Categories Menu

710 : Running mates

Nous sommes à six semaines de l’élection. Et à deux jours du deuxième débat télévisé : celui des vice-présidents. C’est dire si la pression commence à monter, tout doucement, alors qu’on entre dans la dernière ligne droite… Donc, là, tout de suite on s’attend à tout sauf à Martin Sheen prenant, hors personnage, la parole. Pour nous expliquer que malgré la mort de John Spencer survenue en plein tournage, l’équipe a tout de même décidé de diffuser cet épisode, son dernier, en hommage à l’acteur et à son personnage.
Et de fait, cet épisode est entièrement consacré à Leo et à son rôle dans la campagne.

Leo, donc, qui se prépare à prendre part au débat télévisé des vice-présidents potentiels. Et ma foi, on le sentait venir depuis le début, la télé, Leo, c’est grave pas son truc. Il est mauvais qu’c’est pas possible. Et plus Josh et les autres le font répéter, et moins c’est convaincant.

Oui, c’est insensé. Ce grand génie de la politique, ce manitou de la stratégie… eh bien il est à chier. Il répond à côté des questions, il fait papy coincé, ses blagues sont à se pendre, bref, c’est la débâcle.
Annabeth entreprend donc de lui faire changer certaines petites choses, à commencer par son petit rictus que personnellement, j’adore, mais qui fait condescendant face à l’adversaire.

Ca flippe sévère, donc, dans l’entourage de Leo, et même si personne n’ose lui dire à quel point il est mauvais, on se prépare quand même au pire. Sauf qu’il y a eu des fuites et que la presse est au courant que ça se passe mal.

Josh : Somebody’s leaking.
Lou : You can’t seriously think it’s one of us.
Josh : You told a friend, they told a friend, the friend told The Washington Post.
Lou : I haven’t spoken to a friend in two months.
Annabeth : I don’t think I have any friends left.
Ronna : All my friends are in this room !
Lou : Okay, you win most pathetic.

Josh décide donc d’appeler Toby pour lui demander conseil. Et naturellement celui-ci le reçoit avec son amabilité habituelle. Malgré tout, l’avis de Toby apporte un éclairage plutôt bienvenu, et le rapprochement entre les deux est plus que notable.

Josh : I forget : in D.C., they let felons vote ?
(Silence de mort à l’autre bout du fil.)
Josh : Too soon ?
Toby : Just a little bit. See ya.

C’est bon ! Les vlà rabibochés ! Fiou, ils nous en auront fait voir, ces deux-là !

Finalement, le débat tant attendu a lieu, et Leo est éblouissant.

Alors que tout le monde en reste complètement sonné, Leo confie son secret à Annabeth.

Leo : Couching answers in tame, time-pressured sound bites. And then when Josh wouldn’t even show me the tape, it scared me to death. So I leaked it.
Annabeth : You did ?
Leo : I was worried he was so worried he wouldn’t.
Annabeth : So you just called up a bunch of reporters and said ‘Hey, Leo McGarry here, just letting you know I’m one scary debater.’
Leo : I covered my tracks. I’ve been at this awhile. I had a couple think it was you.
Annabeth : Wasn’t the voice a big tip-off ?
Leo : There’s not enough helium in the cosmos. So, I borrowed your email account.
Annabeth : Excuse me ?
Leo : Never use your cat’s name as your password.

Sacré Leo.
Je suis heureuse que John Spencer ait fait sa sortie sur un épisode qui le mette aussi bien en valeur. Il manque énormément à la suite de la série, et dans chaque épisode on sent les scènes où Leo aurait dû être présent et où il ne l’est pas…

On va donc nous faire mourir Leo dans un prochain épisode… En attendant, il n’y aura donc que le vide…

Sub-plot intéressant, aussi, dans cet épisode, celui qui entoure la famille Santos. Papa Matt est de retour au bercail pour une soirée, et retrouve ses enfants… quelque peu enrhumés.

(Cherchez l’intrus.)

(Il faut que je dise à quel point la petite est mimi et à quel point elle est trop bien choisie… )

Bref, voilà que Matt essaye de ne pas trop s’approcher de ses propres enfants, de peur de choper la crève, ce qui met Madame en rage.
Ce qu’elle ne sait pas encore, c’est qu’elle va avoir une autre raison de s’énerver. En effet, le lendemain, son string rouge fait la une des journaux.

Le genre de truc qui met de bon poil, surtout quand on est une mère de famille respectable qui se fait des chignons pour ne pas avoir l’air trop jeune et larguée dans cette campagne de oufs.

Bref, pauvre Helen Santos, tellement pas préparée à ce genre de truc. Sa conversation avec Donna à ce sujet m’a à l’époque occasionné un petit déclic.

Donna est tellement bonne, dans ce rôle de conseillère, elle trouve tellement les mots justes. J’ai trouvé que ce duo de blondes pouvait vraiment faire des choses intéressantes, et en fait, je ne me suis pas trompée.

Au final, la famille Santos au complet, goutte au nez et popcorn à volonté, va mater quiètement le débat des vice-présidents…

Alors que de leur côté, deux autres personnages partagent des petits moments sympas, eux aussi. Je n’y aurais jamais cru, mais voilà qu’on nous case Will Bailey avec Kate Harper. Après le premier « oh mon Dieu, elle va n’en faire qu’une bouchée », eh bien ça marche plutôt bien.

C’est rare, dans the West Wing, les couples qui fonctionnent. J’ai trouvé que c’était le cas de celui-ci, même si attention, on ne verra jamais les personnages esquisser ne serait-ce qu’un fantôme de bisou.
Leur dîner romantique aura donc lieu à la Maison Blanche, autour de plateaux repas. Mais qu’importe…

C’est quand même plutôt mignon.

Allez, plus que deux cas désespérés à caser et c’est bon !

Posted by on Jan 16, 2008 in The West Wing | 2 comments

2 Comments

  1. Kate Harper & Will Bailey, je m’y résoud dans mon plus grand désespoir, mais c’est vraiment parce qu’à côté les deux idiots commencent leur truc (j’essaie de faire vague, hum.) (et puis, le fait que Bailey ne soit plus aux côtés de Bingo, ça aide un peu plus son cas)

    Qu’à cela ne tienne. Dernier épisode de John Spencer? Sniff… Mais c’est un bel épisode pour son personnage et j’ai été ravi de voir que celui ci tournait autour de Leo.

    (J’ai pas du tout envie de terminer la saison, encore moins la série. Dit, dit, y a une saison 8 cachée pas vrai ?? 🙁 )

  2. Oh, un commentaire. Youhouh, merci ! Sinon, je cherche toujours la saison 8… dès que je la trouve, je te préviens… :-/

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top