Categories Menu

203 : Weight of the world

Je vais pas m’attarder, parce qu’hier soir, j’en ai maté trois d’affilée…

Là, ce qui est sympa, c’est que le rôle du 4400 du jour est tenu par Robert Picardo. Ouéééééé !

La frangine tatouée de Diana, je me demande bien ce qu’elle fait là. Hormis le fait qu’elle dégourdit un peu la petite Maia, je me demande quel est son rôle dans cette affaire…

Si du moins elle en a un… ce que j’espère, quelque part…

Pendant ce temps, je me pose aussi d’autres questions. Shawn n’a vraiment pas l’air décidé à quitter le Centre. Et pourtant, merde, il découvre de plus en plus de trucs hardos sur Collier. Notamment que celui-ci se tape tout ce qui bouge, et là, pour le coup, une star pouffisante de passage…

Je la reconnais la pétasse, une vraie briseuse de ménage, elle avait déjà tourné la tête à Trip, dans Enterprise, et Paulette en avait fait une maladie !

Là, Paulette est bien loin, mais c’est l’assistante de Collier qui en est malade.

Pour cause. Elle aussi, elle couche avec. Et allez les petites pilules qui font dormir. Heureusement, elle se loupe, cette nouille-là. Shawn gueule, mais il reste… Je suppose qu’il le doit, quelque part…

(Ce qu’il est beau, ce con… )

Bon, notre 4400 du jour, en fait, découvre que sa salive fait maigrir. Et oui. Plus précisément, et c’est là qu’est l’embrouille, elle accélère le métabolisme. Moralité, après avoir maigri, les gens meurent de faim… Au final, c’est aussi un moyen, peut-être, à long terme, de dépolluer les océans et de restaurer la couche d’ozone, ce genre de truc. Picardo est excellent, comme toujours. Dommage, mais je trouve cet épisode un peu moins costaud que les autres, sans doute parce que le gros morceau est en train d’arriver…

En parlant de ça, Kyle a quelques soucis…

(Hormis le fait qu’il a l’air un peu trop copain avec sa prof… )

En gros, il a des absences. Il se trouve à un endroit, puis, sans s’en rendre compte, se retrouve à un autre endroit, plusieurs heures plus tard, sans se souvenir de ce qui s’est passé dans l’intervalle. Ses absences sont super bien mises en scènes d’ailleurs, on le vit littéralement avec lui…

Ouais, ça sent pas bon… Ca commence à partir dans tous les sens… C’est le cas de le dire…

Posted by on Août 7, 2006 in The 4400 | 2 comments

2 Comments

  1. Ca ma fait froid dans le dos la scène de Kyle devant sa glace…

  2. Aaah! Picardo! L’an dernier j’ai attendu cet épisode impatiemment rien que pour lui! 🙂

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top