Categories Menu

414 : All that glitters

Je sais que je suis totalement zinzin, mais si je fais un post sur cet épisode en particulier, c’est pour une seule et unique raison : j’ai complètement buggé sur le type que Carrie rencontre dans une boîte gay (pendant qu’Aidan ronfle devant la télé), et au bout de quelques secondes, j’ai percuté : c’est DK, de Farscape, le pote à Crichton.

Irf irf irf, mais zenfin, que fait-il ici ???

Bon, et blague à part, il faut que j’exorcise un peu, également, parce que cette saison 4, c’est quand même là où les filles cessent d’être les drôlesses siphonnées dont on arrive à se moquer sans trop d’états d’âme. Non, là, on commence à pencher sérieusement du côté des Desperate Housewives. Entre Carrie qui brûle la chandelle par les deux bouts et dont la relation avec Aidan est en train de s’éteindre, Miranda enceinte et célibataire, Samantha qui tombe amoureuse de l’homme dont il ne faut SURTOUT PAS tomber amoureuse, et Charlotte dont le mariage a définitivement pris l’eau malgré un ultime sursaut de classe de Trey…

Non, sérieusement, on aimerait bien en rigoler, mais quand on a trente ans, ni homme, ni chien, ni chat, ni compte en banque très fourni, ben, on fait pas franchement sa maligne, devant ces épisodes.

J’ai quand même réussi à éclater de rire lorsque les quatre idiotes s’amusent à se mater un porno gay.

Who wouldn’t ? 😉

Posted by on Déc 17, 2007 in Sex and the City | 0 comments

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top