Categories Menu

B5 : c’est parti ! Premier épisode !

Ca fait tout bizarre de revenir à cette vieille série que j’ai tellement adorée quand j’avais ma petite vingtaine. A l’époque, la SF à la télé, très peu accessible, en France, c’était ça et Star Trek Next Generation. Deep space Nine a dû commencer à peu près à la même époque. Coup du sort que les deux séries de SF les plus en vue de l’époque parlent de la même chose : une station spatiale.

Je suis vachement étonnée de la manière dont ça commence. A l’époque, je n’ai pas vu la série dans l’ordre, j’ai dû choper le milieu de la saison 2. J’ai bouché les trous tant bien que mal avec quelques VHS et quelques enregistrements sur Canal. Je n’ai jamais vu la série entière, de bout en bout. Ca commence comme si on avait été toujours là, on ne sait pas qui est qui, on est catapultés directement dans les conflits entre différents mondes. Et Babylon 5 est au milieu de tout ça, avec son lot d’ambassadeurs qui se prennent le chignon tous les trois pas. C’est plutôt passionnant. Surtout quand on connaît la mythologie si riche de la série.

Attention, la Sorcière va commencer à vous raconter une nouvelle histoire.

Donc, Babylon 5, c’est une station spatiale. Cinq ? Ben parce qu’avant, il y en a eu quatre autres, détruites, disparues… Celle-là, c’est la dernière. Nous sommes en 2258, dix ans après une guerre qui a fait des ravages, entre les Terriens et les Minbaris. On en entend pas beaucoup parler dans cet épisode, des Minbaris, mais ça viendra. Et donc Babylon 5 a été conçue comme un terrain neutre pour accueillir des délégations venues de tous les mondes (« alignés » ou pas), et réunir un conseil (de sécurité ? Arf… ), et surtout essayer de maintenir une paix chancelante.

Ah, Londo… Ca c’est un personnage de folie. L’un des meilleurs, des plus profonds, des plus gerbants et à la fois attachants que j’ai jamais vu dans une série… Très haut en couleurs, mégalo comme pas possible, avec un ego démesuré, insupportable, génial. Un accent à couper au couteau. C’est justement un de nos ambassadeurs. Arf, il me fait mourir de rire. Enorme, ce bonhomme… Horrible, mais tellement théâtral et sympathique. Jamais rien vu de pareil !

Evidemment, que serait Londo sans son G’Kar, son ennemi juré, les deux races qui se haïssent depuis toujours… Dès le début, scène d’anthologie entre les deux, pleine de haine et à la fois tellement drôle. Et déjà les voilà qui se prennent au coltard. Rahlala quand on connaît la suite… Et les agents de sécurité blasés, qui semblent habitués à séparer les uns et les autres à longueur de temps. Dingue, cette série.

G’Kar : « One night you’ll wake up and find our teeth at your throat ! Good night ambassador ! »

looool !

G’Kar, c’est vraiment un personnage hors du commun. Très sage, très religieux. Et parfois sanguinaire. Moi j’aime beaucoup. Mais je suis très fan de ce duo de freaks. Malgré leur haine, ils sont inséparables. Leur relation est tellement forte. C’est très chouette.

J’aime aussi beaucoup la relation entre Londo et Garibaldi (le chef de sécurité de la station).

Je crois que j’ai gardé un mauvais souvenir du Garibaldi de la saison 5, mais somme toute, c’est un bon personnage…

Bon, aux commandes de cette station, on a Jeffrey Sinclair.

Ah, le cas Sinclair. Cette série n’est pas comme les autres. C’est probablement l’un des seuls personnages que je me suis mise à adorer quand il a quitté le cast régulier. Alors qu’avant je ne lui voyais strictement aucun intérêt. Son personnage a pris une ampleur formidable… Je me souviens avoir regardé le téléfilm « In the beginning » (qui dévoile un dossier du délire) avec la mâchoire sur les genoux. En même temps, n’ayant pas tout vu de la série, j’avais peut-être raté quelque chose… Bref.

Ptain, pareil. Kosh. J’avais complètement oublié son existence. Le mystère vorlon. L’ambassadeur invisible… et les « koshisms » !! Finalement, les Vorlons, ce sont un peu les « Anciens » de la série, non ? 😉

Purée j’avais oublié l’existence du Corps Psi !! Arf !

Agréablement surprise aussi par Ivanova.

