Categories Menu

203 : Brunch

Ouille, aïe, ma tête !

M’enfin, vous vous rendez compte que d’un seul coup, toute l’insoutenable légèreté de l’être de Ted vient d’être expliquée. Car quand vous avez un caneton boîteux, pas besoin d’aller bien loin pour trouver l’origine du problème : allez donc observer un peu le plumage de papa et maman canard !
Pas étonnant qu’il soit aussi peu sûr de lui, ce pauvre Ted, avec des parents pareils !!!

Déjà, sa reum, c’est la vieille Petrelli, alors il est mal barré.

Et son reup, ben c’est aussi celui de Carter dans ER, alors autant dire que c’est de famille.

Signe particulier de cette famille de bras cassés, donc : surtout, ne pas parler de choses graves !

(Ca me rappelle quelque chose, sauf que là, c’est drôle, bien sûr.)

Au point que le pauvre Ted découvre, au détour d’une conversation, que ses parents sont divorcés. Woooups.

On comprend aussi tout à coup pourquoi il fait suer ses enfants avec la manière dont il a rencontré leur mère.

Ted : No, no, no ! We’re not just going to blow past this. I mean, I don’t even know you people. I don’t even know how you met.
Mr. Mosby : I never told you how I met your mother ?
Ted : No.
Mr. Mosby : Oh, great story. At a bar !
Ted : That’s it ? That’s what passes for communication in our family ? When I have kids, and I tell them how I met their mother I’m gonna tell the everything. The whole damn story.
Mr. Mosby : …I think it was an Irish bar.

Bon, je ne vais pas m’étendre sur Robin qui est plus pathétique que jamais et tellement puérile que je me demande si on ne nous aurait pas menti sur son âge.
Vous êtes sûrs que cette fille a l’âge de boire ?

Forcément, à côté, Barney, c’est le festival.

Barney : Robin, I’m his best friend, that’s a commitment. You’re just his girlfriend. That’s like a bad flu, out of your system after a couple of weeks in bed. High five !

Autre truc quand même très très drôle, le gros craquage de Lily et Marshall qui semblent très décidés à régresser, eux aussi. Au point de déballer tout ce qu’ils ont de mieux pour faire baver l’autre d’envie.

Ce qui aboutit à ceci :

Bref, un brunch tout à fait délicieux ! Un poil fade, mais bon, il ne faut pas perdre espoir.

(Et moi je n’ai pas perdu celui d’aller à la noce avant la fin de la saison, non mais.)

Posted by on Août 8, 2007 in How I met your mother | 5 comments

5 Comments

  1. Héé ! C’est cui là que j’ai vu. Très drôle en effet le flirt de Lily et Marshall (sauf que j’avais pas compris qu’en fait ils remettaient le couvert). Et la narration était orignale, avec le point de vue de tous les protagonistes…

  2. Oui, ça se croise et ça se décroise. 😉

  3. Moi je me souviens de la scène avec PapaTed et Barney en train de draguer au bar.
    Sinon, avec cet episode on comprend les deux obsessions de Ted le boulet : find the One et How I met your mother.

  4. Je tremble d’avance. Aux abris..! (tiens, je ferais bien de rejoindre celui de mon lit d’ailleurs).

  5. La pub, je l’emmerde.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top