Categories Menu

Trop drôle…

Au gré de mes errances télévisuelles dominicales (d’aujourd’hui, vu que ça doit m’arriver une fois tous les trois mois de me poser vraiment devant la télé), je tombe sur l’épisode 11 d’Enterprise, sur Jimmy. C’est vraiment très drôle, déjà, de voir le niveau bien tranquillou pépère de la série, ces bons visages sereins, jeunes, cette distance polie entre les personnages, le regard vide sans la moindre pointe d’agacement ou de goguenardise de Paulette, la mine satisfaite et pas top futée de Trip (et cette dégaine de sauterelle, pas épais le bestiau !). Quand on a vu la fin, difficile de croire que cette saison 1 a un jour existé…

Ma cheville en a craqué de tendresse à l’évocation de tant de souvenirs. Ah la la, je dirais pas que ça me rappelle le bon vieux temps car ce fut une époque bien misérable pour moi, mais tout de même, je garde une pensée particulière pour cette série qui m’a fait oublier bien des douleurs et qui m’a aidée à m’échapper bien loin quand j’en avais tant besoin… A mon avis je ne pourrai jamais la revoir avec le même regard. D’ailleurs, je vais zapper…

Posted by on Juil 23, 2006 in Star Trek : Enterprise | 6 comments

6 Comments

  1. Heureusement qu’elle était là cette série alors ! Tant mieux pour toi, t’as pu trouver un moyen de garder le moral malgré l’accident, la patte immobilisée, les journées au pieu, la kiné… C’est bien d’avoir quelquechose à quoi se raccrocher quand on est mal, et j’imagine que sans ça, t’aurais pu sombrer dans une énorme déprime. Je me souviens quand j’étais tout gosse j’ai eu une maladie assez grave, et j’ai "tenu le coup" grâce à des bd de Picsou et compagnie. J’avais bien rigolé, et c’est ce qu’il me fallait vu les circonstances.
    De toute façon, Sorcière is a SURVIVOR ! Le crash de Kara sur la lune rouge, c’est de la rigolade à côté de ce que la Sorcière peut endurer 😉

  2. C’est vrai, j’ai commencé à regarder le pilote le lendemain de mon accident, et j’ai dû finir deux semaines après avoir fini mon congé maladie… Et quand on est tout seul chez soi, en plus, c’est des coups à devenir marteau. Et tout ça c’est grâce à ma Tequila qui m’a envoyé la première saison… 😉

  3. Un beau cadeau, elle t’aime très fort Tequila visiblement.
    On doit tous la remercier du coup, elle a sauvé la santé mentale de notre Sorcière 🙂

  4. Ayé, j’ai disparu dans mon trou de souris.

    Sérieusement, je me suis arrêtée avant la fin de la saison 2 à cause de BSG (j’étais impatiente de découvrir!) et j’ai pas su reprendre STE ensuite. Mais j’ai lu tous les comms de ma Sorcière, alors ça vaut tous les visionnages. C’est vrai que la saison 1 était… gentillette, avec des personnages… transparents pour certains ou super irritants. Novices dans l’espace, dans les découvertes, naïfs, ingénus, dénués de mauvais sentiments…

  5. Je te comprends, poulette, de ne pas avoir pu reprendre après BSG… Moi, BSG m’a grillé la majeure partie de la fin de la saison deux de SGA. Parce que quand tu découvres ça, ben tout le reste paraît pourri, même si tu t’efforces de ne pas comparer… Il faut un temps d’adaptation, je crois. Il m’a bien fallu un mois voire deux avant de réussir à m’intéresser (et même à me passionner) vraiment pour une autre série et je me souviens de mon désarroi quand la saison 2 s’est terminée. Je pense que pour la reprise d’octobre, je suis blindée. C’est clair que c’est LA série que j’attends le plus. Que c’est ma série préférée. Pour Enterprise, en plus, j’imagine que mon commentaire du dernier épisode a dû sacrément casser l’ambiance… Moi perso rien que de connaître l’issue, limite je serais presque écoeurée de revoir un épisode même si je l’ai beaucoup aimé… Je suppose que j’aurais du mal à « jouer le jeu ». En même temps, j’en sais rien… Enfin bref ! 😀

Post a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top