Categories Menu

[THE GOOD WIFE] 301 : A new beginning

Hiiiiiiiii, ma Bonne Epouuuuuuuuse !!!

Hem. Bon. Affaire du jour captivante, vraiment, super intéressante, pertinente et… nan je déconne, on s’en tamponne de l’affaire du jour, attendez, aux dernières nouvelles, Will et Alicia étaient dans une chambre d’hôtel, BORDEL, on veut TOUS les détails !

Ah ben oui mais non. C’est là que le gros foutage de gueule commence, mes petits agneaux. Car au lieu d’enquiller direct sur la seule chose qui nous intéresse alias Will + Alicia x bon timing, quoi, comment, qu’est-ce ? C’est déjà le lendemain ???

Et là, les théories fusent. Elle a le sourire. Une nouvelle coiffure. Elle porte une tenue moulante. Ca veut FORCEMENT dire des choses, non ???

Bref, on en devient pathétiques.

Et c’est pas tout ça, mais Joli-Coeur, habituellement premier arrivé et dernier reparti, se fait attendre. Soi-disant une panne d’oreiller, c’est un indice, ça, non ???
Combien de minutes de cette lamentable affaire de crime haineux entre Arabes et Juifs (qui n’en est même pas un) on se coltine avant de voir enfin Will Gardner sortir de l’ascenseur avec ses cernes de dix kilomètres sous les oeils et son air le plus « youpilavie » scotché sur la trombine ?

Ben oui, moi aussi je tire cette bobine-là quand j’ai passé la nuit dans la suite présidentielle avec la personne que j’aime et convoite depuis près de vingt ans. Pas vous ???

Ouais. Là, je vais vous dire, ma foi en a pris un putain de coup derrière la cafetière.
Et pourtant, la tronche d’Alicia quand il entre dans son bureau !

« Alicia, j’ai quelque chose de très très grave à te dire. »

« A propos d’hier soir ??? »

« Ouaich. »

Ca va, là, le petit sourire faussement modeste du mec trop content de lui ?

Bon, là, limite tout va bien, qu’on se dit. Seulement, bien sûr, la fameuse conversation sur « hier soir », eh ben elle se fait sans nous. A-bu-sé. Tout juste aperçoit-on le boss en train de quitter le bureau d’Alicia et celle-ci… soupirer tristement et regarder au loin !!! Argh ! (Foutage de djeule !)

Quelle idée de se récupérer Eli Gold à demeure, ptain, y en a qui ne doutent de rien. En attendant, il n’en rate pas une miette, le brave homme.
Tiens, l’occasion pour moi de dire que Peter Jacobson, il peut bien faire tout ce qu’il veut, maintenant, Taub il est, Taub il restera. Je m’attendais à tout instant à voir débarquer House-la-Gambille pour l’humilier.

Et puisqu’on parle de personnages super agréables et pas du tout méprisables, laissez-moi vous dire que ma haine pour Peter Florrick est absolument splendide, en ce moment. Je n’en reviens pas moi-même, c’était inespéré de tomber sur un personnage que je vomis ainsi à chaque apparition. Ca fait presque du bien !

Ce type est gluant, je n’ai pas d’autres mots !
Cela dit, ça va être follement amusant de le voir tenter de contrer Alicia, lui qui la connaît si bien. Il va sérieusement falloir que Mrs Florrick envisage de changer de stratégie parce que là, le connard d’ex’ a quand même quelques coups d’avance sur elle.
Et en plus, elle se fait ramasser comme une merde par son supposé amant quand elle se fait coincer par le gros con. Pffff. Chiants, ces mecs.

Diane m’a fait mourir de rire. Entre le « I don’t know what’s going wrong with you two but make it better » adressé à Kalinda et Alicia et son « Am I the only adult left here ? » balancé à Will, je me dis qu’elle a vraiment un sacré flair, celle-là. Ou bien elle est juste super vexée de ne pas être dans les confidences de ses larbins et autres associés. Ce qui peut se comprendre !

Et c’est là, alors qu’on est accablés de désespoir que… se produit la scène la plus torrrrrrriiiiide que j’aie vue dans une série de network. Alors là, je ne sais pas comment ils ont réussi à faire passer ça, mais il y a de véritables artistes spécialisés dans le contournement de la censure là-derrière !

Will : Diane thinks I?EUR(TM)m going too hard on you?EUR?am I ?

Hnnnnggggggnooooon, a priori tu peux continuer comme ça, j’dirais !

Voilà, voilà.
(Au passage, joli clin d’oeil à la scène modestement olé olé du premier épisode de la saison 2.)

Hem. Donc. Gné ? Ah oui. Ah ben nous voilà rassurés, donc. Ils ont juste décidé d’enfumer tout le monde et de niquer comme des castors aussitôt que les gens ont le dos tourné. Grand bien leur fasse, j’ai juste failli avoir peur, quoi !

