Categories Menu

210 : Victory and loss

Ah, mon pauvre Antonius… Quelle raclée tu t’es mangée à Actium, hein ? Quelle déroute…

Forcément, dès lors qu’on le voit comme ça, le gars Antoine, on sait bien que c’est le tombeau ou rien du tout. Mais bon… Ca fait de la peine. Je commençais à bien l’aimer…

Et loin, bien loin, à Rome, Atia a l’air partie…

Ca fait vraiment bizarre de la voir comme ça. Qui aurait cru que perdre son amant la rendrait aussi éteinte ?

Pfff, il aurait mieux fait de se casser une patte, Antoine, le jour où il a mis les pieds à Alexandrie…

Hi hi…

Vorenus et Césarion.

(Foutu écran de merde qui vaut pas celui de Bill, je vois A PEINE mes caps !)

C’est quand même vraiment une superbe pute, la Cléo. Malgré ses larmes de crocodile, elle est quand même prête à vendre Antoine pour qu’on lui laisse son trône D’autant que c’est une pute naïve. Tssss…

Qu’on la jette aux crocodiles !

Oui, bon, j’avoue qu’ils m’ont vachement émue…

Ben ouais, ils sont grave coincés, les zamoureux.

Et alors là, je me suis fait super balader. Quand la naine apporte la lettre à Marco, sa robe pleine de sang, j’ai vraiment cru que les scénaristes avaient choisi un autre chemin que celui dont on nous rabâche les oreilles depuis toujours. Et j’ai vraiment cru que Cléopute s’était suicidée de désespoir, devant un choix impossible qu’elle ne voulait pas faire. Et la douleur de Marc Antoine est vraiment sublime. Waouh.

Mais bon, pendant toute cette scène, malgré moi, je n’ai pas arrêté de crier : « Mais qu’on en finisse, allez, suicide-toi, patate ! »

Ben oui, ça commence à être difficilement supportable, tout ça.

Hop, du coup, le voilà suicidé par Vorenus.

Alors forcément, après un tel cirque, quand on voit débarquer Cléopute…

C’est un peu énervant.

Ben oui, il est mort, le poor love…

Aux barbaresques, moi je dis !

Heureusement, saisie par un accès de bon sens, Cléo envoie son fils battre la campagne avec Vorenus avant qu’on ne le lui assassine. A cet instant, je ne m’inquiète pas du tout pour les rejetons d’Antoine. Je sais que dans l’histoire, c’est Octavie qui finit par les élever avec ses propres enfants.

Par contre, supeeeer la conversation entre Octave et Cléo, le calme olympien qu’elle conserve et la douceur de miel de la voix de son ennemi.

Puis une fois seule, la crise de larmes, consciente qu’elle est de s’être fait avoir, d’avoir tué son homme pour rien. Pffff, ma pauvre enfant, tu es tombée sur plus malin que toi.

Et bien sûr, celui qu’on attendait tous, j’ai nommé ze serpent…

Et hop, la voilà occise sous les yeux d’Octave, un peu dégoûté d’avoir manqué l’occasion de la faire défiler à Rome…

Ah, les retrouvailles Pullo/Vorenus. Et Pullo qui découvre enfin son fils.

Pfff… ils sont trop mignons…

Malheureusement, et je m’en doutais, un des deux doit mourir et ce sera Vorenus. Pullo a tout pour s’en sortir, il a surtout une âme d’enfant. Tout coule sur lui comme de l’eau, il est bien plus à même de récupérer de toutes les crasses qu’il a vécues que Vorenus, qui lui, n’a même jamais fait le deuil de sa femme…

🙁

Quand j’ai vu qu’il réussissait à le ramener à Rome avant sa mort…

… puis que sa fille lui pardonnait…

… j’ai bien cru qu’on nous le ressusciterait. Mais non, hélas….

J’ai un peu pleuré, quand même.

Par contre, cette vieille rosse d’Atia m’a donné tort, la carne !

