Categories Menu

Deep Space Nine : ce que j’en pense : pas que du bien !

Voilà, j’en suis à l’épisode 13 (dont je vous reparlerai puisqu’il incarne ma plus grosse déception de la série à ce jour). Eh bien les trois premiers épisodes étaient super prometteurs, certes, mais ensuite, aïe, ouille, uh ! La chute est rude. Pour tout dire, je me fais chier à MORT. C’est pire que les débuts d’Enterprise parce qu’il n’y a ni Trip, ni Archer, ni Porthos.

Outre un manque cruel de bogoss en caleçon, donc, (eh ben oui, c’est une donnée cruciale), passés les trois premiers épisodes, c’est un enchaînement d’épisodes tels qu’on en a vu environ 600 depuis le début de Star Trek. Et oui, DS9 nous a inventé là le concept de l’exploration sans bouger d’un pouce. Waouh. On s’incline tous bien bas face à cette révolution du genre.

Et vas-y que je te balance tous les aliens les plus moches de la création, et vas-y que je te ressors Q de derrière les fagots (comme si on ne se l’était pas assez coltiné dans TNG, celui-là), et vas-y que je te chope un virus qui rend tout le monde maboule et pire que tout encore : et vas-y que je te colle des épisodes gonflants sur les Ferengis.

Bref, tout cela rime sauvagement avec « avance rapide », dans mon monde. Et pourtant, je m’obstine, parce que je sais que ça va partir… reste à savoir quand. Parce que ça devient assez critique, là. A chaque fois que je vois Benjamin enfiler son uniforme d’apparat, je m’accroche à l’espoir qu’on va ENFIN descendre faire un tour sur Bajor ; parce que merde, quoi, ça va faire plus d’une demi-saison qu’on est là, et on est toujours pas descendus sur Bajor, les mecs ! Chaque fois que j’entends le mot « Prophète », je dresse l’oreille, eh ben non, que dalle, toujours rien. Je m’émerveille de ma patience, mais là, ça commence à faire BEAUCOUP !

Voilà, il va donc falloir envisager quelque chose, parce que je commence à être endolorie de l’index (celui qui appuie sur « avance rapide ») et cette histoire de prophétie me chatouille sévèrement les naseaux. La Sorcière veut savoir ! Et La Sorcière n’est pas CONTENTE !

Et pourtant, La Sorcière va continuer, c’est ça le pire.

Posted by on Mai 9, 2007 in Star Trek : Deep Space 9 | 16 comments

16 Comments

  1. C’est vrai que c’est léger par moment, j’en suis au 17 et c’est certain que ça reste très classique dans le genre… mais bon comme à parts Enterprise, je n’ai pas vu les autres séries ST, je ne souffre pas encore de trop ce classicisme … mais c’est gentil quoi…

  2. Je sais que ça va devenir méchant à un moment, mais je prie que ce ne soit pas dans la saison 5 parce que je ne suis pas sûre de tenir jusque là !

  3. Je t’avouerai que moi aussi, je n’aurai pas cette patience…
    Mais j’ai confiance…

  4. Si ma mémoire est bonne, la saison 1 c’est pas trop ça…. la 2 y a du mieux mais sans plus… c’est surtout à la saison 4 que ça décolle vachement en fait… mais il y a, avant ça, des épisodes qui vallent leur pesant de cacahuète malgré tout, même si le début est laborieux

  5. Je t’avais dit que cette histoire de prophète et d’orbes pouvaient décourager, persistes, ça va s’améliorer !

  6. *soupir* C’est pour ça que je continue. Farscape m’a appris qu’au milieu d’une saison de merde peut se cacher un vrai joyau.

  7. Bah sinon, je me doute un peu de l’identité du prophète hein ? C’est pas trop cette histoire, qui me gêne, c’est l’accumulation de loners sans aucun intérêt.