Je ne me souvenais pas qu’elle lâchait l’histoire de sa mère dès le début. Ce qui nous met à l’aise tout de suite concernant le Corps Psi. Une organisation chargée de repérer, maîtriser et former tous les télépathes. La mère d’Ivanova en était une. Une fois repéré, c’est soit la taule, soit le Corps, soit les médocs qui rendent mabouls. La mère de Susan a donc fini par se suicider. Ce Corps Psi, ça fout vraiment la chair de poule. D’autant qu’on choisit pas d’être télépathe. Brrr…

Normal donc qu’elle envoie bouler la télépathe de la station, Talia Winters.

Quand je pense à tous les bons personnages qu’on a encore à découvrir. Bester, Marcus, Lennier, Zack Allan, Franklin. Ouais, parce que j’aime beaucoup le toubib, aussi ! 😉

Bon bref, je suis contente de remettre le nez là-dedans, tranquille. Merci Flo, de me l’avoir suggéré. 🙂

Posted by on Mai 23, 2006 in Babylon5 | 29 comments

29 Comments

  1. Méééé heu!!!! tu saute une étape! Tu as passé le pilote! The Gathering!!!!!

  2. ben moi aussi je vais sauter une étape et passer le pilote… 😛 comme tu m’avais dit que c’était pas nécessaire…

  3. *checke ses DVD* J’ai pas ça, moi ! Han ! Bon ben tant pis, après tout, je la connais très bien, cette série. Vais essayer de me trouver ça, tout de même. Pas évident de voir tout dans l’ordre, entre les téléfilms, les pilotes, les machins, les trucs… De toute façon, il est à chier, ce pilote !!

  4. Flo, je t’ai dit ça quand? ^o)

    C’est vrai qu’il est pas indispensable mais bon, mieux vaut commencer par le début

  5. bah oui tu m’avais dit que tu l’avais vu qu’en saison 2… tu me l’as dit sur fusion (t’as la mémoire qui flanche? 😛 )

    sinon vas pas trop vite sorci, j’ai pas reçu ma commande… 😉

  6. Niarf! ouais, j’avais pas fait le rapprochement entre sg_flo et flo :p

  7. mort de rire! et oui… enfin passons… ^_^

  8. looool, ben alors les petits fusionneurs, on se reconnaît pas ?? Flo, ça t’apprendra à me souffler des trucs avant l’heure, t’avais qu’à attendre ! Tu les reçois quand ? Tu as commandé quoi ?

  9. je les reçois dans quelques jours, y a marqué livraison en 72 heures… c’était sur priceminister

  10. Ah bab 5, que de souvenirs…j’enregistrais les épisodes sur canal, j’adorais cette série. J’avoue que lorsque Sinclair a été remplacé par l’autre j’étais super furax, Sinclair c’était mon chouchou d’amuuur, on avait pas le droit d’y toucher. Bon l’autre commandant finalement il était pas mal du tout.

    Garibaldi au début je croyais que c’était Bruce Willis qui jouait dans la série. Je l’aimais bien aussi.

    Mon personnage préféré c’était…Koch. le truc zarb qui vit dans une pièce enfumé et qui est mystérieux, j’ai adoré.

    Et puis j’avoue. C’est une des rares séries où j’ai pleuré à la fin…mais chut, on y est pas encore.

  11. Ah Diz’ chuis étonnée ! Je ne pensais pas que tu connaissais ! Dis, c’était bien hein ? Ah Kosh… Ah la surprise du « vrai kosh ». Oui, Sheridan est pas mal, mais comme je le disais, Sinclair « après », j’adore le dévelopement du personnage. Passionnant. Et c’est vrai que Garibaldi ressemble beaucoup à Bruce !!

  12. A l’époque j’étais abonnée à Canal + et comme les séries de SF n’étaient pas légion, dès qu’il y en avait une qui passait en France je sautais dessus comme si une nana au régime croisait le chemin d’un gateau au chocolat avec de la crème anglaise. Tu te poses pas de questions, tu prends et tu t’en délectes.

    C’était vraiment bien même si, comme tu le dis dans un autre papier, que c’était assez cheap comme série. Mais faut se forcer à continuer parce qu’elle en vaut vraiment la peine et pis si mes souvenirs sont bons les effets spéciaux deviennent de plus en plus impressionant. J’adorais les combats dans l’espace et j’avais hâte qu’un vaisseau ennemi se radine 😀

    Pour Garibaldi, ça m’avait toujours sautée aux yeux cette ressemblance, à l’époque Willis avait beaucoup plus de cheveux. Cherche une photo de l’époque, tu verras c’est troublant !!

    merci pour cette madeleine, ça fait du bien !

