Categories Menu

105 : Cinnamon’s wake

Alors là, j’avoue que je ne pensais pas que cette série me laisserait aussi ahurie. C’est bien simple, j’ai complètement halluciné devant cet épisode. Déjà, les voisins (elle haute comme trois pommes, lui qui ferait passer le grand truc pour un nabot) qui promènent amoureusement leur chat âgé de 260 ans dans un landau fabriqué maison… euh, oui, c’est c’la, donc…

Mais ensuite le CIRQUE qu’ils font lorsque celui-ci passe l’arme à gauche, la veillée, le traiteur, les chansons, le tout dans la maison de poupée qui leur sert de domicile… OH… MY… GOD !

Babette : She looked like she was sleeping. I thought she was asleep, so I nudged her and she didn?EUR(TM)t wake. I gave her a push and she fell off the couch, and since I?EUR(TM)d just waxed the floor, she went shooting across the room. And then she knocked over the lamp and she still didn?EUR(TM)t move. I knew it was over. Oh, God, my baby.

Complètement azimutés, ces gens-là !

Cela dit, c’est extrêmement mignon de voir à quel point tout le monde joue le jeu. Parfois agaçant car tendant vers la plus pure niaiserie, mais mignon.

A part ça, voir la pauvre Rory se débattre dans sa nullité aussitôt que le mec qui l’intéresse débarque, c’est tout de même très divertissant, voire carrément hilarant.

Dean : Do you have a second ?
Rory : No, I have gum.

Oh, joli ! J’aurais pu la faire, celle-là ! Okaaaaaay… c’est pas gagné, donc.

Mais alors là où je me suis fendu la poire à m’en éclater les joues, c’est quand Miss Patty (la prof de danse qui ressemble davantage à une mère maquerelle, si vous voulez mon avis) la chope en train de reluquer Roméo à l’épicerie.

Miss Patty : Well what are you here for, honey ?
Rory : Oh, well, I just… I just…
Miss Patty : Oooooh, I see what you’re here for. Well that wouldn’t fit in a basket. No, no no no.

Irrésistible.

Evidemment, le petit côté flippant revient au galop lorsqu’on se rend compte que pendant que Rory progresse à pas de géant (hem) avec Dean, Lorelai, elle, se fait entreprendre par le prof de sa fille. Ce qui nous vaut la même réplique fois deux.

Dean : Goodbye Lorelai Gilmore.

Max : Goodbye Lorelai Gilmore.

Evidemment, ça fout la merde parce que c’est le prof de Rory, blablabla, on s’en branle.
Mais c’est drôle. Heureusement.
Et sinon, j’insiste. Les gens mentent. Ce n’est pas Jared Padalecki. Nope. J’ai des preuves.

Posted by on Août 19, 2008 in Gilmore girls | 6 comments

6 Comments

  1. Ce que j’aimerais savoir, c’est si cela vaut le coup que je me plonge dans mes divix de GG…j’ai jamais réussi à dépasser l’épisode heu 3 (et encore en accélérant les épisodes qd je baillais trop).

  2. Moi, je regarde quand je ne peux plus rien regarder d’autre, quand je dors à moitié, je ronfle quasiment et un bon mot ou une situation cocasse me secoue de rire, c’est très amusant. Ou alors je fais autre chose en même temps. Ca me change de mes visionnages d’enragée…

  3. Ah mais, c’est une ville de dingues, je confirme. Rien qu’à repenser à la veillée du chat… 😀
    D’ailleurs, je me demande parfois si j’adorerais autant s’il n’y avait pas ces personnages secondaires complètement loufoques, mais néanmoins irrésistibles. LOL

  4. Y a t-il une loi de la physique qui dit quand les mecs limite-limite deviennent des canons de la beauté internationaux? Parce que sinon, je met le grappin tout de suite sur mon voisin en attendant 4 à 5 ans…

  5. La ville de Stars Hollow regorge de personnages originaux et complètement déjantés !
    Tu devrais bientôt découvrir le maire ;), les fêtes qui rythment la vie de la ville mais aussi Kirk (je crois qu’il a un prénom différentn, au début …).

    En tout cas, je confirme que Dean ne ressemble à rien dans cette saison.

  6. Ah ben déjà, thanksgiving m’a bien fait marrer…

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top