Categories Menu

Podcast 420 : Daybreak 2

Allez, zou, la fin. Bouhouh. Pour de bon. (Je me demande si Ron va sangloter hihi. Ce serait grandement mérité.)

Pour commencer, tiens, c’est Michael Rymer qui a eu l’idée d’ajouter des flashbacks au moment où Kara entre les coordonnées de la Terre. Ce n’était pas sur le script. Je trouve que ça ajoute une belle tension et une sacrée profondeur à tout ça. Ca m’a beaucoup plu, personnellement.

Ah ah ah. Quand j’ai vu la séquence avec Kara, la première fois, celle où elle dit à Lee qu’elle a peur d’être oubliée… je me suis dit que c’était un peu moi, quelque part. Et là, Ron dit que c’est lui, en fait. C’est drôle. Et assez poignant même s’il dit ça en toute simplicité.

Mrs Ron : Well that’s not gonna happen.
Ron : No ! As long as there’re DVDs in the world !

En passant, l’Homme confirme bien que Katee porte une perruque dans les flashbacks, et souligne à quel point ils ont fait un boulot de folie du côté des coiffeurs pour que ce soit aussi naturel.

Mrs Ron est écoeurée par la scène où le Galactica se disloque, elle ne l’avait jamais vue avant. Elle pousse de sacrées exclamations, la pauvre.

Naaaan !
Normalement, lorsque Laura demande « Where have you taken us, Kara ? », Katee devait répondre : « Somewhere along the watchtower ».
Finalement, Michael Rymer n’a pas aimé, et Ron pense qu’il ne l’a même pas filmée, cette réplique. Et que c’est pas plus mal, finalement.

Les premières vues de la Terre sont inspirées de deux photos prises depuis Apollo 8 et Apollo 17, selon God.

Ron n’a jamais envisagé de les faire arriver dans notre futur. Ca a toujours été, pour lui, un passé très lointain. Il voulait que tous les survivants des Colonies nous soient apparentés, qu’il y ait un lien. Donc Eve mitochondriale… forcément… ça colle à peu près. Et l’idée que chacun de nous sur Terre soit un descendant de Héra… hé hé…

Donc les plaines d’Afrique ont bien été filmées au Canada, et il n’y a pas eu tant d’effets ajoutés digitalement qu’on pourrait le croire. La production a trouvé un endroit assez ressemblant.

Ron évoque Cortez qui arrive en Amérique et qui brûle ses navires. Et il parle aussi de l’inconscient collectif, comme je le disais dans ma review. Certains éléments referont surface bien longtemps après… c’est assez excellent.

Oh oui, ça c’est clair que ça doit être dur pour lui de revoir ça. Les silences se font de plus en plus longs et j’imagine que ça doit être difficile de ne pas céder à l’envie de se laisser porter par les images de fin. De rester pro.

Tiens, au début, Adama ne devait pas prendre le dernier viper, mais Ron trouvait ça tellement romantique qu’il a rajouté cette scène. Il devait partir à bord d’un raptor, en fait. Et c’est la première fois qu’on voit Eddie dans un viper à l’écran. Pour de vrai.

(En passant, rapport au « Are you a cylon ? » du détecteur de mensonges, je trouve que c’est un très joli pied de nez au « Adama is a cylon » de Leoben dans la saison 1. Hi hi.)

Arf. Il paraît que quand Aaron Douglas (Douglas, ça s’invente pas) a lu le script la première fois et qu’il a vu que Galen partait sur une île avec des montagnes et un temps de merde, il a hurlé : « Is it SCOTLAND ? Is Tyrol going to SCOTLAND ? Is he going to the HIGHLANDS ??? Fucking A !!! »
Ron pensait vaguement à l’Angleterre et à l’Irlande, mais Aaron était tellement enthousiaste qu’il a rajouté le mot « Highlands » dans sa réplique. Et voilà.
« And all the Scots are related to Tyrol ! »
 »(Je veux pas dire, mais qu’il parte en Autriche, ça aurait juste été é-norme !) » LOL

Hihi. « You and me and a house or a tent or on the street… That’s what I said to Terry a very long time ago. » Coooomme c’est meugnoooon !
« Hopefully, not on a street. Do the tent thing ! » Ils me font trop marrer, là, ces deux-là.

Alors, au début, pas de flamands roses. Bill disait à Laura allez hop, poulette, on va voir les étoiles, et on n’assistait pas au dernier soupir de Laura. Ils partaient tous les deux en raptor et basta. Mary en a entendu parler, et elle a dit ben oui, mais depuis le début on sait qu’elle va mourir, c’est trop dommage !
Et franchement, autant je redoutais cette scène, autant je ne verrais plus la fin de la série sans elle.

« It’s hard. From here to the end it’s just… « 
Ouaip, parle, coco, sinon, je sens que les sanglots ne vont pas tarder.

Ah ben mieux encore, Ron pensait vraiment la faire crever juuuuuste avant d’arriver sur Terre. Le chien ! (C’est ce que j’aurais fait, je crois.)

(Ca renifle sec, quand même.)

Oh my God, je veux TROP entendre Jamie imiter Eddie ! Ron et Terry disent que James et Jamie imitent Eddie à la perfection, mais que Jamie, il fait ça de manière hallucinante, à se rouler par terre. (Je me demande s’ils ne le font pas dans le podcast de la table ronde, d’ailleurs, j’ai un vague souvenir.)

