Categories Menu

Podcast Kobol’s Last Gleaming 1

Comme j’ai revu le final de la saison 1 cette semaine, je m’y colle ! Ron adore aussi la première scène de cet épisode. Tu m’étonnes, John ! Sans doute ma scène préférée de toute la série. Tellement condensée, tellement pleine de symboles, finalement ça résume tellement de choses. La lutte entre Bill et Lee, le désir entre Kara et Lee, la relation tellement complexe de Helo et Sharon… et plein d’autres choses en fait. C’est fou. Ron est exactement en train de dire ça ! Que ça résume pas mal… Et le visage de Six, eh ouais. C’est tellement énorme. Elle est là, elle assiste au truc, c’est horrible, en fait. C’est clair que les acteurs sont fabuleux. Oh la la Ron adore vraiment vraiment cette scène. Sa préférée, aussi. C’est vrai que ce mélange a une dimension vraiment lyrique.

Tiens à l’origine, on devait aussi voir Laura dans ce teaser, mais Ron trouve que cela n’aurait pas été assez fort, car Laura n’est pas aussi intimement liée aux autres personnages pour que ça colle.

Petite anecdote marrante. A la base, dans la BSG 78, c’est le jeu de cartes qui s’appelle Pyramid game. Ron s’est mélangé les pinceaux, en fait !

Ron dit bien aussi qu’en fait, si Baltar arrive à être encore crédible, alors que tout le monde doit le trouver si bizarre, comme gars, c’est parce que c’est sans doute le dernier grand scientifique, et que finalement, ils n’ont pas trop le choix que lui faire confiance. Et il ajoute que James Callis joue très bien. Lol, t’es mimi Ronnie chéri. En fait, l’épisode devait se finir sur le crash du raptor et Kara devait se tirer dans le dernier zode. Finalement, ils avaient trop envie de faire la fin de cet épisode avec le fameux « Home » de Bopapa.

lol, évidemment il adoooooore la scène où Lee va voir Kara pour lui mettre sa main dans la gueule !

Quel shippeur, ce Ron, je crois qu’on peut lui faire confiance pour la suite ! Ouhlala ! A l’origine, Lee devait débarquer dans le ready-room des pilotes et carrément « outer » Kara devant tout le monde sur sa coucherie avec Baltar en se foutant d’elle, quoi ! Arf ! Mais bon, apparemment, c’était juste trop pas Lee, quoi. Ouais ouais. Par contre mettre un pain à Kara… oui bon ok, c’est un peu un teigneux des fois. « And then we got boom… boom… »

Mmmh, j’aime bien ce qu’il dit : qu’il aime le fait que ça ne dégénère pas en vraie bagarre. Parce que c’est pas une bagarre. Kara le frappe parce que ça fait partie de son personnage, c’est elle. C’est une cogneuse. Le fait que Lee riposte, c’est leur relation qui fout le camp. C’est très bien justifié, je trouve. Ptain, Ron, faut vraiment que tu débranches ta baraque, garçon ! Ca sonne dans tous les sens depuis dix minutes, on entend même son portable vibrer sur la table !!

Pas de bruit de clope ou de cigare, cela dit. Par contre Madame Ron a l’air d’avoir une sacrée crève !

Hé hé hé… Ronnie aime la scène entre Baltar et Sharon. Pour lui, elle montre Baltar sous un jour beaucoup plus sombre. Ce n’est plus le clown, le lâche, c’est le manipulateur. Brrrr…

Attendez, ça va bientôt être la scène où Kara fait encore son cirque avec Lee, Ronnie va faire dans son pantalon ! Ptain, si madame pouvait cracher ses poumons un peu plus loin du micro de monsieur, ce serait sympa.

Tiens apparemment, Lee devait être à bord du raptor qui se crashe, à l’origine. Oui mais du coup il n’aurait pas pu faire le vilain et assister au meurtre de popa ! Ca n’aurait pas été drôle !

lol, il se moque de Gaius qui a tellement les jetons et qui devient hystérique dans le crash du raptor. C’est vrai qu’on a ri, nous aussi, surtout de son air complètement ahuri et de ses yeux exorbités.

Nous y voilà donc. Aha… c’est cool, parce que je me rends compte que j’ai compris ce qu’il voulait faire avec Lee et Kara. Dès que Kara devient une femme (c’est lui qui le dit), la tension se met en place. Il fait référence au *chdoing* de Lee face à Kara version nana, quoi. Et il y a de la tension parce qu’il est un homme et qu’elle est une femme… Chabadabada, chabadabada. Ok, donc il avoue même que c’est pour ça qu’on la voit habillée en robe et tout. Pour changer leur relation. C’est du joli, monsieur Moore !!

Mmmmh… donc selon lui, le seul moyen de faire que Kara vole le cylon raider, c’était de se rendre compte qu’Adama l’avait trahie. Sinon, elle ne se serait jamais opposée à lui. C’est beau ce qu’il dit sur leur relation. Snirfl…

Je pense que derrière, madame Ron est en train de mettre le rôti au four ! Et lui, il est tellement dans son truc ! lol, c’est trop drôle ! Ah c’est trop bon d’entendre CA : « Voir Adama se sentir responsable de la fuite de Kara, c’est CA Battlestar Galactica, ce sont les personnages. C’est du drama avant tout. » D’ailleurs dans le podcast du 220 dont j’ai écouté un petit début hier sur mon vélo (ipod rules), il se défend de vouloir faire une série d’action. Moi j’admire. Ce mec en a dans le calcif. Faut oser tout de même. D’ailleurs il disait que je ne sais plus quel type qui bossait avec lui remplissait le rôle du gamin de 14 ans : « oui mais faut de l’action faut de l’action !! »

Ron en fait, l’action il s’en fout. Quand il écrit ses scénars, il met : « les cylons débarquent. Ils se battent ». C’est trop fort. C’est presque un miracle que la série soit aussi bien équilibrée, d’ailleurs. Touchons du bois ! Hop, finito ! Thanx to Ronald !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top