Categories Menu

303 : Attack of the five foot ten woman

Qu’elle est con, cette pauvre Carrie !

Il faudra quand même une grosse faute d’orthographe sur un billet de remerciement pour qu’elle comprenne à quel point ce pauvre Big a l’air d’un idiot avec sa girafe décérébrée !

Tout cet épisode n’est donc que consternation après qu’au traditionnel brunch du dimanche, les filles tombent sur le roman-feuilleton du mariage de Big et de sa con-con qui ne sait rien faire si ce n’est sourire bien largement de ses 72 dents très blanches, lesquelles, pour sûr, n’ont jamais vu l’ombre d’une cigarette ou d’une bonne bière.

L’ennui avec Carrie, c’est qu’elle n’est guère plus futée. Et que tout ce qui touche Big de près ou de loin lui vaut chaque fois un effondrement spectaculaire.

Ca, ma pauvre enfant…

Bref, évidemment, comme chaque fois, ça se finit par une traque sans pitié de la robe parfaite (on va dire ça) et des pompes les plus chères et les plus ostentatoires possibles pour parader devant la jeune épousée. Las, elle ne la croisera pas. Mais se retrouvera quand même à se bidonner devant les fautes d’orthographe de la pauvre sotte.

Ce qui n’est certes pas très sympa, mais qui a le mérite de faire du bien !

A part ça, les aventures de la pauvre Charlotte qui n’ose pas se désaper au sauna m’ont fait mourir de rire. Il faut la voir, serrant sa pauvre serviette contre son coeur, telle une âme en peine.

Enfin, Magda débarque dans la vie de Miranda. La pieuse Magda qui veut bien faire le ménage de Miranda, mais qui, tout de même, a toutes les peines à supporter ce genre de vision.

S’enhardissant même à échanger sournoisement l’objet du délit contre quelque chose de beaucoup plus convenant.

Toujours est-il qu’après quelques réglages, Miranda et Magda, c’est quand même une affaire qui roule.

Posted by on Déc 9, 2007 in Sex and the City | 3 comments

3 Comments

  1. Ah lala , bé on est pareil décidemment. Six saisons à se dire : " qu’est ce que Carrie est con"…
    ET quelque part en France ou à Vienne une Sorcière se disait la même chose…

    Je me sens moins seule ^^

    Pourtant j’étais fans du show…

  2. Moi aussi… et c’était en France, il n’y a pas si longtemps que ça… cinq ans… et ce n’est pas parce que j’ai passé le bac à Vienne que j’y vivais. C’est le centre d’examen de quasiment tous les pays de l’Est. 😉

  3. Juste histoire de montrer mon approbation: "mais qu’est-ce qu’elle est conne, cette Carrie!!"

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top