Categories Menu

102 : Partners

Alors, une chose pour commencer : non, ce n’est vraiment pas une bonne idée de regarder Drive en rentrant du boulot à une heure du mat’. Vraiment pas. Je n’ai pas compris la moitié de ce qui se passait. Cela dit, ce que j’ai compris, c’est que ça se passait exactement comme je l’imaginais et comme je l’espérais.

Du mystère, du flashback, des partenariats inattendus, des petits futés et des révélations.

Et toujours du « vlan dans ta djeule ».

Notamment la première séquence. Nandidiou.

Et la ligne d’arrivée… deux adultes dans la voiture et une petite fille sur le bas-côté. Puis une grosse bagnole qui fout celle des potentiels gagnants dans le ravin. Non, vraiment, on ne nous épargne pas grand-chose, d’entrée.

Le jeu de piste continue, donc. Tout le monde attend que les téléphones sonnent avec les nouvelles instructions. J’ai trouvé l’énigme du jour excellente, avec le Kennedy died 1973. Qui finalement signifie que les participants doivent se rendre ici… à cet endroit rebaptisé Cap Canaveral en 1973.

J’ai trouvé l’intrigue de la pauvre Wendy vraiment intéressante. La suivre dans son calvaire de tueuse potentielle… et se rendre compte qu’il y a un paquet de gens qui bossent pour cette course… même la serveuse de la cafétéria où elle s’est arrêtée, qui lui explique que si elle ne fait pas ce qu’elle doit faire, elle mourra. Ca fout les boules.

J’avais presque envie de rire quand elle va expliquer, en panique, qu’elle doit faire ça pour son bébé. La pauvre.

Finalement, en analysant finement sa mission, il se trouve que les mots exacts étaient que si la blonde remontait dans sa voiture, elle mourrait.

Du coup, si elle monte dans SA voiture, pas de souci !

Je sens qu’on va rigoler. Il n’empêche que je pense qu’on peut s’attendre à de lourdes pertes d’ici la fin de la saison. Etant donné l’intro.

A propos de l’intro, donc. C’est vrai que le coup de la blonde qui débarque dans la voiture d’Alex, c’était très bizarre. Et ensuquée comme je l’étais hier soir, il ne m’est pas UNE SECONDE venu à l’esprit que la blonde puisse être la petite fille de l’intro. Mais vraiment pas.

Du coup, quand on découvre ça, j’étais sciée. Forcément, elle est là pour prendre sa revanche. Gagner, et pas pour de faux. Mais comme elle n’a pas été démarchée officiellement, elle a besoin d’un partenaire, Alex, donc.

Sinon, j’aime bien le personnage d’Alex. Alors lui, pour le coup, il n’a vraiment rien à perdre, et il y VA, le mec !
Il se la joue pas victime, il en veut !

Moralité, il obtient la confirmation que sa femme est bien vivante et qu’on ne lui raconte pas de bobards.

Bref, ça me plaît de voir également les intéractions entre les divers participants, comme les deux frangins et la petite rouquine (que j’ai trouvé excellente), les petits tuyaux qu’ils se refilent alors que ce n’est pas forcément dans leur intérêt. Et aussi, qu’est-ce qu’on se met à flipper dès qu’ils sortent de leur bagnole. Ca, c’est bonnard, ce sentiment d’urgence, de temps qui défile aussitôt qu’ils ne conduisent plus. Ca fait un peu 24.

Jusque là, je dirais que Drive combine les bons éléments de Lost, 24 et Heroes. Pourvu que ça dure.

Posted by on Avr 18, 2007 in Drive | 7 comments

7 Comments

  1. OMG la femme d’Alex, c’est Amy Acker ! Yes !

  2. En tout cas, moi j’ai trouvé super flippant que ça soit le gentil chauffeur routier qui prend Alex en stop (et qui jouait le pote de l’homme invisible dans une série) qui soit l’enfoiré qui détient sa femme…
    Ca renvoit à ce que tu dis : le nombre de gens impliqués dans la course est impressionant, et très flippant.

    Je viens de finir le 3e, tiens… héhéhéhé

  3. Frak me ! Je ne l’avais pas reconnu !!!

  4. Qui, le chauffeur routier ?
    Moi j’avoue qu’il me disait vaguement quelque chose, et j’ai percuté une fois qu’il n’apparaît plus à l’écran, lol !

    En tout cas c’est une ambiance très particulière cette série. J’avoue que je me prend au jeu de la course facilement. Moi qui déteste les voitures, je n’en reviens toujours pas 😀

  5. Merdouille, j’avais pas "tilté" sur le fait que c’était le chauffard du truck sur la vidéo… grrr. Mais il lui propose de voir ce qu’il a à l’intérieur… sa femme peut-être ? Ce serait trop fort !
    En tous les cas beau démarrage, l’énigme de Cap Canaveral est bien trouvé et la fin avec le décollage de la fusée est asez jolie.
    J’accroche bien à ces deux premiers épisodes. J’espère que ça va tenir la route (je suis très fier de mon jeu de mot).

  6. la deuxieme en route , je me surprends a reduire mon temps de sommeil pour un deuxieme tour de volant alors que j ai les yeux comme un lapin pris dans les phares…
    tres bonne enigme sur le cap ..le cou du pere qui veut devenir astronaute pas mal non plus de le faire amener la et qu il tombe au moment de voir la navette…. et oui moi aussi j aurrais bien aider sa fille …
    bon le coup des deux frangins c est un peu rapide mais bon ….en plus je suis sur que c est le mechant qui va se la faire la fille mais bon …
    le couple gi joe et sa bimbo pas plus interressant npn plus mais a mon avis ca va se develloper…pour le coup notre captain il est vraiment bigleux( reference evidente aux nuls ) parce que la il se fait un peu trop manipuler des le debut ….la blonde vengeresse je n y crois pas trop …trop simple …mais d un autre cote on est dans une serie qui parle de courses de bagnolles aussi …alors….
    une tres tres bonne idee que ce chauffeur de camion …je trouve que tous les persos secondaires voir tertiares ( la serveuse on l a deja vu dans autre chose mais dans quoi ???) et qui sont un peu participant a la course en remettant les "chauffeurs" dans le bon sens sont tres tres tres flippants …( perso j ai penser a une autre voiture dans l arriere du camion mais jamais a sa femme…)
    donc voila je suis bien impatient de monter en regime ( hahahah trop facile celle la ) et de voir le troisieme

    ps…vous pensez que l on peut dans chacun de nos com laisser passer une allusion comme ca sur les bagnolles…? ho allez….hihihihihihihih

  7. Pour la serveuse, je l’ai vu dans pas mal de trucs dont un épisode de "Malcolm", dans "Donnie Darko", "Little Miss Sunshine" et sûrement d’autres qui m’échappent.
    Elle a toujours l’habitude de jouer les coincées républicaines. Là je l’ai trouvée super, du coup, lol, légèrement à contre-emploi.

    Sinon, pour les jeux de mots, euh, moi je veux bien mais je suis pas trop forte à ça 😀

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top