Categories Menu

308 : McKay and Mrs. Miller

Ce n’est pas avec un grand élan optimiste que j’attaque le visionnage de ce nouvel épisode. L’attente a été cruelle et ce soir, j’ai particulièrement besoin de la vision d’un Sheppi bondissant et d’un épisode bien torché… Même si au fond je me dis qu’un très bon épisode de plus d’affilée serait contraire à la logique stargatienne. Bref… Oui, je sais, cynisme, blablabla, épargnez-vous la peine de rebondir, c’est pas utile. Merci.

Commentaire féroce et décalé… ACTION ! *clap*

En tous cas, Kate Hewlett ressemble vachement à son frangin. Et elle est très jolie… (Toutefois, si j’étais elle, j’éviterais le rose… )

Et j’adore la déco de sa baraque…

Ouhla ! Houston on a un problème ! C’est quoi cette bouée, là ? Allez, Flani, enlève ton pull de dessous… ton… tshirt… Uh ? Nan ? C’est vraiment son ventre, là ? Aaaaaaaah !

Adieu monde cruel…

(Encore un qui a le même nutritionniste que Lee Adama… Pffff… )

A booooo !

Ptain, deux mauvaises nouvelles en dix secondes et demie : Sheppi est gros et Carter est là. Ca s’annonce difficile. Très difficile. Avec un peu de chance, Shep va se mettre à draguer Mrs. Miller et le tableau sera complet. Enfin, si ça se trouve, il va draguer Mrs. Miller ET Carter. *retourne se pendre*

C’est juste moi ou cette nullarde le bouffe des yeux ?

Re…

Oh come ON ! Get a room !

Mais c’est pas fini, oui ??? Honnêtement ? Honnêtement, McKay mérite vingt fois mieux. Et ouais. Il est casse-couille, mais elle l’est encore plus. Et ouais…

Ok… la frangine… On prend McKay, on lui coupe les couilles, on lui fait des tresses, et c’est pareil. Délire… Et le fait d’avoir pris la soeur de Hewlett, ptain, c’est encore plus troublant parce qu’elle n’a même pas besoin de faire semblant de parler comme lui, elle parle comme lui… Famille de oufs…

Ouah ! Le coup de la téléportation, je l’avais trop pas vu venir ! Uh uh !

Une seconde… la mère Carter, elle aurait pas un peu abusé du tiramisu, elle aussi ? Ou c’est juste moi qui ai le nez trop près de l’écran de Bill ? Non parce que là, c’est direct le boot camp pour toute l’équipe, hein ?

Meredith Rodney McKay ? Ca me rappelle fortement Chandler Muriel Bing… Ouais, McKay, c’est le Chandler d’Atlantis. J’ai dit.

Rodney : « We’re at war. »
Jeannie : « Did you start it ? »

Argh !!! Je le SAVAIS !!!

Et vlan, un « Kirk » dans ta gueule… Kirk.

Ah ben y avait longtemps qu’on n’avait pas eu le coup de l’evil twin…

Deux McKay pour le prix d’un ? Et même trois ? C’est trop bonheur !

Moi love le moment où Zaza mate son Sheppi de son regard à la fois fier et complice, d’un air de dire : « M’étonne pas que ce soit un plan made in Sheppard, tiens… ». C’est chou comme tout…

J’aime beaucoup la gueule de Rody quand il réalise que son jumeau est un héros dans son univers alors que lui n’est qu’une sombre fiotte.

Fameux, le regard. Des fois, Hewlett m’épate. C’est un très bon acteur, vraiment. Y a beaucoup de choses dans ce regard. Ca dure pas longtemps, mais tout y est.

Très cool, le jumeau. Mais franchement doublement chiant…

Grand moment, le swing de Shep. Oh voui. *clicky ptite flèche pour remettre en arrière*

Uh uh !

Han ! *soupir d’aise*

Et ça, c’est la gueule du criquet quand il apprend qu’il est un intello qui fait la fête avec le club des binoclards dans le monde du Rodney héroïque…

Fais pas cette mine dégoûtée, va, je suis sûre que t’es canon, même en premier de la classe avec la raie au milieu…

Ah ! Une scène d’amitié virile ! Et dans la chambre de Sheppi, siouplé… Ben dis donc, mon gars, ça fait longtemps que t’as pas passé l’aspirateur ! Si Zaza débarque à l’improviste, elle va te tailler les oreilles en pointes et… Ah ben merde, il a déjà les oreilles en pointes…

Ptit mignon, va. J’adore son poster de Johnny Cash. D’ailleurs j’adore Johnny Cash…

Un vrai festival de mimiques dites donc. C’est pour faire oublier ta brioche que tu grimaces comme ça, mon caneton adoré ?