Moi qui la voyais se laisser mourir de chagrin et de désoeuvrement, nenni ! La voilà qui récupère et coupe littéralement la chique à sa belle-fille, oh, de splendide manière. Faut dire que c’est une sacrée punaise, la Livie.

Le tout couronné par le sourire discret d’Octavie…

… qui doit bien continuer à se taper son jeune Agrippa discrétos étant donné le petit coup d’oeil qu’ils échangent pendant le triomphe d’Octave.

Oué, oué, oué…

Et voilà, Rome se termine sur un Pullo sautillant dans les rues de Rome, avec à ses côtés son fils Césarion…

Bon, et maintenant, ce que j’en ai pensé, vraiment.

Honnêtement, je suis déçue. Cet épisode, plus long de dix minutes que d’habitude, n’avait pas le rythme auquel on était accoutumés. On a une très longue (très très longue) séquence en Egypte, avec Antoine et Cléo qui n’en finissent pas de se tuer, puis on rentre à Rome où il ne se passe pas grand-chose, et entre les deux, on nous tue Vorenus. Bof. Clairement, la fin de saison, elle était plutôt la semaine dernière.

Et puis je reste sur ma faim concernant Atia, Octavie et même Octave. J’aurais aimé qu’on nous parle d’Auguste, un peu, le premier empereur de Rome.

Bref, ça ne s’est pas passé comme je m’y attendais. Pour tout dire, cette fin de saison m’a très vite quittée. Ce matin, je n’y pensais déjà presque plus. Limite je n’avais pas très envie d’en parler.

Je sais que j’ai regardé cet épisode après BSG, mais bon. Enfin, quoiqu’il en soit, cette série m’aura fait vibrer comme rarement. Ces derniers temps, je l’attendais avec presque plus d’impatience que BSG. Cette petite fin ne me fera pas changer d’avis sur les qualités remarquables de Rome. Elle restera longtemps dans mon Top Five…

Salve à tous, et rendez-vous à la sortie des DVD de la saison 2 pour un petit voyage dans les bonus. 😉

Posted by on Mar 27, 2007 in Rome | 19 comments

19 Comments

  1. Eh bien pour une fois je ne partage pas ton opinion.
    J’ai trouvé cet épisode magnifique. Contrairement à BSG, tout le monde (ou presque) sait déjà ce qui va se passer. Ca donne donc l’occasion de s’attarder sur les personnages.
    C’est sûr qu’Antoine et Cléopatre mettent un peu de temps à mourir, mais ils sont crédibles jusqu’à la fin. Et Vorenus qui remet à Antoine son uniforme romain, la classe…
    J’ai surtout apprécié la scène de retrouvailles entre Pullo et son fils !… Excellent. Et cette fin: "listen… about your father.."
    Certes j’aurais peut-être vu une autre fin pour Attia. Mais j’apprécie la complicité qu’elle renoue avec sa fille.
    Moi cette fin, elle me donne évidemment envie d’en avoir plus… Tibère, Néron, Caligula et toute la bande…
    Une fin splendide pour une série qui ne l’est pas moins…

    Non mais dites donc, d’ici que les Sopranos et Entourage reprennent, ça va être bien calme… J’essaie 30 Rock, pour voir…

  2. Pourquoi il faut toujours que je pleure comme une madeleine à la fin des séries, moi (bon, j’ai pas encore battu le record magistral de SFU, quand même) ?
    Je ne voulais pas qu’il meurt Vorenus ! Bouhouhouhou (oui bon, même si c’était inévitable).

    Splendide série que je ne regrette pas d’avoir découvert (tiens, pas ici, pour une fois ^^).

