Categories Menu

102 : The First Cut is the Deepest

Bon, j’ai regardé le deuxième épisode. J’ai eu quelques surprises agréables. Notamment en voyant Meregourde et McDreamy se sauter sur le râble au premier ascenseur qui passe.

Dans n’importe quelle série à la mords-moi-le-noeud, ça n’aurait pas été le cas. On les aurait regardés pendant trois cents quatre-vingt douze épisodes se mater d’un oeil de cocker, on aurait assisté à huit cents cinquante trois « Il est mort, Vernon » plein de sanglots, bref, on nous aurait fait tourner en bourrique, quoi. Là, effectivement, malgré la main qui me démange de distribuer les paires de claques, y a pas ce côté soap insupportable où ça conclue sur un lit de roses avec plein de bougies autour et la robe du soir qui s’étale au pied du lit. Bref. Ca, ça va.

Sinon, effectivement, Christina est excellente. Le coup des « hugs » et du concours de rapidité était tordant.

Celle-là, elle me plaît bien. Ce que j’aime bien aussi, chez elle, c’est cette crinière impossible sur un visage qui semble ne pas en demander tant. C’est assez étonnant.

Sinon, le côté très amerloque « je fais mon casting pour me trouver des collocs » était très pénible… On se doute dès le début que Meredith va choisir ses deux collègues choupinets, et elle a bien raison, cette gourde.

Pareil pour le côté « je ne suis qu’une humble interne mais je découvre que le bébé souffre d’une maladie que les autres toub’ ils avaient même pas vu, na ! ». Etait-ce vraiment nécessaire ? Par contre, assez rigolo le petit remonte-moral honteux de George et Meredith : des gouzi-gouzi aux ptits bébés de la maternité. J’ai trouvé ça trop chou.

Pareil pour Izzie et ses deux clandestines chinoises. Personnage très sympathique…

Au final, un épisode que j’ai trouvé mieux goupillé que le premier et grâce auquel je commence à distinguer la direction que va prendre la série.

Faut que j’ajoute que j’aime bien ce genre de génériques à l’image super léchée. J’ai l’impression que depuis des trucs tels que Six Feet Under et Nip Tuck, c’est vraiment rentré dans les moeurs…

(Par contre, si les pompes rouges sont censées représenter Meredith, pour le côté girlie, ils repasseront… C’est quand même pas Jessica Rabbit, la miss Grey… )

lol ! Bon, on va dire que ça, ça n’était pas forcément nécessaire !

Enfin tout ça pour dire que je me sens presque capable de regarder la saison 1 !

Posted by on Sep 7, 2006 in Grey's Anatomy | 10 comments

10 Comments

  1. Allez la sorcière, on s’accroche, et Ga c’est Bailey (tiens tu n’as pas encore parlé d’elle) il y a burke, allez on s’accroche !

  2. Burke et Bailey ? J’ai pas encore bien capté les noms, je crois… Au hasard, Bailey la petite peste et Burke le grand chirurgien qui se la pète ?

  3. Burke c’est le grand black 🙂
    Bailey, la ptite black qui tyranise les internes 😉

  4. Le générique, je le trouve affreux, ça correspond pas du tout à la série, puis la musique aussi est moche…Heureusement qu’ils le racourcissent un peu plus tard

  5. Ouais, c’est vrai que ce générique m’a hérissé le poil moi aussi… Et la p’tite Bailey elle a le malheur de me rappeller furieusement Kerry Weaver… Sans la canne…

  6. J’ai surtout trouvé d’un goût affreux et typiquement amerloque le fait qu’on la surnomme la Nazie. Sérieux, ce serait pas possible d’évoluer un poil ?

  7. Pour ça, la VF a été moins "crue": ça donne "le tyran", ce que je trouve assez marrant, vu le personnage (oui, suivre la série à la télé me laisse pas le choix de la langue)

  8. Y’a quand même des guests sympa, hier soir j’ai vu "le mollusque en chef" 😀

  9. "J’ai surtout trouvé d’un goût affreux et typiquement amerloque le fait qu’on la surnomme la Nazie. Sérieux, ce serait pas possible d’évoluer un poil ?"

    En VF comme le dit Nightwing, c’est le tyran, c’est beaucoup plus soft ouais…De tte façon, les américains aiment bien parler des autres méchamment mais ils détestent quand on le fait à eux (Y a qu’à voir Lord of War, qui traite du trafic d’armes des ricains, ils ont tellement pas aimé qu’ils ont refusé de produire et financer le film…ce sont finalement les européens qui l’ont fait tsss)

    Et j’aime pas la doubleuse de Meredith parce que c la même qui double Mischa barton (Marissa dans The OC) et je la déteste mdrrr. En fait elle double que les mauvaises actrices arf !

  10. En même temps je trouve que le tyran correspond bien au personnage! Parce que bon, surnommé une black "la nazi", déjà ça le fait pas, et puis le tyran c’est tellement plus en adéquation avec son attitude vis-à-vis de ses "protégés" que ça me fait marrer à chaque fois.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top