  13. 🙂 Cela dit à la fin de la série, Garibaldi a à peu près autant de cheveux que Bruce Willis !!! C’est vraiment le même genre de physique. Rahlala, moi j’avais pas canal, j’aurais déplacé des montagnes pour voir cette foutue série. Je me souviens même avoir commandé des VHS en import pour voir les épisodes les plus important, en VO non sous-titrée.

  14. a y est, ai vu 🙂 bon ben on est bien plongé d’entrée dans l’univers quoi…

    effectivement, le Londo ca a l’air d’etre un sacre bonhomme! lol 😉 ca promet quelques empoignades ca!
    pour le moment j’accroche moyen a Ivanova et Garibaldi ("vrai tanche" sais pas, mais le sens moyen le bonhomme, surtout son "deuxieme truc prefere de l’univers"… enfin bon sa scene avec Londo est bien n’empeche) mais bien avec Londo, Gkar et Sinclair… 🙂
    l’agent du corps psi elle me plait bien aussi 😛 …….. non sérieusement ca a l’air interessant cette histoire de corps psi 😉

    la musique met bien dans l’ambiance aussi 🙂

    bref voila ces premieres impressions… dsl pour le manque d’accents mais les touches ont ete redéfinies sur le clavier je m’y perd… 🙁

  15. Bon ben on continue alors ! (Mais après le sixième épisode de PB !!) 😉

  16. Tiens, mon beauf m’a passé les coffrets des 2 premières saisons de B5.
    Je ne connaissais pas du tout.
    J’ai vu pour l’instant grosso modo la 1ère heure, ça fait tout de même bizarre.
    Les SFX sont vraiment pourris. On fait mieux de nos jours dans le premier jeu vidéo venu. Les personnages sont vraiment caricaturaux et je passe complètement à côté de l’aspect "comique" du gars, là, Londo, qui a la même coupe que moi le matin…
    Déjà que je n’ai jamais vraiment accroché sur Star Trek, les aliens me semblent ridicules.

    Je tiendrai jusqu’à la fin du premier DVD, mais après, je ne promets rien…

    C’est vraiment très en dessous de BSG…

  17. Han mais comment tu compares deux trucs complètement incomparaaaaables !!! A l’époque, quand j’étais bébé (ptain, première année de fac, bouhouhouh), c’était vraiment super novateur. Et en toute honnêteté, pour vraiment commencer à saisir toute l’ampleur du truc, il faut en voir un bon paquet… Moi j’ai vu ça dans le désordre, donc c’est dur à dire… Mais les saisons 3 et 4 sont vraiment fameuses, une fois que justement tu t’es détaché du côté ridicule des aliens et des effets spéciaux à deux balles. Et Londo, je peux te dire qu’il n’est pas si caricatural que ça… hé hé hé. Il est haut en couleurs, mais il a le cul entre un million de chaises. Je pense que c’est une série qui demande une vue d’ensemble. Un peu comme Farscape en fait. Me souviens avoir frémi d’horreur en voyant les aliens et autres marionnettes au début. Au final, une fois l’oeil habitué, j’ai chialé comme une fiotte !!

  18. B5 est la premiere série de SF à avoir democratisé les effets speciaux numeriques et a les avoirs utilisées en masse et que c’etait en 1993……………………………

    et on m’a dit que les fx à partir de la saison 2 valent à peu près ceux des premières saisons de stargate,

    personnages caricaturaux? O_o euh après ne serait-ce que 4 épisodes je suis pas du tout d’accord…

  19. Arnaud, sacrilège! Comment peut-on juger une série comme B5 sur des trucs aussi peu profond!
    B5, comme le dit Sorci, mérite une vue d’ensemble! Des trucs cons à prioris peuvent te péter à la tronche 3 saisons plus tard… de même, à partir de la saison 2, et surtout la 3 et la 4, la série est une tuerie…

    Persévère, tu n’auras que de bonnes, d’excellentes, même, surprises

  20. Je viens de me mettre à Babylon 5 😀

    Bon alors le premier zod (celui là) était pas mal. Je suis d’accord avec toi sorcière, l’ambassadeur centaurien est illarant! Et leur coupe… mdr.

