Categories Menu

212 : Army of ghosts

Bon, préparez les mouchoirs, parce que là, ça va faire mal, ça va faire très très mal. La grande claque dans la gueule de ce début 2008, c’est quand même Rose Tyler qui me la met. Dans cette intro.

Rose Tyler, cette petite Terrienne de rien du tout, 19 ans, rien pour elle à la base, et qui du jour au lendemain se met à voyager avec un inconnu qui lui offre non seulement une nouvelle vie, mais aussi et surtout la vie tout court…
Comment ne pas sentir son coeur se serrer quand Rose fait le bilan de sa vie avant et après le Docteur, interrompu par cette petite scène à vous faire pleurer de tendresse…

The Doctor : How long are you gonna stay with me ?
Rose : Forever.

La question en dit long. La réponse dit le reste. *snif*

Et puis Rose, en voix off, nous enfonce dans le coeur l’équivalent d’un 33 tonnes.

Rose : That’s what I thought, but then came the army of ghosts, then came Torchwood and the war. That’s when it all ended. This is the story of how I died…

Et ce visage…

Je vais vous dire ce qu’il aura fallu pour me sortir de mon hébétude passé cette intro et le générique. Il aura fallu que Jackie Tyler, après avoir engueulé sa fille de ne pas donner davantage de nouvelles, saute sur le Docteur et l’embrasse goulûment… DEUX FOIS !

Jackie : Oh, you lovely big fellow. You’re all mine, yes you are, muuuaaaah !

Et là, j’ai ri. A posteriori, je ne ris plus du tout. Il y a des injustices, dans cette fin de saison, à la pelle, même. Et ceci en est une monstrueuse. Mons… tru… euse…

Le Docteur est de mon avis.

Faut dire que ça va pas fort, la Jackie. Vlà qu’elle voit des fantômes… le grand-père de Rose, voyez-vous ça.
Et le pire, c’est qu’elle n’est pas la seule. Le monde entier est devenu l’ami de Casper le gentil fantôme.

Evidemment, il y a une magouille là-dessous, et j’ai été très étonnée de voir que la future Martha s’y trouve liée. Enfin, officiellement, ce n’est pas elle vu que l’actrice n’incarne pas encore Martha… Enfin, c’est compliqué. On verra plus tard. Pas de bol, moi, je vois une photo et je retiens la tronche pendant 35 ans. Donc je l’ai reconnue d’office.

Alors oui, elle est très mignonne. Plutôt pas mauvaise dans son rôle. C’est un premier contact, quoi. Mais bon. Gnurf. Pas contente.
Je vais la plaindre parce que finalement, à nos yeux, la pauvre gosse est quand même la première victime ou presque du débarquement des Cybermen sur Terre… Notre Terre.
Le tout pendant que le Docteur et Rose jouent à Ghostbusters en sautillant partout. Hum.

The Doctor : Who’re ya gonna call ?
Rose : Ghostbusters !
The Doctor : I ain’t afraid of no ghost ! ( )

Comment que ça va vous retomber sur la tronche, mes pauvres agneaux. Riez encore tant que vous le pouvez. D’ailleurs, la première à jouer les Cassandre, c’est Jackie. Qui sort à sa fille ce speech qui a manqué de me faire mourir de tristesse.

Jackie : Do you think you’ll ever settle down ?
Rose : The Doctor never will so I can’t. I’ll just keep on travelling.
Jackie : And you’ll keep on changing. And in fourty years time, fifty, there’ll be this woman, this strange woman, walking through the marketplace on some planet a billion miles from Earth. She’s not Rose Tyler. Not any more. She’s not even human.

C’est clair. Mais c’est sans doute parce que ceci n’arrivera jamais que ce n’en est que plus beau. Parce que finalement, tout ça n’aura duré que quelques secondes, dans la vie du Time Lord.

Enfin bref, Jackie à bord du Tardis, au grand dam du Docteur qui n’est pas du genre à cacher que ça lui déplaît souverainement.
Et c’est comme ça que nous arrivons à Torchwood, où nous trouvons cette mystérieuse sphère, apparue de nulle part, sans qu’on comprenne pourquoi… bientôt suivie des fantômes.

Ils sont quand même très cons, à Torchwood. Ca sent tellement la merde que c’en est suffocant.
Plus précisément, ça sent le vide entre plusieurs dimensions… Oui mais vous comprenez, mon bon monsieur Docteur, c’est que ça émet une énergie de folaïe, ce truc, et que si on arrivait à l’exploiter, on n’aurait plus besoin de botter le cul de Saddam ou des copains pour le pétrole. C’est des farceurs, à Torchwood.

D’ailleurs, c’est marrant, mais quand le Docteur explique ce que ça fait quand on fait les malins avec les différentes dimensions…

… j’ai percuté que Torchwood était une anagramme de… Doctor Who !

