Categories Menu

Sweeney Todd

Moi, il y a des choses qui me gonflent. Et vous savez ce qui me gonfle le plus ? Le génie.

Alors, j’admets que sur ce coup-là, il s’est fait plaisir, cet enfoiré de Tim !
Du coup, c’est vrai que pour les novices du genre, ça doit surprendre. Ca doit même sacrément refroidir… Mais comment résister à cette esthétique irréprochable, noire, implacable, grinçante, qui vous glace et vous secoue d’un gros rire nerveux tout à la fois ? Et puis qui sans prévenir, vous enchante… et la seconde d’après vous fait couiner de trouille… ?

C’est bien simple, moi, je ne savais plus où regarder.
Première chose qui a attiré mon attention : les lèvres des acteurs, d’abord, qui remuent au rythme d’une synchro quasi-parfaite… j’en ai vu des films musicaux, des opéras filmés, tout ce qu’on veut… je ne crois pas avoir déjà vu un play-back aussi remarquable.
Johnny, ensuite, qui fait mal aux yeux tellement il est exceptionnel. Je veux dire… le moindre de ses mouvements est d’une justesse à pleurer. Le regard, les attitudes, son physique même… il EST Todd, ce personnage brisé par quinze ans de bagne et qui finit par se noyer dans sa vengeance.

Puissent les forces supérieures (et forcément malfaisantes) qui dirigent notre monde, quelles qu’elles soient, nous offrir encore de nombreuses collaborations entre Burton et Depp tellement la magie qui s’en dégage est surnaturelle…

A part ça, j’ai détesté le film.

Non, j’déconne, hein… Même s’il était à chier (ce qui n’est pas le cas, ooooh non), j’y trouverais mon compte rien qu’en me laissant porter par l’ambiance de ce magnifique Londres sauce gothique.
D’abord, j’ai forcément adoré le côté vieille comédie musicale un peu désuète, un peu pompeuse, entrecoupée de grands moments de délire made in Helena Bonham Carter qui est décidément une sacrée cliente. Je comprends pas. Chaque fois j’ai l’impression de m’en étonner, mais elle me sidère par son talent. Ici, elle est superbe en sous Lady MacBeth crasseuse et blafarde, avec ses volants poussiéreux et ses tourtes immondes… et surtout belle et touchante comme tout.

Et quelle alchimie entre ces deux acteurs qui doivent maintenant se connaître si bien. Savoir se réinventer comme ils le font sous la houlette de maître Tim, de film en film… s’il ne devait rester que deux acteurs au monde, je voudrais que ce soient eux…

Ensuite, j’ai adoré chaque intervention de la clocharde (« Mischief ! Mischief ! »). C’est con, mais pendant tout le film, je me suis dit que si j’avais pu choisir un rôle à interpréter (et surtout à chanter) dans ce film, j’aurais choisi le sien. Bien évidemment, j’avais flairé l’arnaque.
Et puis Alan Rickman en méchant grisonnant et libidineux à souhaits. Façon vieux beau, comme ça lui va désormais si bien.

Et, Jeeeez. Ces gars-là savent chanter ! Prenez ce traître de Johnny Depp… ça a un timbre profond, ça a des aigus aériens, ça tient ses notes avec une facilité révoltante, ça a une manière d’articuler à vous faire tomber à la renverse. Il pourrait pas s’arrêter dix secondes d’être talentueux histoire qu’on se repose un peu ???

Enfin, si l’image est soignée aux petits oignons, la distribution l’est tout autant, jusque dans les seconds rôles… le gamin, petit gavroche miteux et alcoolique est extra, Queudver est fidèle à lui-même, Borat est formidable, et j’ai même aperçu un certain Giles passer !

Bref, j’ai adoré. Mais je comprends qu’on puisse buter dessus. C’est triste, sanglant, sordide, excessif en tout, ça évolue dangereusement entre le mauvais goût et la grâce… en restant pour moi toujours du bon côté.

Et comme je pourrais continuer comme ça pendant des heures, je préfère m’arrêter là. Mais je reprendrais quand même bien un peu de cette délicieuse tourte aux doigts, ma ravissante Mrs Lovett.

