Categories Menu

209 : Lincoln Highway, UT

Alors là, ze claque… Déjà, j’ai maté cet épisode dans les conditions quasi idéales, sur mon plumard, sur un écran magnifique, dans la pénombre… Mais alors… franchement, quelle mandale !

On démarre avec l’ami Jonesy qui a ses vapeurs depuis que la grande roue a fait des siennes. Il cherche un responsable… y en a-t-il un d’ailleurs ?

J’en sais trop rien mais ça me rappelle que quelques épisodes plus tôt, Stroud lui avait fait quelques réflexions sur la responsabilité qu’il avait envers les gosses qui montaient sur cette machine…

Tiens donc, PtiBen saigne bleu… mmmmh…

Bon, le big truc de cet épisode, c’est qu’un des mecs dont la femme est morte sur la grande roue vient choper en pleine nuit Jonesy et sa petite femme et les emmène dans le désert pour leur montrer comment il s’appelle. D’ailleurs comment il s’appelle, on en sait rien, toujours est-il que… argh… après avoir rossé Jonesy d’importance bien sous les yeux de sa jeune épouse obligée de regarder sous peine de s’en prendre autant, il commence à sortir le goudron et les plumes. Et comme le disait Sanjuro, ça nous faisait bien rigoler dans Lucky Luke, mais le goudron bouillant, tartiné comme il faut, c’est pas très très drôle. C’est même absolument horrible… Brrr…

Et pendant ce temps, Rita Sue enrage parce qu’elle croit qu’ils ont mis les voiles. Ce vieux Felix, lui, pense qu’ils sont partis « pique-niquer ».

Point du tout. Ils ont été abandonnés en plein soleil au milieu de nulle part. Et si je n’envie pas le sort du pauvre Jonesy, Libby c’est vraiment pas mieux…

Le pire c’est que je crois que jamais un épisode n’a été aussi bien filmé…

Pendant ce temps-là, Ben est en route pour je ne sais où, pour essayer de rattraper Stroud qui s’est enfui en emportant Scudder. Et là…

… il aperçoit Libby qui se jette sur lui comme s’il était le Sauveur lui-même. Ce qu’elle sait pas, c’est que c’est le cas.

Après une vaine tentative d’emmener le pauvre Jonesy à l’hosto, rien à faire, il ne tiendra pas jusque là, le malheureux. Alors Ben évalue vite fait la situation…

(mon fond d’écran actuel…)

… renvoie la Libby bien loin bien loin (pas évident de se débarrasser de l’épouse hystérique), s’asseoit et attend…

Pauvre Jonesy…

Et une fois qu’un paquet de zoiseaux charognards se sont posés à proximité, dégaine ses mains miraculeuses…

… et nous retape le père Jones en trois minutes top chrono…

Et là, le mec il capte tout, quoi… Eh ouais, il est fortiche le PtiBen… Et modeste avec ça, juste tout content d’avoir ramené un gus à la vie au prix de quelques zoiseaux…

Et alors que Jonesy se relève, il semble percuter d’un truc, se retourne brusquement vers Ben, lâche un « You son of a bitch ! », et là je me dis que pour quelque raison obscure il va lui péter la gueule… Il lui demande un couteau, ouvre son fut au niveau du genou et le vlà réparé de partout, ma parole ! C’est trop chouette de le voir sauter en l’air, lancer des balles imaginaires et tout… uhuhuh…

Et chouette aussi de voir la gueule de Libby…

Durera pas à mon humble avis…

Après avoir déposé Libby près des roulottes avec pour consigne de ne RIEN DIRE à personne, Jonesy décide d’aider Ben à chercher Stroud…

Et pendance ce temps à Mintern, Justin semble très inspiré par sa nouvelle petite bonne…

Sous le regard terrible de Norman qui semble enrager intérieurement…

Mais attention, car quand on n’est pas sage, c’est des coups à se faire choper par le Père fouettard…

Brrr…

Mais Norman qui a récupéré quelques facultés tente quand même le tout pour le tout. Lors d’un sermon, il s’empare d’un flingue appartenant à un de ses voisins de chaise et tire sur Justin. La balle est déviée par le micro de radio. Pas de bol. Là, les gens commencent à limite le lyncher et Brother Justin fait démonstration de sa miséricorde et leur demandant de s’arrêter… Et il vient relever lui-même le pauvre vieux qui n’en demande sans doute pas tant…

Par contre, Iris, elle, a du progrès à faire en matière de miséricorde.

Elle tue Eleanor à coups de pagaie parce que celle-ci a découvert la vraie nature de Justin. Zou, une de moins.

Purée, quel zode !!!

Et j’ai découvert hier soir encore un truc de ouf ! Mais je m’en doutais un petit peu, d’ailleurs, j’ai mis un petit indice dans un de mes comms précédents…

Waouh !

Posted by on Juil 28, 2006 in Carnivàle | 14 comments

14 Comments

  1. la scène dans le désert avec Ben, Jonesy et Libby est tout bonnement sublime. Un grand moment dans la série.

  2. Absolument… La sérénité que dégage Ben, l’horreur du pauvre Jonesy tout brûlé et la panique de Libby qui doit se rendre qu’elle l’aime fort, son loulou… C’est probablement l’une des séquences que je préfère de toute la série. Vraiment magnifique…

  3. Bon, promis, là je fais une pause…

    Mon Dieu que c’est sublimement foutu… C’est carrément… divin, tellement c’est beau… Bon, maintenant ça va être coton de rester discret s’il se met à sauver tout le monde à chaque zode le Benny…
    Mais le regard de Jonesy quand il se réveille… Le Messie, tout simplement, qu’il voit…

  4. Cet épisode est une splendeur. Prends le temps de le digérer, moi rien que d’en reparler a me fait gloups dans la gorge… C’est sublime…

  5. Oui, t’inquiètes pas, là je fais vraiment une pause…

  6. Comme ça tu seras prêt pour le grand final… 😉

  7. Y’a des précautions spéciales à prendre ? Genre camisole, crucifix, eau bénite, ou agrippa ?

  8. 😀 Jamais facile de dire au revoir à une série qu’on aime, tu le sais bien… 😉

  9. Je m’étais juré de ne rien acheter après BSG pendant un moment… J’ai craqué… La S1 et la BO…

    Tiens, revoilà les messieurs en blouse blanche !!

  10. 😀 Faut dire que les coffrets sont tellement beaux…

  11. Pour la version française ? Sûr ? Chuis tellement désappointé par celui de BSG qui aurait pu être tellement magnifique en fait… Je veux dire, rien pour l’intérieur des jaquettes, le menu bien pauvre…

  12. Ceux de Carnivale sont magnifiques. Pour la saison 2, je n’ai que la version zone 1, mais les sous-titres fr sont présents. Et les menus sont magnifiques… Et en plus on voit Ronniiiie ! 😀

  13. Je vais attendre pour la S2… Et puis y’a Rome d’abord !! (quoique j’ai remarqué que c’était un peu cher tout de même…)

  14. Les coffrets HBO sont toujours très beaux, en général… Moi aussi j’aimerais bien me l’offrir, mais je vais attendre un peu…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top