on aime BSG on est pas maso, on est juste…Arf on est peut être un peu maso mdr!

  7. Bouhou… j’aime pas quand tu dis des choses comme ça Sorci : "plus que trois"… Ca me rend triste ;-(

  8. Naaaan, trois épi, c’est pas possible…T_T
    J’y peux rien, j’arrive pas à me faire à cette idée, je fais un blocage psychologique total…
    qui sait, ça ressortira peut-être dans deux trois ans sous forme d’hallucination, et à ce moment je verra apparaitre Adama ou Starbuck tellement j’aurai refoulé la chose ?
    *allo, les blouses blanches ?*

  9. Le dernier compte double heureusement…

  10. "Plus que quatre." ? Pas mieux…

  11. A propos de Daniel :
    "I?EUR(TM)ve been keeping mute on this topic for 2 weeks, and I won?EUR(TM)t say anything specific now?EUR? but I?EUR(TM)d highly recommend all of you take a deep, calming breath and listen to what Ron?EUR(TM)s telling you [in the podcasts]. :)"
    – Bear

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top