Je dois avouer que tout le reste est passé un peu à la trappe, pour moi. La faute à la pression de cette chose qui monte de façon incontrôlable à la fin de la saison 2 et que je me suis mangée il n’y a pas si longtemps que ça. Ca va retomber sous peu, a priori, maintenant que… la chose est faite.
Je vais pouvoir me remettre à haïr tranquillement Peter, à trouver que Cary a une grosse tête tout en aimant bien le voir taquiner Kalinda, à vénérer le sol foulé par Eli Gold, à trouver les gamins choupis… et à me demander comment ce type peut être aussi magnétique alors qu’en vrai, il est franchement moche.

Will : Sometimes when i?EUR(TM)m in the middle of an emotion?EUR? I just look at myself and realise, i?EUR(TM)m not feeling anything. I just like acting like someone that feels something.

Mmmmh. L’ennui c’est qu’à ce stade de la chose, on se demande si c’est du flan ou si c’est la réalité.
Et même si nom d’un chien, moi aussi je m’offrirais bien un petit 8h45 avec Will Gardner, force est de constater qu’Alicia est tout à fait contente de se débarrasser de ses mouflets…

… mais qu’une fois arrivée devant le miroir, les doutes semblent revenir au triple galop.

Eh oui, la Bonne Epouse n’est plus si bonne ni si épouse, et il va falloir qu’elle s’y fasse. (Ou alors elle se dit juste qu’elle va en chier pour lisser cette connasse de frange tous les matins.)

Bien sûr, on frappe à la porte à 8h45 pile. Et on ne verra pas qui se trouve derrière. Sauf qu’on en a quand même une très vague idée. Faut arrêter de nous prendre pour des pigeons, là !

Et si c’est Grace qui a oublié son sac de piscine, je bute tout le monde, moi !

Posted by on Sep 26, 2011 in The good wife | 13 comments

13 Comments

  1. "Et c’est là, alors qu’on est accablés de désespoir que… se produit la scène la plus torrrrrrriiiiide que j’aie vue dans une série de network."

    Contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir eu l’impression que les yeux me sortaient de la tête, et ait manqué de baver comme un escargot parce que ma bouche était grande ouverte. [bon okay, je crois que j’étais la seule à avoir l’air d’un plancton neurasthénique shooté au valium]

    "(Au passage, joli clin d’oeil à la scène modestement olé olé du premier épisode de la saison 2.)"’

    Indeed *soulève un sourcil à la Teal’c*
    En comparaison de la scène de la S2, il est juste flagrant de voir l’effet miroir de celle ci, et de voir une Alicia qui participe activement à la chose. (elle s’était un peu laissé faire rappelons le dans l’autre scène)

    Par contre, je ne sais que penser de ce qu’a dit Will à propos des sentiments… J’attends de voir comment cela évolue, mais je trouverai étrange que cela se révèle être directement lié à sa relation avec Alicia, vu que cette dernière semble être l’une de ses seules faiblesses.
    L’un des seuls êtres pour lesquels il ait jamais accepté le fait d’avoir des sentiments… donc bon. *sceptique*

    Quant au fameux mari vilain pas beau, je dois avouer que j’adore le détester *niarkniarkniark*

    Le problème de cette série est vraiment que le cliffhanger s’est retrouvé être permanent pendant près de deux saisons du fait de sa teneur émotionnelle, personne ne sachant vraiment ce qu’Alicia finirait par choisir, chaque situation risquant de la faire évoluer dans des directions complètement opposées… alors je dois avouer que je ne sais pas quoi penser de tout cela.
    Je dois avouer que je rêvais et redoutais à la fois de la voir quitter son mari, par pur esprit comment dire… disons que j’ai tendance à être trop jeune pour être flexible sur la chose adultérine (et je doute que cela s’arrange avec le temps), et je redoute maintenant de la voir revenir avec lui à la toute fin.
    Mais en même temps, il serait réducteur de dire "je ne veux pas si, je ne veux pas ça" pour ce bon drama… c’est un peu comme pour BSG, je ne pouvais que dire amen à Moore même si la fin se résumait à les faire se suicider collectivement en chantant le jingle des bisounours.

    Dilemme donc.

