Categories Menu
Witchweek de rattrapage, 1ère du nom

Witchweek de rattrapage, 1ère du nom

Mes biens chers minions, bonjour, bonjour, comme je suis heureuse de vous retrouver !

Déjà, laissez-moi vous dire que le Blog, cette illustre plateforme de l’infamie, vient de fêter ces dix ans. DIX ANS, nom d’un hanneton à roulettes ! Qui l’eût cru en 2006, hein ? Cela veut dire que je connais le Dark Side depuis à peu près mille ans. Oui oui, elle est toujours là à ricaner dans un coin et on continue à faire les 400 coups ensemble, je vous rassure.

Je disais justement il y a peu que certains d’entre vous me suivent depuis le début ou presque, et que j’en ai limite vu grandir quelques uns qui sont devenus des gens très bien et qui me rendent presque fière de les avoir comme lecteurs.
Voilà, c’est tout pour l’instant émotion, c’est déjà beaucoup, hein ! *poussière dans l’œil*

Ensuite, veuillez excuser cette absence, nous fûmes fort occupés à faire passer la chose dans le monde du WordPress nouveau. Mais voilà, tout est (presque) au point et entre-temps, il se trouve que je regardai moult séries et que donc, j’ai fort beaucoup de méchantes choses à dire.

Tellement qu’il n’y a pas moyen que je case tout dans un billet, donc je vais étaler ça sur plusieurs semaines.

Allez, je vous retrouve after the jump !

La Suite

Posted by on Mai 15, 2016 in WitchWeek | 18 comments

613 : Let there be light

Voilà, c’est dans cet épisode que se trouve ma scène préférée de toute la série, sans doute parce qu’outre la chute mortelle d’une nana cocaïnée du 18ème étage sous les yeux de Carrie, c’est la plus glauque de toutes.

Donc, dans cet épisode, Samantha, qui se tape depuis un bon petit moment un jeunot à tomber par terre (et pourtant, je ne suis pas très « blonds ») est un peu fatiguée de tant de fraîcheur et d’attentions. C’est là qu’elle recroise Richard, le gros connard dont elle était tombée amoureuse et qui l’avait trompée.
Et lors d’une soirée, sans plus de cérémonie, elle plante là son blondinet en lui disant d’aller jouer avec ses petits copains pendant qu’elle va aller jouer avec le sien.

La Suite

Posted by on Jan 6, 2008 in Sex and the City | 4 comments

Le look du siècle…

Je regrette de ne pas avoir eu cette idée plus tôt (et de ne pas m’être refait l’intégrale) mais j’ai quand même sous le coude quelques captures d’écran de certains looks « fameux » made in Carrie Bradshaw, et certains ne sont pas piqués des hannetons.

Pour commencer, on va faire soft. Carrie vient de se faire braquer son sac à main et ses Manolo Blahnik. En même temps, quand on est habillé comme une girafe, faut pas pleurer.

Existe en version coccinelle.

(Molosse vendu séparément.)

La Suite

Posted by on Jan 1, 2008 in Sex and the City | 0 comments

415 : Change of a dress

Tiens, je pourrais évoquer en passant cet épisode transitoire qui m???a autant fait rire qu???il a manqué de me faire pleurer.

Parce que le coup de Miranda qui entraîne Carrie dans une horriiiible boutique de robes de mariée pour lui faire essayer les meringues les plus choucroutesques histoire de la guérir de sa phobie du mariage, elle qui est tombée sur la bague de fiançailles que lui réserve Aidan, sur le coup, c???est juste à pisser de rire.

Seulement, ça ne le reste pas très longtemps.

La Suite

Posted by on Déc 17, 2007 in Sex and the City | 4 comments

Page 1 sur 3123
FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top