Categories Menu

Premier coup d’oeil sur Bionic Woman

Très très bizarre. Ca m’a fait un peu le même effet que quand j’avais vu le premier épisode d’Alias… ce qui n’est pas bon signe, je précise.

On a l’impression que tous les ingrédients sont là, mais qu’il manque quelque chose. Déjà, des acteurs « forts ».
La jeune Jamie est bien mignonne, mais la moitié du temps, on a l’impression qu’elle n’est… pas vraiment là.

Tout autour d’elle sonne un peu faux. Sa relation avec son mec, sa relation avec sa petite soeur… Tous deux pas super intéressants non plus.

L’histoire, pas tellement besoin de la rappeler. Jamie est jeune, belle, elle a l’avenir devant elle. D’autant qu’elle a un polich’ dans le tiroir. Un jour, crac, big carcrash. Amputée d’un bras et des deux jambes, un oeil et une oreille flinguée. Gentlemen, we can rebuild her, s’exclame son copain, lui-même dans le bionic business.

Hurlements, hurlements, hurlements, comment t’as pu me faire ça, cavale, cavale, cavale… Bref… z’imaginez.

Je suppose que l’intérêt était bien sûr de comprendre ce qui se cache derrière l’organisation qui autorise ce genre d’aberration. Las, je me suis trop vite fatiguée et j’ai arrêté à la moitié.

J’ai quand même été charmée de voir Katee Sackhoff, notre Starbuck vénérée, ouvrir le bal. La première Bionic Woman, c’est elle. Seulement, elle est un peu ratée, cette version de la créature de Frankenstein, donc elle a un peu tendance à perdre les pédales.

Et c’est elle qui jette un énorme camion sur la voiture de la pauvre, pauvre Jamie.
Au final, donc, j’ai été très moyennement intéressée.
Je suis prête à voir ce que ça donne après la diff de quelques épisodes outre-Atlantique, si les critiques ne sont pas trop mauvaises, mais pour le moment, c’est vraiment trop insignifiant à mes yeux.
Ca manque de profondeur.

(Désolée pour les caps, elles sont rares et minables, j’en avais fait beaucoup plus, mais mon logiciel a dû planter à un moment donné et elles sont toutes foirées… )

Posted by on Juil 31, 2007 in Fourre-tout | 13 comments

13 Comments

  1. J’ai vu ça et j’attends la suite pour me faire une idée… mais c’est bien parce qu’il y a quelques têtes connues de BSG (Katee, Aaron Douglas et Mark Sheppard) , que j’ai regardé jusqu’au bout…

    Sinon pour un pilot, c’est mou du bide…

  2. Tiens, j’y pense, tu as l’intention de rewiever les zodes de Dexter ? Si c’est le cas, tu pourras les cacher derrière un cut ? 😉

    En parlant de Mark Sheppard, j’ai bien ri en le voyant dans le pilote de Firefly l’autre jour !! 😀

  3. En parlant de ça… as-tu vu le casting de White Noise 2, sorci? 🙂

  4. Moi, ce qui m’étonne c’est qu’elle ne nous parle pas de lui dans Desperate Housewives!

  5. Night : voui. Mais c’est une daube, pas vrai ?

    Gonzo : je ne vais pas rédiger un billet juste pour dire que Nathan joue un… lol !

    Maiky, tu te lances dans Firefly ? Youpiiii !

  6. Pas encore vu White Noise 2 mais bon… ça m’a pas l’air terrible, en effet ^^

  7. C’est vrai que Nathan et Katee à l’affiche, ça déménage.

    Enfin, il faut bien bouffer, hein ? 😉

  8. Pas immédiatement, j’ai d’autres trucs à finir avant, mais j’ai tout sous la main en cas de besoin. C’est Shynka qu’il faut remercier. 😉

  9. Je la reconnais bien là… brave petite !

    J’adore Badger ! Mark Sheppard continue à être très actifs auprès des "Browncoats", je trouve ça vachement sympa.

  10. Quand je pense que tu as une super série cultissime que je t’ai filée et que tu regardes des pilotes merdiques….
    ksss!!

  11. J’ai pas regardé, j’ai jeté un oeil. Je n’ai pas plus d’une demi-heure par jour à consacrer aux séries, avec le train d’enfer que tu me fais mener, charogne ! 😀

  12. Relativement à chier ce pilote!

  13. Tiens, je vois que personne l’a encore dit… à la fin du pilote, on voit une ambulance… et la police de caractère pour les écritures qui sont dessus (ambulance, blabla) est celle du logo de Battlestar Galactica…

    Et y a une grosse référence au 1er film Superman, quand Jamie s’enfuit et court à toute vitesse (le dialogue entre la fille qui voit Jamie courir, et sa mère est une copie de celui entre Lois Lane voyant Clark courir à côté du train, et la mère de celle-ci…)

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top