Posted by on Fév 20, 2008 in DVD, cinéma, et autres... | 17 comments

17 Comments

  1. Je m’étonnais que tu n’ai pas encore parlé de ce film tiens !

    Ton avis ne me surprend pas, et j’ai le même en tous points. Ce film est un petit bijou, c’est certain.

    Mention spéciale au duo entre Johnny Depp et Alan Rickman, avec la chanson "Pretty Women". C’est tellement puissant comme séquence, j’en suis ressortit vraiment secoué (du côté positif du terme!).

  2. Ouais, très belle rencontre entre les deux acteurs… 🙂

  3. C’est marrant comme les critiques sont partagées et opposées à l’extrême sur ce film …
    Vais petet aller le voir ce soir tiens .

  4. ‘I feeeeeel youuuuu, Johaaaaanaaaaa"… On était cinq couillons à chanter ça en sortant du cinoche, lol…
    Très bon et beau film, en effet.
    En tout cas, les chansons sont super (mention spéciale pour moi au duo Depp-Bonham Carter quand ils scrutent les gens derrière leur vitrine… mouarf ! ), et rien que le premier accord à l’orgue *gloups* résume un peu l’ambiance.
    Le tout est génialement macabre…

  5. J’ai beaucoup aimé les chansons « chorales ». Les duos, trios… et je le redis, les interventions de la clocharde m’ont vraiment flanqué le frisson. Dans la reprise de « Johanna », elle est excellente. Et si Johnny fichait la trouille avant, à partir de cette chanson, c’est terrible. On comprend vraiment qu’il n’en a rien à battre de sa fille, ce qui fait de lui, dès cet instant, un cadavre ambulant. Sauf qu’il l’est depuis le début, en fait.

  6. je n’ai pas vu le film mais une amie m’a spoilé sur la fin aaaaargh !

  7. Ah meeeerde. C’est vraiment pas sympa, ça !

  8. désolé de vous coupez dans votre reverie mais pour moi le pauvre sweeney est une enorme deception……
    il rentre meme dans le top 2 des films raté de mes realisatuers preferes.( en premiere place c est evidement le tres grand " planete des singes de…ho mon dieu de tiim Burton Himself…..) avant que vous dechainiez sur moi les eclairs vindicatifs de votyre colere je tiens juste a dire que je suis un grand fan de monsieur Burton mais que la faire uen adaptation d une operette anglaise me fait franchement vomir.
    alors certes les decors sont splendides et le fait que londres soit decrit de la sorte est vraiment un regal ( mais je m etais franchement mieux amusé sur from Hell en ce qui concerne Londres !!) et oui Monsieur Deep est parfait tellement juste et tres agreable incarnant franchement une vengence justifiee au centuple mais cela ne fait pas tout .
    je ne peut supoprter l omnipresence des chansons juste pour dire que le bateau c est chou …..ou que Londres est vraiment une ville pourrie en ces temps trouble …..de plus la niaserie de ce jeune homme m’effare et pousse evidement au meutre…il y a longtemps que sweeny aurait du le raser de pres…..le casting est parfait il y avait tout pour rendre ce film exceptionnel …si ce n est qu une operette ne peut etre autre chose qu une operette …malgres tout le talent de Monsieur Burton….il y a effectivement le decor , le style Burton et tout pour y voir du macabre mais le style operette ne colle malheuruesement pas a la noirceur de cet opus.
    je comprends effectivement que etant neophyte en chant je me suis tres rapidement fermé ( environ a la troisieme minute ) au chant ( malgres un sourire lors du duo Boham carter / deep vraiment tres drole !!) et j ai faillit moi memem tue ce niais lors du tres aigu JOhannana tellement adule par certain ……..encore une fois je comprends que l on puisse aimé mais pour moi c est raté voir insuportable alors que l’etrange noel etait reussit ( dans le genre comedie musicale) ….tellement loin de la noirceur d ame d un edward au main d argent ou meme de l ambiance de sleppy hollow voir meme des noces funebres…..
    bref pleins de bonnes choses collées les unes avec les autres ne font pas obligatoirement un bon resultat …malgres tout j adore ce que fait ce type et je courrais lors de son prochain film…mais pour le sweeney …désolé j ai vraiment eu un haut le coeur …..surement parce que Danny elfmann n etait pas de la partie…..surement.

