Categories Menu

201 (2)

Ah ben voui, il est en deux parties, mais c’est quand même un double épisode…

Bon… Curieux de savoir ce que devient son cousin, Kyle s’annonce au complexe de Jordan Collier où celui-ci trouve refuge, et après s’être fait reconduire comme un malpropre, finit par réussir à le croiser…

Les retrouvailles sont assez émouvantes en fait, on se rend compte à quel point les deux ont dû être proches…

Je dois bien avouer que la fuite de Richard et Lily poursuivis par des tarés qui les prennent pour des dangers publics m’a fait froid dans le dos… Hyper crispant, en plus, on les sent tellement innocents, ces malheureux. Tout ce qu’ils veulent, c’est vivre tranquilles ; et au lieu de ça, ils se retrouvent avec bébé capable de tuer quand on menace sa famille… Brrrr…

Ca doit être déjà assez difficile de ne pas connaître l’origine de cet enfant, sans en plus devoir passer son temps à fuir comme des lapins…

… et de voir l’escapade se finir lorsque le bébé oblige le dernier des poursuivants à se flinguer avec son fusil, après avoir fait s’entretuer les autres…

Charmant, ce bébé, on en veut tous un comme ça !

Bon, alors pardon, mais la sous-Christina Ricci, d’où qu’elle vienne, je la trouve insupportable. J’imagine que le rôle de la folle n’est pas facile, mais je la trouve achiééé !

Bon, bref, sur ces paroles charitables, le coup de la tour, là, qui devait la renvoyer chez les humains du futur… Ben ça marche pas, ton truc, ma cocotte. C’est même un fiasco. Enfin pas totalement… Parce que finalement, ça en a réveillé un… Son pote Kevin, complètement cinoque depuis je ne sais plus combien d’années, et qui miraculeusement retrouve toute sa tête lorsque la machine infernale est activée…

Et toute occupée que j’étais à trouver l’autre énervante, j’ai pas remarqué la gueule familière de ce monsieur… Parce qu’une fois qu’il n’est plus affublé de grimaces simiesques, ben il me rappelle quand même fortement quelqu’un… Oui oui… un petit effort… une moumoute blanche, un peu de bleu sur les joues, des antennes gigotantes… Eh oui ! C’est Shran, le bon pote à Jonathan Archer ! C’est trop fort !!!

Le plus intéressant, c’est que nos enquêteurs découvrent que ce type est un grand spécialiste en neurologie et en particulier son rayon concerne tous les 4400 qui ont des dons… L’effet domino continue…

A la fin, et je savais qu’elle le ferait, Diana lit le journal de Maia, qu’elle a trouvé dans ses affaires, et où la petite consigne toutes ses visions. Donc elle continue à en avoir. Et elle écrit notamment que « mommy’s bosses » vont avoir des problèmes parce qu’ils ont révélé des trucs sur les 4400… My god… Mais qui a vendu la mèche, alors ???

Posted by on Août 4, 2006 in The 4400 | 4 comments

4 Comments

  1. Non, en fait les "mommy’s bosses" vont avoir des problèmes pour avoir trahi les 4400… 😉

  2. Non mais sérieux, tu n’as pas l’impression de beaucoup chipoter, des fois ? 😀 Oui, j’ai revu le « previously » et c’est ce qu’elle dit exto, mais bon, j’en n’étais pas loin, quand même. Je fais tout de mémoire, tu sais…

  3. Ptet mais ici on aura une énorme révélation par rapport à cet écrit du journal de Maïa, ce qui fait que la nuance est d’importance… 😉

  4. "Mommy’s bosses will be punished for betraying us."

    J’adore quand elle fait des prédictions/prophéties la petite Maïa!
    Cette prophétie sera d’ailleurs le fil rouge de la saison 2. Attends de voir la fin de saison. Une très belle fin de saison, perso j’ai adoré! 😀

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top