Categories Menu

104 : A man alone

Oh, comme c’est choupi. Ca me fait tout drôle de revoir Keiko, l’épouse d’O’Brien (j’ai failli écrire « du chief » ).

(Apparemment, le jeune Jake n’est pas le seul à se plaindre de la vie sur DS9).

Je me souviens de leur mariage dans TNG, et de la naissance de la petite Molly… Il me semble… Dans un turbolift, peut-être bien…

Elle a grandi, la moucheronne ! Trop mimi. Voilà ce qui est chouette, dans Star Trek. C’est qu’on peut suivre les personnages sur des années et des années. Moi qui adore le développement des personnages, forcément, ça me comble.

A part ça, hop, on continue sur notre lancée. Ca commence à devenir difficile de considérer les Bajorans comme des victimes étant donné les conneries qu’ils font sur la station, tout de même. Parce que là, faire accuser le pauvre Odo du meurtre d’un des leurs, c’est pas gentil DU TOUT !

Par contre, je crois qu’Odo va décidément beaucoup me plaire. Triste de voir à quel point il semble atteint quand Sisko lui retire son boulot de chef de la sécurité. Et digne, avec ça. Super digne. Ouaip, ça c’est un chouette personnage.

Ok, il a une drôle de tête, mais l’acteur est quand même épatant.

Pas mal aussi de faire quelques petites mises au point sur la relation entre Dax et Sisko… même si à mon avis, Bashir était vraiment le seul à s’interroger sur leurs hormones. Il ferait mieux de faire gaffe aux siennes, lui… Visiblement, elles sont en ébullition.

Et à part ça, ça m’éclate de voir à quel point Kira est toujours au taquet.

Excellente ! Une vraie terreur !

Posted by on Mai 5, 2007 in Star Trek : Deep Space 9 | 1 comment

1 Comment

  1. faudrait vraiment que je reregarde le début car j’ai presque tout oublié ! (mission sortir le magneto du placard et le brancher)

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top