    Bref, tout un pavé pour dire que j’attends le prochain épisode avec autant de patience qu’un jeune chiot hyperactif 8D

    PS : Très bonne review, by the way, thank you sorci 🙂

  2. Je ne vois pas Alicia revenir avec Peter, je la vois dans un processus de libération, une sorte d’éclosion d’elle-même. Elle s’était gommée pour devenir la Bonne Epouse et là, elle se cherche et est en train de se retrouver. D’ailleurs, au cours de ces deux saisons, le processus a été passionnant. Et c’est bien normal qu’il y ait des hoquets, par moments. A voir. Quant à Will, je l’adore mais il me fait peur, des fois. De toute façon, le gars qui bugge sur la même gonzesse pendant près de vingt piges, au point de rester vieux garçon, c’est un peu flippant. Au moment où la « chose » se produit, ça ne peut qu’être ultra bizarre pour lui. Après tout, ça l’est bien pour nous ! Il touche le Graal, le garçon, le fantasme absolu. Je crois que d’un point de vue personnel, il s’est beaucoup construit autour de cette idylle ratée et qu’il est resté émotionnellement parlant très gamin à cause de ça. (Alors que dans le boulot, il a super bien évolué.) Ben maintenant, il faut qu’il grandisse. Ah ah ! Ca va être très intéressant de voir ce que Will Gardner va nous pondre, cette saison !

  3. AHHH
    je m’étais promis de ne pas la lire ta review !!!
    mais j’ai craqué … et j’ai bien fait !!!
    dis donc, j’ai bien failli faire une attaque devant mon ordi au boulot :)))

  4. Ouh la vilaine !!! LOL

  5. "Je ne vois pas Alicia revenir avec Peter, je la vois dans un processus de libération, une sorte d’éclosion d’elle-même"

    Il est vrai que je dois avouer que ce "statu quo" émotionnel me préoccupais plus dans les épisodes ayant suivi l’éclosion progressive d’Alicia lorsque celle ci décide de mettre son mari à la porte (après le mythique épisode 2×21 que j’ai littéralement adoré donc) et que la décision d’Alicia semble se confirmer dans cette nouvelle saison, devenant presque irrévocable (je met toujours un "mais", on ne sait jamais)
    Quand à la métaphore de l’éclosion, je pense effectivement que c’est exactement ça ! *cela se ressent de toute manière dans l’évolution des génériques, l’expression corporelle de la Ms. Florrick et l’expression de son visage*

    Je me souviens d’un bon article dans un blog qui parlait du fait qu’il avait fallu 2 saisons à Alicia Florrick pour devenir une femme "normale". En un sens, il avait raison, il a bel et bien fallu à Alicia deux saisons pour s’épanouir et devenir une "femme", mais sous entendre que l’épanouissement tant sexuel que physique et émotionnel est l’apanage normal de la femme actuelle est une erreur.
    Je veux dire, cela était à mon sens trop représenté comme une norme aisément accessible ce que je trouve discutable, le parcours d’Alicia Florrick étant plus qu’honorable, chaque femme semblant se battre aujourd’hui pour trouver enfin cet équilibre (m’enfin, j’ai 19 ans, je sors à peine de ma période hormonale, et de sales résidus de ce qu’on l’appelle "âge ingrat" peuvent encore m’engluer le cerveau, je ne peux donc pas connaître le mode de pensée "normal" d’une quadra)

    Et je suis tout à fait d’accord aussi, Will me fait parfois peur, ce côté sombre qui n’a pas encore été totalement révélé me préoccupe.
    Alicia me semble plus forte, moins ballotée dans le courant que dans les dernières saisons, mais je me demande si elle saura faire face à tout cela… *chic, chic, chic, on va en avoir des choses à voir 8D*

    "De toute façon, le gars qui bugge sur la même gonzesse pendant près de vingt piges, au point de rester vieux garçon, c’est un peu flippant"

    Aha. Aha. Aha. Je vais la fermer sur ce cas… ça me rappelle un peu trop ma vie, à moindre échelle bien entendu ^^’ *on en est tout de même pas encore au stade de la vieille fille*

    Tu as tout à fait raison sur cette notion de fantasme absolu, je n’y avais pas pensé mais effectivement cela explique bien des choses, cette réalisation forçant Will à entrer dans le monde des adultes est on ne peut plus intéressante.

    Amusant d’ailleurs de voir Kalinda évoluer et faire un pas vers cette même maturité émotionnelle, abandonnant peu à peu cette absence de conscience, cette cruauté toute enfantine qu’ont les enfants qui arrachent par ennui et curiosité les ailes des papillons sans se rendre compte du mal qu’ils viennent d’infliger.
    Je trouvais le personnage de Kalinda au début un peu trop caricatural, et elle et moi n’avons jamais été de grande potes, mais cela reste un perso de TGW donc, ce personnage m’a l’air d’évoluer dans une bonne direction 😉

  6. Bon. Je suppose que ça aide si l’on trouve Josh Charles attractif, ou Will intéressant, mais ce n’est pas mon cas. Il ne me fait ni chaud ni froid. Du coup, j’ai beau admirer Alicia (et Juliana !), mais leur petite ronde n’est pas mon élément préféré de la chose.
    (Mais tant mieux pour vous tous/tes si c’est le cas !)

