Categories Menu

217 : Bad blood

Bon, je vous le dis sans détour : si je n’avais pas été malade ce week-end, je n’aurais sûrement jamais repris Prison Break. Mais sachant que j’ai la cervelle qui fait des bulles, une bonne nazerie, y a rien de tel !

J’avais vaguement maté les épisodes précédents au moment de leur diffusion, donc je ne reviens pas dessus. Dommage pour la scène mémorable où Michael et Sara se mangent la gueule dans le train !

Eh bien pour être honnête, j’ai trouvé ça plutôt pas mal. Un peu longuet et donc chiant, mais la descente aux enfers de Teddy et de C-Note est asez remarquable, malgré le côté un peu larmoyant du papa qui est obligé de se rendre parce que sa petite est malade. Evidemment, si dans l’histoire, il ne promettait pas à Mahone de lui livrer Scoffield, ça n’aurait strictement aucun intérêt.
Ca n’en reste pas moins terriblement émouvant, j’avoue.

Pas tellement étonnée de ce qu’on découvre sur le passé du manchot… Bien entendu que ce cinglé est avant tout la victime d’un père dégénéré… Ce qui est dommage, c’est que finalement, on se rend compte que gamin, il y aurait eu moyen qu’il s’en sorte. Mais au mauvais endroit, avec les mauvaises personnes… et voilà ce que cela donne.

Le pire sans doute, c’est qu’il en est conscient, pas assez stupide pour ne pas se rendre compte que finalement, il ne sortira jamais de cet engrenage destructeur. Le geste de relâcher ses otages est super révélateur. En faisant cela, certes, il rachète un peu toutes les horreurs qu’il a commises précédemment, mais il s’enfonce aussi un peu plus dans la folie… Je ne donne vraiment pas cher de lui maintenant qu’il vient en quelque sorte de renoncer à son rêve…
Cela dit, réussir à nous rendre ce cinglé presque sympathique, je dis bravo. Chaque fois qu’il me fait un peu pitié, je repense à ses coups d’éclat, mais c’est difficile de ne pas le plaindre un tout petit peu.
Bref, pour T-Bag, c’était un épisode super intéressant.

Assez contente de revoir Susucre, aussi, qui décidément, n’a pas de bol non plus. Le coup de la petite voiture m’a bien fait rigoler.

Enfin, le voici en cavale avec sa Maricruz.

A suivre, donc.

Le plus soûlant, dans l’histoire, c’est toujours l’intrigue des deux frangins, même si remettre Pope dans le coup, c’était pas mal.

Enfin, dès le début, malgré moult tergiversations, on se doute bien qu’il va leur donner un gros coup de main. Et la seule question qui nous taraude un poil à la fin, mais à laquelle on n’aura pas de réponse : mais qu’est-ce qu’il peut bien y avoir sur cette foutue clé usb ???

Et petite remarque finale :

Ouaip, il est toujours bonnard.

Posted by on Sep 22, 2007 in Prison Break | 11 comments

11 Comments

  1. Ca me rend presque nostalgique, tiens…

  2. Moi aussi… ça m’a rappelé à quel point j’avais adoré la mi-saison 1…

  3. Autant cette saison 2 est décevante autant le meilleur épisode de toute la serie est franchement le 19ème de la saison 2. Après pas grand chose 🙁
    Allez la sorcière, encore un petit effort.

  4. Tu va voir ce qu’il y a sur la clef usb dès le prochain épisode, plutot dégoutant moi je trouve….

  5. C’est pas l’épisode d’après? Attention, tu spoil presque là 🙁

  6. Shishi, je t’ai à l’oeil ! C’est pas la première fois que tu me fais le coup !

  7. C’est pas un spoil, j’ai rien dit O_o

    Bon je ferais gaffe a ne rien dire de chez vraiment rien dire dorénavant -_-

  8. Si, tu as dit qu’on le saurait bientôt, du coup, moi, je l’attends, et je préférerais avoir la surprise. C’est pas grand-chose, mais ça influe sur ma manière de regarder les épisodes, et ça m’ennuie… C’est comme le coup de Tritter.

  9. C’est pareil, je n’aime pas que les gens, pour promouvoir un épisode, disent qu’untel est surprenant par exemple. Je préfère découvrir par moi-même.

    J’ai également bien aimé cet épisode de PB mais je considère pas cette série comme "nazerie" même si la saison 2 peut laisser à désirer. Une nazerie, ce serait plutôt One Tree Hill…

  10. En même temps, si tu fais une recherche avec le mot « nazerie » sur mon blog, tu verras que c’est un terme plutôt tendre qui s’applique à à peu près toutes les séries sauf Battlestar Galactica, Six Feet Under et autres trucs qui font un peu froid dans le dos. 😉 Je les aime, moi, mes nazeries… Le reste, j’appelle ça des sous-merdes, c’est plus clair, je trouve !

  11. Allez ma choupinette, encore un tit effort et t’y es presque.
    J’ai vu le premier épisode saison 3… je spoile pas, mais… ??ô

    *toute contente que Doro a repris le train en marche (sans mauvais jeu de mots :P)*

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top