Enfin, le Doc nous fait son show, peine perdue. Cette madame Yvonne de Torchwood n’est pas décidée à céder.

Il m’éclate.

(Et il est drôlement craquounet. )

Bref, Ten, on voudrait pas dire, mais on est au bord de l’invasion, là, quand même. Tellement au bord que… ah ben non, c’est déjà trop tard.

Quelle bande de nazes, ces Terriens. Leurs gentils fantômes, en fait, c’était des Cybermen en train de passer d’une dimension à l’autre.

The Doctor : It’s not an invasion, it’s too late for that. It’s a victory.

Mais ce n’est rien, encore. J’ai failli hurler, je vous jure, failli hurler. Car pendant ce temps, Rose se promène, furète. Se retrouve dans la même pièce que la sphère. Se fait appréhender par un scientifique. Et alors que la voilà en mauvaise posture, alors que les Cybermen marchent déjà sur le monde…

MICKEY SMITH ! CE CON A FAILLI ME CAUSER UNE ATTAQUE !!!

Et c’est pas tout ! Mickey Smith certes débarqué de l’univers parallèle, tout comme les Cybermen, mais…. mais ! Troisième entité surprise !

« EXTERMINATE ! EXTERMINATE ! EXTERMINATE ! »

Alors là, je vais vous dire, j’ai rien compris à ce qui m’arrivait. J’ai fait « aga, aga » pendant au moins une demi-heure. Les Cybermen, Mickey, les Daleks… je savais même plus comment je m’appelais. Et au milieu de tout ça, la mort de Rose qui plane toujours au dessus de nos têtes. De quoi devenir maboul.

Même pour le petit Docteur qui percute rapidement que c’est VRAIMENT la merde lorsqu’il apprend que les Cybermen ne sont pas les constructeurs de la sphère, et que c’est cette sphère qui est à l’origine de la brèche dans laquelle se sont engouffrés ces foutus pantins en fer blanc.

To be continued, évidemment, sinon ce ne serait pas drôle.
C’est révoltant.

Posted by on Fév 13, 2008 in Doctor Who Episodes | 30 comments

30 Comments

  1. Mince, J’veux la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite.

    merde les review on valeurs de visionage maintenant, je sais pas si je vais avoir besoin de la regarder un jour cette série :/

  2. Je vais essayer, mais il faut que je revoie l’épisode, et je vais encore pleurer… snif. Demain, je pense… Stay tuned.

  3. Je dois avoir un c??ur de pierre … (j’ai terminé la saison plus tôt aujourd’hui)

  4. Ah non non non, je veux pas faire pleurer ma sorcière préférée moi :'(

  5. je sais pas si tu le savais mais qd russel t. davies a commencé la production de doctor who pr eviter les fuites il signait les premiers scripts sous le nom de torchwood

  6. Savais pas, Eron. Kota : ça ne t’a rien fait ? On peut en parler dans le prochain billet parce que là, pour le coup, ça coupe tous les effets, et en plus ça risque de spoiler. Merci.

  7. dsl

  8. Pas à ton intention, Eron.

  9. Mickey Smith, ce héros… L’évolution depuis le pilote, hein ?

    C’est bizarre, moi ça m’a fait l’inverse. Avec Mickey et les salières, c’est là que je me suis complètement réveillé !

  10. Ah nan, moi je suis restée sous le choc. J’ai rien vu venir. Jamais je n’aurais cru les revoir. Autant les Cybermen, je soupçonnais quelque chose, autant Mickey + les Daleks, là…

  11. on dirait bien que mickey a enfin trouvé sa place. moi je sais pas cment rose fait pr garder son calme en le voyant moi j’avais crié mickey smith

    mon passage preferé c’est qd le docteur renonce à les empecher d’ouvrir le passage et s’installe ds une chaise attendant la fin du monde j’adore! ça a un effet psychologique immédiat

  12. C’est sûr que Mickey ça surprend quand même . Mickey à Torchwood, rien que de l’écrire c’est bizarre .
    Par contre le coup de la Martha qui est sensée être clamsée dans le final pour qu’on la retrouve dans la saison 3 je le trouve moyen moyen …
    J’y avais pas fait attention mais t’as raison (euphémisme habituel), en fait le doc il se fait embrassé par tout le monde sauf par celle qui le souhaite vraiment (et réciproquement), t ça, ‘est vraiment dég’ . Surtout la mère de la fille en question quoi, j’aurai pas aimé être à la lace de Rose à ce moment là .

  13. Tiwow, en fait, c’est pas Martha… Dans le premier épisode de la saison 3, Martha explique que sa cousine bossait à Torchwood. Quant à Rose, elle semble n’en avoir rien à péter que sa mère bisouille le Docteur. C’est plutôt rigolo. A la fin de l’épisode 213, c’est juste une torture.