    Enfin pour le moment ca commence plutôt bien, le fait de voir des aliens de partout ne m’a pas perturbé (j’ai étudié à l’école farscape, ca m’a bien servi^^). Seul bémol; les FX… mais bon 😉

  21. Au fait.. Sorcière et SorciS/T c’est les mêmes personnes?

  22. Oui oui, c’est juste que j’étais ailleurs…

  23. Heureusement que je sors de Farscape, sinon les pauvres costumes ça aurait pas été possible je crois…
    En tous cas dès le pilote, du politique, du complot à peine évoqué (les minbaris semblent préparer un coup d’après papa Romo, mais on en sait pas plus??), des personnages mystérieux qui visiblement fument la moquette toute la journée dans leurs appartements, de probables vaisseaux à technologie organique dont on n’est pas sûrs qu’ils existent (Moyaaaaaaa reviens-moi!!!), des faux semblants d’entente cordiale entre ennemis jurés qui continuent à se tirer dans les pattes en sous-main (magnifique G’Kar qui couvre les attaques des Pirates, ça m’a évoqué tout de suite "Ah! Perfide Albion!"), le père de Romo, Danielle Rousseau dans toute son horreur, le Doc fou de NCIS ….
    C’est de bonne augure!

  24. Ah G’Kar et Londo… mes personnages préférés… les humains sont tellement amerloques que ça me gonfle… Cela dit, malgré la Rousseau, les Minbaris sont fascinants.

  25. Bon alors j’ai moyen de me procurer les premières saisons à bon prix. C’est la même boutique où j’avais récupéré Farscape, même. Mais je ne suis pas sûr d’avoir envie de me lancer dans une nouvelle série SF, surtout avec BSG, Who et Farscape à mes côtés…
    Pour les connaisseurs, est-ce que ça vaut vraiment le coup quand même ? Est-ce que je passerai vraiment à côté de quelque chose ?

  26. Evidemment, que ça vaut le coup. Grave, même. Mais je serais toi, j’attendrais quand même la fin de BSG.

  27. Bon ben y’a plus qu’à faire de la place dans la sériedvdthèque alors..
    (Je vais finir par faire fuir les derniers amis qu’il me reste avec ça… 😀 )

  28. En pleine déprime post-galactica, je découvre cette série. Après un pilote assez rébarbatif, je me convainc de regarder la première saison vu qu’on m’a fait l’éloge de cette série.

    L’esthétique est kitsch au possible. Après Battlestar Galactica, ça fait un choc.
    Le réalisme est loin d’être la première préoccupation. Après Battlestar Galactica, ça fait un choc.
    Mais essayons de raisonner en d’autre termes que par rapport à BSG. Essayons…

    J’aime beaucoup les personnages hauts en couleur. Avec Londo en première ligne. Et G’Kar le suivant de près. Garibaldi est bon aussi. Sinclair j’aime beaucoup aussi.
    Après, j’ai franchement du mal avec la manière dont sont joués les télépathes. Je ne les trouve pas crédibles.
    Les mimbaris sont intéressants aussi.
    Voilà pour les personnages. 4 ça commence à faire, non ?

    Après, concernant le scénario, j’ai du mal à voir le lien entre les épisodes. En effet, ils mettent en scène différentes situations et les héros s’en sortent comme ils peuvent. Mais à la longue, je sens que ça va devenir lassant…

    Pourtant, la chose qui m’intrigue et m’intéresse au plus haut point, c’est de savoir que dès le début, cette série était prévue pour durer 5 saisons. Une histoire complète dès le début. J’aime beaucoup ce concept. Alors… we’ll see ! 😉

    Enfin cette première saison est vraiment laborieuse je trouve, même si on sent bien qu’il y a un truc que nous, pauvres sérivores ne distinguons pas encore dans son ensemble et ça donne quand même envie de continuer.

    Je dirais pas non à des reviews si elle sont aussi bien faites que celles de BSG, je vais me régaler 😉

  29. Plein de raisons d’aimer cette série, en particulier parce que tout ne va pas bien et que l’avenir, quel qu’il soit, n’est pas rose ! Mais ce que j’apprécie le plus, c’est qu’on prend son temps : les relations se bâtissent petit à petit, elles évoluent sans être prévisibles comme trop souvent.
    Le spectateur se trouve dans une position qui ressemble beaucoup à la vraie vie, témoin d’événements, grands ou quotidiens, qu’il doit interpréter et analyser. Et comme personne n’est ce qu’il paraît être, on se trompe souvent !
    J’ai un coup de coeur pour Susan Ivanova et sa terrible relation avec Talia Winters. Dès le premier instant où elles se rencontrent, on sent la tension sexuelle qui les relie et leur rage à ne pas la montrer.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top