Categories Menu
Le jeu de la guerre

Le jeu de la guerre

Je vous connais, vous. Vous vous dites : « Mais qu’est-ce qu’elle branle, encore, La Sorcière ? »
Eh bien sachez que Sorci bricole. (Rapport au nouveau donjon, tout ça.)
Et Sorci bricole nuitamment (dans la mesure où le jour, il faut bosser).
Du coup, c’est pas bien pratique pour bloguer.
Par contre, là où c’est pratique, c’est que quand bricolage il y a, la question c’est : devant Friends ou devant Kaamelott ?

La Suite

Posted by on Sep 3, 2013 in Kaamelott | 11 comments

Un bruit dans la nuit

Ces jours-ci, je me fais une cure de « Kaamelott » pour contrer la petite morosité qui va forcément de paire avec le mois de pluviôse. Eh bien c’est très efficace si j’en juge par la barre de rire que je me suis claquée devant cet épisode.
Ah, ce bon Bohort, c’est décidément pas un foudre de guerre. Dormir à la belle étoile, c’est pas son truc, les bestioles, ça le terrifie, mais rassurons-le pour qu’il nous lâche un peu l’hermine, ce raffut nocturne ne peut être occasionné que par des lapins. Pas vrai, Sire ?

La Suite

Posted by on Jan 26, 2012 in Kaamelott | 7 comments

609 : Dies irae

La vision est terrible. Les premiers épisodes hilarants et absurdes de la saison 1 semblent appartenir à une autre série, ou du moins à un autre âge. Ce bouclage, il m’a souvent fait sourire tellement il est plein d’ironie. D’abord, comme c’est étrange qu’Astier mette un point final à Kaamelott version télé avec un épisode qui porte le titre de ce qui a été son ébauche : Dies Irae.
Ensuite, ce titre, jour de colère… il colle parfaitement à cet Arthur christique qui gît là parce qu’il n’arrive ni à vivre, ni à mourir.

La Suite

Posted by on Fév 6, 2011 in Kaamelott | 24 comments

607 : Arturus rex

Ah, ça commence à devenir sérieux, là. Ouiche, ouiche, ouiche, ça commence. Arthur pose enfin le pied en Bretagne. Ca paraît tout bête, comme ça, mais oh la la, que c’est fort.

Il la connaît bien peu, cette Bretagne, à vrai dire, il est tellement romain qu’il se pèle les miches, un truc costaud.

Et comme on ne l’a pas oublié, quand comme moi on s’est enquillé quasiment trois intégrales d’affilée… ce sont les jumelles du pêcheur qui l’accueillent.

La Suite

Posted by on Déc 21, 2010 in Kaamelott | 8 comments

605 : Dux bellorum

Et un nouveau personnage, un, et pas des moindres : l’illustre Bohort le Jeune ! Eh bien inutile de dire que quand l’héritier de Gaunes est apparu à l’écran, il m’a pris une violente envie de me pisser dessus de rire.

On dirait une grosse poule ! Sérieux, on nage en pleines années 70, là !
On connaissait déjà le grand Lionnel de Gaunes, héros parmi les héros, mais découvrir le reste de la petite famille, c’est plutôt intéressant. On plaint un peu le papa, quand même, qui s’y voit déjà, lui, accomplir la quête demandée par Arthur.

La Suite

Posted by on Déc 21, 2010 in Kaamelott | 7 comments

606 : Nuptiae

Et comme ça, l’air de rien, on nous en parachute encore deux supplémentaires.

(Purée, Jean-Robert, la tignasse, quoi !)

Sans qu’on le voie trop venir, Arthur futur roi se retrouve avec deux conseillers supplémentaires. Un cureton et un maître d’armes, tous deux futures pièces maîtresses de Kaamelott. Et déjà au taquet question tactique pour séduire les clans bretons… notamment le terrible Léodagan de Carmélide.

Père Blaise : Il faut… que vous épousiez sa fille.
Mani : Ca tombe bien, il vient juste de se faire jeter comme une merde !

La Suite

Posted by on Déc 20, 2010 in Kaamelott | 10 comments

Page 1 sur 712345Dernière page »
FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top