  14. c’est grand même du grand art, prenez 3 personnes pas tres fufutes, gentilles mais bon, qui n’ont pas découvert le fil à coupé le beurre, mettez un doigt de doctor (so cute) une pincée de tardis et ban! voila l’ordre naturel des choses qui s’en trouve perturbé, Mickey se découvre une âme d’aventurier, et mman Jackie s’implique pour comprendre (ma jackie je l’adore, elle est quand même patience de laisser la bride à sa fille, elle soit crever d’angoisse)
    On arrive au paroxysme du sublime, tout y est parfait, les dialogues, les décors, c’est impeccable, et roulement de tambour, on sent venir l’orage….

  15. Oui enfin je pense pas que ça existe les cousines jumelles, là c’est un peu gros quoi …
    Pour Rose, oui, elle semble, mais chuis pas persuadé qu’elle lui en veuille pas un petit peu …

  16. Clair que c’est un peu moisi. Mais ils ont dû se dire qu’elle était bien mignonne, cette petite. Et il leur manquait une pintade à fourrer dans les pattes de Ten, alors en avant marche.

  17. C’est pas faux, ça se trouve elle faisait sa groupie et ils se sont dit "Tiens bah la petite là elle aura même pas besoin de jouer la chiantise, elle l’a au naturel" (Oui je suis méchant et j’aime ça) . Ou alors elle connaissait très bien les producteurs paske pour jouer dans la série ça doit quand même se bousculer !

  18. Je pense pas. A mon avis, vu comme c’est fait, ils ont dû la trouver bonne dans son rôle de petit soldat.

  19. elle m’a pas fait une super impression dans DW donc je partais sur un avis très négatif et ça s’est pas arrangé humpfh…

    En tout cas j’adore le délire "Allons-y Alonso !" de Ten, surtout qu’il le place aussi parfois après dans la série arf ! Et Jackie à bord du Tardis mdrrr "I was kidnapped !" LOL

    La fin est quand même hallucinante, les Dalek, fallait oser (en plus les discussions Dalek/Cybermen après, ça s’arrête à "Delete" ou "Exterminate")

  20. Nanananan, ils se disent des supers politesses, j’ai failli en pisser dans ma culotte tellement c’est drôle. J’ai fait une petite compile, c’est énorme !

  21. si je me souviens bien ils se demandent mutuellement de s’identifier quand ils se rencontrent puis ils veulent collaborer…puis après c’est "Exterminaaate !" LOL

  22. Nananananan, c’est bien plus fun que ça, surtout quand on a l’esprit mal tourné. C’est limite si ça vire pas à la partouze métallique.

  23. c’est dans le style "qui a la plus grosse" si tu lis bien entre les lignes, faut se méfier avec Russell T. Davies il est vachement tordu et sait ou placer des phrases qui peuvent paraitre d’une innocence sans fin.

  24. Marli, c’est exactement ça !

  25. En même temps, heureusement, parce que sinon, y a pas franchement de bagatelle à se mettre sous la dent.

  26. Pour la bagatelle il y a torchwood (et ok c’est hors propos mais je défend ma série bec et ongle, limite obsessionnel comme dirait mon mari)

    En parlant de Davies je suis tombée des nues quand j’ai vu qu’il etait le réalisateur du "Queer as folk" UK ! j’ai vu la s1 et franchement le gars est doué, trés doué.

  27. ds torchwood y a pas un episode sans qu’ on fasse pas ref au sexe! heureusement que ça passe sur le cable.
    et jack est de plus en plus sexy à chaque nouveau episode. il est excellent, tellement bon!

    moi aussi j’ai vu le debut de saison de queer as folk et un des perso principal est un super grand fan de doctor who

  28. Bon bah me reste plus plus qu’à regarder… Moi qui ai des piles de trucs à visionner… Je ne te remercie pas sorcière, vraiment ! ;b

  29. Un arc que j’ai haï… Mais le coup du "void ship" ça c’était génial.
    Ravie de voir que j’étais pas lma seule à lire entre les lignes lors de la "rencontre" cybermen/Daleks… Je pensais avoir l’esprit mal tourné
    En même temps, quand on regarde Toochwood, on comprend. Jack Harkness c’est un sacré morceau ^^
    Bon trêve de plaisanterie, je vais lire la review du 213 T_T (la fin est tout juste DEGUELASSE)

  30. ??a c’était de l’épisode! La scène d’ouverture annonce la couleur, c’est très mal parti. Mais qu’est-ce que les images sont belles. La cap que tu as mise de Rose avec le bleu qui domine, c’est juste magnifique. "This is the story of how I died". Nooooooo!! J’espère qu’ils vont trouver quelque chose et qu’elle ne va pas vraiment mourir…Et pour le coup de Martha j’ai pas compris pourquoi elle s’appelait pas encore Martha mdr, très bizarre tout ça. Et le retour de Mickey, des Cybermen, des Daleks!!! L’épisode fait très fort dans le genre retrouvailles. ^^ ??a promet un dernier épisode grandiose. J’ai hâte!

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top