Ok, donc là, ils pleurent tous les deux devant les derniers moments de Laura. Arf, c’est terrible. Je retire ce que j’ai dit, c’est pas du tout mérité, ne pleure paaaaas, Rooooon !!!

Oh bé dites donc, il dit que son premier souvenir de son père, c’est lorsqu’il est parti ou est revenu (pas bien compris) à bord d’un gros avion du Vietnam ! C’est fou de découvrir à quel point Ron est dans TOUS ces personnages ! Ca me scie. Pas tant que ça, quand j’y pense, car forcément, on met beaucoup de soi dans tout ce qu’on crée, mais de l’entendre. Fiou, ça met une bonne claque.

« I just decided that it was the end of Kara. »
Et je ne crois pas qu’il y ait tellement plus à débattre. Mais il sait que ça a fait hurler les gens et que ça les fera encore hurler longtemps. C’est comme ça, c’est tout.
Pourtant, Mrs Ron l’a supplié de mettre fin à tout ça, mais rien à faire. Voilà, Kara est au dessus de tout le reste, elle est connectée à quelque chose de supérieur que personne ne peut comprendre, y compris nous, donc pourquoi aurait-on une réponse à cela ?

Et à propos de Zak et de ce qui ne se passera pas entre Lee et Kara : « That moment defined their relationship. They kept coming back to that same place, that’s the place Kara and Lee have been forever. They never quite left that moment on the table. »
*soupiiiiir*

Grand grand silence.

Euh, ah ? Apparemment, on peut croire que Laura n’a pas couché avec Sean et qu’elle le met dehors AVANT ??? Ben je sais pas, moi je n’ai pas lu la scène comme ça.

J’en étais sûre… j’ai tellement pensé à Out of Africa que la scène du raptor ne pouvait pas ne pas en être inspirée. C’est encore plus mimi maintenant que Ron le confirme.

En fait, j’ai lu dans une interview à quel point ça a été dur pour les acteurs de tourner la dernière scène entre Eddie et Mary. Les larmes d’Eddie qui tombaient sur la main de Mary, la faisant pleurer… bref… ça a dû être atroce.

Ouh là là, Mrs Ron doit vraiment pleurer, là, elle renifle à fendre l’âme, la pauvre !

Ah ben en tout cas, je suis rassurée de savoir que Tahmoh a cru lui aussi qu’il était mort. Il a dû chialer autant que moi en découvrant que Helo avait survécu !
Et c’est clair que pour les acteurs, avoir une vraie fin, ça a vraiment dû aider.

Oué, New York c’est bien sûr Vancouver… un peu modifié par ordi, évidemment. Elle est mignonne, La Sorcière, d’avoir cru que Tricia, James et Ron étaient allés filmer ça aux States !

Et Ron porte un T-shirt Jimi Hendrix, lors de son apparition. On ne le voit pas, mais il fallait que ce soit dit.
« You know that he doesn’t like that name. » Ca le fait hurler de rire, cet abruti ! Oh ! C’fini, oui, de se payer notre fiole ???

« She’s freaky, man ! » Je vous laisse deviner de quel robot de la dernière scène il parle.

« Don’t turn your back on your toasters ! » C’est sur cet avertissement que l’homme va nous quitter. Snif. « That is the end of Battlestar Galactica, and the last of the podcasts. »

Des remerciements pour nous, bien sûr, de la part de Ron et Terry… et God aura le dernier mot :

« This show is for you. Thank you very much, goodbye and good luck. »

5 Comments

  1. Ben je suis toute zémue à lire ça ! Merci Merci !!

  2. La lecture de ce podcast m’a autant émue que l’épisode lui-même: Laura & Bill…j’en ai les yeux mouillés rien que d’y penser!

    C’est super mignon que quelqu’un ai un jour vraiment dit la réplique d’Ellen.

    Pour ceux que ça interesse j’ai vu une pub sur Scfi Fi pour le festival Jules Verne et il semble que Jaimie Bamber soit présent à Paris. Il était annoncé avec James et Mary. J’ai pensé qu’il était donc confirmé

  3. Sur le site, il est toujours "sous réserve". Peut être qu’ils n’ont pas actualisé …

  4. Pour rester dans l’émotion en me baladant sur Youtube je suis tombée sur une petite vidéo bien sympa sur la "mort" de Kara, pas dans le dernier épisode mais quand son vaisseau explose.
    Très bien faite je trouve alors en faire profiter du monde :

    http://www.youtube.com/watch?v=b...

  5. Je suis profondément déçu par la fin de cette série qui me fait penser au très mauvais livre de Werber "le papillon des étoiles".
    expliquez moi comment ça se fait si on est tous des descendant de ces colonies que les peuples sur la terre soient tous de couleurs différentes. 150 000 ans c pas suffisant pour faire changer la couleur de peau.
    On est loin aussi de la tour de Babel qui explique pourquoi les peuple ont des languages différents.
    J’aimerais comprendre le connerie de lee qui consiste à croire qu’en retombant dans l’archaïsme le plus total, on peu recommencer les choses en mieux. Le but de l’histoire est de ne pas reproduire les erreur du passé donc …
    Pendant toute la série ont remarque des objets et une façon de vivre qui ressemble trop à la notre, on peu pas raisonnablement dire que ça se passe après.

    J’avais crains fin merdique comme celle la est je me suis pas trompé, au bucher les scénaristes. lol

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top