Categories Menu

Podcast 217 (captain’s hand)

Ron Moore fume !!

Moore parle du code que les pilotes ont instauré quand ils amènent une copine pour niquer !! J’avais déjà remarqué que Lee et Kara avaient bloqué la porte de la chambre pour faire leur petite affaire… C’est bien, ça rajoute de la crédibilité… Ca fait très terrien, en fait…

Marrant… A la base, le plot, c’était que c’était le bordel sur le Pegasus, mais pas parce que Kara faisait la conne, juste parce que Garner n’avait pas assez de poigne. Donc Lee venait faire le dur, gueulait après les pilotes et faisait le ménage, quoi… En fait ça collait pas…

looooooooooooooooooooool !!! Trop fort !! Le téléphone sonne et c’est le père du grand manitou, et là il est tout emmerdé, et il décide de débrancher le téléphone, et on entend sa voix qui s’éloigne « i’m unplugging… i’m unplugging… » Excellent !!!

Duboss explique aussi que pour Kara et Lee, l’intéressant c’était justement de rendre leur relation de plus en plus chaotique et « dysfonctionnelle » (j’aime bien ce mot) parce que forcément, tout le monde s’attend à ce qu’ils finissent ensemble un jour ou l’autre. Il voulait que leur relation devienne de plus en plus bizarre. Gagné !!

Deuxième clope en 13 minutes, ça le stresse de voir son boulot !

Marrant… C’est la première fois qu’Adama sort de son rôle d’amiral ou de commandant pour mettre un pied dans la stratégie politique avec Roslin…

Moore dit que Kara et Lee sont mieux lorsqu’ils se prennent la tête, qu’apparamment c’est un peu leur manière de se montrer leur attachement (à vrai dire, il dit love, mais bon…). Il dit aussi que c’est un des meilleurs épisodes de Jamie… *coeurcoeur* Troisième clope pour Ronnie !!

C’est rigolo, il paraît qu’ils ont changé le design des casques… Et Moore dit que c’est excellent, à quel point les visages changent avec les casques. Des fois, on dirait même pas les mêmes acteurs. Il dit que justement, Kara, avec le casque, ça lui change complètement le visage. J’avoue que moi-même je la trouve géniale dans les scènes à bord des vipers. A propos de ça, je sais pas si ceux qui écoutent les podcasts ont remarqué la manière dont RDM prononce le prénom de Kara… Rien à voir avec la prononciation qu’on entend dans la série, en fait. Là, en fait, on entend plus le KA (limite O ouvert, d’ailleurs) alors que dans la série, ça sonne plus comme « Kaira ». C’est amusant, je trouve ça chou, sa petite manière à lui de prononcer son prénom.

Quatrième clope (il essaye de faire moins de bruit en l’allumant, mais on ne me la fait pas, à moi !! )

Hé hé hé, j’en étais sûre… Grand Chaif reconnaît qu’il aime beaucoup planifier les batailles et tout, mais que ce sont souvent les réals et les responsables des effets spéciaux qui font le plus gros parce que lui préfère plus que tout bosser sur le développement des personnages… On n’avait pas du tout remarqué, chéri !!

Cinquième clope ! Man ! That guy’s reeeeeally stressed out ! Ca fait une clope toutes les six minutes et demie !

looooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooool !!!

A la fois j’ai envie de pleurer parce que ce type suprêmement intelligent et auteur de ma série PREFEREE DE TOUS LES TEMPS est marié (putain de merde !) mais c’est juste à mourir de rire ! « Oh and there comes my wife ! » Et sa femme lui demande s’il est en train de faire le podcast, et s’il faut qu’elle aille détacher les enfants parce qu’elle doit sortir le chien… « Non, non, tu peux les laisser comme ça… » Ouaaaaarf !!

Effectivement, Ronniechou confirme que Lee va rester commandant du Pegasus, que ça va être super intéressant de voir quel leader, quel homme il va être, quelle va être sa relation avec son père, avec ses hommes, avec Dualla, qui il veut voir à ses côtés. *bave d’avance*

Ce mec a tout compris. Il faut mettre les personnages dans ce genre de situation pour qu’ils changent, parce qu’étant donné ce qu’ils vivent, il faut secouer la bouteille de temps en temps pour les voir autrement, c’est nécessaire, surtout pour une série au long cours parce que le format l’exige, sinon on se retrouve avec les mêmes qui jouent les mêmes semaine après semaine. En même temps c’est ce que le public attend, mais quelque part, il faut aussi lui lancer un défi, le garder sur le qui-vive, le pousser à se poser des questions… Moi je dis chapeau bas, Ron Moore a des couilles mes amis ! Quoi vous croyiez tout de même pas que j’allais vous pondre une note sans y placer le mot « couille », non ?? *checke sa liste* Putain, c’est fait, couille, c’est fait, ah, j’ai pas encore mis fuck, niquer, c’est bon aussi…

Ah ben voilà, c’est fini ! Fuck !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top