  8. Il faut que La Sorcière continue. Faut bien avouer que je ne me rappelle pas tous les épisodes par coeur. Là où tu en es, on a revu Kai Opaka ou pas ?
    Et le Wedek Win ? Et le Wedek Bareil ? Je me rappelle plus tout ça.
    Et le prophète, c’est dit clairement dès le début que les bajorans pensent que c’est …. ? Non ?
    Faudrait que je ressorte mes DVD moi !!!!

  9. Bon, j’ai pas ressorti mes DVD mais j’ai cherché des résumés d’épisodes et les seuls dont je me souviens vraiment c’est celui où on revoit Opaka, mais surtout par tout ce qui en découle après.
    Et mon préféré reste Duel, l’avant-dernier de la saison. Le dernier n’est pas mal non plus et j’ai l’impression que c’est dans celui-là qu’on voit Winn pour la première fois.
    Au final, de nombreux résumés n’ont réveillé aucun écho en moi. C’est normal ?

  10. J’imagine que c’est normal, voui… J’ai revu Opaka, en effet, et j’imagine que les conséquences vont être plus lourdes que l’épisode en lui-même que j’ai trouvé assez chiant. A part peut-être qu’il éclaire pas mal le personnage de Kira…

  11. Effectivement, épisode très chiant. D’ailleurs, je n’en ai retenu que ….. enfin, tu vois quoi. Mais c’est très très lourd de conséquences. Pendant des années, on aura le temps de regretter qu’Opaka ait fait ce satané voyage !
    Mais bon, je pense que tu regardes la série dans de bonnes conditions. Je veux dire que la première fois, je l’ai regardé sur Jimmy et je ne l’ai que modéremment appréciée. Enfin, suffisamment pour acheter les DVD. Mais ensuite, j’ai regardé en continu et c’était bien mieux. Quand un personnage revenait bien après sa première apparition par ex, je me souvenais de lui lol.
    Tout ça pour dire qu’en ce moment, tu te payes les loners de la série mais qu’ensuite, elle devient de plus en plus feuilletonnante.
    Et puis franchement dans quelle autre série voit-on un personnage tel que Morn ? Hein ? Où ça ? ptdr

  12. Si tu n’as pas la patience, va à la saison 3, c’est là que ça commence à se bouger, pour vraiment décoller dans la 4 (bref un peu comme Enterprise lol). La saison 2 comporte de bons épisodes ceci dit, mais pas mal de bofferies aussi.
    La saison 1 est en effet laborieuse.
    Mais les saisons 4,5,6,7 sont géniallissimes et valent la peine de s’accrocher!!

  13. C’est cool, ça me remonte le moral. Ca paraît loin, mais en passant les trucs les plus pénibles, je devrais y être dans quelques jours… semaines… et après, ce sera formidable.

  14. Bon bah j’ai fini la Saison 1 donc en principe le plus dur est passé pour moi…

    "Saison 2 Energise"

  15. J’ai longtemps hésité à acheter la première saison de DS9. Et je dois dire qu’elle m’a bien déçue. Je me suis même dit que j’avais fait une grosse erreur en achetant la deuxième sur un coup de tête. Mais comme je l’avais achetée, j’ai pris mon courage à deux mains, et j’ai été assez bluffée : la grosse artillerie sort dès les trois premiers épisodes de la seconde et plus tard dans la saison, on découvre que les personnages sont encore moins blancs qu’on le croyait. C’est du tout bon, il suffit juste de s’accrocher.

    Quitte à sauter les critiques des derniers épisodes de la saison 1, la série en vaut la peine. Peut-être que l’apogée se trouve vers la quatrième ou cinquième saison, je ne le sais pas encore, mais la deux, comparée à la première est déjà d’une facture franchement meilleure.

  16. Ah, et dire que tu me dis ça à trois semaines de la rentrée des classes des sériphiles alors que j’ai encore plus d’une saison de House à voir !!! 😀

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top