Bon, en fait, je pense qu’il fallait un Rodney encore plus casse-couille pour nous (et leur) faire comprendre que le nôtre, finalement, il est pas si mal, et qu’on en changerait pour rien au monde.

Ouééééééééé !!!

Réconciliation tardive pour les deux handicapés de l’amour fraternel…

Sheppi est vraiment génial d’avoir montré la vidéo de « Letter from Pegasus » à Jeannie. Déjà, c’est super cohérent, et en plus, c’est super Sheppi. Ben oui, c’est lui tout craché. Branleur mais grand coeur…

Et que c’est bon de voir un McKay avec les yeux rouges…

Et pour une fois, un back to normal tout à fait sympatoche…

C’est gentillet et on aimerait que ce soit plus souvent, mais si j’étais eux, je la ramènerais pas trop, parce que d’ici peu, c’est éclairage bougie-style sur Atlantis, s’ils se secouent pas un peu le fion.

Episode bien agréable, en tous cas. Très franchement, j’ai pratiquement rien écouté du technoblabla. D’une part, y en a trop, d’autre part, totalement hors de portée en ce qui me concerne, enfin encore plus que d’habitude car pas envie de faire l’effort de comprendre. Mais le côté « cosmétique » de la chose était bien sympa, hormis quelques bouchons poussés un peu trop loin, Maurice. J’aurais sans doute préféré voir Sheppi à oilp mais étant donné ce qui semble vouloir lui pousser autour de la taille, c’est finalement peut-être pas indispensable… Pfff… Tout fout l’camp.

Après checkage IMDB, il s’avère que Kate Hewlett a tout juste neuf mois de plus que moi… Tant mieux, j’ai l’air vachement plus jeune qu’elle… d’autant que demain lundi, je me mange une année de plus dans la tronche… Commentaire féroce et décalé, clap de fin. Merci. Au revoir. Envoyez la Marseillaise !

Posted by on Sep 9, 2006 in Stargate Atlantis | 13 comments

13 Comments

  1. J’espère qu’on la revéra la soeurette, je l’aime bien…
    En tout cas cette saison 3 est très bien pour l’instant…

  2. pas encore vu mais les comms et les caps donnent envie, dieu que j’aime DH, de plus en plus accro à cet acteur de fou !

  3. Bon, lu, mais pas vu encore. Grumpf. Et pourtant il est arrivé!!!! Ce soir, promis.

    Un chouia décevant, les abdos de Shep.

  4. La frangine, elle ressemble à Elizabeth Shue et Kelly McGillis. C’était le commentaire qui ne sert à rien, sponsorisé par le petit salé-lentilles William Saurin.

  5. Par rapport au nutritionniste, j’ai pris rendez-vous avec lui en début d’été et il ne vole pas sa réputation… ^^

  6. Le regard de Sam sur Rodney est vraiment curieux…

  7. Ca m’a très sérieusement choquée, c’est pour ça que j’ai mis trois caps…

  8. On leur a peut-être fait remarquer que le " j’te regarde pas t’es qu’une bouse", ça allait bien cinq minutes… mais de là à faire l’inverse…
    Rodney a fait un truc, récemment, qui pourrait lui valoir un intérêt soudain?

  9. (1) Je crois que Sam essaie juste de voir au fond de son âme… je n’ai pas pris ça pour un intérêt romantique, juste pour une sorte d’incrédulité sceptique. Elle ne croit pas au rôle qu’il joue et veut le déstabiliser. Elle sait qu’il ne tiendra pas.

    (2) Je trouve ça très bien d’avoir repris la référence à Mensa… preuve s’il en fallait que même s’il le cache sous ses petits muscles, Shep a bien un cerveau.

    (3) C’est qui sur la photo qui se trouve sur la table de nuit de Shep?

    (4) Et c’est vrai que le back to normal fait plaisir… même si c’est pour apprendre que Teyla fantasme sur autre chose que les pectoraux de Ronon. De vrai gosses 🙂

  10. 1) Tu dois avoir raison, mais c’est pas très finement fait, je trouve. 2) Vi. 3) Même question ! Un enfant et un monsieur ou une dame blond(e). 4) Lol ! J’adore voir rigoler ronon, c’est pas souvent.

  11. J’adore voir le grand corps de Ronon bien relax sur sa chaise…

  12. En voilà un commentaire digne des grands jours, c’est fête !
    Bravo l’artiste !!! 77 Grand Cru…

  13. Aaaah, merci ! Je l’ai rageusement tapé à une heure et demie du mat’, ça fait plaisir de voir que ça a plu à quelqu’un ! 😉

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top