  9. Ben oui, je peux comprendre… mais ça n’en fait pas un film raté. C’est un film qui ne te plaît pas. Mais contrairement à la Planète des singes qui est une vraie bouse, ce film n’est pas raté. Et l’étrange Noël n’est pas du tout une comédie musicale ! Pas plus que les Noces, parce qu’il y a quatre ou cinq passages chantés ! C’est une comédie musicale qui date de 1979, Sweeney ! Evidemment que c’est kitsch à mort ! Je trouve que c’est excellent et très osé, ce qu’il en a fait. Et que voulais-tu qu’Elfman fasse sur une musique et un livret déjà écrits !!!

  10. ce que je veut dire par film raté c est qu avec le genie justement de Burtonl on peut s attendre effectivement a quelque chose de noir , de profond , avec la vengence qui claque bien …et un rien de franche rigolade sur la noirceur de l ame humaine .
    oui j avoue que je n ai pas aimé et que ma deception est a la hauteur de la planete des singes …a croire que quand burton ne plonge pas dans son univers c est tout de suite moins bien ….quand a elfmann il est evident qu il na rien a faire sur un livret deja ecrit mais sa presence manque aussi peut etre par le cote trop operette pour moi …..
    je reviens juste sur l etrange noel qui est tres proche de la comedie musicale….tout de meme… j ai pris bien evidement cet exemple pour dire que je ne suis pas contre les comedies musicales…..mais la pour moi en tout cas ca le fait pas….ca ne m empeche pas de t’aimer tout de meme adorable sorciere!! j irias meme avec toi le revoir si tu veut ( houlalalal qu es ce que je viens de dire la !!! retourner voir sweeny faut y pas que tu sois ma sorciere preferee!!!!!)

  11. Arf, y a pas de souci, on peut ne pas être d’accord, d’ailleurs, je connais peu de gens autour de moi qui ont aimé. Je savais à quoi m’attendre et j’aime certains vieux trucs kitschs… et je sais aussi qu’avec Burton, on peut s’attendre à tout… ce film, je l’ai même préféré à Charlie, alors tu vois… 😉

  12. ha oui j avais oublie tiens charlie…..mon numero 4 …….hihihihhi pas grave il en ferra d autres des excellents films ….des films genre ed wood et autres bizareries…..

  13. Ah, l’avis de Sorci sur Sweeney Todd !

    Perso j’ai bien aimé, même si le côté sanglant fut assez difficilement supportable par moments. Même s’il est évident que c’est du toc.

    Les chansons, ah, quel bonheur. Ce qui m’est resté le plus en tête, c’est "There was a barber and his wife… And she was beauuuuuuuuuuuuuuutifuuuul…" J’le ressors bêtement, encore, de temps en temps…

    Cela dit, chez Burton, ce que je préfère, ça reste ses films d’animation…

  14. je peux pas dire que j’ai adoré parce qu’il était quand même un peu trash et que j’ai un ptit coeur sensible… mais si, en fait j’ai adoré !!
    J’ai bcp aimé le côté gore surréaliste mélangé avec le principe de comédie musicale. Film très noir et pessimiste dont la seule morale de l’histoire fait que la vengence vous aveugle…
    Et… les cordes vocales de Johnny Depp n’ont franchement rien à envier à celles de son épouse !

  15. Je n’ai pas eu l’occasion et surtout le temps d’aller le voir au ciné. Je me vengerai sur le dvd.
    J’aime beaucoup les univers de Tim, et j’aime beaucoup le jeu d’acteur de Johnny Depp. Je ne doute pas que ce fim me plaira.

  16. rahh!!! Le film de ouf! génial! Beau, touchant, cruel, sadique, triste, gore, musical!!! Bon l’histoire n’est pas la meilleur mais le coté gore recouvre ce défaut. Seul vrai hic, pas de sous titre lors des scènes de chant… J’en a bavé pour tout comprendre!

  17. juste une petite remarque, pour ceux qui ont lu les Harry Potter et plus particulièrement le dernier volume:

    Les acteurs qui joue dans Sweeney et Potter: regarder leur ordre de mort 😉

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top