    Et vivement la sortie dvd de la saison 2 😀

  3. Et l’année prochaine, A Song of Ice and Fire… Quelqu’un connait ? C’est aussi bien qu’on le dit ?

  4. Mais de quoi il parle ? Maiky, il faut que tu apprennes à parler aux simples d’esprit dans un langage qu’ils comprennent…

  5. Pour l’année prochaine HBO a annoncé l’adaptation d’une série de bouquins intitulée A Song of Ice and Fire… Je voulais savoir si des gens connaissaient, et avoir leurs avis, vu que je ne suis pas familier. 😉

  6. C’est pas vrai ??????????
    Ils vont adapté l’oeuvre de G.R.RMartin ????
    Oh putain, faut absolument que je vois ça !!!!
    C’est de la fantasy très sanglante, qui raconte la lutte de pouvoir entre deux familles ennemies (à faire passer les Montaigus et Capulets pour des simples voisins en désaccords).

    A bien y repenser, ça fait très intrigue à la "Rome", mais avec l’aspect moyen-âge en plus, et dans un lieu qui n’existe pas, avec de la magie.

    C’est une excellente saga qui n’est pas encore terminée, soi-dit en passant

  7. Ouéééééééé !!!

  8. Sérieux, ça peut donner du très grand, si HBO s’y colle.
    "Le Seigneur des Anneaux" à côté, c’est "La petite maison dans la prairie", parce que là, c’est sang-sexe-trahisons-complots à gogo !
    Arf, je suis ravie (et je ne pleure plus, du coup ^^)

  9. Le rythme serait d’un bouquin = une saison… Pas con comme concept.
    (Et là, je me demande ce qu’aurait donné le SDA et Harry Potter dans ce format-là…)

  10. Arrête, je vais chialer, là !!! Un jour, peut-être ! Si seulement ! Mais il faudra attendre longtemps que l’on ait oublié nos contemporains. Vingt ans, peut-être… projets colossaux s’il en est…

  11. Tu as vu ça où au fait ?
    En tout cas, le concept est intéressant, et c’est ce qu’il faut faire, parce que vue la floppée de personnages (on suit les péripéties de quelques uns vraiment principaux, dont un en particulier que j’affectionne (un bâtard, haha) mais le nombre de personnages avoisine au moins la trentaine, si ce n’est plus), ça risquerait d’être trop rapide (voir trop compliqué dans les relations qui-est-qui)…
    Gni !

  12. C’était sur le portail de SciFi ou alors sur Allociné, je sais plus très bien…3

  13. je suis contente la série va passer sur paris première !

  14. Super nouvelle !

  15. Mais comment je vais survivre maintenant que c’est terminé ?!? 🙁
    J’ai trouvé que ça traînait un peu, en effet, la partie en Egypte, mais quand même, quelle fin ! Bouhouhou, mon Vorenus ! 🙁

  16. Courage, c’est dur, je sais. Cette série, elle m’a transportée. R.I.P, Rome, il m’est même parfois arrivé de t’attendre plus que BSG, certaines semaines…

  17. série magnifique j’adore les 2 acteurs qui jouent Marc Antoine et Pullo, l’ensemble des acteurs étaient génial.

    Et oui on sais tous la fin, mais bon le voir c’est autre chose, la mort de Marc Antoine, et Vorenus (difficile pour pullo de perdre son meilleur amis)

    On plaint même Atia, et Octave qui reste froid est énervant

  18. Argh c’est finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!
    ouiiiin.
    Moi j’ai beaucoup aimé ce finale. Je crois que de savoir à l’avance qu’il n’y avait que dix épisodes et de ne pas se faire prendre de court quelques jours avant la dernière diffusion, ça aide à en profiter.
    Entre le léché visuel et la finesse d’évolution des personnages, c’est une sacré réussite. Et puis la capacité à proposer un univers avec des codes complètement différents, une morale ne se situant pas sur les mêmes sujets qu’actuellement et une échelle de valuers non judéo-chrétienne sans pour autant que ça fasse SF, c’est juste magistral.

  19. Oui, en y réfléchissant bien, je pense que sur le coup, j’étais en pétard… Et j’avais juste pas envie qu’on nous tue Vorenus… On dirait que quelqu’un a retrouvé sa connexion, dites donc.

Répondre à Maiky Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top