Categories Menu

307 : Common Ground

Dites donc dites donc dites donc… Trois très bons épisodes d’affilée, mais c’est qu’ils vont tomber malades, nos scénaristes, à force !!!

Franchement, je me suis bien amusée. J’adooooore quand Sheppi s’en prend plein sa petite tête de poussin… Je jubile et j’en redemande. Oh voui, encore !!! Hi hi, c’est trop bonnard…

Bref, déjà, au bout de dix secondes, rhaaaa, le retour de la vengeance de Kolya ! Et il n’est pas content ! Gnihi !

Ah, tu chantais, mon criquet adoré. Eh bien, maintenant tu vas danser !

Est-il nécessaire de préciser que rarement Shep a été aussi mignon que dans cet épisode, à part peut-être les rares exceptions de The Defiant One et Aurora ?

Regardez-moi ça… C’est frais, ça croustille sous la quenotte, ça galope allègrement dans la pampa, ça sent les greniers à foin et les petits coins sombres, c’est du Sheppi dans toute sa splendeur…

Alors forcément, dès le début de sa captivité, le Sheppi fait son mariole. Ben oui, pensez, ma brave dame… Il faut impressionner les larrons…

Sur Atlantis, on s’attend à une Zaza hystérique. Nenni, Pénélope tient la route… Par contre, ce sont ces messieurs qui auraient bien besoin qu’on dégaine les sels…

Genre mon Ronon qui semble sur le point de dépecer tout vif le pauvre Ladon…

Ou mon pauvre McKay déjà à demi décomposé…

C’est que l’enflure de Kolya n’y va pas de main morte. Et moi d’applaudir lorsqu’ils font rappliquer le Wraith au bord de l’inanition. Ca non, du spectacle de cette qualité, ça faisait longtemps qu’on n’en avait pas eu, madame !

Madame ? Maaaaadaaaame ?!

Bon ben elle répond pas…

Adoncques, le Sheppi se fait partiellement croquer par le chevelu et il n’en est que plus charmant, un poil boudeur et flapi, mais charmant, oui charmant… A croquer, quoi…

Il faut dire qu’il est fort plaisant de voir enfin vaciller le héros… Mais force est d’admirer son courage et sa foi en ses compaings. Ca frise le sublime… Encore plus lorsqu’on apprend que le voisin n’est autre que ledit chevelu qui après l’apéro commence à avoir les crocs sévère…

Après la répétition « Michael », voilà mon Sheppi à point pour apprécier pleinement la compagnie de ce brave…

Votre hôtesse ne s’est pas gênée pour applaudir à deux mains la veulerie de Kolya… De mémoire d’Atlante, on n’avait pas assisté à une telle horreur depuis bien longtemps. Bravo, gars…

Deuxième séance de rigoulette pour Shep et toujours pas la moindre larme… C’est qu’on en viendrait presque à douter des facultés lacrymales de Zaza, dites donc…

Surtout qu’il s’est mangé un sacré coup de vieux, pépère…

(Oui, amour, grisonnant, tu seras toujours aussi charmant… )

C’est là qu’on commence à se dire : « mmmmh, comment vont-ils le rajeunir ? ». Et c’est là que Madame Sorcière se dit : « mmmmh, doit y avoir un moyen de rendre les années chopées, parce que pour le coup, les petites piqûres de Carson conjuguées à une cure de sélénium n’y suffiront pas… »

Et ouala… Après une troisième séquence de Sheppimiam, nos deux lascars prennent la clé des champs… Il est brave, ce Wraith, bien brave. Belle leçon de part et d’autre. Passage nécessaire après le début de saison haïssable concernant la relation humains/wraiths.

Et voilà mon Sheppi rajeuni comme jamais, fringant comme un jeune poulain, ce qui nous promet encore de belles séances de galopades… dans les dunes (pitiépitiépitiépitié…).

Et nous, on en a appris un max sur les Wraiths.

Sérieusement, très bon épisode. J’ai été charmée. Par la ténacité et le courage de Shep, par l’implacabilité de Kolya, par la sagesse du Wraith, par l’intégrité de Ladon, par les réactions de Ronon, Carson et McKay, par la dignité et la muette consternation de Zaza. J’adore voir mes héros en chier… et j’espère que Shep restera profondément marqué par cette expérience, parce qu’il y a de quoi. Pour moi, ce n’est pas encore du niveau de l’épisode Abyss, de SG1, mais ça n’en est pas loin… Et vierge de spoilers que je l’étais, c’était génial… Bref, continuez comme ça, les mecs, c’est franchement très agréable.

Posted by on Août 29, 2006 in Stargate Atlantis | 7 comments

7 Comments

  1. Hm? Moi j’aurais plutôt dit quatrième zode, parce que depuis Sateda, ça pète bien dans cette saison…

    Ah, moi aussi j’ai pensé à la comparaison avec Abyss, mais Abyss était plus psychologique que physique visuellement parlant. Common ground, un peu le contraire.

    Sinan, moi aussi j’ai eu l’impression qu’il était plus jeune Shep après que "Halling" lui a refilé sa vie… P’tet l’effet de le voir en pépé pendant la moitié du zode…

  2. Je pense qu’ils ont insisté sur les cheveux bien foncés et l’effet bonne mine, tout de même… 😉 Oui, je comptais bien Sateda, en fait. Donc quatre… Fiou ! 🙂

  3. Alors elle est bien cette saison 3? c’est cool alors 🙂

    ah là là, ces cheveux longs, chuis amoureux… *wub*

  4. de zaza hein… ^^

  5. Chouette de voir des avis qui sont unanimes, j’ai adoré cet épisode, tout y est en retenu et les séquences de tortures sont quasi insoutenables, on en apprend plus sur les wraiths et peut on dire que l’on les comprend mieux ? cet épisode nous fait réflechir à leurs façons d’être et on en apprend plus sur eux !
    Seul point negatif, le coup de la souris et de mc kay, c’etait mal venu, l’humour n’est pas obligatoire et franchement cet incident ne cadre plus vraiment avec le mc kay de la s3, ne trouvez vous pas ! Et cerise sur le gateau, Beckett fait de plus en plus de sorti avec le reste de l’équipe et Lizzie etait hallucinante !

  6. Raaaaaaah que vui elle est bien cette saison 3…
    Perso j’ai été tant de fois déçue par SGA, que là…. Ca fait un bien fou…
    On s’demande juste ce qu’on a fait pour qu’on nous cale Irresistible parmi 6 autres zodes qui déchirent bien quand même…

    Le coup de la souris, clair qu’ils auraient pu éviter. Pareil pour le "Mckay qui donne des ordres" tourné en ridicule. Rodney n’est pas SI boulet que ça quand même, ‘fin bon… On peut pas tout avoir.

  7. My god, j’ai pas encore vu l’épisode mais… il est adorable Shep!!! rrrrrrr je sens que je vais faire le plein de caps moi…

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top