    Sinon, la grande question reste pour moi comment Alicia a-t-elle réussi à dénicher un coiffeur si tôt le matin pour débarquer avec cette nouvelle coupe du jour au lendemain ! (Cela dit, ça ne m’étonnerai pas que ça ait déjà été le cas auparavant. Elle a peut-être un voisin coiffeur ? 😀 )

  7. Torrrride!! Le mieux étant encore la super transition de la scène torride vers le mec qui explique à la télé comment il prépare son gigot…. énorme.
    Je crains beaucoup pour le côté professionnel, elle risque d’en prendre plein la tête avec EvilPeter et BadAgos dans le camp d’en face. Et le summum, j’angoisse de revoir la Mère Grand. Parce que celle là si elle a décidé de foutre sa merde, ça peut être monstrueux. A côté son fiston c’est le DA de Bisounoursland.

  8. Je me suis posée la même question que Maiky lorsqu’on comprend qu’on n’est que le lendemain de la fin de la saison 2 ! Comment elle a fait pour changer de coiffure entre temps ?!!
    Ah les mystères de la tv.. Chandler arrivait à perdre 20 kg en 2 minutes entre la fin de la saison 6 et le début de la 7, alors plus rien ne m’étonne 🙂

    Si vous voulez rigoler, Eli Gold en qui joue Dolce (de Dolce & Gabbana) dans un épisode de Sex and the city (saison 4, ép. 2), blond décoloré ! Ca vaut le coup d’oeil!

  9. Merci chère Sorcière pour cette très bonne review.
    Le générique de The Good Wife est court et simple mais il dit beaucoup de choses sur Alicia. Il a d’ailleurs changé chaque saison et il représent clairement l’éloignement d’Alicia de son statut de Bonne Epouse de.

    Sinon les acteurs ont livetwitté pendant l’épisode et à priori ce n’est pas le jour d’après. C’est quelques jours après. Ce qui sous-entends qu’Alicia et Will ont remis le couvert assez vite (about last night n’evoquant donc pas la nuit d’hotel, mais autre chose).

    Et d’ailleurs quand je les vois tous les 2 plongés dans leur histoires d’adolescent sans réflechir à leurs problèmes d’adultes, ils me font peur. Non parce que leur histoire c’est le bordel: Elle est mariée au procureur qui va lui faire payer leur séparation et ça en mélengeant sans problème le privé et le boulot. Lui c’est son boss direct. Et en plus elle a 2 gamins et je vois pas du tout le gars Will jouer le parfait beau-père… Je me dis que quand leur petite aventure va se savoir, ça risque de mettre un nouveau beau bordel dans la vie d’Alicia qui vient à peine de trouver un nouvel équilibre.

  10. Du coup, est-ce que tu vas faire des reviews des deux premières saisons ou pas ? OU juste un résumé global ?
    On a vu le premier, ça donne plutôt envie de continuer, mais on a récupéré le 2e en qualité si merdique qu’on a remis le visionnage à des temps meilleurs.

  11. Là, dans les semaines qui viennent, ça ne va pas vraiment être possible, trop de choses à voir avec la rentrée. Je laisse la rubrique telle quelle et on verra si j’ai le temps et l’envie de combler les trous.

  12. Hello la Sorcière,

    C’est cool de lire une review de cette série hyper classieuse ! la dernière à m’avoir donnée autant de plaisir s?EUR(TM)appelait "the west wing".

    Will/Alicia, j’avoue être aussi tombée dans le panneau ! c’est bien joué de leur part, mais la petite confidence de Will à Kalinda à la fin du zode, ne laisse rien présager de bon pour le couple. J’aime bien Will, mais j’ai quand même du mal a accrocher au personnage, toujours un peu froid et distant. Du coup j’ai aussi du mal avec le ship Will/Alicia.

    Alicia, qui se transforme en "bad wife", ça fait plaisir, et la voir se planter au tribunal aussi.

    C’est vrai quoi, ca devenait agaçant de voir cette meuf gagner tout le temps, et être aussi parfaite. J’ai beaucoup de respect pour elle, et son ascension professionnelle depuis deux ans est constante, cependant j’ai envie de la voir en difficulté, de la voire perdre un peu au tribunal, et je dois dire que Peter (que je le déteste celui là ! ) a été très bon pour la contrer, ce n’est que le début… Be carefull Alycia, tu as du lourd en face maintenant. L’occasion je l’espère de voir Cary gagner quelques affaires, et prendre du galon. Très sympa de le voir se rebiffer gentiment contre Kalinda.

    Quand à Eli Gold et bien tout est dans son nom de famille 🙂 Je l’adooore ce gars, c’est plus fort que moâ 🙂

  13. Je me demande combien de temps il va falloir à Eli pour flairer la supercherie, quand même ! Et je me réjouis de penser qu’on va sûrement vite avoir besoin de l’avocat en divorce, que je trouve juste merveilleux !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top